Search results: Found 2

Listing 1 - 2 of 2
Sort by
Jours ordinaires

Author:
ISBN: 9782709924818 Year: DOI: 10.4000/books.irdeditions.26304 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Business and Management
Added to DOAB on : 2019-07-31 11:25:14
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Chronique d’une plantation, Jours ordinaires à la finca restitue sur le vif la marche d’un système agraire mal connu mais répandu en Amérique du Sud. Au Guatemala, la culture du café est omniprésente. Dans la région de la Costa Cuca, « caféière géante », elle est pratiquée dans le cadre de grandes plantations, les fincas. De l’une à l’autre, si les techniques de travail se ressemblent, les situations sociales diffèrent. À la finca Los Angeles, deux groupes d’ouvriers agricoles, d’origines métisse et indienne, coexistent. Relativement ferme, le système social ne se réduit pourtant pas à l’opposition entre une classe d’ouvriers et le grand planteur. Selon les travaux, les ouvriers sont répartis entre des équipes qui reflètent une hiérarchie technique et symbolique. Les femmes, exclues des tâches nobles, développent une vie économique et sociale dans les marges étroites de l’ordre de la plantation. Les identités et les situations des acteurs de la plantation sont plus complexes qu’il n’y paraît car ce monde, apparemment clos, est aussi ouvert à la société guatémaltèque, à travers le travail salarié, les religions et les mouvements politiques.

De vaches et d'hirondelles : Grands éleveurs et paysans saisonniers au Mexique

Author:
ISBN: 9782709925112 Year: DOI: 10.4000/books.irdeditions.15104 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Business and Management
Added to DOAB on : 2019-07-31 11:25:14
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Au Mexique, dans le sud-est de l'État du Michoacán, la société occupant la dépression du Río Balsas offre l'image d'un déséquilibre entre de grands domaines d'élevage et des exploitations minifundistes, pareille en cela à beaucoup d'agricultures latino-américaines. Tout au long de l'histoire, malgré une réforme agraire ambitieuse, l'élevage bovin, grâce au droit de vaine pâture sur les terres des communautés paysannes, a constitué la base des mécanismes d'accumulation différentielle et de concentration foncière. Pour les freiner, les petits paysans n'ont eu d'autre recours que la double activité et la migration saisonnière sur des distances qui s'allongent : les « hirondelles » se sont imposées comme la figure centrale de la société agraire des « Terres Chaudes » mexicaines. Aujourd'hui, leur survie en tant que producteurs agricoles est remise en question. L'élevage extensif est devenu la seule activité qui permette le maintien des revenus paysans, dans un contexte d'insertion croissante au marché et de perspectives d'intégration à l'espace économique nord-américain. Cette spécialisation s'exerce dans un espace largement saturé où la compétition pour les ressources fourragères marginalise les « hirondelles », à qui ne reste que l'espoir d'un « gros coup » lié aux activités illégales - la migration aux États-Unis, le trafic de cannabis - ou l'exode, cette fois définitif.

Listing 1 - 2 of 2
Sort by
Narrow your search

Publisher

IRD Éditions (2)


License

OpenEdition Licence for Books (2)


Language

french (2)


Year
From To Submit

1996 (1)

1995 (1)