Search results: Found 4

Listing 1 - 4 of 4
Sort by
La différence, la concurrence et la disproportion

Author:
ISSN: 9782213681498 ISBN: 9782213681498 9782722603356 Year: Language: French
Publisher: Collège de France
Added to DOAB on : 2015-05-20 10:31:46
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le travail crée et transforme le monde social. Son incarnation la moins prévisible et la plus admirée, l’invention artistique et scientifique, semble défier l’analyse causale et les régularités statistiques. Bien plus que l’exploration des processus conscients et infraconscients de l’inventivité individuelle, c’est l’écologie sociale du travail créateur qui donne prise à l’analyse sociologique. Celle que propose Pierre-Michel Menger distingue trois caractéristiques essentielles : une différen...

Difference, Competition and Disproportion. The Sociology of Creative Work

Author:
ISBN: 9782722604360 Year: Language: English
Publisher: Collège de France
Added to DOAB on : 2016-04-04 11:23:49
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Work creates and transforms the social world. Its least predictable and most admired embodiment, artistic and scientific invention, seems to defy causal analysis and statistical regularities. Far more than the exploration of the conscious and infraconscious processes of individual inventiveness, the social ecology of creative work is what enables sociological analysis of work. Pierre-Menger’s analysis identifies three crucial characteristics: an unlimited differentiation of outputs, competiti...

Les professions et leurs sociologies : Modèles théoriques, catégorisations, évolutions

Author:
ISBN: 9782735117758 DOI: 10.4000/books.editionsmsh.5715 Language: French
Publisher: Éditions de la Maison des sciences de l’homme
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:29
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’exploration du monde des professions constitue un analyseur majeur de la structure sociale, de ses transformations et de son ancrage dans le travail. Elle opère aujourd’hui selon quatre dimensions principales d’investigation et de théorisation, qui composent la trame des recherches nationales et des comparaisons internationales : l’analyse structurale ou interactionniste des relations de l’organisation interne d’une profession, et des relations de complémentarité et de concurrence avec les professions voisines, constituées ou émergentes ; l’approche socio-économique des caractéristiques du travail fonctionnellement divisé, et de leur cotation dans l’entreprise et sur le marché de l’emploi ; l’étude microsociologique des profils individuels d’activité et des identifications à un métier ; l’analyse institutionnaliste et constructiviste de la classification des professions, et à travers celle-ci, de l’architecture sociale. Issu d’un colloque organisé à l’initiative de la Société française de sociologie, le présent volume poursuit plusieurs objectifs. Il dresse tout d’abord un bilan critique des différents courants théoriques qui ont alimenté l’étude des professions ; il évalue la robustesse de l’outil qu’a constitué la nomenclature française des professions et catégories socioprofessionnelles mise en œuvre par l’INSEE en 1982 ; il caractérise les évolutions dans l’identification et la dénomination des professions ; il confronte différentes analyses de cas issues d’enquêtes sur des ensembles professionnels et cerne les défis que doit relever l’analyse sociologique des professions face aux transformations du travail, de son organisation et de ses marchés. En devenant un champ de recherche spécifique, l’étude des professions révèle ainsi un objet bien plus complexe qu’une simple grille d’identification et de classification des tâches requises, objet qui constitue, en retour, l’un des meilleurs repères pour établir les mérites respectifs des divers paradigmes de la sociologie. Les auteurs : Andrew Abbott, Guillaume Burnod, Alain Chenu, Claude Dubar, Jean-Louis Fabiani, Jean-David Fermanian, Michel Gollac, Jean-Marc Grando, Lucien Karpik, Benoît Laplante, Yannick Lemel, Pierre-Michel Menger, Janine Rannou, Dominique Schnapper, Emmanuel Sulzer, Agnès van Zanten.

Big data et traçabilité numérique : Les sciences sociales face à la quantification massive des individus

Authors: ---
ISBN: 9782722604674 DOI: 10.4000/books.cdf.4987 Language: French
Publisher: Collège de France
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:23
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les traces numériques de l’activité des individus, des entreprises, des administrations, des réseaux sociaux sont devenues un gisement considérable. Comment ces données sont-elles prélevées, stockées, valorisées, et vendues ? Et que penser des algorithmes qui convertissent en outil de contrôle et de persuasion l’information sur les comportements, les actes de travail et les échanges ? Les big data sont-elles à notre service ou font-elles de nous les rouages consentants du capitalisme informationnel et relationnel ? Les sciences sociales enquêtent sur les enjeux sociaux, éthiques, politiques et économiques de ces transformations. Mais elles sont elles aussi de plus en plus consommatrices de données numériques de masse. Cet ouvrage collectif explore l’expansion de la traçabilité numérique dans ces deux dimensions, marchande et scientifique. L’ouvrage est dirigé par Pierre-Michel Menger, professeur au Collège de France et titulaire de la chaire « Sociologie du travail créateur », et par Simon Paye, maître de conférences à l’université de Lorraine, sociologue du travail et des groupes professionnels.

Listing 1 - 4 of 4
Sort by