Search results: Found 7

Listing 1 - 7 of 7
Sort by
Les combats d’Octave Mirbeau

Author:
ISBN: 9782848677057 Year: DOI: 10.4000/books.pufc.3852 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Franche-Comté
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Longtemps taxé de frénétisme et d’incohérence, Octave Mirbeau (1848- 1917) a manifesté au contraire, toute sa vie, une étonnante cohérence tant dans sa personnalité (il est un révolté, un battant, un assoiffé d'absolu double d'un écorché vif) que dans ses engagements et sa création littéraire. Après avoir été un "prolétaire de lettres" pendant une douzaine d’années, il a entamé sa "rédemption" en mettant dorénavant sa plume au service de la justice et de la beauté. Il a conçu ses chroniques, ses contes, ses romans et son théâtre comme autant de moyens de dessiller les yeux de ses contemporains. Pour cette "révolution du regard", il a mis en œuvre une esthétique de la révélation (totale subjectivité, dérision, démystification). Conscient des impasses du roman et du théâtre de l’époque, il a frayé des voies nouvelles où se combinent impressionnisme et expressionnisme.

La politique au naturel : Comportement des hommes politiques et représentations publiques en France et en Italie du XIXe au XXIe siècle

Author:
ISBN: 9782728310258 Year: DOI: 10.4000/books.efr.1259 Language: French
Publisher: Publications de l’École française de Rome
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La démocratie n’est pas seulement affaire de droit et de théorie. Elle est une pratique quotidienne. Elle se niche jusque dans les replis des comportements. Son exercice ne va pas sans modifier les attitudes et les gestes que les candidats et les élus montrent aux citoyens et qui s’étalent dans les médias, en France comme en Italie. Comprendre ces postures permet en définitive d’appréhender notre vie publique, non pas sous l’angle pessimiste de la crise des idéologies, comme le font avec trop de complaisance des Cassandre aveuglés par les douloureuses expériences du siècle, mais plutôt en soulignant que la politique est entrée dans un nouvel âge de son expression, une nouvelle intelligence de l’humain. Le naturel – le fait de paraître naturel – exprime la réduction des croyances politiques. Pour l’heure, la décontraction, jugée triviale, est si bien entrée dans les mœurs que son analyse reste rudimentaire. La confrontation avec les façons d’agir du XIXe siècle brise le conformisme de notre regard. Elle rappelle que les hommes politiques ont exprimé une gravité en phase avec la dignité qu’emportait la détention du pouvoir à l’âge des religions civiques. Le détour par l’histoire est le seul moyen de réduire nos préjugés. Dévoiler la fiction du naturel, en révéler l’emprise, en expliquer les origines, tel est le sens de cet ouvrage, qui approche la naturalisation à travers trois de ses expressions : la mise en scène de l’intimité, le langage des émotions et la préservation de la gravité comme régulatrice des tensions.

La vie élégante

Authors: --- ---
ISBN: 9782753579286 Year: DOI: 10.4000/books.pur.48490 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Qualité aristocratique à l’origine, l’élégance interroge la sociabilité mondaine, le parisianisme, l’art de vivre, autant que l’écriture même et son style. Les présentes contributions, réunies en hommage à Anne-Simone Dufief, témoignent de la fécondité du concept de vie élégante pour approcher l’éthique et la sociologie de la France du XIXe siècle.

Chroniques du diable

Authors: ---
ISBN: 9782848677071 Year: DOI: 10.4000/books.pufc.2796 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Franche-Comté
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Longtemps inexplorée, l’œuvre immense d’Octave Mirbeau, multiforme et d’une étonnante modernité, nous réserve bien des surprises, au fur et à mesure qu’elle nous est révélée, par pans entiers. Aujourd’hui, à travers ces étonnantes Chroniques du Diable, c’est un Mirbeau moraliste et philosophe que nous découvrons. Avec son humour coutumier, tempéré de commisération, du haut de ses chaudières infernales, Mirbeau-le Diable nous trace de l’homme et de la société de la Belle Époque un tableau sans complaisance. "Guide" et "excitateur", il se fait l’analyste de la "grande névrose" qui frappe ses contemporains, pour mieux nous conduire sur la voie d’une sagesse à la mesure de l’homme. Un ouvrage de "haute graisse" pour qui sait "rompre l’os et sucer la substantifique moelle".

Keywords

texte --- article --- diable --- chronique --- moraliste --- philosophie --- Belle Époque

Les Ouvriers de la région lyonnaise (1848-1914)

Author:
ISBN: 9782729709600 Year: DOI: 10.4000/books.pul.12587 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Lyon
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-04 12:20:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

C'est dans un large cadre géographique que s'inscrit le travail d'Yves Lequin : Lyon et sa mouvance directe mais aussi le bassin de la Loire, le Dauphiné, la Savoie, le Bugey, le Vivarais, les montagnes du Roannais et du Beaujolais ; il évite ainsi à la fois l'étroitesse de la monographie et les faux-semblants du cadre national confondu avec les appareils parisiens. Livre d'histoire sociale de la classe ouvrière, il éclaire la vie et l'action de ses organisations par les modalités de l'industrialisation, par les évolutions de la vie matérielle et culturelle, par la sociologie des groupes où elles s'insèrent. L'image qui en sort rompt avec l'idée habituelle d'une évolution linéaire. Yves Lequin oppose fortement deux périodes séparées, grossièrement par la grande dépression des années 1880-1890 qui coïncide avec une profonde mutation de toute l'économie régionale. Jusque-là, l'industrialisation n'a pas été rupture mais développement parti de loin ; aussi les groupes ouvriers renforcent-ils leur cohésion en augmentant leur nombre, même si la médiocrité des conditions de travail et de vie correspond bien aux descriptions du temps ; autour du métier naissent des mouvements collectifs et une prise de conscience très précoces d'où sortent des organisations professionnelles d'une puissance insoupçonnée et qui atteignent leur apogée à la veille des années 1880. C'est après 1890, la reconversion totale de l'industrie régionale qui brise leur base militante ; la Belle Époque est un temps d'inquiétudes et d'incertitudes malgré l'amélioration du niveau de vie ; avec la disparition du « métier » liée à une déqualification générale du travail, disparaît ou s'affaiblit l'identité collective. C'est en fait une nouvelle classe ouvrière qui est en train de naître, encore incertaine d'elle-même et souvent prisonnière de conduites revendicatives ou politiques héritées du xixe siècle, inadaptées au siècle qui naît.

Schrijverschap in de Belgische belle époque. Een sociaal-culturele geschiedenis

Author:
ISBN: 9789460040399 Year: Pages: 413 DOI: 10.26530/OAPEN_365910 Language: Dutch;
Publisher: Academia Press
Subject: Languages and Literatures --- Arts in general --- Social Sciences --- Sociology --- History of arts --- Performing Arts
Added to DOAB on : 2011-11-04 00:00:00
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

This book studies literary sociability during the belle époque (1890-1914) by comparing and relating organizations of authors with intellectual sociability in general. Drawing on a combination of methods including social network analysis, existing histories of Dutch and French speaking literature are questioned. This study shows, for instance, how author’s societies and literary journals were functional in the symbolic struggle between ‘dilettante’ writers on the one hand and self declared ‘professional’ authors on the other. It concludes that Belgian authorship was shaped within a social space that was much broader than the national social space, especially as far as the social construction of the Belgian author-intellectual was concerned. As such, being an intellectual became an important category of personal identity.

Corporate Policing, Yellow Unionism, and Strikebreaking, 1890-1930

Authors: ---
Book Series: Routledge Studies in Modern History ISBN: 9781000342390 Year: Pages: 298 DOI: 10.4324/9780429354243 Language: English
Publisher: Taylor & Francis
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-12-18 12:14:37
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

This book provides a comparative and transnational examination of the complex and multifaceted experiences of anti-labour mobilisation, from the bitter social conflicts of the pre-war period, through the epochal tremors of war and revolution, and the violent spasms of the 1920s and 1930s. It retraces the formation of an extensive market for corporate policing, privately contracted security and yellow unionism, as well as processes of professionalisation in strikebreaking activities, labour espionage and surveillance. It reconstructs the diverse spectrum of right-wing patriotic leagues and vigilante corps which, in support or in competition with law enforcement agencies, sought to counter the dual dangers of industrial militancy and revolutionary situations. Although considerable research has been done on the rise of socialist parties and trade unions the repressive policies of their opponents have been generally left unexamined. This book fills this gap by reconstructing the methods and strategies used by state authorities and employers to counter outbreaks of labour militancy on a global scale. It adopts a long-term chronology that sheds light on the shocks and strains that marked industrial societies during their turbulent transition into mass politics from the bitter social conflicts of the pre-war period, through the epochal tremors of war and revolution, and the violent spasms of the 1920s and 1930s. Offering a new angle of vision to examine the violent transition to mass politics in industrial societies, this is of great interest to scholars of policing, unionism and striking in the modern era.

Listing 1 - 7 of 7
Sort by