Search results: Found 69

Listing 1 - 10 of 69 << page
of 7
>>
Sort by
La Caricature entre République et censure : L’imagerie satirique en France de 1830 à 1880 : un discours de résistance ?

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782729710514 DOI: 10.4000/books.pul.7799 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Lyon
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-04 12:20:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cet ouvrage comble les lacunes dans la connaissance d'ensemble que l’on a en France de la satire illustrée entre 1830 et 1871 : comme si le génie d’artistes fameux (Daumier notamment, ici éclairé d’un jour nouveau) avait jusqu’à présent occulté la masse des dessinateurs et des journaux qui ont formé l’imaginaire collectif de nos ancêtres, les Européens. Les explications d’images ici proposées examinent dans quelle mesure la caricature a développé une culture de résistance à l’Europe des rois et des bourgeois. L’attention est concentrée sur les expressions de l’aspiration démocratique, sur les effets des mouvements ouvrier et socialiste naissants, sur la représentation des efforts d’émancipation des femmes. Grâce à plus de 500 reproductions, les auteurs montrent comment interpréter une iconographie souvent réduite à sa dimension esthétique par l’histoire de l’art. L’enjeu est de réapprendre à lire des dessins en quelque sorte coupés de leur sens socio-politique - leur valeur marchande ayant très tôt conduit à les détacher des journaux satiriques constituant dans la plupart des cas leur support originel. Car le discours iconique n’est pas une simple illustration. Il crée son code et ses stéréotypes. Polysémique, il propose sa propre vision du monde. De même qu’une intertextualité des textes, il y a en somme une intericonicité des images, elle-même prise dans l’intermédialité générale du siècle (presse, chanson, littérature, théâtre, peinture et arts plastiques). L’ambition affichée est de contribuer à la formation d’une discipline en émergence entre l’histoire, l’histoire de l’art et l’histoire littéraire : les études culturelles médiatiques.

Keywords

caricature --- censure --- République --- satire

Hippolyte Carnot - 1801-1888 : La liberté, l'école et la République

Author:
ISBN: 9782271129918 DOI: 10.4000/books.editionscnrs.17691 Language: French
Publisher: CNRS Éditions
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:28
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Hippolyte Carnot n'a ni la gloire de son père, « l'organisateur de la victoire » de l'An II, ni le renom de son frère, l'inventeur de la thermodynamique, ni le destin tragique de son fils, président de la République assassiné en 1894. Il reste méconnu alors que sa vie couvre presque tout un siècle (1801-1888) et que son œuvre et son influence sont considérables. À travers révolutions, coups d'État, monarchies, empires ou républiques, guerres et procès, ce ministre de l'Instruction publique de 1848, ami de Victor Hugo et de Jules Ferry, est en effet un bâtisseur et un inspirateur. Il participe à tous les combats pour les libertés publiques et privées, jette les bases de la formation des professeurs et de l'école gratuite et obligatoire, y compris maternelle, crée l'ancêtre de l'ENA et défend les causes les plus avancées (scolarisation des filles, suffrage universel, lutte contre l'esclavage et abolition de la peine de mort). Philosophe et journaliste, mémorialiste et ministre, franc-maçon et croyant, exilé politique et député, sénateur et membre de l'Académie, il incarne le xixe siècle. La redécouverte d'une grande figure de notre panthéon républicain.

Le Seize-mai revisité

Author:
ISBN: 9782490296149 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La crise du Seize-Mai, cent trente ans après... Les communications rassemblées dans ce volume reviennent sur cet événement fondateur de la Troisième République qui, s'il n'a pas besoin de date précise pour être reconnu, n'en mérite pas moins d'être revisité. Cette entreprise de réaction, sous le patronage du maréchal de Mac Mahon, est-elle un coup d'État, un coup de force, un coup d'autorité, un coup ? Bien qu'unies sous le signe de l' « ordre moral », les principales tendances de la droite apparaissent alors dans leur diversité et leur rivalité qui nuisent à l'efficacité de la coalition dont les décisions laissent une impression d'improvisation. Toutefois la pression administrative est réelle et elle vaut au gouvernement Broglie-Fourtou une grande impopularité habilement exploitée par les républicains qui agitent, en ces temps de grande tension internationale, le spectre de la guerre. Leur résistance victorieuse, sous la houlette de Gambetta, a bénéficié du loyalisme de l'armée et de l'appui d'une bonne partie des élites économiques et intellectuelles. Cette crise riche de multiples enjeux - politico-culturels, économiques, diplomatiques - occupe une place de choix dans la culture politique française et peut être considérée comme une étape importante dans la constitution de la mémoire républicaine ; elle est, en effet, devenue une date symbolique et une référence pour les combats de défense républicaine ultérieurs.

Les raisons fortes : Nature et signification de l'appui à la souveraineté du Québec

Authors: ---
ISBN: 9791036504556 DOI: 10.4000/books.pum.12331 Language: French
Publisher: Presses de l’Université de Montréal
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:43
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

À défaut d’analyses sociologiques, l’appui à la souveraineté du Québec est devenue la terre promise des spéculateurs : on a devisé sur son déclin comme s’il s’agissait d’un fait, on l’a expliqué par le caractère rétrograde de l’idée politique qui en faisait l’objet et, avant de tourner la page, on a même imputé aux mensonges de ses « leaders » les appuis résiduels. Tournant le dos à ces lectures, on trouvera dans cet ouvrage quelques faits sociaux assez têtus. Le projet de souveraineté du Québec a soulevé les passions depuis quarante ans et il a profité, en le renforçant, d'un vaste mouvement social favorable aux institutions politiques de la société québécoise. Il est solidement implanté dans toutes les régions du Québec et sa lente progression dans les groupes sociaux qui lui sont naturellement le plus défavorables semble indépendante des conjonctures ; si bien que le niveau de l'appui qu'il recueille en 2001 est comparable à celui observé au début de la campagne référendaire de 1995 et cela alors même que le groupement où il recueillait les deux tiers de ses appuis cette année-là se trouve relativement démobilisé. C'est justement sur ce fait — la mobilisation et la défection sélective des différents types d'électeurs — que le présent ouvrage jette une lumière inédite, montrant que ceux dont dépend le plus massivement la souveraineté sont aussi les plus prompts à faire varier abruptement leur appui.

Keywords

souveraineté --- vote --- Québec --- république

Les territoires du politique : Hommages à Sylvie Guillaume, historienne du politique

Authors: --- ---
ISBN: 9782753569027 DOI: 10.4000/books.pur.133758 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Parmi les grands noms de l’histoire politique de ces trente dernières années, celui de Sylvie Guillaume mérite d’être cité à plus d’un titre. D’abord pour son énergie, son efficacité et son enthousiasme, qui ont largement contribué au rayonnement national et international de l’université de Bordeaux 3. Mais aussi pour l’exceptionnelle qualité de son œuvre scientifique, marquée par un esprit de curiosité et de découverte toujours en éveil. Globe-trotter de la recherche, elle a déployé ses talents de la IIIe à la Ve République, de l’Europe à l’Amérique du Nord, du libéralisme au centrisme, des classes moyennes aux petits patrons, d’Antoine Pinay à Konrad Adenauer. L’hommage qui lui est rendu dans cet ouvrage est à la mesure de cette diversité et de cette créativité communicatives. Une vingtaine d’historiens de renom se sont associés pour lui offrir ces mélanges, qui nous conduisent du XIXe au XXIe siècle, de Clermont-Ferrand à Québec en passant par l’Allemagne, le Royaume-Uni et le Portugal, des « couches nouvelles » de Gambetta au new labour de Tony Blair, des centristes aux gaullistes, des services secrets au Parlement européen. C’est le témoignage amical de plusieurs générations envers une grande historienne, qui les a tous stimulés et inspirés.

Les avatars du juvénilisme allemand 1896-1945

Author:
ISBN: 9782878548129 Language: French
Publisher: Presses Sorbonne Nouvelle
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le juvénilisme fut avec le féminisme un facteur important du changement social au XXe siècle. Il a permis à la jeunesse, catégorie sociale émergente dans le cadre des sociétés industrielles naissantes, d’affirmer sa spécificité et de trouver sa place. Comme tout mouvement social, le juvénilisme a présenté des visages différents selon les sociétés et selon les moments. Le présent ouvrage retrace son histoire en Allemagne, entre le début du XXe siècle et la fin de la Seconde Guerre mondiale, et montre que les avatars du mouvement, depuis ses débuts néoromantiques, jusqu’à la débâcle de 1945, reflètent les bouleversements qui ont secoué l’Allemagne durant ce demi-siècle et changé progressivement les rapports entre la société et la jeunesse. Considérée par certains comme un possible recours contre la catastrophe qui menaçait l’Allemagne à la fin des années 1920, la jeune génération porteuse du message juvéniliste ne sut pas répondre à cette attente et eut aussi, par son utopisme, sa part de responsabilité dans l’arrivée au pouvoir du national-socialisme et dans le désastre final.

La République à l'épreuve des peurs : De la Révolution à nos jours

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782753555938 DOI: 10.4000/books.pur.47346 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Depuis ses origines antiques jusqu'à nos jours, en passant par ses recompositions en temps de révolution, la République a souvent coexisté avec des peurs individuelles et collectives de diverse nature (politique, sociale, religieuse), les a parfois suscitées et s'en est même quelquefois nourrie. Sujet de craintes sociétales et objet de politiques publiques, ces peurs ont engendré un ensemble de normes et de pratiques censées y répondre, que ces Actes se proposent d'analyser sur un peu plus de deux siècles. Quel rôle les peurs ont-elles joué dans l'élaboration et la construction de la République ? En quoi ont-elles constitué un obstacle, une remise en cause ou, au contraire, un moteur à l'édification de ses valeurs et pratiques ? Comment sont-elles produites, contrôlées ou instrumentalisées ? Sont tout d'abord établis des liens entre les discours et les stratégies de peur (1re partie). Ces peurs ont entraîné des situations d'exclusion civique (2e partie). Cette exclusion fut à plusieurs reprises légitimée par l'évocation de peurs sociales, voire d'un péril social (3e partie).

L’identité interdite : Les expulsés allemands en RDA (1945-1953)

Author:
ISBN: 9782753559745 DOI: 10.4000/books.pur.49826 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'intégration en Allemagne de l'Est des minorités allemandes d'Europe centrale et orientale expulsées à la fin de la Seconde Guerre mondiale se déroule sous autorité soviétique, pendant la construction du socialisme est-allemand. Le réfugié devient officiellement un « Umsiedler » et son intégration se construit entre exigences idéologiques et contraintes économiques. L'étude des sources aux différents échelons administratifs et politiques rend possible une différenciation des parcours d'intégration, notamment selon les catégories sociales (femmes, enfants, personnes âgées, prisonniers de guerre, etc.). La typologie des réfugiés révèle leurs possibilités variées d'intégration : certains groupes apparaissent comme des « laissés-pour-compte » tandis que d'autres profitent des opportunités politiques du nouveau régime. Elle présente également les limites de l'intégration qui se réalise parfois dans un climat de violence et de résistances. Cette étude, concentrée sur la région de la Saxe, prend place dans une historiographie plus générale de l'intégration des expulsés dans les deux Allemagnes. Le contexte de l'après-réunification et la confrontation des mémoires soulèvent aujourd'hui pour les victimes des expulsions des enjeux mémoriels et pour la communauté scientifique des débats.

Citoyenneté et espace public : Habitants, jeunes et citoyens dans une ville du Nord

Author:
ISBN: 9782757422458 DOI: 10.4000/books.septentrion.53114 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:53
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

À travers l’expérience de Comités de quartier et d’associations dites « de jeunes » à Roubaix, cet ouvrage s’attache à analyser certains des enjeux contemporains liés à la citoyenneté et à la participation. Quelle est la pertinence de l’échelle du quartier pour la mise en œuvre d’un renouvellement démocratique ? La proximité géographique induit-elle nécessairement la proximité politique ? À quelles conditions la participation, notamment à travers l’insertion des citoyens dans un nombre croissant de politiques publiques contractuelles, permet-elle de construire des sens communs ? Comment s’articulent échelles locale et nationale en matière de représentation de la citoyenneté, en particulier pour ceux qui sont (vus comme) d’origine immigrée ? Que signifient pour les citoyens eux-mêmes ces notions de « participation » ou de « démocratie locale » ? Bref que peut nous apprendre aujourd’hui, quant aux limites de certains modèles, l’observation localisée d’engagements publics ?

L’École républicaine et la question des savoirs

Author:
ISBN: 9782271061768 9782271077950 Year: Language: French
Publisher: CNRS Éditions
Added to DOAB on : 2015-05-18 15:01:42
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le Dictionnaire de pédagogie est initié et dirigé par F. Buisson au moment même où il devient l’un des acteurs principaux des réformes engagées par la Troisième République. Cette œuvre monumentale donne de l’école républicaine une image complexe, dès lors qu’on l’aborde, comme l’ont fait ici onze spécialistes de l’histoire de l’enseignement, à partir des discours tenus sur les savoirs scolaires. C’est que ces discours accueillent un débat ouvert et contradictoire, véritable guerre des anciens...

Listing 1 - 10 of 69 << page
of 7
>>
Sort by