Search results: Found 15

Listing 1 - 10 of 15 << page
of 2
>>
Sort by
Cluny après Cluny : Constructions, reconstructions et commémorations, 1790-2010

Author:
ISBN: 9782753569447 DOI: 10.4000/books.pur.117675 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En 2009 et 2010, spectacles, fêtes de rue, expositions, colloques, randonnées à saveur patrimoniale, messes, repas moyenâgeux, foires, concours de poésie… se succédèrent durant seize mois pour célébrer le 11e centenaire de la fondation de l’abbaye de Cluny. Les historiens furent de la partie, acteurs parmi d’autres d’un « événement exceptionnel » et de festivités placées sous le signe de la concorde et de l’esprit européen. Ce livre est le fruit d’une réflexion collective entamée au cours des célébrations, non pas pour commémorer Cluny ou pour faire l’histoire de l’objet que l’on commémorait, mais pour analyser les processus par lequel Cluny, mort en 1790, a été reconstruit, pensé et patrimonialisé. Cluny est donc ici un prétexte. L’histoire de ses reconstructions permet de mesurer les distances entre le sens du Cluny médiéval et celui que l’on prête à ses monuments et à ses moines défunts. Son 11e centenaire est une occasion pour analyser le sens actuel de l’activité commémorative et les relations entre historiens, citoyens, administrateurs et conservateurs de l’héritage culturel.

Keywords

commémorations --- abbaye --- Cluny --- Moyen Âge --- moine --- monument

La mort et l'éclat : Monuments funéraires parisiens du Grand Siècle

Author:
ISBN: 9782753566590 DOI: 10.4000/books.pur.98234 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Parce qu'ils ont été déplacés et démembrés, on sait peu de choses des monuments funéraires parisiens du Grand Siècle : quelques idées reçues sur la splendeur des œuvres, que l'on se représente à l'image des célèbres monuments de Turenne, Richelieu ou Mazarin, et sur le nombre important des destructions, en général attribuées au vandalisme révolutionnaire. Or ce livre, fondé sur le rassemblement des sources écrites et iconographiques, peint un tableau plus précis et contrasté de ce que furent les tombeaux érigés dans les églises parisiennes aux siècles de Louis XIII et Louis XIV. Peu nombreux, ces monuments étaient variés dans leur forme, leurs matériaux, leurs dimensions et leur emplacement. Pour comprendre cette variété, l'ouvrage offre une réflexion sur les attentes et les regards dont ils furent l'objet. Il propose une vaste enquête historique sur leur réception pendant quatre siècles. Il réinscrit ces œuvres au sein de la pastorale de la mort au Grand Siècle. Il envisage les motivations politiques et sociales de l'art funéraire, pour les souverains Bourbons comme pour les particuliers, posant le problème du rapport entre pratiques sociales et représentations. Enfin, l'ouvrage considère la question de l'invention artistique et du travail de sculpture dans la tension permanente entre les désirs des commanditaires et les propositions des artistes, permettant ainsi de réfléchir à la création artistique dans son rapport aux normes sociales.

Le Caire sur le vif. Beniamino Facchinelli photographe (1875-1895)

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782917902790 DOI: 10.4000/books.inha.7759 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut national d’histoire de l’art
Subject: Arts in general
Added to DOAB on : 2019-12-10 12:25:10
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Établi au Caire au cours des années 1870, Beniamino Facchinelli a réalisé quelque 1 200 vues de ses rues et de ses monuments. Certaines répondent à des commandes passées par des amateurs français ou britanniques engagés dans la conservation et la restauration des monuments du Caire, et s’attachent à en documenter au plus près la physionomie. D’autres saisissent la ville au quotidien, sa vie et les mouvements humains, animaux dans ses rues. Certaines se distinguent par l’originalité de leur facture proche de l’instantané et toutes par leur style documentaire. Elles fournissent à ce titre un témoignage inédit et original de l’univers architectural, ornemental et urbain cairote avant les grandes restaurations du début du XXe siècle. L’exposition présentée à l’INHA a résulté des travaux plus généraux menés par le laboratoire InVisu (CNRS/INHA) sur l’iconographie du patrimoine monumental du Caire. Elle a présenté un inventaire photographique des architectures civiles, religieuses et des constructions modernes ou pittoresques à la fin du XIXe siècle. Elle est revenue également sur les techniques photographiques utilisées par Facchinelli, ainsi que sur la circulation de ses images dans les milieux aussi bien savants qu’artistiques.

The Frightened Land

Author:
ISBN: 9780203016916 9780415365932 9780415365550 9781134213542 9781134213535 9781134213498 Year: DOI: 10.4324/9780203016916 Language: English
Publisher: Taylor & Francis
Subject: Social Sciences --- Architecture
Added to DOAB on : 2019-11-08 11:21:08
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

An investigation into the spatial politics of separation and division in South Africa, principally during the apartheid years, and the effects of these physical and conceptual barriers on the land. In contrast to the weight of literature focusing on post-apartheid South Africa, the focus of this book includes the spatial, political and cultural landscape practices of the apartheid government and also refers to contemporary work done in Australia, England and the US. It probes the uncertainty and ambiguity of identities and cultures in post-apartheid society in order to gain a deep understanding of the history that individuals and society now confront. Drawing on a wealth of research materials including literature, maps, newspapers, monuments, architectural drawings, government legislation, tourist brochures, political writing and oral histories, this book is well illustrated throughout and is a unique commentary on the spatial politics of a time of enormous change.

Beyond Enlightenment

Author:
Book Series: Routledge Critical Studies in Buddhism ISBN: 9780203098783 9780415372947 9780415544443 9781134192052 9781134192045 9781134192007 Year: DOI: 10.4324/9780203098783 Language: English
Publisher: Taylor & Francis
Subject: Sociology --- Religion --- Science (General)
Added to DOAB on : 2019-11-08 11:21:30
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

The vast majority of books on Buddhism describe the Buddha using the word enlightened, rather than awakened. This bias has resulted in Buddhism becoming generally perceived as the eponymous religion of enlightenment. Beyond Enlightenment is a sophisticated study of some of the underlying assumptions involved in the study of Buddhism (especially, but not exclusively, in the West). It investigates the tendency of most scholars to ground their study of Buddhism in these particular assumptions about the Buddha’s enlightenment and a particular understanding of religion, which is traced back through Western orientalists to the Enlightenment and the Protestant Reformation. Placing a distinct emphasis on Indian Buddhism, Richard Cohen adeptly creates a work that will appeal to those with an interest in Buddhism and India and also scholars of religion and history.

Orner la cité : Enjeux culturels et politiques du paysage urbain dans l’Asie gréco-romaine

Author:
ISBN: 9782356133069 DOI: 10.4000/books.ausonius.4614 Language: French
Publisher: Ausonius Éditions
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:23
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Dans la province romaine d’Asie, que sa vitalité culturelle définit alors comme un phare de l’hellénisme, un discours public cohérent fut construit sur l’« ornement de la cité », en particulier à partir de la fin du ier siècle. Il se déploya tant dans les discours d’apparat et l’éloquence politique que dans les documents officiels émis par la cité ; sa forme se renouvela jusqu’à la fin du ive siècle, grâce aux épigrammes. Il est ainsi possible de sonder les aspirations locales et de recenser les entreprises réalisées ainsi que leur source de financement : on peut alors interroger l’analyse traditionnelle voyant dans ce phénomène historique le succès d’un modèle central, proposé et même mis en œuvre, en partie, par le pouvoir romain. Aux yeux des habitants des cités grecques d’Asie, le paysage urbain se révèle donc le lieu d’investissement de valeurs communes, où Rome a peu de part. Apporter son concours à l’« ornement de la cité » fut longtemps un mode prisé de participation à l’idéal civique. L’analyse des processus institutionnels à l’œuvre dans la construction des monuments publics confirme cette appréciation : face aux grands pouvoirs dont dispose l’administration romaine, la cité et ses élites ne paraissent pas désemparées. Cette enquête tente également de définir la politique suivie par les empereurs dans ce domaine. L’étude de ce matériau historique conduit ainsi, après d’autres, à mettre en lumière la richesse de la vie culturelle et politique dans les cités de l’Orient gréco-romain. Ce livre est issu d’une thèse récompensée par le prix Marie-Louise Arconati-Visconti en 2006 et par le prix pour l’épigraphie grecque de l’AIEGL en 2007.

Monument et Modernité : Dans l'art et la littérature britanniques et américains

Authors: --- --- --- --- et al.
ISBN: 9782878548297 Language: French
Publisher: Presses Sorbonne Nouvelle
Subject: Architecture
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

C'est le paradoxe du monument moderne que ce livre se propose d'explorer. À mesure que l'enjeu de l'inscription mémorielle devient idéologiquement plus suspect, le monument se métamorphose, et l'art anglais et américain vient interroger sans relâche, par-delà le rapport à l'Histoire, les enjeux sociaux et environnementaux de la commémoration. Le marbre grec est-il blanc, le toponyme indien laisse-t-il une trace ? Construire ou décrire un monument, est-ce conforter son identité ou subtiliser la mémoire de l'autre ? Peu à peu, l'art et la littérature revisitent, brisent et transfigurent le monumental. Comment définir le monument contemporain, autrement qu'à travers ses échelles variables, du jardin de Finley au labyrinthe d'acier de Richard Serra, installations éphémères et solides à la fois ? D'où cette force proprement poétique du monument, que cette « promenade » permet d'approcher et réévaluer.

Louis Sauvageot (1842-1908) : Architecte et restaurateur à Rouen

Author:
ISBN: 9791024010687 DOI: 10.4000/books.purh.7062 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rouen et du Havre
Subject: Architecture
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:49
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cet ouvrage propose de redécouvrir l'œuvre d'un architecte quelque peu oublié et qui a exercé une part importante de sa carrière à Rouen. Formé en dehors de l'École de beaux-arts, proche de Viollet-le-Duc, Louis Sauvageot (1842-1908) est une figure à la fois exemplaire, témoin de la vigueur de la pratique architecturale en France à la fin du xixe siècle, et atypique, car rien ne laissait présager que ce jeune bourguignon issu d'une famille de tonneliers finirait sa carrière comme inspecteur général des Édifices diocésains puis des Monuments historiques. Son activité prend son essor en 1871 lorsqu'il est nommé architecte en chef de la ville de Rouen. Cumulant ensuite les fonctions d'architecte en chef des Monuments historiques puis des Édifices diocésains dans la même ville, il va dès lors exercer une véritable mainmise sur la commande publique, aussi bien dans le domaine de la construction que de la restauration et ce, pendant près de trente années. De fait, Rouen met en œuvre au début de la IIIe République un complet renouvellement de ses équipements, rattrapant ainsi le retard accumulé dans le domaine édilitaire. D'une manière générale, les réalisations de Sauvageot se scindent entre une production sérielle et utilitaire, dans laquelle figurent en bonne place les écoles communales et d'autre part, des réalisations prestigieuses comme l'église Saint-Hilaire, le musée-bibliothèque et le théâtre des Arts. L'empreinte laissée sur les édifices anciens de Rouen est tout aussi considérable et Sauvageot va largement contribuer à modeler l'image du centre historique, avec le complet soutien des institutions. Il faut dire que dès les années 1880, un infléchissement de la politique de la ville est perceptible, marqué par un intérêt ranimé pour le centre ancien. Les chantiers de restauration de la cathédrale et du Gros-Florloge notamment, marquent une étape importante et il ne faudrait pas perdre de vue que le vieux Rouen doit en fait beaucoup au xixe siècle ; car c'est bien une vision de la période médiévale telle que l'imaginaient Sauvageot et ses comparses qui nous fait aujourd'hui rêver.

Patrimoine photographié, patrimoine photographique

Authors: --- ---
ISBN: 9782917902684 DOI: 10.4000/books.inha.3916 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut national d’histoire de l’art
Subject: Arts in general
Added to DOAB on : 2019-12-10 12:25:10
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La photographie comme la notion de patrimoine sont des filles du XIXe siècle. Le procédé technique permettant de fixer une image obtenue par un procédé optique est inventé alors que se développe dans toute l’Europe une nouvelle conscience patrimoniale et que s’institutionnalisent des politiques de préservation de l’héritage du passé. Lors de la révélation du procédé photographique en 1839, le député François Arago, dans son discours à la Chambre des députés du 3 juillet, insistait sur les facultés documentaires du procédé qui intéressent l’archéologie et l’inventaire des richesses artistiques. L’image photographique devint ainsi dès l’origine un outil privilégié de représentation du patrimoine, qu’il soit architectural, sculptural, ou plus tard pictural. Entre les premières expériences romaines des photographes du Cafe Greco, ou la Mission héliographique de 1851, commandée par la Commission des Monuments Historiques, et les enquêtes photographiques de l’Inventaire Général du Patrimoine Culturel initié par André Malraux, d’innombrables campagnes de prise de vues ont ainsi contribué à reconnaître, identifier et répertorier les monuments historiques et les collections des musées. Mais la photographie n’a pas uniquement un intérêt documentaire, elle est aussi par elle-même une forme d’expression artistique. Des travaux d’Atget sur le vieux Paris aux typologies des Becher sur les structures industrielles, la photographie du patrimoine s’est affirmée depuis longtemps comme un domaine spécifique de la scène photographique. Ces dernières décennies, à mesure que la photographie comme art a gagné une reconnaissance institutionnelle, les collections photographiques anciennes ou plus récentes ont acquis une dimension patrimoniale. Cette mise en abîme de l’objet patrimonial dans l’œuvre photographique se retrouve au cœur du travail de photographes contemporains, comme par exemple Thomas Struth dans les Museums Photographs. Ce double statut de document et d’œuvre, ce double intérêt historique et pour l’histoire, incite à écrire une histoire croisée du medium et de ce qu’il représente. Cette journée d’étude organisée par l’École Pratique des Hautes Études (équipe Histara) et par l’Institut national d’histoire de l’art, se propose de croiser les différentes questions soulevées par la photographie du patrimoine, dans sa pratique et dans ses usages, à travers l’histoire de la photographie. Le programme est conçu autour de deux questions, « La mise en scène du patrimoine, la photographie comme outil de l’inventaire » et « La mise en abîme du patrimoine, la photographie comme objet de l’inventaire ». Les interventions se répartissent en deux sessions consacrées respectivement aux représentations du paysage monumental et de l’architecture et aux représentations de la sculpture.

Size Matters – Understanding Monumentality Across Ancient Civilizations

Authors: --- --- ---
Book Series: Histoire ISBN: 9783839445389 9783837645385 Year: Pages: 350 DOI: 10.14361/9783839445389 Language: English
Publisher: transcript Verlag
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-11-12 11:21:02
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

When talking about monuments, size undeniably matters – or does it? But how else can we measure monumentality? Bringing together researchers from various fields such as archaeology, museology, history, sociology, Mesoamerican studies, and art history, this book discusses terminological and methodological approaches in both theoretical contributions and various case studies. While focusing on architectural aspects, this volume also discusses the social meaning of monuments, the role of forced and free labour, as well as textual monumentality. The result is a modern interdisciplinary take on an important concept which is notoriously difficult to define. When talking about monuments, size undeniably matters – or does it? But how else can we measure monumentality? Bringing together researchers from various fields such as archaeology, museology, history, sociology, Mesoamerican studies, and art history, this book discusses terminological and methodological approaches in both theoretical contributions and various case studies. While focusing on architectural aspects, this volume also discusses the social meaning of monuments, the role of forced and free labour, as well as textual monumentality. The result is a modern interdisciplinary take on an important concept which is notoriously difficult to define.

Listing 1 - 10 of 15 << page
of 2
>>
Sort by
-->