Search results: Found 4

Listing 1 - 4 of 4
Sort by
La question de l’altérité dans l’accueil psychosocial des migrants

Authors: ---
ISBN: 9782882241924 DOI: 10.4000/books.ies.1402 Language: French
Publisher: Editions IES
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cet ouvrage s’intéresse aux pratiques psychosociales destinées aux migrants et le concept d’altérité fournit le point de vue permettant leur compréhension. L’altérité indique qu’autrui est absolument autre et qu’il déborde toute idée que l’on peut avoir de lui. Cette altérité n’est nullement l’attrait de l’inconnu, mais la reconnaissance du « divers »devenant de plus en plus rare sur notre planète engagée sur le chemin de l’uniformisation. Dans le dialogue, l’altérité d’autrui, son étrangeté irréductible s’imposent et dépassent la volonté de maîtrise de celui qui l’accueille. Mais elle s’accompagne de la reconnaissance d’une sorte d’air de famille nous unissant aux autres et qui est faite de l’appartenance à la même forme de la vie humaine. La reconnaissance de cette similitude peut nier l’altérité, mais elle peut aussi inciter un mouvement vers lui, une sorte de compassion sans laquelle les pratiques d’accueil et de soins n’existeraient peut-être même pas. Afin de comprendre l’intervention psychosociale sous l’angle de l’altérité, nous nous sommes intéressés aux significations qui sont données à ce qui arrive aux migrants, à leurs souffrances, à leurs malheurs et aussi à leurs joies, à leurs rêves et à leurs aspirations. Ces significations construites dans une institution par les acteurs en présence et l’intelligibilité qu’elles revêtent, tant dans la culture suisse d’accueil que dans la culture d’origine des migrants, est la question première que pose l’altérité. En effet, une signification donnée à un événement et dotée de sens dans la culture d’un intervenant est peut-être inintelligible dans la culture d’un migrant. Cependant, les discours ne sont pas seuls à revêtir des significations. Les institutions et les pratiques elles-mêmes en sont porteuses. Les institutions et les pratiques de soins propres à notre culture occidentale sont intelligibles dans cette culture, mais on peut se demander ce qu’elles peuvent bien signifier pour des personnes étrangères arrivant chez nous. La question de l’altérité n’est pas seulement posée par les auteurs de cet ouvrage, c’est aussi celle des praticiens de l’aide psychosociale. Elle s’exprime dans leurs propos sous des formes comme : De quelles manières respecter la singularité d’autrui ? Comment échapper à l’ethnocentrisme ? Comment ne pas imposer nos propres visions du monde et nos valeurs ? Ou encore, comment concilier les exigences politiques de l’intégration ou de l’assimilation avec celles du respect des différences ? En conclusion, cet ouvrage propose une modélisation des interventions psychosociales destinées aux migrants. Elles se présentent alors en tant que « pratiques » culturellement éclairées.

La vitalisation au cœur de l’intervention : Analyse d’activités éducatives auprès d’adultes en situation de handicap psychique

Authors: ---
ISBN: 9782882241856 DOI: 10.4000/books.ies.971 Language: French
Publisher: Editions IES
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

À l'heure où la psychiatrie connaît un mouvement de déshospitalisation et d'autonomisation des résidents, l'équipe éducative d'un foyer pour adultes en situation de handicap psychique s'interroge : « Au-delà de nos bonnes intentions et de notre volonté, nos activités sont-elles vitalisantes pour nos résidents ? Favorisent-elles, la mobilisation de leurs ressources ? ». L'équipe exprime ainsi son souci de ne pas forger, malgré elle, une institution qui « capture » ses résidents. Il s'agit dès lors, comme le formule Ehrenberg, d'aider les gens à s'aider par eux-mêmes dans une alliance partenariale, dans une relation d'aide pratiquant la remise en mouvement de personnes qui subissent entièrement leur situation. En étroite collaboration avec l'équipe en place, Kim Stroumza et Claude de Jonckheere passent à la loupe quatre séquences d'activité (une interaction informelle, une réunion d'équipe, les suites d'un week-end agité, une visite à domicile lors d'un appui social ambulatoire). L'analyse de ces séquences met en lumière - à travers les activités quotidiennes - la reconnaissance que les éducateurs apportent aux résidents, les obstacles auxquels se heurtent ces activités, comment les approches sont ajustées, ou encore, dans quelle perspective de pensée et d'action se placent les professionnels. L'analyse des auteurs aboutit à une modélisation des activités éducatives du foyer.

Les entreprises sociales d’insertion par l’économie : Des politiques, des pratiques, des personnes et des paradoxes

Authors: --- ---
ISBN: 9782882241696 DOI: 10.4000/books.ies.580 Language: French
Publisher: Editions IES
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les entreprises sociales jouent un rôle important dans l’insertion professionnelle et plus largement dans l’insertion sociale des personnes qu’elles accueillent. Elles visent le maintien ou le développement de leurs « compétences » et parfois produisent des effets « pervers », comme la chronicisation des processus de désaffiliation. Ces conséquences non souhaitables tiennent essentiellement au fait que les pratiques de ces entreprises sont traversées par des logiques sociales identiques à celles qui ont produit la vulnérabilité des personnes qui y travaillent. En effet elles sont tiraillées entre les exigences de productivité propres au monde de l’économie et la nécessité due à leur fonction sociale de s’intéresser à la vie des individus. L’originalité de l’ouvrage tient à ce que l’analyse repose sur des récits de vie recueillis auprès de personnes travaillant dans des entreprises sociales. Ainsi, une large place est donnée au point de vue de ces acteurs, ce qui permet de comprendre comment ils construisent leur identité professionnelle, comment ils évaluent leurs compétences et la manière dont ils pourront les faire valoir sur le marché de l’emploi et dans leur existence, et encore, comment ils souffrent ou non d’un déficit de reconnaissance sociale. Ces récits permettent aussi de saisir en quoi l’identité de ces travailleurs est affectée ou capturée par divers types de discours normatifs sur le travail, l’exclusion, la société ou ce qu’est la vie digne, et de montrer la créativité dont les personnes font preuve pour contrer les forces sociales qui tendent à les capturer. En se servant de l’activité productrice pour développer diverses formes de compétences chez les bénéficiaires et pour susciter chez eux un travail réflexif sur leurs expériences et leur vie, les entreprises sociales leur offrent une possibilité de développer des rapports positifs à eux-mêmes, notamment grâce au sentiment d’utilité et de reconnaissance sociale qu’ils retirent de cette activité. Cependant, la double appartenance de ces entreprises aux deux mondes économique et social n’est pas sans engendrer quelques paradoxes…

Keywords

insertion --- exclusion --- précarité

Le thérapeute et le diplomate : Modélisation de pratiques de soin aux migrants

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782882241962 DOI: 10.4000/books.ies.237 Language: French
Publisher: Editions IES
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les activités déployées dans une consultation psychothérapeutique pour migrants peuvent être comprises à la lumière de deux figures ; celles du « thérapeute » et du « diplomate ». Les uns et les autres participent activement au processus de soin, représentent les bénéficiaires et témoignent de leur existence dans les institutions médicosociales et politiques de la société d’accueil. Une des spécificités de ces acteurs est de prendre en compte la dimension culturelle des migrants ainsi que la diversité de significations que leurs troubles, maladies ou souffrances revêtent dans leur culture d’origine. Néanmoins, la nécessité - imposée par des troubles particuliers - de s’adresser aux migrants en tant qu’êtres singuliers constitués corporellement et psychiquement par leur culture dépasse la question de l’origine culturelle. Les auteurs mettent en relief des pratiques qui interrogent les manières de s’adresser à autrui et de comprendre son expérience, quelle que soit sa proximité culturelle ou son « exotisme ». Outre les institutions proposant des interventions auprès de migrants, la modélisation de ces pratiques « culturellement éclairées » faisant largement appel à des « interprètes communautaires » saura sans nul doute intéresser les personnes impliquées dans des domaines aussi variés que la thérapie, le travail social, l’enseignement ou encore la politique.

Listing 1 - 4 of 4
Sort by
Narrow your search

Publisher

Editions IES (4)


License

OpenEdition Licence for Books (4)


Language

french (4)