Search results: Found 8

Listing 1 - 8 of 8
Sort by
Approche statistique européenne de la culture : Synthèse des travaux européens ESSnet-Culture, 2009-2011

Author:
ISBN: 9782111399044 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Sous l’égide d’Eurostat, l’Office statistique de l’Union européenne, le réseau du système statistique européen sur la culture (ESSnet-Culture) a dirigé, de 2009 à 2011, quatre groupes de travail consacrés à la définition du cadre statistique de référence, au financement de la culture et aux dépenses culturelles, à la mesure des secteurs culturels et de l’emploi, et enfin aux pratiques culturelles et à leurs aspects sociaux. La définition de la culture, la prise en compte de ses différentes dimensions, la question de la mesure des activités culturelles ont été des questions préalables à l’exercice de mesure et de comparaison statistiques. ESSnet formule plusieurs recommandations méthodologiques pour garantir une meilleure comparabilité des statistiques culturelles entre États membres. Publié conjointement dans la collection « Culture méthodes », Conceptualisation statistique du champ de la culture revient sur les différentes nomenclatures statistiques existantes en France, en Europe et à l’échelon international, en précise les principes d’emboîtement, et vient compléter utilement la présente synthèse des travaux européens.

Conceptualisation statistique du champ de la culture

Author:
ISBN: 9782111398696 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Political Science --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La définition du champ statistique de la culture a fait l’objet de travaux européens de 2009 à 2011, après que les nomenclatures nationales (nomenclature d’activités françaises, NAF Rév. 2) et européenne (nomenclature statistique des activités économiques dans la Communauté européenne, NACE Rév. 2) ont été rénovées en 2008. Sous l’égide d’Eurostat, l’Office statistique de l’Union européenne, un groupe de travail européen (Task Force 1) a conçu la structure du nouveau cadre statistique européen constitué d’une trentaine d’activités culturelles, dans un souci d’harmonisation des outils méthodologiques et pour garantir une meilleure comparabilité des résultats publiés. Le cadre européen s’insère dans le cadre international défini par l’Unesco pour les statistiques culturelles et croise dix domaines culturels – patrimoine culturel, archives, bibliothèques, livre et presse, arts plastiques, audiovisuel et multimédia, architecture, création publicitaire, artisanat d’art – avec six fonctions économiques : création, production et édition, diffusion et commercialisation, conservation, formation, administration et management culturels. La publication revient sur les différentes nomenclatures existantes en France, en Europe et à l’échelon international et précise leur principe d’emboîtement. Publiée conjointement dans la collection « Culture études » du DEPS, Approche statistique européenne de la culture est la synthèse des travaux du réseau européen de statistique ESSnet-Culture et vient compléter utilement le présent document méthodologique.

Emploi, bénévolat et financement des associations culturelles

Author:
ISBN: 9782111398153 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Business and Management --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En 2011, une association sur cinq a une activité culturelle. Sur ces 267 000 associations culturelles, 35 100 emploient au moins un salarié, l’activité de toutes les autres reposant exclusivement sur la participation bénévole. Il y a 169 000 salariés employés par des associations culturelles, soit 9,4 % de l’emploi salarié associatif. Comme pour les entreprises, les salariés des associations culturelles sont plus fréquemment en contrat court et ont un niveau de formation plus élevé que les salariés des autres secteurs. On compte en moyenne cinq salariés par association culturelle employeuse, deux fois moins que la moyenne. Les associations s’appuient également sur des bénévoles, qui donnent donc de leur temps sans être rémunérés. Les associations culturelles emploient de manière bénévole l’équivalent de 189 000 emplois à temps plein. Le nombre de bénévoles présents dans une association culturelle est d’environ 18. Chaque bénévole travaille en moyenne 63 heures par an dans une association sans salariés, et 86 heures par an dans une association employeuse de salariés. En 2011, le budget cumulé de l’ensemble des associations culturelles est estimé à 8,3 milliards d’euros. En termes monétaires, les associations culturelles pèsent à peu près autant qu’en termes d’emplois au sein de l’économie associative : 9,7 %. Une association culturelle dispose d’un budget moyen de 31 000 euros, deux fois moins que la moyenne d’un budget associatif, du fait de leur taille plus réduite. Les associations culturelles sont moins dépendantes des financements publics (40 %) que la moyenne (49 %). En particulier, elles ont moins accès aux commandes publiques et se financent plutôt par le biais de subventions. Les communes sont, plus que dans les autres secteurs associatifs, à l’origine d’une grande part des subventions, notamment pour les associations qui n’emploient aucun salarié. La moitié des associations culturelles réalise de façon principale ou secondaire une activité d’organisation ou d’accueil de spectacle vivant. Elles ont en moyenne moins de salariés que celles des autres activités culturelles, des budgets plus réduits et ont davantage recours au bénévolat.

Les activités marchandes de spectacle vivant en 2010

Author:
ISBN: 9782111398627 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Business and Management --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En 2010, les entreprises marchandes qui exercent leurs activités dans les secteurs des arts du spectacle vivant, dans le soutien au spectacle vivant et dans la gestion des salles de spectacles réalisent un chiffre d’affaires de 4,4 milliards d’euros et dégagent une valeur ajoutée de près de 1,5 milliard d’euros. L’intégration nouvelle de ces secteurs du spectacle vivant dans le dispositif des statistiques structurelles d’entreprises de l’Insee permet de les situer dans l’économie marchande française : ainsi les entreprises du spectacle vivant, hors unités majoritairement subventionnées qui sont non marchandes et associations non-employeuses, contribuent à 11 % du nombre des unités des secteurs culturels marchands, à 5 % de leur valeur ajoutée et à 3 % de leur excédent brut d’exploitation. La rentabilité comptable des secteurs du spectacle vivant est positive en 2010, alors que leurs charges d’exploitation sont élevées et leur taux de marge relativement inférieur à la moyenne des secteurs culturels marchands. Les secteurs du spectacle vivant marchand sont composés d’un tissu important de petites entreprises principalement installées en Île-de-France : 96 % des entreprises de moins de 10 salariés réalisent 56 % du chiffre d’affaires total par l’exercice de leur activité principale de création, production, diffusion et soutien au spectacle vivant.

Les ménages et les technologies de l’information et de la communication (TIC) en France et en Europe en 2012

Author:
ISBN: 9782111398634 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Business and Management --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Depuis dix ans, l’accès aux équipements et aux technologies numériques des ménages a fortement évolué : en 2002, deux ménages sur dix en France avaient accès à l’internet, ils sont huit sur dix en 2012, soit un peu plus que la moyenne de l’Union européenne (Les résultats de cette publication sont issus de la base de données d’Eurostat « Statistiques sur la société de l’information »). La couverture numérique du territoire se développe grâce aux développements technologiques et s’inscrit aussi dans des stratégies sociales et économiques, tant au niveau national qu’européen. Cependant, les disparités d’usages numériques en termes d’âge, de situation familiale et de niveau de diplôme subsistent. L’internet mobile s’installe, en particulier auprès des plus jeunes. Les activités de communication et de recherche d’informations sont toujours largement répandues, en France comme dans l’ensemble de l’Union européenne des 27 (Par commodité, lorsqu’il sera fait mention de l’Europe dans la suite du texte, on renvoie bien à l’Union européenne des 27 pays qui la composent en 2012). Des spécificités nationales s’observent cependant : les internautes (Internaute : individu qui s’est connecté à l’internet au cours des trois derniers mois) résidant en France pratiquent moins d’activités culturelles en ligne et commandent plus rarement des biens ou des services culturels par l’internet que les internautes résidant dans les autres pays européens.

Repères économiques des secteurs culturels marchands en 2010

Author:
ISBN: 9782111398610 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Business and Management --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les vingt-neuf secteurs statistiques qui forment le champ des entreprises marchandes de la culture regroupent environ 157 000 unités en 2010. Ces entreprises culturelles participent pour 5 % du nombre total des entreprises de l’économie marchande française et pour près de 3 % de la valeur ajoutée. Alors que ces secteurs d’activités sont essentiellement formés de petites entreprises de moins de 10 salariés, leurs résultats comptables affichent un poids prépondérant des entreprises moyennes ou grandes. La marge moyenne dégagée par l’ensemble des secteurs culturels est comparable à celle de tous les autres services marchands. Cependant, ces résultats dévoilent une variété de situations sectorielles, tant au niveau des structures que de leurs résultats commerciaux. Ainsi, les performances économiques des secteurs se traduisent très différemment selon la part des subventions ou celle des frais de personnel sur la valeur ajoutée dégagée.

Diffusion et utilisation des TIC en France et en Europe en 2009

Author:
ISBN: 9782111398498 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Issue de l’enquête européenne « TIC – Technologies de l’information et de la communication », l’exploitation des données pour la France permet de comparer l’équipement informatique et les usages numériques des Français par rapport à leurs voisins européens. Si l’utilisation quotidienne d’un ordinateur et l’accès à l’internet concernent désormais plus d’un Français sur deux, l’âge et le sexe restent des critères discriminants pour l’usage des nouvelles technologies : les hommes y ont plus recours que les femmes, les jeunes plus que leurs aînés. La communication (messagerie) et les loisirs culturels font partie des activités préférées des usagers de l’internet, tandis que le commerce en ligne et les services, notamment bancaires, se développent depuis 2006. Le déploiement des pratiques nomades est encore émergent. Au plan européen, l’écart est net entre les pays du Nord, fortement équipés et familiers des usages numériques, et les pays du Sud, où l’équipement numérique est plus récent.

Statistiques d’entreprises des industries culturelles

Author:
ISBN: 9782111398405 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Arts in general --- Business and Management
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Publication issue de l’exploitation de deux enquêtes annuelles d’entreprises sur les services et sur les entreprises de l’industrie menées par l’Insee et le Sessi, dont les résultats ont été analysés et mis en perspective par le DEPS pour le champ culturel. Le secteur des industries culturelles qui relève des activités de services constitue un sous-ensemble du secteur des industries de l’information et de la communication. Il combine des fonctions de conception, de création et de fabrication, de distribution ainsi que de commercialisation de supports physiques reproductibles ou bien de communication. En 2006, il a réalisé 7,3 % du chiffre d’affaires des services marchands, soit 43 milliards d’euros, et a employé 3,8 % des effectifs salariés, soit 157 000 salariés (effectif salarié moyen annuel, équivalent temps plein). Secteur d’oligopoles à frange concurrentielle, sa structure est conditionnée par les modèles d’affaires de ses entreprises : des coûts fixes de production relativement élevés et des coûts variables de reproduction ou diffusion relativement faibles favorisent la concentration industrielle dans le cadre de marchés caractérisés par une demande variable et imprévisible de produits qualifiés de biens d’expérience.

Listing 1 - 8 of 8
Sort by
Narrow your search