Search results: Found 56

Listing 1 - 10 of 56 << page
of 6
>>
Sort by
Le de excidio britanniae de Gildas : Les destinées de la culture latine dans l’île de Bretagne au VIe siècle

Author:
ISBN: 9791035102449 Year: DOI: 10.4000/books.psorbonne.27359 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:42
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’île de Bretagne fut longtemps pauvre en écrivains latins, à l’inverse d’autres provinces de l’Empire romain. D’où l’intérêt du De Excidio Britanniae, écrit par Gildas au VIe siècle, qui au reste n’a d’abord retenu l’attention que des historiens du fait que l’auteur commence son livre par le rappel des événements qui ont marqué l’île entre le début de notre ère et son époque : rappel dont la nature est maintenant remise en question. On découvre à étudier l’œuvre de Gildas un ouvrage nourri de disciplines et de textes essentiellement ecclésiastiques, et, en même temps, ce qui n’est pas contradictoire, l’héritage de la rhétorique du Ve siècle, les formules et les développements tombés dans l’usage commun. Le vocabulaire est bigarré, la syntaxe, correcte et même conservatrice, le style en revanche contient des traits qui caractériseront un certain latin insulaire, de tendance baroque. On a l’impression que l’école est proche, une école de bon niveau, mais de type colonial, gardienne des règles tout en étant soucieuse de rivaliser avec les meilleurs stylistes. Par ailleurs, si les Romains ont quitté l’île depuis plusieurs décennies, Gildas reste attaché à l’idéal d’un Empire garant de paix et d’unité. Il critique le manque de loyalisme des Bretons, leur attachement aux usages locaux et les Saxons, déjà dans l’île et encore païens, sont pour lui des Barbares. Attitude de refus, qui contraste avec les missions de Patrice en Irlande. Gildas aura surtout des successeurs, semble-t-il, dans le domaine du style.

Religion et politique en Grande-Bretagne

Author:
ISBN: 9782878540505 9782878548426 Year: Language: French
Publisher: Presses Sorbonne Nouvelle
Added to DOAB on : 2018-02-05 14:25:06
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'équilibre entre religion et politique outre-Manche est complexe. Sans prétendre tout traiter les auteurs de ce volume en éclairent certains aspects essentiels. Ils explorent les rapports entre Église et État, qu'il s'agisse du Catholicisme en Irlande, du Non-Conformisme et de l'Anglicanisme en Angleterre et au Pays-de-Galles ou du Presbytérianisme en Ecosse. Les enjeux actuels ne sont pas oubliés : ordination des femmes dans l'Église d'Angleterre ; élévation à la pairie du grand Rabbin ; in...

Châteaux et modes de vie au temps des ducs de Bretagne : XIIIe-XVIe siècle

Authors: --- ---
ISBN: 9782869065307 Year: DOI: 10.4000/books.pufr.7357 Language: French
Publisher: Presses universitaires François-Rabelais
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:43
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Fortifié et militaire, à l'image de la féodalité dont il est volontiers le reflet, le château est aussi une demeure de plaisance, une résidence aux champs, où la noblesse, quittant les villes parfois surpeuplées, trouvait un repos souhaité, des espaces propices aux jeux et aux amusements. Cette fonction domaniale, résidentielle, récréative, est confortée, à l'aube de la Renaissance, par une croyance émergente selon laquelle l'air de la campagne, investi de vertus prophylactiques, est meilleur que celui, vicié, de la ville. Vivre au château participe des modes d'être et de paraître dans le cadre d'espaces aménagés selon des critères variés : fonctionnalité, confort, mais aussi cérémonial, dans le cadre de bâtiments et de pièces d'époques et de natures souvent diverses. Tours maîtresses ou corps de logis des châteaux, manoirs ou simples maisons des champs, ces demeures aristocratiques rurales bénéficient, dans les dernières décennies du Moyen Âge, d'une adaptation aux fonctions qui sont les leurs. Le château est enfin le lieu d'un riche décor, qui concerne aussi bien les murs (faux appareils, plafonds décorés, peintures historiées, tentures et tapisseries, lambris) que les sols (pavements) et qui participe de la distinction des espaces, de la hiérarchie des accès comme du statut du propriétaire. Au travers d'un voyage au château de Suscinio, dans le Morbihan, ce livre offre un riche panorama des modes de vie aristocratiques en Bretagne et ailleurs, à l'époque de l'émergence des conceptions nouvelles de la Renaissance.

Keywords

châteaux --- Bretagne --- aristocratie

Les juifs en Bretagne : ve-xxe siècles

Authors: ---
ISBN: 9782753565562 Year: DOI: 10.4000/books.pur.43298 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

De l'honneur et des épices : Les magistrats de la Chambre des comptes de Bretagne (XVIe-XVIIe siècles)

Author:
ISBN: 9782753555716 Year: DOI: 10.4000/books.pur.46292 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Apparues au tournant des XIVe et XVe siècles dans le royaume de France et dans les principautés qui évoluaient dans sa mouvance, les Chambres des comptes ont connu leur « âge d’or » au Moyen Âge en étant associées à la mise en place d’une fiscalité permanente et à la construction des domaines princiers. L’évolution institutionnelle leur a été préjudiciable à partir du XVIe siècle avec la concentration du pouvoir au sein du Conseil royal et des instances qui en dépendaient, le recours croissant aux financiers pour alimenter les caisses de la monarchie, la concurrence des parlements, des bureaux de finances ou des intendants. Malgré cela, elles n’en ont pas moins continué à jouer un rôle dans le contrôle de « l’argent du roi », en encadrant notamment le développement de nouvelles fiscalités comme celle des villes ou des états provinciaux, et dans la préservation de l’intégrité du domaine royal, ce qui les conduisait à recevoir les hommages des vassaux, à enregistrer des actes aussi divers que les lettres d’anoblissement ou de naturalité, à veiller à la conservation des archives ayant trait aux droits du roi. Par leur caractère de cours souveraines, elles ont attiré tout au long de l’époque moderne une part des élites du royaume, en quête d’honneur et d’épices, qui voulaient bénéficier des privilèges qu’elles octroyaient à leurs magistrats dont celui de l’anoblissement graduel était sans doute le plus important. À travers l’exemple de la Chambre des comptes de Bretagne des années 1540 à la fin du règne de Louis XIV et surtout de l’étude de son personnel, cet ouvrage contribue à la connaissance de ces institutions et dégage quelques ressorts de la « société d’offices » qui s’est mise en place en France à partir du XVIe siècle.

Genèse médiévale de l'anthroponymie moderne. Tome

Authors: ---
ISBN: 9782869065154 Year: DOI: 10.4000/books.pufr.16338 Language: French
Publisher: Presses universitaires François-Rabelais
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En 1986-87, un groupe de médiévistes français s'est attaché à étudier, dans les cartulaires, quand et comment s'est élaboré le système anthroponymique moderne, prénom et patronyme, au cours des xie et xiie siècles. Après cette première phase centrée sur les points communs et les nuances régionales de cette évolution, l'enquête s'est élargie, en 1989 et 1990, aux autres pays européens qui feront l'objet de publications ultérieures et aux « résistances », dans l'espace français, à cette double dénomination. Une région résistante : la Bretagne, un mode de désignation spécifique, pour les clercs par leur fonction, pour les femmes par une relation familiale : ce sont les modalités de ces évolutions différentes qui font l'objet du volume II des Rencontres d'Azay-le-Ferron, publié aujourd'hui en deux tomes, par le même groupe de chercheurs. Le même principe, de comparaison régionale fondée sur un questionnement identique des sources, y est appliqué. Les « prénoms » des clercs sont-ils différents de ceux des laïcs ? Les femmes sont-elles identifiées par la famille où elles sont nées ou par celle à laquelle elles se sont alliées par mariage ? L'analyse de ces usages spécifiques permet de comprendre comment fonctionne, entre la norme et le concret, la désignation écrite des individus entre le xie et le xive siècle.

Keywords

Bretagne --- anthroponymie --- clergé

Bonds of Union

Author:
ISBN: 9782869062191 9782869064812 Year: Language: English
Publisher: Presses universitaires François-Rabelais
Added to DOAB on : 2017-07-04 12:27:07
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

The appearance and development of a ""Four Nations"" slant on British history over the last two decades has in many ways pointed up ""the Union"" as an essential component of the national history or histories of the British Isles. ""Four Nations"" historians, however, have tended to focus exclusively on the United Kingdom as the core of either a nascent or a now defunct Empire. History is variously invoked to account for the emergence of the British dynastic state, explain its (to some) puzzling en...

François Ier et Henri VIII. Deux princes de la Renaissance (1515-1547)

Authors: ---
ISBN: 9782905637956 Year: Language: French
Publisher: Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le peuple du rivage : Le littoral nord de la Bretagne au XVIIIe siècle

Author:
ISBN: 9782753569126 Year: DOI: 10.4000/books.pur.134898 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Partir à la recherche des sociétés littorales, sur les côtes nord de la Bretagne, au XVIIIe siècle, suppose d’abandonner les représentations qui valorisent tant le littoral aujourd’hui : jusqu’au début du XIXe siècle, le « désir collectif du rivage » n’en est encore qu’à ses balbutiements. Dans une société où prédomine la terre, l’attractivité de la mer est loin d’être une évidence, même sur le littoral. Cet ouvrage est consacré à cette « maritimité première manière » et aux relations complexes qu’entretient le peuple du rivage avec la mer, la terre et l’estran. Dans cette perspective, se pose le problème de « l’appel du large » qui pousserait de manière irrésistible les Bretons à prendre la mer. Au-delà, cela engage à s’interroger sur les spécificités des sociétés littorales, du Mont-Saint-Michel jusqu’à Brest, qui se distingueraient des sociétés de l’intérieur, celles de l’Argoat, tournées vers la terre et ignorantes des choses de la mer. Au fil de l’étude se révèle la dimension que prennent les côtes nord de la Bretagne au XVIIIe siècle : espace approprié, vécu et exploité, à la charnière entre l’horizon maritime et l’horizon terrestre. Elles font figure d’enjeu au XVIIIe siècle tant il devient essentiel de préserver leurs ressources, de protéger leurs habitants des dangers véhiculés par la mer et de consolider les droits du littoral, niés dans les seigneuries agro-maritimes. Soit autant d’occasions pour le pouvoir royal d’affirmer son autorité dans un finisterre redécouvert à la fin du XVIIe siècle alors que se profile la « Seconde Guerre de Cent ans ». « Ceux qui fréquentent la mer », les marins des côtes nord de la Bretagne, sont devenus un rouage déterminant dans la lutte contre l’hégémonie maritime anglaise. Si tous sont soumis aux rythmes de l’océan, l’expérience de la mer diffère selon les trajectoires individuelles. Une fois débarqués, ils se fondent parmi les gens du littoral, à l’image de leurs femmes, ancrées à terre. Marins par intermittence et terriens dans l’âme, ils déploient, avec leur famille, des stratégies de (sur)vie pour faire face à l’absence, inhérente aux activités maritimes. Elles contribuent à brouiller les identités professionnelles et rendent perméable la séparation entre le monde des terriens et celui des marins. S’esquissent alors les contours de sociétés complexes et originales, ouvertes sur la terre et la mer selon de multiples déclinaisons, mais qui restent fondamentalement des sociétés de l’Ancien Régime.

Keywords

Bretagne --- environnement --- littoral --- mer --- aménagement

Christophe-Michel Ruffelet. Les Annales briochines, 1771 : Saint-Brieuc

Author:
ISBN: 9782753565432 Year: DOI: 10.4000/books.pur.43627 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le chanoine briochin Christophe-Michel Ruffelet (1725-1806) est aujourd'hui un quasi-inconnu. Et pourtant… Bien qu'ecclésiastique au parcours classique, attaché à l'organisation sociale de son temps, soucieux de la place et du rôle central de l'Église dans la société, le personnage a développé un réel particularisme dans le monde capitulaire breton. Esprit ouvert aux sciences, engagé dans certains combats politiques provinciaux, grand lecteur, il est aussi l'un des très rares chanoines historiens bretons d'Ancien Régime. C'est d'ailleurs à cette dernière qualité qu'il doit d'échapper au purgatoire historique (Ph. Loupès) où sont relégués nombre de ses contemporains. De fait, ses Annales briochines, parues en 1771, constituent la première véritable histoire de Saint-Brieuc et de son diocèse et sont demeurées jusqu'à aujourd'hui une source de première main pour nombre d'historiens. Republiées en 1850 par Sigismond Ropartz, elles font ici l'objet de leur première édition commentée. Une première partie situe l'auteur dans son milieu social et culturel, avant d'en préciser la place et les positions dans l'historiographie bretonne des xviie et xviiie siècles, et, à l'échelle nationale, dans la galerie des chanoines historiens. Revenant plus précisément à l'analyse globale du texte des Annales, la seconde partie décrit sous des angles successifs l'image du diocèse et de sa capitale qui s'en dégage, en analysant de manière critique le texte de Ruffelet, sans en oublier les « angles morts » et les « œillères ». Le lecteur peut alors, dans une troisième partie, découvrir le texte de Ruffelet accompagné d'un imposant appareil critique. Grâce à l'évocation de nombreux événements, des notes complémentaires, des listes (de paroisses, d'évêques…), l'auteur y brosse un saisissant panorama de l'histoire briochine jusqu'en 1768. Les Annales apparaissent alors comme un réel effort de construction d'une identité diocésaine dans un espace qui semble en être jusque-là dépourvu. Plus largement cet ouvrage se veut aussi une mise au point historique, historiographique et bibliographique sur l'espace briochin de l'Antiquité au xviiie siècle.

Listing 1 - 10 of 56 << page
of 6
>>
Sort by