Search results: Found 12

Listing 1 - 10 of 12 << page
of 2
>>
Sort by
La rumeur minière : Ou le travail retravaillé

Author:
ISBN: 9782729709983 DOI: 10.4000/books.pul.7718 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Lyon
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-04 12:20:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La mine meurt ; elle n'en finit pas de mourir. Mais la rumeur minière réinvente le travail et le métier. Avec le dernier des métiers, avec les mots les plus traditionnels du credo productiviste, elle bégaie une tout autre légitimité : le travail retravaillé - faut-il dire réapproprié ? Ce livre a une ambition: rompre avec la “culture” du diagnostic qu'on oppose en vain à “la” crise ; réinscrire la crise, celle du pays minier de Montceau, et au-delà, celle dont tout le monde parle, dans les échanges quotidiens, la conversation civile, les rapports ordinaires des citoyens ; et suggérer ce que nous pourrions gagner à cette “reculturation”. Scientifiquement et socialement.

Keywords

mine --- métier --- travail --- crise minière

Le Voyage et la mémoire : Colporteurs de l'Oisans au xixe siècle

Author:
ISBN: 9782729709952 DOI: 10.4000/books.pul.14687 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Lyon
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-04 12:20:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Chaque automne il part, laissant sa terre et sa famille. Il est fleuriste et parcourt le monde, du Costa-Rica aux confins de la Russie, offrant aux Grands des fleurs et du rêve. Il est mercier et chaque hiver retrouve les mêmes chemins, les mêmes clients. Il est marchand de simples ou quincailler, et fait le médecin, le vétérinaire, le mendiant souvent, le vagabond toujours. Les lettres échangées avec le pays, les livres de comptes tenus en tournée, le registre du banquier qui avance les fonds nous racontent les pratiques quotidiennes, les espérances et les risques du métier, les inquiétudes et la tristesse d'être séparé des siens. Et l'on saisit alors une activité dont la mémoire des montagnes a voulu se souvenir comme l'âge d'or de la liberté perdue.

Keywords

colporteur --- métier --- récit --- émigration --- voyage --- témoignage --- itinérant

Profession géographe

Author:
ISBN: 9782760620506 9782821850576 Year: Pages: 74 Language: French
Publisher: Presses de l’Université de Montréal
Subject: Geography
Added to DOAB on : 2016-10-25 14:27:51
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Pour révéler les multiples facettes de la profession de géographe, Rodolphe De Koninck a choisi la veine autobiographique. Ses lecteurs le suivront donc de l’Ouganda aux Cent-Îles du lac Saint-Pierre, de la Malaysia à la Grèce, de l’Indonésie à la Nouvelle-Orléans. Ils découvriront l’importance de la cartographie, ils verront comment la géographie a partie liée avec l’urbanisme et les sciences de l’environnement, ils revivront des crises (le tsunami de 2004, l’ouragan Katrina de 2005). Ils su...

Le métier de la politique sous la IIIe République

Author:
ISBN: 9782354122027 DOI: 10.4000/books.pupvd.255 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Perpignan
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Comment vivaient-ils ? Combien gagnaient-ils ? Comment devenait-on "homme politique" ? Fallait-il suivre un cursus, de la réussite scolaire aux succès électoraux ? Et d'ailleurs la politique était-elle un véritable "métier" ? À la fin du XIXe siècle, la politique était restée une affaire de notables, souvent fortunés et disponibles, qui concevaient cette pratique comme une seconde activité, plus sérieuse qu'un hobby, mais en aucun cas comme une profession. Elle ne leur rapportait rien et même leur coûtait de l'argent. C'était une aventure individuelle plutôt que l'affaire d'un groupe ou d'un parti ; ceux-ci, d'ailleurs, n'existaient guère avant 1900. La Troisième République (1875-1940) est justement la période de la transformation de la pratique politique en un véritable métier. On suit désormais un cursus honorum, avec ses formations universitaires spécifiques, ses voies d'accès à l'engagement et aux candidatures. L'acclimatation des Français au suffrage universel a changé la relation entre l'homme politique et ses électeurs. Un nouveau personnel est apparu, d'origine sociale plus diverse, qui conçoit la politique comme un métier, un travail à plein temps ou presque, une activité dont on doit au moins pouvoir vivre décemment, la carrière d'une vie et non un passe-temps éphémère. Ce livre décrit cette professionnalisation de la politique.

Essai et enjeux d'une définition juridique du travail

Author:
ISBN: 9782379280351 DOI: 10.4000/books.putc.1795 Language: French
Publisher: Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole
Subject: Law
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:51
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le travail s'apparente à un vocable familier que chacun d'entre nous connaît, manie, utilise. Cette notion, issue de la langue courante, est régulièrement mobilisée par la discipline juridique. Pour autant, constat troublant, tout en étant de nombreuses fois usitée, cette notion ne semble jamais définie précisément et en tant que telle. Le droit positif l'envisage essentiellement au regard de certaines de ses formes particulières : le travail salarié ou le travail indépendant. Il semble dès lors nécessaire d'élaborer une définition juridique du travail, indépendamment des adjectifs qui lui sont habituellement associés. Cette étape est essentielle, dans la mesure où c'est le droit qui permet de tisser le lien entre « l'accomplissement d'un travail » et « la protection de la personne du fait de son travail ». La question de la protection du travailleur innerve en second plan celle du travail et justifie d'autant plus l'intérêt d'en dessiner précisément les contours juridiques. Ce qui manque ce n'est pas tant le travail, entendu dans son sens le plus large. Il est au contraire visible partout où l'homme se trouve, sur des territoires insoupçonnés. Ce qui fait en réalité défaut, c'est le travail qui protège, celui qui permet à l'homme d'être digne, en toute situation de travail. Il convient par conséquent de proposer une définition juridique du travail suffisamment large pour embrasser ses différentes formes : salariée, indépendante, gratuite. L'enjeu principal est que chaque personne puisse avoir accès à une protection suffisante du fait de son travail, quelle qu'en soit la forme. Dans cette perspective, cette recherche envisage la construction d'un statut général du « travail », au regard de la définition juridique proposée, et trace des voies pour une meilleure protection de la personne au travail, au-delà du travail salarié ou rémunéré.

Les Ouvriers de la région lyonnaise (1848-1914) - Volume 1 : La formation de la classe ouvrière régionale

Author:
ISBN: 9782729709600 DOI: 10.4000/books.pul.12587 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Lyon
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-04 12:20:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

C'est dans un large cadre géographique que s'inscrit le travail d'Yves Lequin : Lyon et sa mouvance directe mais aussi le bassin de la Loire, le Dauphiné, la Savoie, le Bugey, le Vivarais, les montagnes du Roannais et du Beaujolais ; il évite ainsi à la fois l'étroitesse de la monographie et les faux-semblants du cadre national confondu avec les appareils parisiens. Livre d'histoire sociale de la classe ouvrière, il éclaire la vie et l'action de ses organisations par les modalités de l'industrialisation, par les évolutions de la vie matérielle et culturelle, par la sociologie des groupes où elles s'insèrent. L'image qui en sort rompt avec l'idée habituelle d'une évolution linéaire. Yves Lequin oppose fortement deux périodes séparées, grossièrement par la grande dépression des années 1880-1890 qui coïncide avec une profonde mutation de toute l'économie régionale. Jusque-là, l'industrialisation n'a pas été rupture mais développement parti de loin ; aussi les groupes ouvriers renforcent-ils leur cohésion en augmentant leur nombre, même si la médiocrité des conditions de travail et de vie correspond bien aux descriptions du temps ; autour du métier naissent des mouvements collectifs et une prise de conscience très précoces d'où sortent des organisations professionnelles d'une puissance insoupçonnée et qui atteignent leur apogée à la veille des années 1880. C'est après 1890, la reconversion totale de l'industrie régionale qui brise leur base militante ; la Belle Époque est un temps d'inquiétudes et d'incertitudes malgré l'amélioration du niveau de vie ; avec la disparition du « métier » liée à une déqualification générale du travail, disparaît ou s'affaiblit l'identité collective. C'est en fait une nouvelle classe ouvrière qui est en train de naître, encore incertaine d'elle-même et souvent prisonnière de conduites revendicatives ou politiques héritées du xixe siècle, inadaptées au siècle qui naît.

Les Instituteurs de l'entre-deux-guerres : Idéologie et action syndicale

Author:
ISBN: 9782729709846 DOI: 10.4000/books.pul.14402 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Lyon
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-04 12:20:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Histoire locale d’une corporation ? Histoire survolée, examinée au travers d’une lunette idéologique ? Cette étude s’efforce d’être autre chose : ni vision folklorique, étroitement limitée, ni exégèse détachée des hommes et des faits. Les trente années de l’entre-deux-guerres sont tourmentées, riches en évènements. D’âpres débats succèdent et préludent à d’autres combats, souvent tragiques. L’interférence des réalités départementales, nationales et internationales apparaît en pleine lumière. Bousculés par les péripéties de l’histoire, mais poursuivant leurs tâches quotidiennes avec une haute idée de leur mission, divergeant souvent de la majorité nationale de leurs collègues et des autres organisations syndicales, les instituteurs et les institutrices du Rhône présentent à maints égards une réelle originalité.

Cheminots en usine : Les ouvriers des Ateliers d'Oullins au temps de la vapeur

Author:
ISBN: 9782729710316 DOI: 10.4000/books.pul.16568 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Lyon
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-04 12:20:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Ouvriers d'usine par leur formation et la réalité de leur travail, mais cheminots du fait de leur appartenance à la Compagnie de chemins de fer P.L.M., ils ont fabriqué puis réparé pendant plus d'un siècle des locomotives à vapeur. L'utilisation des sources les plus classiques de l'historien tout comme le recours à l'informatique ont permis de tracer les itinéraires individuels et familiaux de ces hommes. Les permanences comme les ruptures apparaissent à travers cette étude d'histoire sociale, qui prend en compte tout autant l'organisation de la production, les conditions de travail, les mobilités professionnelles, géographiques et sociales, que les mouvements collectifs. La dernière partie, consacrée au syndicalisme, associe une description précise à une analyse de son rôle au sein de la corporation.

Les beneficiarii : Militaires et administrateurs au service de l’Empire (ier s. a.C.-vie s. p.C)

Author:
ISBN: 9782356132611 DOI: 10.4000/books.ausonius.3920 Language: French
Publisher: Ausonius Éditions
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:23
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les armées au service de l'administration de Rome et de ses provinces constituent le thème central de cet ouvrage consacré aux beneficiarii, des soldats libérés des corvées militaires à proprement parler et choisis pour être mis au service personnel des officiers, procurateurs, préfets et gouverneurs provinciaux. Cette étude s'appuie sur l'ensemble des sources littéraires, épigraphiques, papyrologiques et archéologiques, du ier s. a.C. au vie s. p.C., et s'attache à illustrer les multiples fonctions exercées par des bénéficiaires, dans toutes les régions de l'Empire. Débutant par une réflexion méthodologique sur l'exploitation des sources, elle aborde des questions telles que le pouvoir personnel et la position hiérarchique, les carrières et les promotions, la relation avec les communautés civiles, la religion et la politique, le milieu socio-économique, l'alphabétisation, le fonctionnement et l'évolution de l'administration provinciale (organisation de la police, de la justice, du contrôle des finances, des communications et du transfert de l'information). L'effort de cerner la nature et le rôle des beneficiarii s'ouvre ainsi sur un champ d'investigation qui déborde largement les limites des camps et de la vie militaire pour s'inscrire au cœur de l'étude de l'administration des provinces de l'Empire romain.

Les serviteurs de l'État au Moyen Âge : XXIXe Congrès de la SHMES (Pau, mai 1998)

Author:
ISBN: 9791035102173 DOI: 10.4000/books.psorbonne.22392 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les serviteurs de l'État existent-ils au Moyen Âge ? Cette question, qui se situe au cœur des travaux du XXIXe Congrès de la Société des Historiens médiévistes de l'Enseignement supérieur public, réuni à l'Université de Pau en mai 1998, renvoie à la lente genèse de l'État dans laquelle le poids des hommes s'est révélé essentiel. De ces serviteurs, au premier rang desquels les clercs se sont longtemps tenus - du moins dans l'Occident chrétien -, compétence et fidélité étaient requises en priorité. L'office, accordé par le prince, était soumis à des rituels d'échanges complexes, dans lesquels la question des gages était finalement secondaire, même s'il se présentait aussi comme un choix volontaire et non désintéressé. L'office était de même l'objet de stratégies prenant en compte la naissance, les alliances, les hiérarchies sociales. Les serviteurs de l'État se sont constitués progressivement en un corps social solidaire, complice et d'une stabilité remarquable, qui a largement contribué à la naissance d'un des moteurs fondamentaux de l'État moderne, la fonction publique.

Listing 1 - 10 of 12 << page
of 2
>>
Sort by