Search results: Found 3

Listing 1 - 3 of 3
Sort by
Défendre la France

Author:
ISBN: 9782753500709 9782753523852 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

C'est l'histoire politique, idéologique, culturelle et sociale du service militaire en France jusqu'en 1914 que cet ouvrage se propose de retracer. C'est tout d'abord une histoire politique : si la Révolution n'a pas inventé le devoir de défense, elle l'a réinventé en lui donnant de nouvelles formes et en le couplant avec une citoyenneté elle aussi nouvelle. Ce n'est pas une histoire immobile : la loi Jourdan qui institutionnalise les « essais » de la Révolution n'instaure pas pour autant le ...

Vers l’armée nationale : Les débuts de la conscription en Seine-et-Marne, 1798-1815

Author:
ISBN: 9782753568051 DOI: 10.4000/books.pur.122337 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le 5 septembre 1798, à la fin du Directoire, la loi Jourdan institutionnalise les expériences de la Révolution et fait triompher le principe selon lequel tout citoyen se doit à la défense de la Patrie. Désormais, et pour deux siècles, les Français n’envisagent pas d’autre voie pour fonder une armée nationale que celle qui recourt à la conscription. Instrument essentiel de l’État-nation centralisateur, la conscription est aussi un facteur d’unification nationale. Toutefois, certaines régions lui opposent une résistance qui alimente la légende noire de l’institution. On en oublierait presque les régions qui l’ont acceptée dès le Consulat et l’Empire. Tel est le cas de la Seine-et-Marne. La facilité et la rapidité avec lesquelles s’effectue la levée du contingent, ainsi que la faiblesse de l’insoumission déclarée sont des signes de cette adhésion, même si l’obéissance de la population dont se félicitent les préfets successifs n’exclut pas l’usage occasionnel de biais, légaux ou illégaux, pour échapper à la conscription. À quelques nuances près, cette acceptation se maintient encore pendant les « années sombres » de la fin de l’ère napoléonienne. Le long terme et le court terme se conjuguent pour expliquer l’enracinement de l’institution en Seine-et-Marne. Pays de grande culture, au cœur de l’État-nation, ouvert à l’influence de Paris qu’il approvisionne, où rares sont les communautés rurales repliées sur elles-mêmes, le département a répondu favorablement aux levées révolutionnaires qui ont précédé celles de la conscription. La Seine-et-Marne est emblématique de ces régions où le degré de développement économique et culturel ne fait pas obstacle à la réussite de la conscription, signe de leur ancrage dans la modernité.

Le temps des hommes doubles : Les arrangements face à l’occupation. De la Révolution française à la guerre de 1870

Authors: --- ---
ISBN: 9782753569157 DOI: 10.4000/books.pur.134187 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le temps des hommes doubles : Louis Aragon a désigné ainsi la séparation voire l’opposition entre l’homme social et l’homme privé dans la société capitaliste. Pour les auteurs réunis ici, il s’agit plutôt de signifier qu’au temps de la souveraineté nationale en armes, dès lors que sont plus rigoureusement assignées aux soldats et aux citoyens à la fois une « identité » et une « cause » supposées dépasser leur état civil et leurs intérêts particuliers, l’occupation militaire multiplie, dans la recherche d’une accommodation entre les deux camps, les tensions et les combinaisons possibles entre fonctions ou statuts publics, sociabilités et influences locales, opinions et besoins. Pour caractériser les évolutions qui ont eu lieu entre les guerres déclarées par la France à l’Autriche en 1792 et à la Prusse en 1870, le présent livre met l’accent sur trois thèmes. Il traite d’abord des enjeux politiques et administratifs de l’occupation, parmi lesquels la neutralité, son devenir en tant que concept dans les relations internationales, et le positionnement des États neutres dans des conflits où l’on s’efforce de mobiliser aussi les opinions publiques. L’attention se porte ensuite sur les armées occupantes. Quelle que soit la part d’idéologie que l’autorité politique introduit dans leurs missions, la première de ces missions est de garantir leur propre sécurité. La recherche des accommodements ou le constat de l’extrême difficulté d’en trouver sont enfin abordés du point de vue des sociétés en proie à l’occupation. Dans ces situations où le présent peut être vécu et interprété en fonction d’une mémoire individuelle et collective d’expériences antérieures, le rôle joué par les occupants ne se réduit pas à la brutalité de la soldatesque et à l’exploitation économique. Ainsi, occupants et occupés peuvent aussi être amenés à jouer, même dans un contexte conflictuel, le rôle de passeurs culturels « malgré eux ».

Keywords

occupation --- neutralité --- guerre --- armée --- militaire

Listing 1 - 3 of 3
Sort by
Narrow your search