Search results: Found 7

Listing 1 - 7 of 7
Sort by
Les partis à l’épreuve de 68 : L’émergence de nouveaux clivages, 1971-1974

Authors: ---
ISBN: 9782753568549 DOI: 10.4000/books.pur.125022 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Issu du troisième colloque tenu à Rennes (février 2010) sur les partis politiques français depuis la Libération, cet ouvrage s’intéresse aux conséquences de Mai 68 sur le système partisan français dans la séquence chronologique qui va du printemps 1971 à l’automne 1974. Comment gaullistes et communistes, les deux grandes forces politiques des Trente Glorieuses, ont-ils été déconcertés par les « événements », débordés et finalement marginalisés ? Comment, à l’inverse, ceux qui n’étaient jusque-là que « la droite non gaulliste » et « la gauche non communiste », giscardiens et socialistes, ont-ils été capables, avec quelque retard mais une grande efficacité, de « récupérer » le puissant et proliférant mouvement social du moment 68 ? Comment les premiers ont-ils su enrayer les aspects les plus révolutionnaires quant à l’organisation de la société pour imposer durablement le néolibéralisme en France ? Comment les seconds ont-ils su capter à leur profit les aspirations au « changement » pour retrouver le chemin du pouvoir après la longue période de délitement qu’ils avaient connue ? Telles sont les grandes questions auquel l’ouvrage essaye de répondre, en prenant pleinement en compte les évolutions de la société dans les années 1970 pour mieux comprendre les liens complexes mais consubstantiels entre le social et le politique.

La recomposition des droites

Author:
ISBN: 9782753500167 9782753525238 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

1945 : « année zéro » pour la droite en France ? C'est, encore aujourd'hui, l'idée qui domine bien souvent. Une droite vichyste discréditée, sans chef, sans programme, sans organisation. Mais comment interpréter l'impressionnant succès du tout jeune MRP en 1945-1946 ? Comment qualifier De Gaulle et la percée spectaculaire du RPF en 1947 ? Comment comprendre l'arrivée de Pinay à Matignon en 1952, homme de la droite libérale, élu député en 1936 contre le Front populaire puis membre du Conseil n...

Histoire de l'UDF : L'Union pour la démocratie française, 1978-2007

Authors: --- ---
ISBN: 9782753569607 DOI: 10.4000/books.pur.114794 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Fondée le 1er février 1978, l'Union pour la démocratie française a été pendant trente ans l'un des grands partis politiques français. Bien que la création de l'UMP en 2002 puis celle du MoDem en 2007 aient finalement scellé son sort, l'UDF a joué un rôle de tout premier plan dans la vie politique nationale. Structurée de façon originale par rapport à ses concurrents, elle rassembla quelques-unes des plus anciennes familles politiques (libéraux, radicaux, démocrates-chrétiens), ce qui fit sa complexité. Par ses élus, l'UDF a dirigé des milliers de communes, des dizaines de départements et de régions. Elle a participé pendant près de 20 ans au gouvernement de la France. À travers son fondateur, elle a même contrôlé la présidence de la République de 1978 à 1981. Aucune histoire globale de l'UDF n'existait encore à ce jour. Les chercheurs et les acteurs-témoins de ce livre, issu d'un colloque tenu en novembre 2011, ont voulu combler cette lacune.

Les territoires du politique : Hommages à Sylvie Guillaume, historienne du politique

Authors: --- ---
ISBN: 9782753569027 DOI: 10.4000/books.pur.133758 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Parmi les grands noms de l’histoire politique de ces trente dernières années, celui de Sylvie Guillaume mérite d’être cité à plus d’un titre. D’abord pour son énergie, son efficacité et son enthousiasme, qui ont largement contribué au rayonnement national et international de l’université de Bordeaux 3. Mais aussi pour l’exceptionnelle qualité de son œuvre scientifique, marquée par un esprit de curiosité et de découverte toujours en éveil. Globe-trotter de la recherche, elle a déployé ses talents de la IIIe à la Ve République, de l’Europe à l’Amérique du Nord, du libéralisme au centrisme, des classes moyennes aux petits patrons, d’Antoine Pinay à Konrad Adenauer. L’hommage qui lui est rendu dans cet ouvrage est à la mesure de cette diversité et de cette créativité communicatives. Une vingtaine d’historiens de renom se sont associés pour lui offrir ces mélanges, qui nous conduisent du XIXe au XXIe siècle, de Clermont-Ferrand à Québec en passant par l’Allemagne, le Royaume-Uni et le Portugal, des « couches nouvelles » de Gambetta au new labour de Tony Blair, des centristes aux gaullistes, des services secrets au Parlement européen. C’est le témoignage amical de plusieurs générations envers une grande historienne, qui les a tous stimulés et inspirés.

À chacun son Mai ? : Le tour de France de mai-juin 1968

Authors: --- --- --- --- et al.
ISBN: 9782753567917 DOI: 10.4000/books.pur.106788 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les « évènements » du printemps 1968, inscrits dans les « années 1968 » qui s’étendent sur plus d’une décennie, ont été vécus et ressentis de manière beaucoup plus diversifiée que ne le laisse penser une mémoire parisienne étroite bien que dominante. Comment Mai 68 se déroula-t-il dans les départements ruraux ou semi-ruraux, dépourvus d’université et peu industrialisés, ou dans les centres industriels « de province » et les capitales régionales ? Dans les milieux professionnels aussi opposés que les forces de l’ordre (elles-mêmes diverses : polices urbaines, CRS, gendarmes mobiles, armée), les cheminots, les enseignants ou les hospitaliers ? Dans les forces politiques alors au second plan comme les centristes, les giscardiens, la « gauche non communiste », l’extrême droite ou les gaullistes de gauche ? C’est à ces questions, jusque-là assez délaissées par l’historiographie, que cet ouvrage collectif, issu d’un colloque tenu à Lyon en mars 2009, essaie d’apporter des réponses à la fois précises et neuves.

Le PSU vu d’en bas : Réseaux sociaux, mouvement politique, laboratoire d’idées (années 1950-années 1980)

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782753567023 DOI: 10.4000/books.pur.127443 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Voilà un demi-siècle, le 3 avril 1960, naissait le Parti socialiste unifié (PSU), dont les derniers militants prononcèrent la dissolution trente ans plus tard, le 7 avril 1990. Structure partisane éphémère et hétéroclite, traversée par des tendances complexes et éclatées, le PSU a participé à renouveler en profondeur la gauche, au plan idéologique comme dans l’enracinement de ses réseaux militants. Ce parti charnière a oscillé entre l’extrême gauche et la gauche de gouvernement, mêlant milieux laïques et filières catholiques de gauche. Il a aussi été une école de formation pour deux générations de militants de gauche, imprégnées par ce mouvement politique atypique. Lieu de débats et de transferts militants, caractérisé par une grande mobilité interne, le PSU est souvent assimilé dans les recherches universitaires comme dans les mémoires collectives à un laboratoire d’idées, ayant aussi investi le terrain des luttes sociales lors des mobilisations des années 1968. Élaborant des réflexions politiques qui confrontaient des thèmes modernes pour la gauche française, le PSU a occupé une place à part dans le champ politique en raison du contraste entre son échec électoral global, son impact intellectuel et son influence matricielle. Dans cette perspective, l’apport du PSU est indéniable dans le dépassement de l’opposition séculaire entre la gauche laïque et la mouvance catholique progressiste. Pour poser un socle solide à la connaissance sur le PSU et interroger au mieux l’hétérogénéité perceptible à partir de la connaissance actuellement fragmentaire du parti au niveau national, il a semblé pertinent d’interroger le parti à l’échelle régionale et locale par le biais d’enquêtes de terrain fouillées : la Bretagne comme bastion du PSU ; l’implantation du PSU, au travers de monographies fédérales ou de regards croisés sur plusieurs départements ; l’analyse des idées politiques et des pratiques militantes du PSU.

L’Ouest dans les années 68

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782753568808 DOI: 10.4000/books.pur.129924 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les années 68, largement étudiées au niveau national comme au niveau de nombreuses régions, n’avaient pas encore été abordées du point de vue de l’Ouest français, espace fortement marqué par les stéréotypes, le renvoyant trop souvent à la marge des évolutions qui caractérisèrent ces années de contestation. L’ouvrage présent ambitionne non seulement de réactualiser ces représentations datées, mais aussi de tracer de nouvelles pistes d’interprétation en abordant de nouveaux objets et de nouveaux acteurs. Entré précocement dans la contestation, marqueur de la période qui s’organise autour de l’évènement mai-juin 1968, l’Ouest français acquiert ici nombre de caractéristiques soulignant l’ampleur de sa mutation politique, sociale et culturelle. L’élan contestataire massif, aux multiples expressions, a fortement irrigué les sociétés rurales comme urbaines de l’Ouest et a permis l’émergence ou l’affirmation d’identités plurielles, parfois antagoniques. Ainsi la résurgence d’une aspiration régionaliste, aux manifestations très diverses, apparaît comme une des spécificités de la période, tout comme la remise en cause des institutions politiques et religieuses qui tentèrent de s’adapter aux nouveaux enjeux régionaux. Aventure collective, cette période révèle également des itinéraires individuels dont les évolutions, parfois déroutantes, illustrent plus largement l’impact durable qu’ont eu les évènements pour chacun des acteurs, connus ou anonymes, des années 68 dans l’Ouest.

Listing 1 - 7 of 7
Sort by
Narrow your search