Search results: Found 7

Listing 1 - 7 of 7
Sort by
Liens de sang, liens de pouvoir : Les élites dirigeantes urbaines en Europe occidentale et dans les colonies européennes (fin XVe-fin XIXe siècle)

Author:
ISBN: 9782753567245 DOI: 10.4000/books.pur.100814 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Dans un contexte de profond renouvellement historiographique de l’étude du pouvoir depuis une quinzaine d’années, dix-huit historiens et chercheurs tant français qu’étrangers (anglais, portugais et espagnols) ont confronté leur vision de l’histoire sociale du politique en étudiant, du milieu du XVIe siècle à la veille de la Première Guerre mondiale, les élites dirigeantes urbaines des principaux pays d’Europe occidentale et de leurs possessions coloniales dans le Nouveau-Monde. Les études réunies ici abordent le sujet sous des angles variés mais complémentaires : présentation d’individus et de lignages qui ont pu symboliser en leur temps un parcours politique hors du commun, études sociales et familiales des élites dirigeantes de quelques grandes villes, études comparatives à l’échelle d’une région, entre une métropole et ses possessions ultramarines, voire entre plusieurs pays. Modalité d‘accès au pouvoir, réseaux familiaux, importance des dynasties, relations avec le pouvoir central, spécificité ou non des villes portuaires ont été au cœur des problématiques des auteurs. L’ensemble est découpé en quatre grands thèmes : familles et pouvoirs dans le monde atlantique, opposition entre villes portuaires et villes de l’intérieur, pouvoir et réseaux dans les villes continentales, destins individuels et destins collectifs.

Les avocats nantais au xxe siècle

Author:
ISBN: 9782753505223 9782753530201 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La profession d’avocat qui a connu depuis quinze ans de profondes évolutions peut nourrir la réflexion sur ses mutations d’une meilleure connaissance de son histoire récente. Si des travaux historiques de qualité ont été conduits dans les deux dernières décennies, de nombreux questionnements restaient dans l’ombre. Ce livre, grâce à une recherche menée sur le barreau de Nantes au xxe siècle, verse de nouvelles pièces au dossier. En ouvrant au chercheur la totalité de ses archives, le barreau ...

Les bourgeois et la terre

Author:
ISBN: 9782868471956 9782753526280 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La terre fut longtemps la principale source de richesse dans les sociétés d'Ancien Régime et sa possession constitue un enjeu social considérable. Noblesse et clergé en détiennent une part importante mais paysans, bourgeois ou même petit peuple des villes ne sont pas totalement écartés de la propriété foncière. Au XVIIIe siècle en Bretagne, les ordres privilégiés voient se réduire légèrement leur patrimoine foncier au profit des roturiers les plus riches. À Rennes, les bourgeois restent mal c...

Vacances populaires

Author:
ISBN: 9782868474971 9782753538429 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:19:00
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les vacances, on en parle et on y pense. Ce livre propose une description, à partir d'entretiens, des pratiques de vacances des familles populaires. Le livre ne pourra que susciter l'intérêt : car si la sociologie a beaucoup exploré le quotidien des classes et des cultures populaires, elle a souvent négligé la signification et les fonctions sociales d'un temps dégagé des contraintes ordinaires.

Minorités et régulations sociales en Méditerranée médiévale

Authors: --- ---
ISBN: 9782753567313 DOI: 10.4000/books.pur.101052 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le thème des minorités n’a émergé que tardivement dans l’historiographie socio-économique, principalement sous la forme des recherches consacrées à la pauvreté ; c’est surtout l’histoire religieuse et culturelle, notamment après les inflexions données par l’anthropologie historique, qui, plus récemment, a repris les dossiers des déviances religieuses et des exclusions. Pour les temps médiévaux, surtout à partir de la « révolution grégorienne », l’accent est mis surtout sur le facteur religieux, comme élément discriminatoire majeur opposant l’ecclesia des fidèles à des groupes déviants numériquement minoritaires. Comme son titre l’indique, ce volume entend diversifier les approches, par une forte intégration des modèles sociologiques, en envisageant les processus d’exclusion comme des mécanismes indispensables à la construction des sociétés ; les groupes « minoritaires » (et pas forcément au sens numérique) issus de ces processus ne sont que l’institutionnalisation de positionnements sociaux : à côté du volontarisme politique – évident quand on étudie ces groupes pour eux-mêmes – qui se caractérise par des « mesures d’exception » discriminatoires, il nous semble qu’il existe des « effets de système » conduisant les régulations sociales ordinaires à inférioriser jusqu’à des pans entiers du corps social, par rapport à un système de valeurs exigeant et élitiste. Ainsi, les femmes, les cadets de famille, les indigènes soumis à des processus de conquête militaire et même les paysans doivent être intégrés dans notre analyse, au même titre que les Juifs ou les hérétiques. Mais tout n’est pas noir avant l’invention de la citoyenneté de masse. À l’échelle locale, essentielle aux temps médiévaux, les communautés d’habitants fonctionnent assez bien comme machines à intégrer. Et la tolérance sociale s’oppose à l’intolérance idéologique, dans des rapports complexes avec les processus d’exclusion eux-mêmes. Une autre originalité de ce livre est d’associer presque à égalité, dans le cadre de la Méditerranée médiévale, les zones de culture arabo-musulmane et celles de culture latino-chrétienne, dans une perspective comparative que nous pensons fructueuse.

L’Art social de la Révolution à la Grande Guerre : Anthologie de textes sources

Authors: --- --- --- --- et al.
ISBN: 9782917902868 DOI: 10.4000/books.inha.4825 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut national d’histoire de l’art
Subject: Arts in general
Added to DOAB on : 2019-12-10 12:25:10
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Développée en France au lendemain de la Révolution, l’idée d’art social, qui interroge la fonction de l’art dans une société postrévolutionnaire, industrielle et marchande, recouvre des acceptions diverses. Si elle a d’abord participé à l’abolition des classes sociales, contribué au développement de l’éducation populaire et finalement renouvelé le concept même d’art, elle a pu aussi servir, sous la Troisième République, le maintien des hiérarchies existantes et être pensée dans le cadre de la politique artistique de l’État. Ce n’est donc pas une mais des conceptions de l’art social qui ont été défendues, soutenues par des théoriciens politiques, des philosophes et des artistes. Cette notion a fait l’objet d’une recherche menée sous la direction de Neil McWilliam, Catherine Méneux et Julie Ramos, et a débouché sur deux publications : un volume de 23 essais qui permettent de mesurer la diversité et l’originalité des formes qu’a pu revêtir l’idée d’art social (coédition INHA-Presses universitaires de Rennes), et cette anthologie en ligne, riche de plus de 110 textes sources présentés, commentés et illustrés.

La révolution du travail

Author:
ISBN: 9782868474599 9782753538269 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Qu'advient-il aujourd'hui de l'institution ouvrière du travail comme lieu de critique et de transformation de la société des travailleurs ? Pour comprendre l'emprise de plus en plus forte du management sur l'activité productive, R. Pinard étudie l'histoire de la gestion du travail aux États-Unis, en Angleterre et en France, et de sa mise sous tutelle par l'autorité. Seule une critique radicale de ce modèle peut rendre son sens au travail.

Listing 1 - 7 of 7
Sort by