Search results: Found 4

Listing 1 - 4 of 4
Sort by
Le proconsul et le prince d’Auguste

Author:
ISBN: 9782356133014 Year: DOI: 10.4000/books.ausonius.3459 Language: French
Publisher: Ausonius Éditions
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:23
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'analyse des relations entre le proconsul et le prince est conçue comme une contribution à l'étude plus générale de la place des principaux sénateurs dans l'entourage des Césars et le gouvernement de l'Empire romain. Le livre veille à associer la description du fonctionnement des structures administratives et de son personnel politique à une meilleure connaissance des pratiques et des formes institutionnelles que le pouvoir impérial eut à inventer pour choisir, collaborer et communiquer avec la dizaine de gouverneurs des provinces publiques. Trois thèmes ont été retenus et traités dans leur dimension évolutive : la désignation du proconsul (principalement à la suite d'un tirage au sort) et la manière dont le pouvoir impérial intervenait dans cette procédure traditionnelle pour faire nommer ou proroger les candidats de son choix ; l'étude comparée des pouvoirs du prince et du proconsul ; le mode de communication qui s'était établie à distance entre le centre de l'Empire et les périphéries placées sous l'autorité des proconsuls.

Rome et l’Occident : Gouverner l’Empire (IIe siècle av. J.-C. - IIe siècle ap. J.-C.)

Author:
ISBN: 9782753566903 Year: DOI: 10.4000/books.pur.124476 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cet ouvrage collectif étudie les relations multiformes qui se sont établies entre Rome et l’Occident depuis la création des provinces d’Hispanie en 197 av. J.-C. jusqu’à la mort de l’empereur Commode en 192 ap. J.-C. L’espace pris en considération comprend les îles de la Méditerranée occidentale (Sicile, Sardaigne, Corse), la péninsule Ibérique, la Gaule (Cisalpine exclue), la Germanie, les Alpes (provinces alpestres, Rhétie) et la Bretagne romaine. Au cœur des questionnements se trouve le mode de fonctionnement de l’Empire romain. La longue durée retenue – près de quatre siècles – permet de mieux saisir les évolutions qui se manifestèrent dans les régions occidentales en relation avec la conquête romaine et à sa suite, mais aussi les continuités que le passage de la République à l’Empire ne fit pas disparaître. Frédéric Hurlet a réuni une équipe internationale de chercheurs français, allemands et anglo-saxons. Dix-huit contributions ont été rassemblées pour analyser les différents aspects de l’emprise de Rome sur l’Occident dans une perspective qui mêle les approches thématiques et géographiques. Le manuel est divisé en deux parties. La première étudie les structures qui permirent à l’Empire romain de dominer un aussi vaste espace. On y trouve des synthèses sur la loi provinciale, les gouverneurs, l’armée, la circulation des hommes et de l’information, la fiscalité, le cens, l’exercice de la justice et la monnaie. La seconde partie adopte une perspective géographique en étudiant différentes régions de l’Occident dans leurs relations avec Rome. Quatre thématiques principales y sont développées : des synthèses régionales (Lusitanie, Trois Gaules), le statut des cités et des personnes (Gaules), la cité comme cellule de base de l’Empire (Bretagne, Germanie, Rhétie) et la religion (Germanie, Bretagne).

Le principat d’Auguste : Réalités et représentations du pouvoir. Autour de la Res publica restituta

Authors: ---
ISBN: 9782753566934 Year: DOI: 10.4000/books.pur.125751 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

À la suite de la bataille d’Actium, Auguste est parvenu à fonder un régime politique durable, communément appelé principat, dont la nature continue à faire débat. L’apparition au début des années 20 av. J.-C. du thème de la Res publica restituta, à la fois slogan et programme politique qui faisaient d’Auguste le restaurateur de l’État romain, n’est pas le moindre des paradoxes. Si l’historiographie reste sensible aux ruptures qui résultaient de la mainmise sur l’État d’un seul homme et de sa famille, il y a place également pour une étude des continuités que le nouveau régime n’a cessé de mettre en avant à ses débuts. Les organisateurs du colloque de Nantes, Fr. Hurlet et B. Mineo, ont rassemblé une équipe internationale d’une vingtaine de chercheurs pour susciter un échange de points de vue sur le sujet entre littéraires, historiens, historiens de l’art et archéologues. Les auteurs augustéens – historien comme Tite-Live, poètes comme Virgile, Horace ou Ovide – ont été l’objet d’une attention particulière à travers l’étude de leur perception du nouveau régime et de la nature de leurs relations avec le prince ; l’enquête a été étendue aux auteurs postérieurs à Auguste qui ont traité de la naissance du principat (Tacite et Dion Cassius). Les épigraphistes et les numismates ont analysé la manière dont le nouveau régime cherchait à se présenter sur les inscriptions et les monnaies afin de mieux saisir toutes les subtilités du discours officiel. La mise en forme des pouvoirs impériaux et l’attitude de l’aristocratie au moment de la mise en place du principat ont fait également l’objet d’études spécifiques. Ont été prises en compte les images liées au nouveau pouvoir – monuments, demeure d’Auguste sur le Palatin, statues, reliefs, cérémonies religieuses – comme support matériel de l’idéologie impériale. Un tel faisceau de points de vue permet de mieux se représenter dans toute leur complexité les fondements du principat augustéen à sa naissance.

Le statut de l'acteur dans l'Antiquité grecque et romaine

Authors: --- ---
ISBN: 9782869063532 Year: DOI: 10.4000/books.pufr.8560 Language: French
Publisher: Presses universitaires François-Rabelais
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:43
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La dimension incontestablement littéraire des œuvres théâtrales de l'Antiquité ne doit pas faire oublier les aspects plus matériels et plus concrets de spectacles qui étaient aussi visuels et qui requéraient la présence sur scène de ceux auxquels nous réservons le terme générique d'acteurs. Il est de nombreuses manières d'étudier les multiples facettes de ce métier et d'analyser toutes les connotations, positives ou négatives, qui y sont attachées. Si les spécialistes du monde grec s'intéressent logiquement à la genèse et aux pratiques dramatiques des comédiens, tragédiens ou simples amuseurs ; les historiens de Rome sont plus sensibilisés à l'infamie dans laquelle le droit reléguait l'acteur et aux relations souvent complexes que ce dernier entretenait avec le pouvoir, aristocratique ou monarchique. Les organisateurs du colloque organisé à Tours les 4 et 5 mai 2002 se sont proposés comme objectif de répondre aux différentes questions que soulève le statut de l'acteur en laissant la parole à des spécialistes internationaux des spectacles antiques (Canada, France, grande-Bretagne, Italie) et en prenant le parti d'une diachronie qui va de la naissance du théâtre jusqu'à l'Antiquité tardive. Les principaux thèmes abordés au cours de cette rencontre ont été regroupés en quatre parties : la naissance d'un monde professionnel ; l'identification de l'acteur ; l'acteur dans la cité ; l'acteur face au pouvoir.

Listing 1 - 4 of 4
Sort by