Search results: Found 3

Listing 1 - 3 of 3
Sort by
Le poids économique direct de la culture

Author:
ISBN: 9782111398641 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En 2011, les branches culturelles totalisent une production de 85 milliards d’euros et une valeur ajoutée de 40 milliards d’euros. La production culturelle se partage entre une partie marchande (69 milliards d’euros), issue de la vente des biens et services culturels des entreprises, et une partie non marchande (16 milliards d’euros), qui correspond, par convention, aux coûts de production des administrations, établissements publics et associations dans le domaine culturel. Le poids économique direct de la culture, mesuré comme le rapport entre la valeur ajoutée des branches culturelles et celle relative à l’ensemble des branches, est de 2,2 % en 2011. Il ne prend pas en compte les retombées économiques indirectes ou induites par la culture (tourisme par exemple). Jusqu’en 2003, le poids économique direct en valeur de la culture a augmenté. Il est en recul depuis 2004, ce qui est principalement à relier au repli de l’activité dans certaines industries culturelles (édition, presse, disque). En 2011, l’audiovisuel (radio, cinéma, télévision, vidéo, disque) concentre un quart de la valeur ajoutée culturelle. Le spectacle vivant et le patrimoine, branches majoritairement non marchandes, concentrent respectivement 18 % et 11 % de la valeur ajoutée. La progression au cours des quinze dernières années de la part en valeur du spectacle vivant est principalement due à l’augmentation des prix dans cette branche. À l’inverse, le livre et la presse ne concentrent plus que 15 % de la valeur ajoutée culturelle en 2011, contre 26 % en 1995. Les autres branches culturelles (agences de publicité, architecture, arts visuels, enseignement culturel) contribuent dans leur ensemble à un tiers de la valeur ajoutée culturelle.

The Economic Contribution of Culture

Author:
ISBN: 9782111399235 Language: English
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

In 2011, cultural industries had a total production of 85 billion euros with an added value of 40 billion euros. Cultural production is divided and shared between a merchantable amount of 69 billion euros from the sale of companies’ cultural goods and services, and a non-merchantable amount of 16 billion euros, which corresponds, by convention, to the production costs of departments, public institutions and associations in the cultural sector. The direct economic impact of culture, measured as the relationship between the added value of cultural industries and that of all industries, was 2.2% in 2011. It did not take into account the indirect or induced economic benefits resulting from culture (tourism, for example). Until 2003, the direct economic impact developing the value of culture has increased. However, it has been falling since 2004, which is mainly attributed to the marked decline in activity in certain cultural industries (publishing, the press, record). In 2011, the audio-visual industry (radio, cinema, television, video, record) contributed to one quarter of added cultural value. The performing arts and heritage, predominantly non-merchantable industries, contributed to 18% and 11% of added value respectively. The progress made during the last fifteen years in the share price in terms of value of the performing arts is mainly down to the rising prices in this industry. In contrast, books and the press only contributed to 15% of added cultural value in 2011, versus 26% in 1995. Other cultural industries (advertising agencies, architecture, the visual arts, cultural education) contributed, as a whole, to one third of added cultural value.

Le poids économique direct de la culture en 2013

Authors: ---
ISBN: 9782111398191 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En 2013, le poids économique direct de la culture, c’est-à-dire la valeur ajoutée de l’ensemble des branches culturelles est de 44 milliards d’euros. Il ne prend pas en compte les retombées économiques indirectes ou induites par la culture comme le tourisme, par exemple. Cela correspond à une part de la culture dans l’ensemble de l’économie de 2,3 %, en légère baisse par rapport à 2012. Contribue à cette baisse relative en 2013 le recul du volume de l’activité dans les branches fortement exposées à la concurrence (architecture, agences de publi- cité, audiovisuel) ainsi que dans les branches de la presse et du livre. Inversement, la part des branches à forte composante non marchande augmente (spectacle vivant, patrimoine), surtout du fait de la hausse de leurs prix. Parmi les branches les plus touchées par la crise en 2013, les branches de l’audiovisuel et les agences de publicité connaissent un retour à la croissance de leur chiffre d’affaires début 2014, contrairement à celles de l’architecture ou des activités photographiques. Par ailleurs, le retournement à la hausse des prix à la production des entreprises d’édition de livres et de revues se confirme.

Listing 1 - 3 of 3
Sort by
Narrow your search