Search results: Found 5

Listing 1 - 5 of 5
Sort by
L'Allemagne unifiée 20 ans après la chute du Mur

Author:
ISBN: 9782757401132 9782757418673 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Added to DOAB on : 2017-11-23 16:07:54
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le 9 novembre 1989 tombe le Mur de Berlin. En Europe et ailleurs circulent de nombreuses hypothèses sur le devenir de l’Allemagne à court et moyen terme – des « paysages florissants » promis aux Allemands de l’Est par le Chancelier Kohl, à la crainte d’une domination économique allemande accrue sur l’Europe, en passant par des inquiétudes concernant la pérennité de l’engagement européen et atlantique de la République fédérale. Vingt ans après, où en est l’Allemagne ? Quels ont été les change...

La RDA 1949-1990. Du stalinisme à la liberté

Author:
ISBN: 9782878547801 Language: French
Publisher: Presses Sorbonne Nouvelle
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:40
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'Institut d'Allemand d'Asnières a organisé en novembre 1989 un colloque sur la RDA. Certaines des interventions, d'autres études dues à des spécialistes de l'Allemagne ainsi que des documents récents (déclarations de F. Mitterrand, H. Kohl, H. Modrow) sont reproduits dans ce volume qui fait le point jusqu'aux élections du 18 mars 1990. Après une intro­duction historique, plusieurs contributions analysent les événements de 1989-1990 qui ont fait évoluer le régime vers la démocratie. Sont traités ensuite des aspects sociaux, économiques et culturels de la RDA et son insertion dans le contexte international. Bibliographie, cartes et tableaux.

Keywords

RDA --- le "tournant" --- chute du mur

L'Est et l'Ouest face à la chute du Mur : Question de perspective

Author:
ISBN: 9782905518682 DOI: 10.4000/books.cirac.231 Language: French
Publisher: IFAEE
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:27
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La chute du Mur de Berlin le 9 novembre 1989 a surpris le monde entier. Il est tombé aussi rapidement qu'il avait été construit : en une nuit. Avec le recul, l'événement apparaît en réalité comme un épisode - certes très important par lui-même - dans un processus qui a commencé quelques mois, et même quelques années auparavant, et dont les prolongements se font ressentir jusqu'à aujourd'hui, dans un monde devenu pourtant très différent. Mais quelles furent les réactions, en Europe et ailleurs, dans la période qui a suivi ce choc ? Une fois passée la stupeur - quasi-générale, et au-delà des scènes de joie de nombreux citoyens du monde entier relayées par les médias, les attitudes face à cet événement ont été, d'Est en Ouest, fort diverses. Elles sont fonction de la situation politique et géopolitique du pays concerné et de ses intérêts à ce moment-là, de son rapport à l'Allemagne passée et présente, et elles dépendent bien sûr aussi des dirigeants alors en place. George Bush, François Mitterrand, Mikhaïl Gorbatchev, Nicolae Ceauşescu, Margaret Thatcher, Fidel Castro ou encore les dirigeants coréens, pour n'en citer que quelques-uns, ont nécessairement eu un regard très différent sur l'événement. Question de perspective donc, comme le montrent les contributions présentées dans cet ouvrage. Après une remise en contexte des enjeux de la construction du Mur puis de sa chute, sont analysés ici les craintes et les espoirs suscités par une situation totalement nouvelle, et qui semblait pouvoir devenir incontrôlable. La lisibilité d'un monde jusqu'alors clairement divisé en deux blocs disparaît soudainement, l'ordre issu de la seconde guerre mondiale est remis en cause, sans que les contours de la nouvelle donne ne soient encore perceptibles.

Adam, la nature humaine, avant et après : Epistémologie de la Chute

Authors: ---
ISBN: 9791035102500 DOI: 10.4000/books.psorbonne.14339 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: Philosophy
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Que se serait-il passé si Adam n'avait pas péché ? Le récit de la Chute ne raconte pas seulement comment le premier homme et la première femme ont désobéi et ont été chassés du jardin de l'Éden. C'est aussi un instrument formidable pour penser philosophiquement la nature humaine, ses potentialités et ses limites, pour dessiner les différents plans d'une anthropologie complexe et diversifiée. La rupture du péché originel, qui instaure un Avant et un Après de la nature humaine, a représenté un défi intellectuel, une provocation pour la philosophie que la pensée médiévale - et moderne - a voulu recueillir et affronter. Cette nécessité s'est faite d'autant plus pressante que d'autres modèles anthropologiques devenaient disponibles, au premier rang desquels le modèle aristotélicien, où l'idée d'une rupture dans l'histoire humaine ou d'une naturalité scindée n'avait pas sa place. Les réflexions sur la Chute ont donné lieu à des débats importants sur le langage, la liberté et le mal, le bonheur, les passions, le corps, la vie et le pouvoir politique, le droit, le travail, qui sont l'objet des chapitres de ce livre. Prises ainsi dans leur dimension anthropologique, ces questions autour de la Chute deviennent un véritable modèle épistémologique pour penser la naturalité de l'homme et son histoire, en termes de dégradation ou de progrès, modèle qui dépasse l'époque médiévale et rejoint des questionnements que l'on retrouve notamment à l'âge classique.

Lépide, le triumvir

Author:
ISBN: 9782356132932 DOI: 10.4000/books.ausonius.10145 Language: French
Publisher: Ausonius Éditions
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:23
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En se fondant sur ses sources littéraires, épigraphiques et numismatiques, ce livre présente l’action menée par l’une des figures les plus controversées de la fin de la République romaine : M. Aemillius Lepidus. Le personnage avait une origine prestigieuse. Dans les années 60 a.C., comme il convenait à son niveau social, il entreprit le cursus honorum. Mais son appartenance à la mouvance « populaire » fut déterminante dans la suite de sa carrière. Il entretint des liens privilégiés avec César, dont il devint le maître de la cavalerie. La mort de César ne signa pas immédiatement la fin de la carrière de Lépide, qui joua encore un rôle dans la mise en place et dans le fonctionnement du Second Triumvirat. Dans cette période charnière, l’action politique et religieuse de Lépide fut bien réelle, tant à Rome, le centre de pouvoir, que dans les provinces, qui constituaient un enjeu important dans les stratégies politiques des triumvirs. Cependant, ce rôle ne lui évita pas son élimination politique par Octavien.

Listing 1 - 5 of 5
Sort by