Search results: Found 5

Listing 1 - 5 of 5
Sort by
Noblesse seconde et pouvoir en Champagne aux XVIe et XVIIe siècles

Author:
ISBN: 9782859442477 9782859448455 Year: Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Added to DOAB on : 2017-10-26 09:33:12
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

À cause de sa situation frontalière, la Champagne des XVIe et XVIIe siècles revêt une importance stratégique de premier ordre pour la monarchie. Afin d'en organiser la défense pour protéger le coeur de son royaume, François I er confie à quelques nobles provinciaux, dès les années 1530, de solides pouvoirs militaires tout en les comblant de faveurs pour s'en attacher la loyauté. Cette « noblesse seconde », qui connaît bien le terrain et les réseaux nobiliaires de son pays, parvient très vite ...

Fortunes urbaines : Élites et richesse dans les villes de l’Ouest à l’époque moderne

Authors: ---
ISBN: 9782753568389 DOI: 10.4000/books.pur.123864 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La richesse serait indispensable pour « tenir son rang », s’élever dans la société, exercer certaines charges, entretenir un réseau ou contribuer au Bien commun. C’est ce que cet ouvrage veut démontrer, en étudiant les élites sociales dans un espace précis : les cités d’un Ouest français entendu au sens large, et en abordant des exemples très variés, de Rouen à Quimperlé. Ici, les élites sont analysées avant tout dans ce qui les réunit, dans les rapports communs qu’elles entretiennent avec l’argent et la richesse. Pour ce faire, trois thèmes ont été dégagés : l’analyse des revenus et les stratégies familiales ; les formes de la consommation et leurs finalités ; enfin l’usage des richesses dans la sphère publique et les discours qui leur sont liés. Des questions de méthode fondamentales sont abordées, aussi bien sur les évaluations des fortunes que sur l’homogénéité relative des pratiques culturelles liées à la richesse. On découvre que, chez les élites, la richesse et l’enrichissement sont indissociables de la polyactivité et de l’efficacité des réseaux sociaux. La richesse est également un instrument de distinction sociale, à travers des pratiques culturelles de consommation propres aux élites, et en particulier un jeu subtil entre ostentation et modération. Pour ces riches, le don occupe une place essentielle, à commencer par la charité envers les pauvres. Mais plus largement, l’argent des élites irrigue toute la cité, via des investissements ou des offres de crédit. La richesse est, pour finir, une voie d’accès aux cultures politiques, de l’évergétisme à la contribution fiscale. Les dix auteurs qui ont participé à cet ouvrage montrent ainsi que le rapport des élites à l’argent constitue un sujet de recherche particulièrement fructueux, parce qu’il nécessite de croiser des analyses sociales, économiques, politiques et culturelles.

La politisation : Conflits et construction du politique depuis le Moyen Âge

Authors: ---
ISBN: 9782753567443 DOI: 10.4000/books.pur.128991 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Depuis le Moyen Âge, la sphère politique, dans ses pratiques et ses discours, a progressivement acquis une autonomie à l’égard du religieux. Dans ce long processus, commun à la plupart des pays d’Europe, quel a été le rôle des conflits ? Dans quelle mesure la guerre de Cent Ans, les troubles de Religion ou la Révolution française – pour ne prendre que quelques exemples – ont-ils accéléré la politisation ? Réciproquement, comment le politique, au fur et à mesure de sa construction, a-t-il été mobilisé pour résoudre des conflits de toute nature – sociaux, économiques, religieux ? Et comment, aujourd’hui encore, conflit et politisation sont-ils liés ? Ces questions ont rassemblé pendant deux jours des historiens, des politistes et des sociologues qui ont confronté leurs connaissances et leurs méthodes. Cet ouvrage est le fruit de leurs réflexions. Il se compose de deux parties, l’une proposant des approches globales et pluridisciplinaires, l’autre des études de cas historiques. Penser le conflit permet ainsi de mieux comprendre la genèse du politique sur la très longue durée.

S'exprimer en temps de troubles : Conflits, opinion(s) et politisation du Moyen Âge au début du XXe siècle

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782753568464 DOI: 10.4000/books.pur.124041 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les conflits sont fertiles en discours d’accusation ou de justification. Ils provoquent des prises de position qui prétendent exprimer les sentiments d’une large opinion, ou la prendre à témoin. Et nombreux sont les acteurs qui veulent profiter des temps de troubles pour promouvoir un projet politique. D’ailleurs, n’est-ce pas par leur existence même que les conflits génèrent une politisation ? Cette approche croisée pose de multiples problèmes, à commencer par l’émergence de l’opinion publique : se produit-elle, comme le pensait Jürgen Habermas, dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, ou bien plus tôt ? De même, la notion de politisation doit être maniée avec précaution, pour éviter toute forme d’évolutionnisme un peu naïf. Aborder ces questions sur le temps long, comme le propose cet ouvrage, permet ainsi d’ouvrir de nouvelles pistes et de se prémunir tout autant des fausses continuités que des ruptures illusoires. C’est donc un chantier conceptuel passionnant que les contributeurs de cet ouvrage ont ouvert. Leur pari : faire bouger les lignes en analysant la politisation et l’opinion par le biais de l’histoire des conflits. Ce livre voudrait ainsi sortir de certaines impasses nuisibles à la recherche historique et nourrir un dialogue constructif avec l’ensemble des sciences sociales.

La politique par les armes : Conflits internationaux et politisation (XVe-XIXe siècle)

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782753559332 DOI: 10.4000/books.pur.50163 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Que les conflits internationaux créent du « politique » semble une évidence : ils bouleversent les institutions, les finances et l’économie, façonnent de nouvelles formes d’engagement, induisent une mobilisation, entraînent éventuellement des phénomènes de collaboration. L’objectif des études réunies ici n’est pas tant d’étudier à travers les conflits l’essor de « l’État » en lui-même, que de comprendre dans quelle mesure ils ont favorisé l’émergence de nouveaux rapports au politique. Pour cela, l’examen sur la longue durée de terrains variés – de l’Angleterre à Venise, de la Saxe à l’Espagne – permet d’évaluer la construction progressive du politique au cours de guerres étrangères, de guerres civiles aux implications internationales et d’occupations militaires. Dans quelle mesure assiste-t-on à l’apparition de nouvelles formes de politisation des institutions et des populations ? Les conflits sont-ils toujours politisés ? Les tentatives pour les justifier, au nom d’un bien supérieur, créent-elles de nouveaux rapports au sein des sociétés ? Dans ces conflits, la mobilisation croissante des ressources d’un territoire conduit-elle, dès l’époque moderne, aux guerres dites totales ? L’engagement social s’en trouve-t-il modifié et les modalités, comme les lieux, de la prise de parole politique connaissent-ils des mutations ? Les conflits transforment-ils sans cesse les relations que les différents groupes entretiennent entre eux ? Pour répondre à ces interrogations, cet ouvrage réunit les contributions de 16 historiens venus d’Espagne, de Grande-Bretagne, d’Allemagne et de France qui s’attachent à analyser ces processus de politisation entre le XVe et le XIXe siècle.

Listing 1 - 5 of 5
Sort by