Search results: Found 23

Listing 1 - 10 of 23 << page
of 3
>>
Sort by
École, famille, cité : Pour une coéducation démocratique

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782753563216 DOI: 10.4000/books.pur.68931 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Qu'est-ce que la démocratie ? Une conséquence stricte de l'éthique pour Spinoza et un aboutissement de l'esprit du don pour Mauss. Dans nos sociétés marquées par l'individuation et le morcellement social, chercher à fonder une politique des relations en démocratie est une vraie gageure. Pourtant, depuis sa création en 1999, l'association École et Famille montre qu'un travail local de tissage de liens entre la famille, les professionnels qui gravitent autour d'elle et les élus est une source de richesse. Richesse en termes de mobilisation, de plaisir dans l'action en commun, de sens, d'autonomie et de construction au jour le jour de la Cité. À partir des difficultés d'un enfant à l'école, les actions visent, notamment en direction des familles en détresse multiple, à remobiliser l'enfant, sa famille, les professionnels (enseignants, travailleurs sociaux, médecins…) et les élus pour mieux vivre ensemble. La démarche se fonde sur une éthique relationnelle, entre participants, pour favoriser la prise de parole libre hors de toute posture institutionnelle préétablie. Le dispositif, original et novateur, de la « clinique de concertation » élargit les relations prises en compte dans la thérapie familiale contextuelle, inventée à la fin des années cinquante par Ivan Boszormenyi-Nagy. Rechercher des ressources relationnelles sur lesquelles s'appuyer, dans la famille, à l'école, entre professionnels impliqués et parmi les élus, interroge dans une dynamique commune et très concrète ce que signifie donner, recevoir et rendre. Ainsi se (re)construisent reconnaissance mutuelle, responsabilisation et fiabilité des liens. Et si cette démarche – applicable dans toutes les relations humaines – servait de matrice pour refonder la valeur des liens ?

Keywords

éducation --- famille --- travail social

Enquêter, former, publier au coeur de la cité

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782882242006 Year: Language: French
Publisher: Editions IES Grant: Knowledge Unlatched - 103220
Subject: Social and Public Welfare
Added to DOAB on : 2019-03-28 11:21:02
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le travail social est un domaine de recherche relativement récent (années 60) qui produit des recherches fondamentales tournées vers l’application. A la Haute école de travail social de Genève, les recherches se concentrent actuellement autour de trois axes: la citoyenneté; les nouveaux modes de régulations étatiques et associatifs ainsi que les pratiques professionnelles et modes d’intervention en travail social. Après 50 ans d’existence, le Centre de recherche sociale (CERES) de la HETS-Genève interroge ses pratiques. Quels types de politiques de recherche est développée? Comment les problèmes sociaux sont-ils abordés pour en faire des problématiques de recherche? Comment les données et analyses sont-elles transmises? S’agit-il d’ailleurs d’une transmission passive ou, au contraire, de co-réflexion ou co-production de recherches, menées, non seulement avec les partenaires de terrain, mais aussi avec les étudiant-e-s suivant les enseignements?

La question de l’altérité dans l’accueil psychosocial des migrants

Authors: ---
ISBN: 9782882241924 DOI: 10.4000/books.ies.1402 Language: French
Publisher: Editions IES
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cet ouvrage s’intéresse aux pratiques psychosociales destinées aux migrants et le concept d’altérité fournit le point de vue permettant leur compréhension. L’altérité indique qu’autrui est absolument autre et qu’il déborde toute idée que l’on peut avoir de lui. Cette altérité n’est nullement l’attrait de l’inconnu, mais la reconnaissance du « divers »devenant de plus en plus rare sur notre planète engagée sur le chemin de l’uniformisation. Dans le dialogue, l’altérité d’autrui, son étrangeté irréductible s’imposent et dépassent la volonté de maîtrise de celui qui l’accueille. Mais elle s’accompagne de la reconnaissance d’une sorte d’air de famille nous unissant aux autres et qui est faite de l’appartenance à la même forme de la vie humaine. La reconnaissance de cette similitude peut nier l’altérité, mais elle peut aussi inciter un mouvement vers lui, une sorte de compassion sans laquelle les pratiques d’accueil et de soins n’existeraient peut-être même pas. Afin de comprendre l’intervention psychosociale sous l’angle de l’altérité, nous nous sommes intéressés aux significations qui sont données à ce qui arrive aux migrants, à leurs souffrances, à leurs malheurs et aussi à leurs joies, à leurs rêves et à leurs aspirations. Ces significations construites dans une institution par les acteurs en présence et l’intelligibilité qu’elles revêtent, tant dans la culture suisse d’accueil que dans la culture d’origine des migrants, est la question première que pose l’altérité. En effet, une signification donnée à un événement et dotée de sens dans la culture d’un intervenant est peut-être inintelligible dans la culture d’un migrant. Cependant, les discours ne sont pas seuls à revêtir des significations. Les institutions et les pratiques elles-mêmes en sont porteuses. Les institutions et les pratiques de soins propres à notre culture occidentale sont intelligibles dans cette culture, mais on peut se demander ce qu’elles peuvent bien signifier pour des personnes étrangères arrivant chez nous. La question de l’altérité n’est pas seulement posée par les auteurs de cet ouvrage, c’est aussi celle des praticiens de l’aide psychosociale. Elle s’exprime dans leurs propos sous des formes comme : De quelles manières respecter la singularité d’autrui ? Comment échapper à l’ethnocentrisme ? Comment ne pas imposer nos propres visions du monde et nos valeurs ? Ou encore, comment concilier les exigences politiques de l’intégration ou de l’assimilation avec celles du respect des différences ? En conclusion, cet ouvrage propose une modélisation des interventions psychosociales destinées aux migrants. Elles se présentent alors en tant que « pratiques » culturellement éclairées.

La maltraitance en institution : Les représentations comme moyen de prévention

Authors: ---
ISBN: 9782882241986 DOI: 10.4000/books.ies.187 Language: French
Publisher: Editions IES
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les institutions médico-sociales ou socio-éducatives ont pour mission l'accompagnement et le développement de l'autonomie et du bien-être de leurs résidants. Comment expliquer dès lors les diverses formes d'abus – négligences, violences psychologiques, morales ou physiques – se produisant parfois dans certains établissements ? Face à ce paradoxe, Manon Masse et Geneviève Petitpierre abordent le thème de la prévention de la maltraitance perpétrée envers des adultes présentant une déficience intellectuelle et vivant ou travaillant en institution. L'ouvrage s'articule autour d'une méthodologie originale qui consiste en une recherche-action réunissant trois types d'acteurs : des personnes avec une déficience intellectuelle, des parents concernés et des professionnels du domaine socio-éducatif. Dans un premier temps, la démarche vise à identifier les représentations de la maltraitance en milieu institutionnel du point de vue des acteurs en présence. Ensuite, dans une perspective multifactorielle et en s'appuyant sur la littérature existante, les auteures distinguent les facteurs augmentant ou diminuant le risque de survenue ou d'exposition à la maltraitance. Enfin, toujours en sollicitant les participants, des pistes d'actions concrètes destinées à prévenir l'apparition de situations abusives sont esquissées.

Et ils colloquèrent, colloquèrent, colloquèrent… : Entre théorie et pratique : les réunions des travailleurs sociaux

Author:
ISBN: 9782882241672 DOI: 10.4000/books.ies.627 Language: French
Publisher: Editions IES
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Voici, en substance, le type de plaisanterie qui circule au sujet des « colloques » des travailleurs sociaux. Alors, les réunions, une alternative au travail ? Alliant théorie et pratique, cet ouvrage se propose justement de prouver le contraire, en interrogeant le colloque, en tentant de comprendre les différents éléments qui le constituent et en explorant de manière synthétique et concrète un ensemble de pistes pour trouver son chemin dans l’exercice de cette pratique. S’appuyant sur une enquête statistique réalisée auprès de plus de cinq cents travailleurs sociaux genevois, l’auteure tente notamment de répondre à la question suivante : des points de vue de l’organisation, des méthodes employées, des résultats et du ressenti, quels rapports les travailleurs sociaux entretiennent-ils avec leurs colloques ? Des suggestions d’amélioration, fondées sur la théorie des réunions, jalonnent le parcours. Le colloque est un objet complexe faisant partie intégrante du dispositif de fonctionnement vital de n’importe quelle institution sociale. A ce titre, il est fondamental de s’arrêter sur cette activité, de tenter de la comprendre, de l’évaluer et donc de l’améliorer. Ce livre est une invitation à penser le colloque... ailleurs qu’au café !

Psychologie sociale et formation professionnelle : Propositions et regards critiques

Authors: --- ---
ISBN: 9782753564039 DOI: 10.4000/books.pur.48300 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La psychologie sociale a fêté récemment ses cent ans. Un rapide tour d'horizon de l'histoire de cette discipline controversée indique sans conteste que son développement repose non seulement sur une approche expérimentale de l'étude des phénomènes sociaux, mais aussi sur un ancrage résolu dans l'environnement socio-économique et culturel. La psychologie sociale est, par nature, appliquée. L'évolution de la discipline s'est accompagnée, cependant, d'un développement de champs de recherche qui possèdent chacun une certaine spécificité, fonction du domaine sur lequel ils portent. La formation professionnelle représente un de ces domaines qui permettent non seulement d'utiliser la psychologie sociale comme un outil d'évaluation, mais aussi comme une aide à la décision. Une vingtaine de contributions apportent chacune des éléments de réponses à trois questions fondamentales pour le propos : la psychologie sociale peut-elle constituer un outil d'évaluation de la formation professionnelle ? La psychologie sociale peut-elle constituer un outil d'aide à la formation professionnelle ? La psychologie sociale peut-elle constituer un outil de formation professionnelle ? Cet ouvrage est destiné à fournir aux étudiants, aux professionnels concernés comme aux chercheurs, des éléments permettant de mieux comprendre les phénomènes sociaux au sein des formations professionnelles. Il est aussi destiné à dégager des stratégies (des technologies) susceptibles d'améliorer les pratiques de formation professionnelle.

Travail social hors murs : Créativité et paradoxes dans l’action

Authors: ---
ISBN: 9782882241900 DOI: 10.4000/books.ies.104 Language: French
Publisher: Editions IES
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cet ouvrage s'appuie sur une recherche appliquée élaborée à partir des concepts classiques de l'analyse du travail, soit la différenciation entre travail prescrit et travail réel. Les auteurs nous invitent à la découverte d'une pratique professionnelle située au carrefour de contextes prescriptifs paradoxaux, à l'image de la complexité des enjeux sociaux actuels. Ils ont suivi et filmé les travailleurs sociaux hors murs dans le cours de leur action. L'image est largement sollicitée et renvoyée au lecteur comme source de compréhension fine de l'activité. Entre savoirs formalisés et savoirs d'actions, la créativité professionnelle se donne à voir. Hors des murs traditionnels et soumis à un champ d'actions extrêmement vaste, le savoir-faire se développe sur un mode expérimental à la marge des référentiels classiques. Explorer ces nouvelles pratiques offre une mise en perspective de l'évolution des professions du travail social.

Handicap, migration et famille : Enjeux et ressources pour l’intervention interculturelle

Author:
ISBN: 9782882241832 DOI: 10.4000/books.ies.1122 Language: French
Publisher: Editions IES
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les familles migrantes ayant des enfants en situation de handicap doivent non seulement faire face aux défis liés à cet handicap mais elles doivent de surcroît composer avec les exigences administratives, matérielles, économiques et culturelles liées à leur migration. L'accompagnement professionnel de ces familles soulève des questions spécifiques. Quelle place accorder à l'enfant migrant en situation de handicap ? Comment travailler avec ces familles ? Geneviève Piérart ne propose pas de « recettes miracle », mais ouvre des pistes de réflexion et d'action pour soutenir une intervention créative et innovante dans des situations souvent douloureuses et complexes. A travers une synthèse des approches disciplinaires utiles pour comprendre la problématique, une recension d'outils, des illustrations tirées de la littérature et des analyses de cas, le lecteur est invité à repenser l'intervention dans le champ du handicap à l'aune de l'interculturalité, et passer par là, d'une perspective de « double handicap » ou de « double altérité » à une perspective de « double compétence » de ces enfants et de leurs familles. Cet ouvrage saura enrichir les réflexions des intervenants de l'éducation, du travail social et de la santé qui accompagnent des enfants migrants en situation de handicap et leurs familles. Il sera également un support pédagogique précieux pour la formation des professionnels destinés à intervenir dans ce contexte.

Travailler en réseau : Analyse de l’activité en partenariat dans les domaines du social, de la santé et de la petite enfance

Authors: ---
ISBN: 9782882241917 DOI: 10.4000/books.ies.1422 Language: French
Publisher: Editions IES
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Peu défini et recouvrant des réalités parfois éloignées les unes des autres, le travail en réseau constitue un terrain de recherche exemplaire pour comprendre comment les « praticiens réflexifs » du domaine sociosanitaire s’y prennent aujourd’hui pour penser et construire leurs interventions, surtout lorsqu’ils se trouvent confrontés à des intervenants provenant d’autres horizons institutionnels et professionnels. Dans cet ouvrage, les auteurs nous livrent le fruit d’une démarche fondée sur l’analyse de cas concrets. A partir de situations de crise signalées par une directrice de structure de la petite enfance, leur recherche a été mise en œuvre en étroite collaboration avec les professionnels-les impliqués-es dans l’intervention en réseau. Ces derniers-ères ont accepté une microanalyse de leurs actions et co-actions ainsi qu’un examen scrupuleux de leurs discours produits, avant, pendant et après les différentes séquences d’intervention. L’approche choisie pour cette recherche s’est avérée particulièrement pertinente pour appréhender les diverses compétences et enjeux entourant la dynamique des processus impliqués. Au-delà des préoccupations organisationnelles et théoriques, les auteurs ont réussi à démontrer que le travail en réseau soulève toute une série de dilemmes d’ordre déontologique, axiologique et émotionnel qui brouillent l’intelligibilité de l’action développée. Aller au plus fin de l’analyse des interactions en jeu a véritablement permis d’ouvrir des espaces de compréhension utiles au développement des savoirs et des pratiques professionnelles. Tirant bénéfice de leurs découvertes, les auteurs ont élaboré un protocole qui offre quelques perspectives d’action concrètes concernant la définition commune des problèmes et pistes d’interventions ainsi que le pilotage de l’action menée en partenariat.

Les étudiants d’Afrique subsaharienne : Représentations et discours des acteurs des Hautes écoles de la santé et du social sur les processus et les conditions d’apprentissage

Authors: --- ---
ISBN: 9782882241887 DOI: 10.4000/books.ies.142 Language: French
Publisher: Editions IES
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Quelles sont les attentes des étudiants des Hautes écoles spécialisées quant à leur formation ? Quelles sont les difficultés qu'ils rencontrent ? Leur origine, leur représentation du monde, leur rapport au savoir sont-ils déterminants dans leur apprentissage ? Le présent ouvrage, issu d'une recherche qualitative menée dans quatre Hautes écoles de santé et de travail social se penche sur les défis particuliers que doivent relever les étudiants d'Afrique subsaharienne qui entreprennent une formation supérieure. Dans une volonté de mieux cerner les difficultés d'apprentissage de ces étudiants - relevées par eux-mêmes et par leurs formateurs - cette étude tente de mieux comprendre les problématiques en jeu et de formuler la complexité de la relation pédagogique d'une population migrante avec son milieu d'accueil. La recherche a été menée au moyen d'entretiens semi-directifs avec des enseignants et des praticiens formateurs et à l'aide d'entretiens de groupe, fondés sur des situations emblématiques, auprès d'étudiants d'origine d'Afrique subsaharienne. Cette approche a permis de mettre en évidence comment les représentations divergentes que les acteurs impliqués ont de l'insertion sociale, du rapport au monde, de l'autre, du temps et du savoir peuvent entraver le processus d'apprentissage. Une série de recommandations et de propositions stimulantes quant à l'interculturalisation de la formation permet d'envisager un prolongement de la lecture dans l'action, tant au niveau individuel qu'institutionnel.

Listing 1 - 10 of 23 << page
of 3
>>
Sort by