Search results: Found 48

Listing 1 - 10 of 48 << page
of 5
>>
Sort by
Jean-Baptiste

ISBN: 9782853994989 9782821836983 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Provence
Added to DOAB on : 2017-11-21 16:19:30
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Ce volume 48 de la collection ""Senefiance"" rassemble les textes des quinze communications qui ont été prononcées lors du colloque organisé par l'équipe de recherche du CUER MA les 22-23-24 février 2001 à l'Université de Provence. Le choix du sujet a été déterminé par l'engagement pris au mois de novembre 1993 d'inscrire ce colloque parmi les manifestations proposées à Aix-en-Provence dans le cadre du 750e anniversaire de la fondation d'un lieu de culte à Saint-Jean-de-Malte. Textes médiévaux...

Christophe-Michel Ruffelet. Les Annales briochines, 1771 : Saint-Brieuc : histoire d'une ville et d'un diocèse

Author:
ISBN: 9782753565432 DOI: 10.4000/books.pur.43627 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le chanoine briochin Christophe-Michel Ruffelet (1725-1806) est aujourd'hui un quasi-inconnu. Et pourtant… Bien qu'ecclésiastique au parcours classique, attaché à l'organisation sociale de son temps, soucieux de la place et du rôle central de l'Église dans la société, le personnage a développé un réel particularisme dans le monde capitulaire breton. Esprit ouvert aux sciences, engagé dans certains combats politiques provinciaux, grand lecteur, il est aussi l'un des très rares chanoines historiens bretons d'Ancien Régime. C'est d'ailleurs à cette dernière qualité qu'il doit d'échapper au purgatoire historique (Ph. Loupès) où sont relégués nombre de ses contemporains. De fait, ses Annales briochines, parues en 1771, constituent la première véritable histoire de Saint-Brieuc et de son diocèse et sont demeurées jusqu'à aujourd'hui une source de première main pour nombre d'historiens. Republiées en 1850 par Sigismond Ropartz, elles font ici l'objet de leur première édition commentée. Une première partie situe l'auteur dans son milieu social et culturel, avant d'en préciser la place et les positions dans l'historiographie bretonne des xviie et xviiie siècles, et, à l'échelle nationale, dans la galerie des chanoines historiens. Revenant plus précisément à l'analyse globale du texte des Annales, la seconde partie décrit sous des angles successifs l'image du diocèse et de sa capitale qui s'en dégage, en analysant de manière critique le texte de Ruffelet, sans en oublier les « angles morts » et les « œillères ». Le lecteur peut alors, dans une troisième partie, découvrir le texte de Ruffelet accompagné d'un imposant appareil critique. Grâce à l'évocation de nombreux événements, des notes complémentaires, des listes (de paroisses, d'évêques…), l'auteur y brosse un saisissant panorama de l'histoire briochine jusqu'en 1768. Les Annales apparaissent alors comme un réel effort de construction d'une identité diocésaine dans un espace qui semble en être jusque-là dépourvu. Plus largement cet ouvrage se veut aussi une mise au point historique, historiographique et bibliographique sur l'espace briochin de l'Antiquité au xviiie siècle.

Le sanctuaire antique des Bolards à Nuits-Saint-Georges (Côte-d’Or)

Author:
ISBN: 9782915544572 Language: French
Publisher: ARTEHIS Éditions
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:28
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Saint-Pol-Roux

Author:
ISBN: 9782753513464 9782753547285 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:19:00
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Saint-Pol-Roux occupe, à la charnière du XIXe siècle et du XXe siècle une position particulière : héritier du romantisme, disciple du symbolisme, il participe de « l’esprit nouveau » et prépare les recherches de la modernité poétique. Dans sa solitude bretonne, il se fait l’écho des recherches esthétiques de son temps, dans le domaine de l’écriture (surréalisme), de la musique (Beethoven, Wagner, Meyerbeer) et de la peinture (Gauguin et les nabis). C’est sa situation privilégiée de « passeur ...

Henri l’Aveugle, Comte de Namur et de Luxembourg (1136-1196)

Author:
ISBN: 9782821828650 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Liège
Added to DOAB on : 2017-04-05 12:23:46
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les relations extérieures de la principauté de Liège sous Jean Louis d’Elderen et Joseph Clément de Bavière (1688-1718)

Author:
ISBN: 9782821828919 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Liège
Added to DOAB on : 2017-04-05 12:23:46
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Liège et l’Église impériale aux XIe-XIIe siècles

Author:
ISBN: 9782251662282 9782821828681 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Liège
Added to DOAB on : 2017-04-05 12:23:46
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les chemins de la mer : Saint-Tropez : petit port méditerranéen (XVIIe-XVIIIe siècles)

Author:
ISBN: 9782753567269 DOI: 10.4000/books.pur.100437 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Saint-Tropez, « pittoresque port de pêche », « aimable port de cabotage ». Saint- Trop’, « fille de la mer » et station balnéaire internationale… Les clichés et les réalités sont connus qui écrasent un passé maritime réduit aux labels de cité « corsaire » ou « du bailli ». Pourtant Saint-Tropez, petit port d’un complexe portuaire centré sur Marseille, a connu de la fin du XVIIe siècle au début du XIXe siècle, un temps de croissance de l’espace urbain et de la population en réponse au dynamisme de la vie maritime. Plus de la moitié de la population active masculine est alors composée de marins soumis au service des classes sur les vaisseaux du roi. À côté d’une petite pêche côtière aux techniques traditionnelles qui ne mobilise qu’un nombre réduit de travailleurs, des fermiers exploitent des pêcheries fixes ou madragues pour la capture des thons, source de revenus et objets de longs conflits. Toutefois Saint-Tropez est avant tout un port d’armement qui dispose d’une flotte marchande importante – la troisième en nombre et en tonnage de la France méditerranéenne au XVIIIe siècle –, variée et en constant renouvellement, issue de chantiers locaux ou voisins. Ces bâtiments de mer sont mis au service d’un petit cabotage pour approvisionner la cité relativement isolée et distribuer les ressources de terroirs voisins (bois, vin, châtaignes, liège). Les navettes, lignes et circuits établis entre le Languedoc, la Provence, la rivière génoise et la Toscane dessinent les contours de cet espace marchand et rendent compte d’un grouillement le long des rives méditerranéennes. Cependant, si le cabotage de proximité anime le mouvement portuaire, les expéditions vers le Levant demeurent fondamentales. La caravane maritime, forme de tramping dans le bassin oriental de la Méditerranée et vers l’Afrique du nord, donne les impulsions majeures à la vie de la cité, jusqu’à définir le XVIIIe siècle tropézien. Dans ce type de navigation, où se mêlent transport et négoce, les capitaines, colporteurs ou « vagabonds des mers » à l’instar du modèle génois, sont les pivots d’entreprises originales. Ces capitaines aventuriers, qui pratiquent la « cueillette » dans les eaux ottomanes, sont au cœur d’organisations marchandes qui apportent aux sociétés des petits ports d’armement la flexibilité indispensable pour se glisser dans les interstices laissés libres par Marseille. Le cas de Saint-Tropez tend à montrer combien un petit port peut être un observatoire et le miroir des mutations des sociétés littorales et des économies maritimes considérées sur le temps long.

La bataille de Saint-Cast (Bretagne, 11 septembre 1758) : Entre histoire et mémoire

Authors: --- ---
ISBN: 9782753566941 DOI: 10.4000/books.pur.103182 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le 11 septembre 1758, l’arrière-garde d’un corps expéditionnaire britannique est défaite sur la plage de Saint-Cast par des troupes françaises commandées par le duc d’Aiguillon. Cette bataille ne constitue en fait que l’ultime épisode d’une opération bien plus vaste, l’une des « descentes » sur les côtes de France mises sur pied par Army et Navy au cours de l’été 1758. Ce raid, débuté sous les meilleurs auspices le 4 septembre par un débarquement de vive force, opération presque routinière pour les forces britanniques qui la répètent pour la troisième fois en l’espace de quelques semaines, avait pour objectif Saint-Malo, l’un des principaux ports français. Il a cependant fallu au général Bligh abandonner cette perspective, les défenses de la ville mais aussi la météorologie contraignant ses troupes à rebrousser chemin et à gagner un point de rembarquement. Ce repli est d’ailleurs marqué par des opérations de « petite guerre » dans le bocage breton, exposant les Britanniques au harcèlement des milices gardes-côtes. C’est à l’étude de cette bataille atypique, « entre terre et mer » selon l’expression du chevalier de Mirabeau, que cet ouvrage est consacré. En replaçant l’affrontement du 11 septembre dans un cadre plus large, tactique, stratégique ou diplomatique, il cherche à replacer les événements dans le contexte de la guerre de Sept Ans (1756-1763) d’une part, de ce que l’on a pu appeler la « seconde guerre de Cent Ans » (1689-1815) d’autre part. Mais il s’agit aussi de comprendre ce que purent être les conséquences de ces combats pour les populations du littoral breton, ce qui conduisit aussi à la mobilisation de certains face à l’ennemi, sans négliger pour autant la lente construction de la mémoire de l’événement. Célébrée par Voltaire dès 1758, la bataille de Saint-Cast a en effet été érigée au XIXe siècle en « lieu de mémoire » breton par toute une érudition régionaliste qui y vit tout à la fois le moyen de dénoncer les agissements du duc d’Aiguillon bientôt empêtré dans l’« Affaire de Bretagne » et de vanter une certaine image de la Bretagne, conduite par ses élites naturelles que seraient les nobles.

Malades et médecins à Saint-Malo : À la veille de la Révolution

Author:
ISBN: 9782753569416 DOI: 10.4000/books.pur.111839 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Pour qui veut entreprendre un voyage extraordinaire sans bouger de son fauteuil, rendre visite à Saint-Malo et au Clos-Poulet à la veille de la Révolution procurera un dépaysement sans pareil. À la différence d'aujourd'hui, les retours de navigation lointaine et ceux de la grande pêche, les effets de la guerre contre l'Anglais, les ravages causés par des endémies, des épidémies, des maladies aujourd'hui bénignes, les carences de l'hygiène privée et publique assaillent cette ville portuaire ouverte sur le grand large : avec les risques et les atouts liés à une époque moins brillante qu'en son « âge d'or » (XVIIe siècle). Surprendront tout autant un système médical non scientifique et son inefficacité pratique, mais aussi les croyances et les coutumes, la vigueur de la foi de toute une société, qui trouve un recours essentiel dans le culte de la Vierge protectrice et des saints guérisseurs, ou encore la confiance placée dans les rebouteux, dans les guérisseurs et dans les empiriques, si ce n'est dans quelques charlatans de passage qui se font forts de guérir « les maladies incurables ». En revanche, la tentative, voici plus de deux siècles, de mettre sur pied une organisation de la santé publique démontrera à l'homme d'aujourd'hui qu'à Saint-Malo, à l'instar des autres grandes cités françaises, se déploie un effort sans précédent pour édifier un rempart contre l'adversité. À une charité ici traditionnellement forte vient s'adjoindre un souci novateur du « Bien public », à l'initiative des autorités et du corps médical malouins. Une ébauche de médicalisation se met en marche, dont nous sommes, Malouins ou pas, les héritiers lointains.

Listing 1 - 10 of 48 << page
of 5
>>
Sort by