Search results: Found 6

Listing 1 - 6 of 6
Sort by
« Un Franc parmy les Arabes » : Parcours oriental et découverte de l’autre chez le chevalier d’Arvieux

Author:
ISBN: 9782843103490 DOI: 10.4000/books.ugaeditions.118 Language: French
Publisher: UGA Éditions
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:53
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Au XVIIe siècle, l’intérêt de l’Europe, et de la France en particulier, pour le reste du monde, va croissant. Mus par des motivations d’ordre commercial, diplomatique, savant, religieux ou autres, les voyageurs français, pour lesquels l’Autre privilégié reste à l’époque l’Oriental, projettent bien souvent sur l’Empire ottoman leurs préjugés ethnocentriques, ce qui n’empêche pas qu’ils manifestent aussi une véritable curiosité à l’égard de l’Orient. C’est précisément l’ampleur et la portée de ce désir de découverte de l’Autre que le présent ouvrage interroge – selon une enquête menée dans une perspective interdisciplinaire, au croisement de l’histoire littéraire, de l’histoire des représentations et de l’anthropologie culturelle –, à partir des Mémoires (publiés de manière posthume en 1735) d’un voyageur de l’Âge classique, le chevalier d’Arvieux, qui fut pendant plusieurs années consul en Syrie. Tout en restant, à bien des égards, un homme de son temps, ce nomade par vocation, issu d’une famille marseillaise, fait preuve d’une compréhension extrêmement nuancée de la diversité de l’univers ottoman, grâce à sa maîtrise des langues orientales ainsi qu’à l’ampleur de ses échanges. Le texte foisonne de portraits très individualisés, ainsi que de récits relatant les rencontres de l’auteur avec des Turcs et des Arabes, ou encore avec les Levantins de Smyrne. Son séjour chez les Bédouins du mont Carmel, pour lesquels il manifeste une véritable empathie, apparaît tout à la fois comme un témoignage ethnographique précoce sur les populations nomades et comme une réussite interculturelle exemplaire.

Chevalerie et christianisme aux XIIe et XIIIe siècles

Authors: ---
ISBN: 9782753568426 DOI: 10.4000/books.pur.112928 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La chevalerie présente deux acceptions, l’une sociale et l’autre idéologique. D’une part, le groupe aristocratique des combattants à cheval, et d’autre part les valeurs qui lui imposent des comportements spécifiques. Devons-nous la mêler inextricablement au christianisme ? Les penseurs des XIIe et XIIIe siècles justifient la prépondérance sociale des chevaliers par le péché d’Adam et la rupture de l’harmonie originelle qu’il entraîne. Ils considèrent que les miles — « élu parmi mille », selon l’étymologie d’Isidore de Séville — ont pour vocation divine de défendre le faible et de faire régner la justice, instaurant par les armes la paix. Cette théologie politique marque l’évolution de l’adoubement, qui emprunte alors à l’onction royale et aux sacrements chrétiens bien des éléments de son rituel. En recevant l’épée, dûment bénie, et la colée, le nouveau chevalier intègre un ordre, tout comme le clerc est ordonné. La prédication lui rappelle les devoirs spécifiques de l’état qu’il vient d’adopter, en particulier de mitiger sa violence et d’exercer sa puissance avec droiture et modération. Elle l’encourage à partir en croisade pour défendre la Chrétienté. Jusqu’aux années 1990, dans leurs analyses sur la chevalerie, les historiens ont repris la trame du discours normatif des clercs, que nous venons brièvement de présenter. Ils ont tenu pour vraisemblable l’influence extérieure de l’Église dans la mitigation de la violence nobiliaire, grâce à l’influence sur le code chevaleresque de la Paix de Dieu et plus largement du message évangélique. Depuis les vingt dernières années, d’autres spécialistes remettent en cause ce modèle, remarquant la nature idéale des discours des clercs médiévaux sur la chevalerie, qu’il conviendrait de déconstruire. Ils adoptent l’anthropologie culturelle pour méthode afin de conclure que, tout au long du Moyen Âge et de façon endogène, la société guerrière produit ses propres codes de conduite pour épargner les vies de ses membres dans les combats, pour augmenter son honneur et pour affirmer sa domination sur la paysannerie. Toute superficielle, la religiosité des chevaliers ne serait donc pour rien dans l’autocontrôle de leur violence. Le débat apparaît en toile de fond du présent ouvrage, où les meilleurs spécialistes de la question se penchent sur les rapports complexes et paradoxaux entre le christianisme et les guerriers nobiliaires. Ils analysent ainsi autant la piété chevaleresque que la part de l’Église dans la guerre menée par l’aristocratie au cours d’une période charnière, où les normes, mentalités et conduites connaissent de profonds bouleversements.

La Quête du Saint Graal et la mort d'Arthur : Version castillane

Author:
ISBN: 9782843103926 DOI: 10.4000/books.ugaeditions.932 Language: French
Publisher: UGA Éditions
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:53
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La Quête du Saint Graal et la mort d’Arthur dans sa version castillane (Demanda del Sancto Grial) marque l’aboutissement de trois siècles de littérature arthurienne (xiii-xve siècle). Elle utilise des modèles français qu’elle réécrit et transforme par l’intermédiaire d’une version portugaise qui, vers la fin du xiiie siècle, avait déjà servi de relais littéraire entre la France et la péninsule Ibérique. Voici, pour la première fois traduite en français, la version intégrale de ce texte important de la littérature hispanique et européenne attribuée au moine Juan Vivas. L’œuvre donnée ici dans sa version du xve siècle est parcourue de tensions extrêmes entre mysticisme et esprit profane, aspirations terrestres et idéal spirituel. On y retrouve la fine fleur de la chevalerie arthurienne dans le dédale des aventures du Graal. Mais de Perceval, Gauvain, Palamède, Lancelot ou son fils Galaad, qui remportera la compétition chevaleresque ultime ? Qui méritera le titre de meilleur chevalier du monde ? Dans un univers d’aventures foisonnantes, la Demanda réserve une place de choix au merveilleux avec la bête aboyeuse, les apparitions du Saint Graal et bien d’autres mystères. Elle cultive avec délectation l’art labyrinthique des romans de quête chevaleresque qui fascinaient tant Don Quichotte. La Demanda castillane est sans doute la dernière expression poétique d’une chevalerie médiévale flamboyante.

Arthur, Gauvain et Mériadoc : Récits arthuriens latins du xiiie siècle

Author:
ISBN: 9782843103933 DOI: 10.4000/books.ugaeditions.238 Language: French
Publisher: UGA Éditions
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La légende du roi Arthur est surtout connue à travers les romans français de la Table ronde. On ignore souvent qu'il existe des récits latins du xiiie siècle qui racontent quelques épisodes inédits de cette grande saga bretonne, inconnus des œuvres arthuriennes françaises ou étrangères. Le présent ouvrage en offre la première traduction intégrale en français accompagnée du texte original en latin. Dans l'un de ces récits (Arthur et Gorlagon), le roi Arthur rencontre un bien étrange loup garou. Dans un autre (La véritable histoire de la mort d'Arthur), il disparaît dans des circonstances mystérieuses à la fin de sa vie terrestre. L'histoire de son neveu (L'Enfance de Gauvain) est tout aussi surprenante : abandonné à sa naissance, il accomplit un singulier parcours héroïque avant de retrouver la cour d'Arthur, tout auréolé de gloire chevaleresque. Enfin, la tumultueuse Histoire de Mériadoc se développe en une véritable chronique légendaire aux rebondissements haletants. Le présent ouvrage vaudra au lecteur de multiples découvertes car ces récits ne sont pas des affabulations inventées au Moyen Âge. Ils remontent à une tradition orale bien plus ancienne : la vieille mythologie des Celtes insulaires (Irlande, Pays de Galles) qui offre de surprenantes analogies avec celle de l'ancienne Grèce ou avec les contes du folklore international.

Histoire d'Arthur et de Merlin : Roman moyen-anglais du xive siècle

Author:
ISBN: 9782843103940 DOI: 10.4000/books.ugaeditions.973 Language: French
Publisher: UGA Éditions
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'Histoire d'Arthur et de Merlin est la première traduction-adaptation en moyen-anglais de certains pans du cycle du Lancelot-Graal français, à une époque - le xive siècle - où la vogue des romans arthuriens s'estompe sur le Continent et commence à prendre son essor en Angleterre. Basé sur le Roman de Merlin et les Premiers faits du roi Arthur, ce texte réorganise les données initiales de la légende arthurienne de façon originale : de la succession difficile du roi Constant aux fiançailles d'Arthur, en passant par l'usurpation de Fortiger, la naissance de Merlin puis celle d'Arthur lui-même, et les multiples guerres que mène le jeune roi contre les envahisseurs saxons, le géant roi Rion d'Irlande ou ses propres vassaux révoltés. Toutes les grandes figures du monde arthurien sont présentes dans un texte qui est un moment important de l'histoire littéraire médiévale. L'introduction replace l'œuvre dans son contexte à la fois littéraire et culturel, avant d'attirer l'attention sur les variantes qu'elle introduit dans la Vulgate arthurienne.

Mémoire des chevaliers : Édition, diffusion et réception des romans de chevalerie du XVIIe au XXe siècle

Authors: --- ---
ISBN: 9782357231269 DOI: 10.4000/books.enc.782 Language: French
Publisher: Publications de l’École nationale des chartes
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Ce colloque est le fruit d'une collaboration entre l'Université de Reims, la Bibliothèque municipale à vocation régionale de Troyes et l'École nationale des chartes. Il s'agissait, lors de ces journées, de donner l'occasion à des chercheurs venus d'horizons divers de s'interroger sur la postérité de ce qu'il est convenu d'appeler « romans de chevalerie ». Les différentes interventions n'ont pas eu pour objet de présenter la survie des textes en eux-mêmes, mais plutôt de mettre en lumière le rôle des intermédiaires, qu'ils aient succombé aux charmes de la réécriture, exploité les avancées de la science philologique ou mobilisé les ressources du monde de l'édition pour la conquête de nouveaux publics.

Listing 1 - 6 of 6
Sort by