Search results: Found 63

Listing 1 - 10 of 63 << page
of 7
>>
Sort by
Honneur et baraka : Les structures sociales traditionnelles dans le Rif

Author:
ISBN: 9782735118922 DOI: 10.4000/books.editionsmsh.15250 Language: French
Publisher: Éditions de la Maison des sciences de l’homme
Subject: Religion
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:29
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Plusieurs auteurs ont souligné l'importance du sentiment de l'honneur et celle de la baraka ou « bénédiction divine » au Maghreb, mais aucun n'a posé le problème de leur articulation dans un même groupe social. L'originalité de cet ouvrage est d'analyser et de situer le rapport hiérarchique entre ces deux ordres de valeurs dans une population berbérophone du Rif marocain : les Iqar'iyen. Ici l'honneur n'est pas un simple assemblage de traits culturels. C'est une valeur qui régit les échanges de violence entre hommes et les rapports de pouvoir à l'intérieur d'une structure segmentaire. Valeur liée à l'Islam, la baraka est cette « force divine » qui définit les relations entre les hommes et Dieu par l'intermédiaire des chorfa considérés comme descendants du prophète Mahomet. Vivant parmi les tribus, ceux-ci agissent comme médiateurs dans les affaires d'honneur. Au centre de ces deux systèmes d'échanges et de relations, et permettant leur articulation, se trouve un terme commun : les domaines de l'interdit ou du haram (femme, terre et territoire), à la fois le lieu de l'honneur et domaine de la baraka. L'analyse de la médiation sacrée et des rituels de paix met en évidence la complémentarité hiérarchique entre les relations de subordination spirituelle de l'ordre de la baraka et les relations d'égalité segmentaire où, joue l'honneur. Seule autorité à allier dans sa personne violence et baraka, le sultan, Commandeur des Croyants, symbolise cette complémentarité au niveau du Maroc. Comme « élu » de Dieu, il légitime aussi les groupes tribaux dans leurs valeurs essentielles. Cette analyse est confirmée dans une dernière partie, où l'auteur montre que les cérémonies de mariage sont une sorte de mise en scène parodique du système idéologique dans toutes ses dimensions. C'est là que s'exprime avec force cette tension entre l'illusion du pouvoir et la nécessaire vénération de la Loi divine qui seule établit la société iqar'iyen dans sa permanence.

Révolutions africaines : Congo, Sénégal, Madagascar, années 1960-1970

Author:
ISBN: 9782753559738 DOI: 10.4000/books.pur.51437 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Ce livre propose une analyse comparative de trois révoltes post-coloniales, intervenues peu après des indépendances négociées, sur le terrain de l'ancien Empire français d'Afrique : la révolution des « Trois glorieuses » au Congo Brazzaville en août 1963, celle de mai 1972 à Madagascar, et de mai 1968 au Sénégal. Les deux premières ont provoqué la chute des pouvoirs en place – celui de l'Abbé Youlou et celui du président Tsiranana –, et consacré l'avènement de régimes radicalement différents. Le Mai dakarois, par contre, bien qu'il ait eu des effets en profondeur sur la vie politique sénégalaise, n'entraîne pas la chute du président Senghor, dont le pouvoir vacille mais tient bon. Il est donc question ici de révoltes mais aussi de circulations de concepts, de livres, d'hommes et de femmes, qui tissent la toile d'un même phénomène, produisent une grammaire mondiale de la contestation localement enrichie, traduite ou interprétée, voire réinventée selon des paramètres nationaux. Ainsi, l'auteur s'est intéressée aux réseaux et acteurs de diffusion possible d'une culture d'opposition, de pratiques et de savoirs militants globalisés : réseaux étudiants – avec la Fédération des étudiants d'Afrique noire en France (FEANF) et l'Association des étudiants d'origine malgache (AEOM) ; réseaux syndicaux, formalisés ou non en une Internationale, « croyants » ou « marxistes ». Ce livre apporte une contribution tant à l'histoire des révoltes et révolutions, à celle des années « 68 » – L'Afrique aussi a eu ses « 68 » –, qu'à celle d'un continent africain qu'une historiographie pas si ancienne a eu tendance à considérer comme un continent à part, un monde immobile et peu susceptible de modernité. L'Afrique est dans le monde et participe, par de multiples réseaux et connexions, à la globalisation, non comme le continent passif et soumis à toutes les influences mais comme un continent dont les résistances, les luttes et les combats produisent notre avenir, un continent dont les mobilités font aussi la richesse.

Le Maghreb et son sud : vers des liens renouvelés

Authors: ---
ISBN: 9782271129857 DOI: 10.4000/books.editionscnrs.22812 Language: French
Publisher: CNRS Éditions
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:29
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

« La colonisation a balkanisé l’Afrique ! », accusent les dirigeants d’un continent qui se fixent pour projet officiel de (re)trouver une unité perdue. Le Sahara est-il un obstacle objectif, définitif, à cette unité ? Non, si l’on en croit les synthèses ici présentées sur les stratégies des pays du Maghreb en direction de leur Sud et sur les relations de toutes natures entre le Maghreb et l’Afrique sub-saharienne. Politiques africaines de l’Algérie et du Maroc, politique de l’Afrique du Sud vis-à-vis du Maghreb, mutations de la géopolitique saharienne après l’effondrement du régime libyen, conséquences pour la région de la sécession d’un Nord-Mali contrôlé par les islamistes radicaux, importance des échanges économiques (formels et informels) et des échanges humains de part et d’autre du Sahara : tous ces thèmes, ici traités par des spécialistes reconnus, éclairent sous différents jours les relations entre le Maghreb et l’Afrique subsaharienne. Ils révèlent que les migrants subsahariens qui s’installent désormais dans les pays du Maghreb ne font qu’exprimer l’unité croissante d’un espace jusqu’ici renvoyé à des logiques géopolitiques divergentes, et renouvellent aussi la vision que nous, Européens, pouvons avoir de notre Sud.

Les Maures et l’Afrique romaine (IVe-VIIe siècle)

Author:
ISBN: 9782728310036 DOI: 10.4000/books.efr.1395 Language: French
Publisher: Publications de l’École française de Rome
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’effondrement final de la romanité en Afrique du Nord a longtemps été expliqué par ce que Christian Courtois appelait « l’insuffisante assimilation du monde berbère » : ceux que les Anciens désignaient par le nom de Maures se seraient, à partir de la fin du IVe siècle, détachés progressivement de la civilisation romaine, avant, grâce à l’aide de «Néoberbères» chameliers venus de Libye, de multiplier les révoltes à l’époque byzantine, préparant ainsi en quelque sorte le succès de la conquête arabe au VIIe siècle. Constamment réaffirmée depuis presque deux siècles, cette théorie n’était pourtant en fait qu’une hypothèse, qui n’avait jamais été vérifiée par une véritable recherche scientifique. Fruit d’une enquête de près de vingt ans entreprise pour mettre fin à ce paradoxe historiographique, l’ouvrage place pour la première fois les Maures eux-mêmes au centre de la problématique, en s’interrogeant longuement sur l’identité et la construction identitaire des populations que ce nom recouvrit du IVe au VIIe siècle. Après avoir établi le caractère mythique de la migration des Néoberbères, il met ainsi en évidence l’existence et la constitution progressive non d’une, mais de deux communautés maures, différenciées fondamentalement par leur rapport à la romanité et au christianisme, et il montre comment cette bipartition permet d’expliquer la nature et les incohérences apparentes des révoltes africaines des IVe-VIIe siècles, et aussi les réactions contrastées des «Berbères» face à la conquête arabe de 643 à 698.

Aires marine protégées ouest-africaines : Défis scientifiques et enjeux sociétaux

Authors: --- ---
ISBN: 9782709920933 DOI: 10.4000/books.irdeditions.8955 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:36
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les écosystèmes côtiers, qui concentrent actuellement 70 % de la population mondiale, sont particulièrement impactés par le changement climatique et les activités anthropiques. D’où les espoirs placés dans la création d’aires marines protégées (AMP), qui favorisent la résilience des systèmes vivants et la conservation des espèces. Au cours des dernières années, un véritable consensus international s’est progressivement imposé quant à l’intérêt de les multiplier. Cependant, de nombreuses incertitudes demeurent sur leur efficacité réelle et sur les modalités de leur mise en œuvre. Les enjeux sociétaux qui sont associés à la multiplication des AMP interrogent les scientifiques, notamment en termes d’acceptation sociale, de régulation juridique et de pérennité des dispositifs mis en place. Ainsi, entre soutien au développement des AMP et analyse des controverses dont elles font parfois l’objet, cet ouvrage apporte un éclairage interdisciplinaire sur le développement de ces nouveaux espaces de conservation. Les études présentées ici sont centrées sur l’Afrique du Nord-Ouest (Algérie, Maroc et Sénégal). À travers le regard de juristes, d’écologues, de géographes, d’économistes, elles illustrent le potentiel associé à ce mode de conservation des zones marines et côtières. Elles questionnent par ailleurs l’efficience des AMP, tout en soulignant leur intérêt, bien au-delà des territoires où elles se situent.

Audit des décès maternels dans les établissements de santé : Guide de mise en oeuvre

Authors: --- ---
ISBN: 9782709918565 DOI: 10.4000/books.irdeditions.9328 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:36
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cet ouvrage propose des outils élaborés et testés dans le cadre du projet Quarité (Qualité des soins, gestion du risque et techniques obstétricales dans les pays en développement) pour mettre en œuvre une revue systématique des décès maternels. En s’appuyant sur des exemples concrets en Afrique, en France et au Royaume-Uni, et sur différentes expériences de terrain, il passe en revue les défis que soulève cette démarche. Ce guide est destiné aux cliniciens, gestionnaires et décideurs œuvrant dans le domaine de la santé maternelle et néonatale pour améliorer la qualité des soins fournis aux femmes enceintes. Il présente les outils indispensables pour collecter et analyser les informations, élaborer des recommandations pertinentes, technologiquement adaptées et potentiellement efficaces pour réduire la mortalité maternelle.

Maghreb, dimensions de la complexité : Études choisies de l'IRMC (1992-2003)

Author:
ISBN: 9782821850484 DOI: 10.4000/books.irmc.1554 Language: French
Publisher: Institut de recherche sur le Maghreb contemporain
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Théorie critique et modernité négro-africaine : De l’École de Francfort à la “Docta spes africana”

Author:
ISBN: 9791035102777 DOI: 10.4000/books.psorbonne.15869 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: Philosophy
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Dans ce climat général d'anesthésie contemporaine, dans la course à l'informatisation et à la recrudescence du religieux cachant mal des modes de pensée autoritaires, dans le cynisme ambiant du nouvel ordre international et du réveil brutal des nationalismes, en ces temps niais où le brouillage des repères incite les nantis à proclamer la venue du "dernier homme" (Fukuyama), en cette période où la philosophie (certaines philosophies occidentales ! ) semble démissionner dans sa lutte contre la misère et la désespérance pour se réfugier dans le confort benoît d'une exégèse qui reste à la marge de "l'Hybris", le message de la Théorie Critique de l'Ecole de Francfort redonne au Sujet la possibilité de dire NON. La critique des "arcana dominationis" élaborée par Adorno, Horkheimer, Marcuse et Habermas a suggéré une double lecture de la Théorie Critique du point de vue de la catégorie de possibilité. Comment parler du possible dans ce monde devenu impossible ? Et comment faire advenir le non-encore dans une modernité africaine désespérée ? Ce livre fait d'abord une lecture de la Théorie Critique et répond à deux questions : comment s'articule la catégorie de possibilité dans la Théorie Critique ? Et en quel sens cette articulation peut être pertinente dans la mise en perspective de la modernité africaine ? Le but de cette lecture est de déconstruire la "vision tribaliste" de la Théorie Critique en l'arrachant de l'européocentrisme et de l'académisme pour qu'elle soit jouée et déjouée sur l'espace public africain. Cette lecture de la Théorie Critique se double ensuite d'une lecture avec la Théorie Critique. Le livre met en question la dépolitisation et les stratégies d'hibernation en Afrique, afin d'ouvrir le Sujet au possible. Cette deuxième lecture conduit la Théorie Critique vers un ailleurs qui fait éclater ou consolider ses contradictions. L'intéressant se situe au noeud où l'on vérifie la pertinence d'une théorie hors de son lieu d'énonciation. Cet exposé qui propose un pari, articule dans une même constellation "imagesessais" et "images-souhaits" (E. Bloch), afin de redonner à l'espace public négroafricain un "je-ne-sais-quoi" qui se formulerait comme une "Docta Spes africana". La richesse de cette démarche est pour l'auteur d'avoir su faire "dialoguer" une théorie européocentrée et l'Afrique dans un terrain qui les lie et les oppose : la modernité. L'auteur met ainsi en marche une parole prospective et plurielle combinant le texte (la Théorie Critique) et le hors-texte (la modernité africaine) dans un pourparler cherchant sa propre identité, décevant les horizons d'attente tout en attendant sa poétique. J.G. B.

L’Esclavage de l’Africain en Amérique du 16e au 19e siècle : Les Héritages

Authors: --- ---
ISBN: 9782354122805 DOI: 10.4000/books.pupvd.3318 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Perpignan
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

« Le Colloque pluridisciplinaire et international, " l’Esclavage de l’Africain en Amérique du 16e au 19e siècle : les Héritages " a été organisé par l’Association Dodine les 19, 20 et 21 avril 2011 à Fort-de-France. Ce n’était pas, comme d’aucuns pouvaient d’emblée le penser, un colloque de plus eu égard aux multiples rencontres antérieures relatives à l’Esclavage vu du continent européen. La visée ici était tout autre. L’objet assigné se voulait différent, novateur : un colloque axé sur « Les Héritages », à savoir, « les créations des peuples nègres issus des abolitions de l’esclavage au 19e siècle en Amérique. » D’où la définition et la délimitation d’un champ d’interrogations et d’investigations ouvert sur les domaines de l’activité humaine. La manifestation, labellisée « 2011 Année des Outre-Mer Français » a vu ses travaux se dérouler dans d’excellentes conditions. La trentaine de communications fut déclinée en six sessions de demi-journées, animées par des modérateurs avertis. Elles reçurent un écho très favorable d’un public attentif, curieux, de plus en plus nombreux et motivé dans l’échange. En relation avec le colloque, le Vernissage de l’exposition « Prismes d’Artistes ». à l’initiative des Artistes Peintres de l’Association Martiniquaise PABE (Plastik Art Band Experimental) ». E.A « Quel grand honneur que celui d’avoir participé à ce colloque de très haut niveau et de penser qu’il est une graine qui va fertiliser de futurs projets entre nous tous ! » E.T « Je ne connais pas une seule personne qui n¹ait parlé de sa satisfaction totale à la fin de la conférence. » M.B

Les indépendances en Afrique : L'évènement et ses mémoires, 1957/1960-2010

Authors: --- ---
ISBN: 9782753569478 DOI: 10.4000/books.pur.112163 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Un demi-siècle après la vague des indépendances de 1960, l’année 2010 a marqué, pour de nombreux pays d’Afrique, le cinquantenaire de leur accession à la souveraineté et a été jalonné de multiples célébrations. Cet ouvrage se propose de faire revivre ce moment clé des indépendances, à travers une série d’analyses témoignant du moment de l’indépendance, de la diversité des réactions qu’il a générées et du souvenir que les Africains ont construit ou conservé de ces journées de fête – ou de doute – jusqu’au jubilé de 2010. À partir d’un questionnement renouvelé, les contributions mettent à jour l’extrême diversité des perceptions et des vécus qui coexistent et la complexité jamais démentie du rapport entretenu à cet événement fondateur. Colère et joie se sont mêlées à Tananarive et au Cameroun, fierté et déception ont été perceptibles à Lomé et Dakar. Des fêtes officielles parfois convenues aux bals où l’on a dansé « jusqu’à fatigué », les sociétés africaines ont tenté de s’approprier le moment « indépendance » en faisant parfois entendre des voix discordantes, notamment celles des « vaincus » des luttes politiques de la décolonisation (radicaux ou modérés) ou celles plus discrètes des mondes populaires ruraux et urbains, à la recherche d’une émancipation réelle et non formelle.

Listing 1 - 10 of 63 << page
of 7
>>
Sort by
-->