Search results: Found 3

Listing 1 - 3 of 3
Sort by
L’opération généalogique : Cultures et pratiques européennes, XVe-XVIIIe siècle

Author:
ISBN: 9782753559844 DOI: 10.4000/books.pur.49859 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La place de la généalogie chez les historiens depuis longtemps est celle d'un instrument de recherche, rénové par les travaux d'anthropologie et justifié par le progrès de l'histoire sociale des familles. En revanche, on a accordé une attention plus restreinte à la culture généalogique des anciennes sociétés européennes. Depuis vingt ans, on constate dans l'historiographie européenne un regain d'intérêt très sensible à la fois pour l'émergence de la généalogie comme discours savant, mais aussi pour les formes textuelles ou imagées qui sont les vecteurs de son efficacité – et c'est ce retour vers l'objet généalogique, examiné pour lui-même, que l'on cherche ici à étudier. La culture des clercs et les modèles chrétiens de la parenté ont fortement imprégné la pensée généalogique du Moyen Âge et des siècles qui suivent, en témoigne par exemple l'histoire d'une représentation comme celle de l'arbre. En se plaçant entre le XVe et le XVIIIe siècle, on peut cerner ce qu'a été la fabrique des ancêtres dans le registre de l'écrit, de l'image et de l'imprimé. Trois grandes séries d'initiatives sont à prendre en compte : celles des princes et des institutions souveraines, celles des différentes formations nobiliaires européennes et enfin celles des hommes de l'art, savants réputés ou praticiens anonymes. Les dix contributions rassemblées dans ce livre ont choisi de donner un échantillon de la diversité des cultures généalogiques anglaises, allemandes, espagnoles, italiennes et françaises. Pour cela, on s'est attaché à des manières de faire et à des manières de penser, en étudiant à la fois des modèles de représentations des ascendances, des modalités de la preuve, des genres spécifiques ou des styles d'investigation. Au-delà des transformations qui affectent le travail d'un monde de lettrés, de savants et d'érudits, la question centrale reste la crédibilité des ascendances et des enjeux qu'elle représente pour les groupes, les familles et les individus engagés dans ces recherches généalogiques.

Florence et la Toscane, XIVe-XIXe siècles

Author:
ISBN: 9782868479921 9782753523012 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'histoire de Florence et de la Toscane a été renouvelée en profondeur par la recherche historique depuis une trentaine d'années. Les contributions qui composent cet ouvrage en proposent une synthèse référencée, accessible à un large public. Le livre suit les dynamiques politiques qui ont façonné cet État placé au centre de la péninsule. De la formation lente et périlleuse de l'État de Florence à partir du XIVe siècle, jusqu'à son intégration dans l'Italie unifiée, il en détaille tous les mom...

La politique par correspondance : Les usages politiques de la lettre en Italie (xive-xviiie siècle)

Authors: --- ---
ISBN: 9782753566880 DOI: 10.4000/books.pur.137478 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Entre le xive et le xviiie siècle, la lettre est au cœur de transformations qui affectent l’identité individuelle et collective, les formes et les modalités des transactions politiques, et la perception de la réalité. La pratique épistolaire redéfinit insensiblement les sphères du privé et du public, redessine les contours de la domination territoriale, facilite l’émergence de nouvelles formes de relations politiques. Cette enquête collective étudie et replace la « révolution épistolaire », souvent inaperçue, dans l’espace extraordinairement dense des anciens États italiens. Le choix de l’Italie se révèle riche d’enseignements sur la lettre en elle-même, sur les réseaux de correspondance et sur le discours qu’elle véhicule. L’héritage humaniste a favorisé une réflexion sans précédents sur les formes de l’écriture épistolaire. Le caractère composite de ces États, la place qu’y occupent les mécanismes de patronage et de clientélisme, l’extrême volatilité des relations diplomatiques tant internes qu’externes à la péninsule, contribuent à donner aux correspondances un rôle essentiel dans les processus de communication politique et de construction de l’État moderne.

Listing 1 - 3 of 3
Sort by
Narrow your search