Search results: Found 2

Listing 1 - 2 of 2
Sort by
Les mouvements gaullistes : Partis, associations et réseaux (1958-1976)

Author:
ISBN: 9782753568266 DOI: 10.4000/books.pur.111587 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les évènements du 13 mai 1958 en Algérie conduisent au retour au pouvoir du général de Gaulle et à l’avènement de la Ve République. Rassemblés au sein de l’Union pour la nouvelle République (UNR), mais aussi dans différentes formations satellites, les partisans du Général dominent la vie politique nationale. Leur réussite électorale s’appuie en partie sur un maillage du territoire réalisé en amont de l’année 1958 par les cadres locaux du RPF. La belle floraison du gaullisme partisan des années soixante a ainsi profité du bourgeonnement du gaullisme d’opposition à la IVe République. Pourtant, l’UNR, puis l’UDR n’ont pas rassemblé les différents affluents du fleuve gaulliste. En fait, c’est une multitude de mouvements, associations, comités, amicales et réseaux qui ont fait partie de la constellation gaulliste de 1958 à 1976, année de la création du RPR. Différentes sensibilités sont présentes dans cette famille politique, qu’il s’agisse des gaullistes de gauche de l’UDT derrière R. Capitant et L. Vallon, des inconditionnels de l’Association nationale rassemblés autour de P. Lefranc ou des partisans de l’ordre qui rejoignent les CDR en mai 1968. La famille gaulliste est donc moins monolithique que ses contemporains ont pu le penser. En outre, sa direction nationale et son groupe parlementaire connaissent un profond rajeunissement au tournant des années soixante et soixante-dix, qui marque la relève de la génération des gaullistes de la Résistance et de la France libre par une génération pompidolienne, symbolisée par J. Chirac. Le choc de l’élection présidentielle de 1974, provoqué par l’élimination au premier tour de J. Chaban-Delmas, est le signe du malaise qui règne dans les rangs d’une UDR moribonde. J. Chirac rassemble alors le petit monde des compagnons, grâce à l’aide de fidèles comme C. Pasqua, et donne naissance au RPR, qui marque l’entrée dans l’arène électorale de quelques cadets passés par l’UDR-Jeunes comme N. Sarkozy.

Le moment PRL : Le Parti républicain de la liberté. 1946-1951

Authors: --- --- --- --- et al.
ISBN: 9782753569584 DOI: 10.4000/books.pur.115649 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La brève histoire du Parti républicain de la liberté (PRL) demeure une histoire largement méconnue. Couvrant la période allant de l’hiver 1945-1946 à l’échéance décisive des élections législatives de 1951, c’est-à-dire les années correspondant en gros à la reconstruction du système des forces politiques organisées au lendemain des ruptures de 1939-1945, elle n’en constitue pas moins un moment important et particulièrement révélateur de l’histoire des droites dites parlementaires. Les fondateurs du PRL étaient animés par une vaste ambition, celle de doter la France d’une organisation fortement structurée, destinée à regrouper l’ensemble des forces situées à droite et au centre droit de l’échiquier politique. Cette formation se fixe comme objectif de se hisser au niveau d’un « quatrième parti », capable de faire pièce aux trois grands du tripartisme (PCF, SFIO, MRP) dominant la scène électorale et parlementaire depuis 1945. En dépit des espoirs suscités et d’un certain nombre de succès ponctuels, la tentative a débouché sur un échec, l’absorption, en 1951, par le Centre national des indépendants et paysans (CNIP) apposant un point final à l’entreprise. Mais le retour en grâce de la droite modérée qui a caractérisé la seconde moitié de la IVe République ne peut pas être compris si l’on ne prend pas en compte cet effort d’organisation, les causes multiples de son échec et les leçons qui ont été tirées de ce dernier. C’est ce qui est proposé d’examiner dans cet ouvrage de synthèse, prenant appui sur une documentation largement inédite.

Listing 1 - 2 of 2
Sort by
Narrow your search