Search results: Found 7

Listing 1 - 7 of 7
Sort by
Le moment idéologique

Author:
ISBN: 9782847883817 9782847885996 Year: Language: French
Publisher: ENS Éditions
Added to DOAB on : 2015-05-19 12:22:25
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Que peut nous apporter aujourd’hui la lecture des Idéologues, ces penseurs qui ont reconfiguré le champ des savoirs au début du XIXe siècle ? La mise au jour d’un moment idéologique. Ce moment est celui qui voit une radicalité des Lumières se scinder entre divers branchements disciplinaires, entre diverses conceptions de la subjectivité et de l’émancipation. Le moment idéologique est un moment de passage, mais surtout de décantation. On y voit émerger, quoiqu’encore entremêlés et solidaires, ...

Lectures de Michel Foucault. Volume 2

Author:
ISBN: 9782847880175 9782847884463 Year: Language: French
Publisher: ENS Éditions
Added to DOAB on : 2015-05-19 12:22:25
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cet ouvrage vise à confronter des lectures philosophiques de l’œuvre de Michel Foucault tout en éclairant certaines des pratiques réelles et discursives que cette œuvre a interrogées - la folie, la médecine, les sciences humaines, la prison, la sexualité. La démarche qui sous-tend ce travail accepte d’emblée l’hypothèse d’une positivité des confrontations, voire des contradictions, mais elle le fait en ayant en tête une interrogation commune, qui transcende les diversités : il s’agit, en dial...

Qu'est-ce qu'être cartésien ?

Author:
ISBN: 9791036200298 DOI: 10.4000/books.enseditions.8823 Language: French
Publisher: ENS Éditions
Subject: Philosophy
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Qu’est-ce qui fait la spécificité du cartésianisme dans l’histoire des idées ? Ce volume propose une réponse à cette question : le cartésianisme peut tout aussi bien se penser à l’aide des outils d’une histoire de la philosophie classique recourant à la philologie, aux « sources » et à l’intertextualité, y compris en des termes critiques ; que dans les lexiques de la réfraction, de la transformation voire de la construction, rationnelle ou imaginaire. Dans ce dernier cas, on peut parfaitement revendiquer la neutralisation des exigences de continuité attestables entre l’invention et la source originelle et tenter de penser des Descartes ad hoc, étant entendu qu’une telle entreprise aura toujours, en retour, quelque chose à nous apprendre sur le corpus d’origine. De Descartes à la période contemporaine, les contributions présentées offrent une synthèse inédite du prisme de ces lectures possibles, toute appelées, tendanciellement mais différemment, par l’œuvre de Descartes.

L’histoire de la philosophie, l’histoire des sciences et la philosophie de l’histoire de la philosophie

Author:
ISBN: 9782722604780 DOI: 10.4000/books.cdf.4935 Language: French
Publisher: Collège de France
Subject: Philosophy
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:23
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Pour dire les choses de façon simplifiée et peut-être même un peu simpliste, je me suis trouvé dans les années 1960 confronté à une situation dans laquelle la question de l’importance de l’histoire de la philosophie et celle de la nature de la relation qu’elle entretient avec la discipline dont elle est l’histoire occupaient une place qui était tout sauf négligeable. Au premier rang des griefs formulés en France contre la philosophie analytique, par des gens qui ignoraient la plupart du temps à peu près tout d’elle, il y avait, en effet, sa façon réelle ou supposée d’ignorer ouvertement l’histoire de la philosophie et d’appliquer aux problèmes philosophiques un traitement qui avait contre lui le fait de les percevoir comme s’ils pouvaient être rencontrés et abordés de façon directe et presque complètement indépendante de la tradition qui leur a donné naissance et de l’histoire de celle-ci. Mais, d’un autre côté, l’impression que pouvait donner et que me donnait effectivement la philosophie française, dont l’histoire de la philosophie était incontestablement un des points forts et peut-être même le point fort, était la tendance à accorder à celle-ci une importance telle que la philosophie elle-même semblait se confondre plus ou moins, en fin de compte, avec son histoire. On peut remarquer, du reste, que les historiens de la philosophie ont généralement une tendance très affirmée à se considérer comme les défenseurs de la philosophie véritable, qui sont chargés de protéger celle-ci contre toutes les formes de subversion susceptibles de menacer, directement ou indirectement, son identité et son intégrité.

L’envers de la liberté : Une approche historique dialectique

Author:
ISBN: 9791035102487 DOI: 10.4000/books.psorbonne.14160 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: Philosophy
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les désaccords philosophiques dont l'idée de liberté fait constamment l'objet ne font-ils pas signe, au-delà des querelles métaphysiques, vers la dynamique réelle de la liberté - et indissociablement de son idée - dans ses productions socio-historiques et, par conséquent, jusque dans ses négations ? Cet essai propose un travail généalogique autour du mot « liberté » : les significations successivement attribuées à ce concept sont essentiellement reliées à des expériences d'aliénation, dont elles constituent des projections en positif, idéalisées. Articulant histoire de la philosophie et philosophie sociale, Peggy Avez explore plusieurs configurations - la peur de l'exil dans l'Antiquité, la conception chrétienne de l'homme endetté, la crainte asservissante d'autrui pour les modernes et la peur contemporaine de l'objectivation unilatérale - chacune forgeant des significations de la liberté comme autochtonie, rédemption, sécurité et réinsertion du sens. De la « dialectique négative » de l'idée de liberté - ce dont les idéaux de liberté veulent émanciper l'homme constitue ce qui le conduit à s'aliéner - à la dialectique de la praxis - dans laquelle l'idée de liberté devient mythe et mobilise des mécanismes psychologiques à la faveur desquels l'aspiration à l'émancipation se mue en désir d'adaptation et d'obéissance -, l'auteure suit comme fil directeur l'histoire de la philosophie, qui fournit des éléments fondamentaux non seulement pour réveiller les sens du terme « liberté », confusément sédimentés dans notre usage discursif, mais aussi pour comprendre le rôle essentiel de l'idée de liberté dans l'imaginaire social.

À une déesse inconnue : La conception pré-moderne de la justice

Author:
ISBN: 9791035102692 DOI: 10.4000/books.psorbonne.19906 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: Philosophy
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La conception pré-moderne du droit traverse la pensée philosophique, en lui fournissant un outillage conceptuel, des modèles à raviver ou à critiquer, des arguments, des problématiques et, avant tout, les éléments d’un dialogue. Des textes les plus classiques aux moins fréquentés de l’histoire de la philosophie, la culture juridique est omniprésente, mais le temps, l’évolution de l’enseignement et le partage des disciplines l’ont rendue invisible. L’ignorer, c’est se priver de fils d’Ariane souvent irremplaçables pour construire les cheminements de l’histoire de la philosophie. Centré sur la justice comme exigence intrinsèque au droit, l’ouvrage de Diego Quaglioni comble cette lacune. L’auteur met à l’épreuve une hypothèse de travail à tous égards provocatrice pour les philosophes : « Au moins pour ce qui concerne la justice, la clef de l’histoire de la philosophie est l’histoire du droit. » L’ouvrage s’attache à la constitution historique du « paradigme pré-moderne de la justice », dans la vision romaine du droit revivifiée par les glossateurs, couplée avec celle de la théologie développée dans le droit canon et réélaborée par Thomas d’Aquin. Il fait la part belle à la fin du Moyen Âge (Bartole), à l’humanisme et à la Renaissance (Alberti, Pietro del Monte, Machiavel, Guichardin, Bodin), jusqu’à la dissolution du fondement éthique et religieux universel du paradigme (Montaigne, Grotius). La méthode de Diego Quaglioni, strictement historique, repose sur la présentation, la traduction et le commentaire des textes les plus significatifs d’une tradition qui va de l’Antiquité romaine au seuil de l’époque classique. Issu d’un cours tenu à l’Université Paris I, l’ouvrage propose aux étudiants et aux chercheurs, littéraires, philosophes, historiens ou juristes, une introduction stimulante et précise à la conception pré-moderne du droit et de la justice.

La nature artiste : Mikel Dufrenne de l’esthétique au politique

Author:
ISBN: 9791035105419 DOI: 10.4000/books.psorbonne.39107 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: Philosophy
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Mikel Dufrenne a croisé les principales problématiques qui ont traversé la seconde moitié du xxe siècle. Il les a considérées avec un regard attentif et critique, soucieux de tracer un chemin singulier mais désireux de s’inscrire dans une tradition de pensée philosophique spécifique et exigeante. La réception de son œuvre pose question : encensée dans les années 1950, elle s’est progressivement réduite en France, notamment vers les années 1970, alors qu’elle fait l’objet aujourd’hui d’un regain d’intérêt. L’étude entend montrer que de telles fluctuations sont liées au malentendu qui fait de Dufrenne l’auteur d’un seul livre, la Phénoménologie de l’expérience esthétique,qui à lui seul ne rend pas compte de l’originalité de sa pensée. Lire Dufrenne, c’est découvrir l’importance de sa réflexion éthique et politique et la stabilité d’une pensée dédiée à la défense des valeurs de « l’humain » et de « l’homme ». C’est aussi se livrer au plaisir de l’élaboration de fictions philosophiques répondant à la tentation de rationaliser une vision du monde par le biais d’une philosophie de la Nature relayée par la notion d’a priori. L’unité de cette œuvre réside dans l’hypothèse d’une Nature artiste que le philosophe veut penser dans le cadre d’une philosophie non théologique.

Listing 1 - 7 of 7
Sort by
Narrow your search