Search results: Found 6

Listing 1 - 6 of 6
Sort by
Yves Mahyeuc, 1462-1541 : Rennes en Renaissance

Authors: ---
ISBN: 9782753567191 DOI: 10.4000/books.pur.127206 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Dominicain léonard, confesseur de la duchesse-reine Anne de Bretagne, évêque de Rennes de 1507 à sa mort, Yves Mahyeuc a laissé le souvenir d’un saint. De son vivant même, il impressionne ses diocésains par l’austérité de sa vie et sa charité envers les pauvres. À sa mort, les miracles se multiplient sur son tombeau à la cathédrale de Rennes. Un siècle plus tard, un procès de béatification s’engage à Rome, à l’initiative conjointe des dominicains et de l’évêque de Rennes, avec le soutien actif des États de Bretagne. La redécouverte des pièces du procès – ignoré à ce jour et ici partiellement édité et traduit – permet aujourd’hui le réexamen complet de sa vie et de sa réputation de sainteté, à la lumière de documents variés : archives et ouvrages imprimés mais aussi gravures, manuscrits enluminés, le célèbre vitrail… sans oublier son seul écrit théologique connu, heureusement redécouvert. Que révèle la vive mémoire de ce spirituel, qui jamais ne se laisse enfermer dans les images que les contemporains ou la postérité lui ont accolées : religieux réformé, évêque réformateur, ami des pauvres, confesseur des princes, prélat de la Renaissance, symbole d’identité bretonne ? Comment s’insère-t-il dans les figures de sainteté épiscopale à la fin du Moyen Âge et au début des Temps modernes ? Au-delà des incertitudes qui demeurent sur sa carrière, Yves Mahyeuc invite aussi à mieux apprécier la place, encore mal connue, de « Rennes en Renaissance », au prisme de dossiers emblématiques : l’implantation de l’imprimerie, la production artistique, le dernier couronnement ducal de 1532.

Quelques souvenirs : Jean Janvier, Maire de Rennes

Authors: --- ---
ISBN: 9782753565685 DOI: 10.4000/books.pur.44247 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Élevé à la dure dans une famille ouvrière du pays de Fougères, orphelin à dix ans, Jean Janvier (1859-1923) gravit tous les échelons de la hiérarchie à la force du poignet. Après un tour de France des compagnons, il devient entrepreneur de bâtiments en 1884 et contribue à créer la fédération syndicale du patronat qu'il préside jusqu'en 1906. Il profite alors de sa notoriété pour se lancer dans l'arène politique. De convictions « démocratiques, laïques et sociales », il prend la tête du parti républicain. Son ascension, dans l'atmosphère fiévreuse, et même volcanique, des banquets monstres où les forces de gauche se reclassent et s'unissent, est exemplaire. Elle est conduite de main de maître dans une région où le divorce entre l'Église et l'État, et surtout l'affaire Dreyfus - dont le procès fut révisé à Rennes en août 1899 - ont laissé des séquelles durables. Élu maire en mai 1908, Janvier s'impose, en dépit de l'hostilité tenace que lui voue la presse locale. Il meurt à la tâche en octobre 1923. Ses quinze années de mandat ont métamorphosé une ville qu'il a littéralement propulsée dans la modernité, avec le double respect de la patrie et du peuple. Avant la guerre, il entreprend une série de grands travaux qui rénovent de fond en comble les équipements collectifs. Entre 1914 et 1918, il incarne l'Union sacrée, œuvrant sans répit à la cohésion et à la justice. Après la guerre, il a l'intuition immédiate - quoique contestée - de relancer un vaste programme de développement. Tenue dans le secret de son cabinet, la chronique de ces années dures, n'a jamais été publiée. Elle découvre une personnalité complexe, un remarquable destin d'élu et de décideur, féru d'architecture et d'urbanisme, mais privé d'une reconnaissance nationale qui en eût peut-être fait l'égal, pour Rennes, de ce que fut Édouard Herriot, pour Lyon.

Keywords

Rennes --- Bretagne --- XXe siècle --- maire --- Jean Janvier

Guérande au Moyen Âge

Author:
ISBN: 9782868478375 9782753523906 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Guérande, au cœur de son terrouer, apparaît comme une ville centre dont les principaux traits paysagers sont bien connus. Après une description géographique des différents milieux du pays guérandais et une présentation des grandes étapes de leur mise en valeur, l’auteur fait le point sur la place de ce pays dans l’histoire de la Bretagne lors des guerres de Succession et d’Indépendance. L’ouvrage met ensuite l’accent sur les cadres administratifs qui se révèlent complexes : les dominations du...

Rennes sous la iiie République : Cahiers d'Edmond Vadot, secrétaire général de la ville de 1885 à 1909

Author:
ISBN: 9782753565708 DOI: 10.4000/books.pur.43155 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Depuis quarante ans, la Bibliothèque municipale de Rennes détenait un curieux manuscrit comme on disait au xixe siècle. Tellement curieux – et impressionnant d’ailleurs avec ses 1800 pages – , que cet ensemble formé des Cahiers d’écolier tenus par Edmond Vadot, secrétaire général de la mairie de Rennes de 1885 à 1909, était demeuré inédit. Et pourtant, il est bien question d’une histoire de la Ville, vue et vécue de l’intérieur par un observateur placé au croisement idéal pour en comprendre les ressorts. Pas moins de sept maires se succèdent dans cette chronique, faisant passerelle entre Edgar Le Bastard et Jean Janvier, ici réunis par un même désir de modernisation. On y perçoit aussi les effets très directs de l’affaire Dreyfus et les changements de majorités municipales qui en résultent, les relations souvent compliquées avec l’État à travers ses préfets, comme les tentations d’un fonctionnaire un peu trop entreprenant devant un pouvoir municipal incertain de lui-même. Mais c’est aussi à l’histoire d’une migration géographique et professionnelle, à une trajectoire sociale et à un itinéraire psychique qu’invite ce texte, déconcertant par son mode de composition, comme par son contenu. De fait, la vie de bureau laisse assez de loisirs, entre deux conversations, pour qu’à côté des portraits parfois acides et des délibérations municipales, l’esprit puisse divaguer. De la Bresse reconstruite par l’imaginaire aux plaisirs balnéaires des rivages de la Manche, des jalousies entre élus rennais aux aléas domestiques, en passant par l’expérience terrible de la guerre francoprussienne de 1870, la langueur et les doutes de la Belle Époque trouvent en Vadot un mémorialiste inattendu, aux confluences de l’extraordinaire et de la banalité. À l’apogée du scientisme bien des doutes subsistent en effet, auxquels savants, vulgarisateurs... et tables tournantes tentent de répondre à leur manière. II fallait donc plusieurs yeux pour lire ces Cahiers et plusieurs mains pour les commenter. Issue d’un travail collectif ayant associé des étudiants puis des enseignants-chercheurs, cette édition volontairement partielle illustre la complexité des jeux sociaux et des identités politiques alors en oeuvre.

Rennes : les francs-maçons du Grand Orient de France : 1748-1998 : 250 ans dans la ville

Author:
ISBN: 9782753565692 DOI: 10.4000/books.pur.43328 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

250 ans dans la ville : l'histoire des francs-Maçons du Grand Orient de France à Rennes est d'abord celle de la plus ancienne loge française en activité continue depuis le xviiie siècle, « La Parfaite Union », fondée en 1748, et dont les abondantes archives, longtemps considérées comme perdues, ont été récemment retrouvées après une longue confiscation à Moscou. Une telle pérennité vient tout autant de sa faculté d'adaptation aux différents régimes, dont témoigne la diversité sociale de ses membres, que de la continuité idéologique unissant dans le temps comme dans l'espace les frères de la noblesse, du clergé et du Tiers, à la recherche sous l'Ancien Régime d'une autre forme de sociabilité ; les fonctionnaires et les militaires du premier Empire dévoués à la gloire de Napoléon ; les notables libéraux de la Restauration et de la monarchie de Juillet pratiquant à l'égard de réfugiés politiques portugais ou polonais une fraternité active ; les intellectuels contestataires du second Empire, et les combattants républicains et laïques édifiant pierre à pierre la Troisième République. Attentes et fortunes diverses qui permettent de revisiter l'histoire de France et celle du Grand Orient, à travers les épisodes marquants et parfois pittoresques de la vie d'une loge de province.

Aux origines idéologiques de la Révolution : Journaux et pamphlets à Rennes (1788-1789)

Author:
ISBN: 9782753565456 DOI: 10.4000/books.pur.44477 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le Bicentenaire de la Révolution a été l'occasion de rappeler le rôle joué par la Bretagne et tout spécialement par la bourgeoisie de Rennes et par les étudiants en droit dans les débuts de l'ébranlement révolutionnaire. C'est à Rennes, dans les dernières semaines de 1788 et surtout en janvier 1789, que le conflit entre Noblesse et Tiers État atteint un premier paroxysme lourd de conséquences pour la suite des événements à Versailles. C'est à Rennes qu'émerge tout d'abord la dynamique révolutionnaire incarnée plus tard par le Club breton qui regroupe les « patriotes » les plus déterminés des États Généraux. Cette dynamique se prolongera ensuite dans le Club des jacobins, dont on sait qu'il sera le noyau dur du militantisme révolutionnaire et sa référence idéologique permanente. L'effervescence politique bretonne s'incarne d'abord dans un pamphlet périodique, La Sentinelle du Peuple (novembre - décembre 1788), puis dans les 63 numéros du Héraut de la Nation (décembre 1788 - juillet 1789), pionnier véritable de la presse révolutionnaire. Ces publications permettent de se faire une idée du niveau de la culture politique dans une capitale provinciale et de la précocité du radicalisme révolutionnaire engendré par le violent sentiment anti-nobiliaire du Tiers État breton. Elles permettent de découvrir aussi la tonalité particulière d'un « royalisme national » dont l'échec explique l'arrêt brutal de la publication du Héraut, à la veille de l'explosion populaire du 14 juillet.

Listing 1 - 6 of 6
Sort by
Narrow your search