Search results: Found 6

Listing 1 - 6 of 6
Sort by
La diaspora noire des Amériques

Author:
ISBN: 9782271062727 9782271091116 Year: Language: French
Publisher: CNRS Éditions
Added to DOAB on : 2016-07-18 10:20:52
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Migrations, diasporas, communautés : autant de notions, autant de concepts – pour le moins ambigus – qui concernent les populations noires des Amériques et s’inscrivent au cœur des grands débats actuels. Comment en effet envisager la notion de « diaspora » lorsque l’on est confronté à un tissu complexe de cultures diverses ? Comment parler de « communauté » lorsque des peuples ne semblent se conformer à aucun modèle stable d’identité, pas même à celui réputé dynamique de l’« hybridité » ? Ut...

Bartolomé de Las Casas : Face à l'esclavage des Noir-e-s en Amériques/Caraïbes. L'aberration du Onzième Remède (1516)

Author:
ISBN: 9782354122843 DOI: 10.4000/books.pupvd.2903 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Perpignan
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Las Casas est sans conteste l'une des « figures coloniales » les plus passionnantes et controversées dans le champ de études hispaniques, latino-américaines et caribéennes. Les motifs généralement associés à Las Casas sont aussi divers que variés ; ils portent en creux des enjeux tout à la fois épistémologiques, politiques et imaginaires : antiespagnol, défenseur des Indiens (et selon certain-e-s des Noirs), anticolonialiste avant la lettre, représentant frustré d'une véritable rencontre entre l'Europe et le « Nouveau mondes », colonialiste à visage faussement humain, illuminé... À cela s'ajoute la question (polémique) de sa responsabilité dans la mise en esclavage néfaste des Noir-e-s, suite à la formulation de son Onzième Remède/solution en 1516. Le présent ouvrage, transdisciplinaire et international, vise à revenir, partiellement mais rigoureusement, sur les circonstances historiques, politiques, économiques et imaginaires qui ont présidé à la dite proposition naguère faite par Las Casas, ainsi que, finalement, d'autres avant ou en même temps que lui. Par ce biais, son souci à lui était de libérer les Indiens des affres de l'exploitation espagnole qu'ils subissaient cruellement tout en se gardant de mettre en péril les intérêts de la couronne espagnole et des « colons missionnaires » engagés dans l'entreprise coloniale. Mais il s'agit aussi, dans cet ouvrage d'affranchir Las Casas de l'emprise des lectures purement historiennes qui en revendiquent le monopole, en examinant comment son itinéraire (formation, combats et conversions, publications, sa figure devenue mythique, etc.) est transcrit dans d'autres productions discursives et symboliques contemporaines.

Autour de l'« Atlantique noir »

Author:
ISBN: 9782915310931 9782915310528 Year: Language: French
Publisher: Éditions de l’IHEAL
Added to DOAB on : 2017-04-05 12:32:23
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En novembre 2008, lors de l’élection de Barack Obama, des millions de téléspectateurs du monde entier ont vu des images du Kenya et des Etats-Unis, reflets des liens historiques existant entre les continents africain et américain. ll ne manquait que les rivages de l’Amérique du Sud et les images de mégalopoles européennes pour que les contours complets de « l’Atlantique noir » apparaissent de manière tangible. Cette notion géo-historique, forgée par le sociologue anglais Paul Gilroy au début ...

Mark Twain et la parole noire

Author:
ISBN: 9791036502064 DOI: 10.4000/books.pum.9453 Language: French
Publisher: Presses de l’Université de Montréal
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En 1886, William-Little Hughes traduit le célèbre roman de Mark Twain, Adventures of Huckleberry Finn. Cette première traduction française, à travers les métamorphoses qu'elle fait subir au personnage de Jim et à sa parole, le Black English, constitue un renversement majeur de l'entreprise initiale de Twain. En effet, dans ce texte aux relents de colonialisme, Jim est confiné à un rôle de subalterne idiot, et Huck, à celui de maître blanc paternaliste et autoritaire. Toute traduction, quelle que soit sa visée, crée inévitablement des différences ; telle est la nature intrinsèque de ce processus. À travers l'étude de sept traductions françaises du roman, Judith Lavoie montre que les déplacements opérés par les traducteurs ne sont ni le fruit du hasard, ni irréfléchis, mais peuvent être associés à un réseau organisé de choix esthétique et idéologique. Qu'il s'agisse de la version de Hughes, se situant aux antipodes du roman américain, ou de celle de Suzanne Nétillard (1948), qui réactive le message contestataire de l'original, toutes les traductions sont fondées sur un véritable projet et jettent un éclairage unique sur une œuvre fascinante.

L’Esclavage de l’Africain en Amérique du 16e au 19e siècle : Les Héritages

Authors: --- ---
ISBN: 9782354122805 DOI: 10.4000/books.pupvd.3318 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Perpignan
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

« Le Colloque pluridisciplinaire et international, " l’Esclavage de l’Africain en Amérique du 16e au 19e siècle : les Héritages " a été organisé par l’Association Dodine les 19, 20 et 21 avril 2011 à Fort-de-France. Ce n’était pas, comme d’aucuns pouvaient d’emblée le penser, un colloque de plus eu égard aux multiples rencontres antérieures relatives à l’Esclavage vu du continent européen. La visée ici était tout autre. L’objet assigné se voulait différent, novateur : un colloque axé sur « Les Héritages », à savoir, « les créations des peuples nègres issus des abolitions de l’esclavage au 19e siècle en Amérique. » D’où la définition et la délimitation d’un champ d’interrogations et d’investigations ouvert sur les domaines de l’activité humaine. La manifestation, labellisée « 2011 Année des Outre-Mer Français » a vu ses travaux se dérouler dans d’excellentes conditions. La trentaine de communications fut déclinée en six sessions de demi-journées, animées par des modérateurs avertis. Elles reçurent un écho très favorable d’un public attentif, curieux, de plus en plus nombreux et motivé dans l’échange. En relation avec le colloque, le Vernissage de l’exposition « Prismes d’Artistes ». à l’initiative des Artistes Peintres de l’Association Martiniquaise PABE (Plastik Art Band Experimental) ». E.A « Quel grand honneur que celui d’avoir participé à ce colloque de très haut niveau et de penser qu’il est une graine qui va fertiliser de futurs projets entre nous tous ! » E.T « Je ne connais pas une seule personne qui n¹ait parlé de sa satisfaction totale à la fin de la conférence. » M.B

Les blancs de l’histoire : Afrodescendance : parcours de représentation et constructions hégémoniques

Author:
ISBN: 9782354122850 DOI: 10.4000/books.pupvd.3290 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Perpignan
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Actuellement en exercice à l’Université de Perpignan Via Domitia, Monsieur le Professeur Victorien Lavou Zoungbo fonda en 1997 le Groupe de Recherche et d’études sur les Noir-e-s d’Amérique Latine (GRENAL). Ce groupe, dont il est le coordinateur principal, intègre différent-e-s chercheur- e-s, dont certain-e-s ont une réputation nationale et internationale attestée et reconnue, s’occupe principalement, mais non exclusivement, des représentations hégémoniques des Afro-descendant-e-s dans les récits pédagogiques nationaux (Homi K. Bhabha) des Amériques/Caraïbes : littératures, discours, manuels scolaires, discours ontologiques sur les identités nationales imaginées, etc. À partir des présupposés théoriques et critiques sur lesquels s’appuie le GRENAL (Cultural studies, Subaltern studies, Postcolonial studies, etc.), l’auteur, comme dans ses ouvrages précédents, continue d’interroger les rapports contradictoires que les imaginaires collectifs de ces « Régions du monde » (é. Glissant) entretiennent, malgré des mutations incontestables lors de ces dernières décennies, avec ce qu’il désigne comme la « présence-histoire » noire : cultures, langues, religions, sexualités, identités chromatiques, combats pour un accès véritable la citoyenneté politique, auto-représentation politique, poétiques, pratiques contre hégémoniques, mémoires de l’esclavisation transatlantique, etc.

Listing 1 - 6 of 6
Sort by