Search results: Found 7

Listing 1 - 7 of 7
Sort by
Identités juives et chrétiennes

Author:
ISBN: 9782853995344 9782821882881 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Provence
Added to DOAB on : 2017-11-21 16:19:30
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Pour éclairer l'histoire d'Avignon et du Comtat Venaissin, trop vite rendue au ténèbres, après son âge d'or pontifical, René Moulinas a creusé son sillon dans la part encore dormante des archives du Vaucluse, dans une quête des faits culturels et religieux. Ce recueil, qui rassemble des contributions de vingt-deux auteurs, explore, en forme d'hommage, des domaines historiques familiers à René Moulinas. De la fin du Moyen Âge au début du XIXe siècle, dans le sud-est de la France, chrétiens et...

Faire le OFF : Sociologie des publics du Festival OFF d’Avignon

Authors: ---
ISBN: 9782357681163 DOI: 10.4000/books.eua.2730 Language: French
Publisher: Éditions Universitaires d’Avignon
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

« Sur la carte des théâtres et des rues d’Avignon, sur celle des cafés et des restaurants, peut se décalquer le palimpseste qu’est la vie du festivalier. » Né il y a 50 ans, le Festival OFF revendique aujourd’hui près d’un million de spectateurs. Derrière ce nombre se cachent pourtant des publics variés, vivant différemment l’événement. S’appuyant sur de nombreuses enquêtes menées auprès des festivaliers, les deux sociologues nous font découvrir les différentes façons d’entrer dans le festival. Ils peignent un paysage nuancé de son public, de ce que veut dire pour chacun « faire le OFF » et du changement de rapport à la ville que le Festival OFF induit pour les Avignonnais.

Offices, écrits et papauté (XIIIe-XVIIe siècles)

Authors: ---
ISBN: 9782728310210 DOI: 10.4000/books.efr.2377 Language: French
Publisher: Publications de l’École française de Rome
Subject: Religion
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La papauté connaît, entre XIIIe et XVIIe siècle, des évolutions remarquables qui coïncident avec l’affirmation de l’État en Europe occidentale. L’écrit, qui permet à toute autorité politique d’immuniser, de statuer, d’informer, de conserver, est un des principaux instruments de sa construction. Ce volume, second écho d’une recherche collective internationale, tente de croiser les questionnements diffus portant sur ces deux objets historiographiques. Sans prétendre offrir une analyse globale de la culture écrite des organes du pouvoir, dans et hors de la curie, ni proposer une véritable histoire documentaire de l’institution pontificale, les études présentées ici permettent de cerner les structures d’évolution de la documentation dans divers secteurs d’intervention de la papauté. Elles appréhendent les interrogations que les mécanismes de rédaction, de transmission et de conservation des informations suscitent. Elles soulèvent avec acuité des questions économiques fondamentales que les registres occultent, voire tentent de celer. De Rome en Avignon, par Pérouse, Bologne et la Savoie, des cours provinciales aux familles cardinalices, de l’armée à la Pénitencerie, du maçon à l’artiste, des premières ébauches de l’écrit à l’évasion du secret d’archives, la richesse des thèmes étudiés, des analyses apportées et des interprétations historiques parcourues approfondissent de manière déterminante nos connaissances de cette forme de pouvoir unique qu’est la papauté médiévale et de l’âge moderne.

Keywords

Avignon --- Bologne --- France --- Jean XXII --- Offices --- Romagne --- Rome --- papauté

Images sculptées au seuil des cathédrales : Les portails de Rouen, Lyon et Avignon (xiiie-xive siècles)

Author:
ISBN: 9791024010441 DOI: 10.4000/books.purh.826 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rouen et du Havre
Subject: Arts in general
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:49
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Tandis que la restauration récente des portails de la cathédrale de Rouen nous invite à redécouvrir un exceptionnel décor sculpté, cette étude propose une approche renouvelée et des clés de compréhension pour en faciliter le « décryptage ». Pourquoi le portail des Libraires se couvre-t-il, à la fin du xiiie siècle, de près de 200 bas-reliefs figurant des animaux fabuleux et des créatures hybrides aux côtés de la Création du monde ou encore d’Adam et Ève ? Comment ce premier « modèle » rouennais a-t-il été repris au cours du xive siècle au portail méridional, celui de la Calende, mais aussi à la primatiale Saint-Jean de Lyon, à l’abbaye Saint-Ouen de Rouen et même au palais des papes en Avignon ? Quels enjeux artistiques, religieux, voire politiques expliquent ce succès à la fois imposant (plus de 860 bas-reliefs) et limité dans le temps (fin xiiie-milieu du xive siècle) ? Ouvrant des perspectives nouvelles dans le domaine de l’analyse iconographique, l’auteur conduit une véritable étude historique : la politique de prestige des grands prélats, la « mise en récit » des images sculptées au seuil des cathédrales, la culture des métamorphoses et l’incroyable inventivité des sculpteurs du Moyen Âge, le culte des saints au cœur des rivalités entre les sanctuaires...

Offices et papauté (XIVe-XVIIe siècle) : Charges, hommes, destins

Authors: ---
ISBN: 9782728310135 DOI: 10.4000/books.efr.1151 Language: French
Publisher: Publications de l’École française de Rome
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La papauté connaît, entre XIVe et XVIIe siècle, des évolutions remarquables qui coïncident avec l'affirmation de l'État en Europe occidentale. La recherche collective internationale dont le présent volume se veut l’écho, aspire à renouveler ce sujet historiographique déjà amplement labouré. Elle tente tout d’abord d’être un pont dressé entre les continents médiévaux et modernes, trop souvent isolés. Elle s’efforce ensuite d’enrayer une tendance traditionnelle à l’analyse distincte que l'on fait de la Curie et de l'État, de la ville de Rome, d'Avignon et des territoires placés sous la souveraineté temporelle du souverain pontife. Le thème retenu a été celui de la difficile et complexe notion de charge publique et d’office, du service du prince au service de l’État et de l’Église. Cette approche ciblée repose sur des études institutionnelles, biographiques ou prosopographiques et permet d’approfondir de manière inédite et originale nos connaissances de cette forme de pouvoir unique qu’est la papauté médiévale et de l’âge moderne.

De la « Cité de Dieu » au « Palais du Pape » : Les résidences pontificales dans la seconde moitié du XIIIe siècle (1254-1304)

Author:
ISBN: 9782728309993 DOI: 10.4000/books.efr.141 Language: French
Publisher: Publications de l’École française de Rome
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Par la multiplication des déplacements de la papauté dans la seconde moitié du XIIIe siècle et par l’obligation faite à ses hôtes de lui bâtir de nouvelles résidences, cette période représente un siècle d’or pour les constructions civiles des pontifes. Le présent ouvrage est fondé sur l’étude monographique des onze résidences principales de la papauté (palais et châteaux situés à Rome, dans le Latium et en Ombrie), depuis les plus célèbres, comme les palais du Latran et du Vatican, aux plus méconnus, tel le château de Soriano nel Cimino, et s’appuie sur des textes multiples en partie inédits. Cette double approche permet d’aborder tous les aspects de cette riche floraison dans une double perspective, celle de l’histoire de l’architecture, mais aussi celle de l’histoire tout court, car l’étude des résidences conduit à aborder l’histoire de la cour pontificale, de la curie, de la papauté elle-même. Après l’étude des monuments sont traitées la mise en œuvre des bâtiments, l’étude des diverses parties de la résidence au service de la personne du pape et de l’administration pontificale (depuis les grandes salles jusqu’à la chambre et à la chapelle du pape), la typologie des palais et châteaux et leur insertion dans leur tissu urbain respectif. Enfin est envisagé l’ensemble de l’activité architecturale des pontifes, qui apparaît comme l’expression de l’ambition universelle de l’Église du XIIIe siècle. Pourtant, à cause de l’instabilité des séjours, de la brève durée de nombreux pontificats et des moyens encore limités de la papauté et des communes qui la recevaient, le résultat présente un aspect un peu anarchique, si on le compare au siècle suivant où une grande partie des moyens sera concentrée dans l’élaboration d’un programme cohérent, et l’ambition des pontifes se conclut sur un échec, avec l’attentat d’Anagni. Mais c’est ce qui fait tout l’intérêt de cette période, qu’on peut voir comme un temps d’expérience, de recherche, de tâtonnement, avant les temps de la papauté et du palais d’Avignon.

Se donner à la France ? : Les rattachements pacifiques de territoires à la France (XIVe-XIXe siècle)

Authors: ---
ISBN: 9782357231115 DOI: 10.4000/books.enc.297 Language: French
Publisher: Publications de l’École nationale des chartes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La commémoration du cent cinquantième anniversaire de la réunion de la Savoie et du pays niçois à la France, par le traité de Turin du 24 mars 1860, a été l'occasion de prendre quelque recul devant cet événement, et de présenter différents rattachements pacifiques de territoires à la France, du Moyen Âge jusqu'en 1860, en soulignant leurs différents contextes historiques et leurs diverses modalités. Ces rattachements ou réunions n'ont pas eu lieu dans le sang et les larmes, ce qui ne veut pas dire sans tensions ni débats, pendant et après les événements. La grille d'analyse qu'ont affron­tée les participants à ce volume est claire. Comment ces rattachements « pacifiques » sont-ils survenus ? Quel a été leur moteur premier ? L'élan fut-il donné par une élite ou porté par l'ensemble des classes sociales ? Quels furent les termes employés pour définir ces réunions ? Quelle fut l'idéologie (politique, culture, langue), ou - si l'on préfère - la culture politique, qui les a soutenus ? Venait-elle, cette idéologie, de la France elle-même ou des pays « réunis » ? Quels furent les symboles qui les accom­pagnèrent ? Quelles conséquences ces réunions ont-elles eu sur la conscience des pays réunis quant à leur spécificité historique ? En un mot, du Moyen Âge au XIXe siècle, un comparatisme raisonné de ces rattachements était-il possible ?

Listing 1 - 7 of 7
Sort by
-->