Search results: Found 3

Listing 1 - 3 of 3
Sort by
Entre la guerre et la paix : Neutralité et relations internationales, XVIIe-XVIIIe siècles

Author:
ISBN: 9782753569577 DOI: 10.4000/books.pur.113108 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La neutralité ne doit pas être considérée uniquement comme une abstention dans un conflit qui serait synonyme de repli sur soi dans une superbe indifférence face au tumulte de la guerre. Rester neutre peut être un véritable choix de politique étrangère extravertie permettant à une puissance d'assurer sa sécurité et de profiter d'un temps de conflit pour développer sa navigation et son commerce. Mais la neutralité a ses contraintes. Celui qui la choisit doit d'abord avoir la capacité de défendre son territoire et de faire respecter son pavillon face aux belligérants sous peine d'être victime d'une guerre à laquelle il demeure étranger. Il lui faut ensuite ne favoriser aucune des parties qui s'affrontent. Cette exigence est difficile à remplir, car elle impose de s'interroger sur les types de relations susceptibles d'aider un belligérant au détriment de l'autre ; autrement dit, il faut définir l'activité et le moment qui font quitter au neutre l'impartialité à laquelle il doit s'astreindre. Ces préoccupations sont au cœur des politiques de neutralité du Danemark et de la Suède, dès la fin du XVIIe siècle, puis des Provinces Unies, au XVIIIe siècle, dans les conflits opposant la France à l'Angleterre. Pour le gouvernement de Versailles, les capacités des neutres à exporter les productions françaises, à assurer l'importation de marchandises étrangères et à prendre en charge le commerce avec les colonies sont des enjeux de plus en plus importants. La neutralité s'impose comme une question centrale dans le champ des relations internationales à la faveur du développement des échanges commerciaux et de la radicalisation des pratiques de guerre du XVIIIe siècle. Elle est une réalité complexe qui peut être étudiée par des approches emboîtées, en la considérant du point de vue de différents acteurs : le diplomate qui la négocie, le négociant qui la pratique, le philosophe et le juriste qui la pensent.

Figures du Nord : Scandinavie, Groenland, Sibérie. Perceptions et représentations des espaces septentriaux de la fin de Moyen Âge au XVIIIe siècle

Author:
ISBN: 9782753568938 DOI: 10.4000/books.pur.117053 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

À la faveur de la dynamique générale de désenclavement du monde entamée dans les derniers siècles du Moyen Âge, les Européens commencent à découvrir les régions septentrionales de leur continent. Le Nord froid, hostile et mystérieux émerge à l'horizon. Sa définition géographique longtemps floue se précise peu à peu au XVIIIe siècle pour désigner la Scandinavie ainsi que les régions arctiques et subarctiques allant du Groenland à la Sibérie. Au fil des siècles, la part persistante d'inconnu et d'exotisme du milieu naturel et des habitants explique que ces régions septentrionales continuent d'être envisagées avec intérêt et curiosité. Entre la fin du Moyen Âge et le XVIIIe siècle, la formulation d'interrogations et la construction de stéréotypes sur le Nord génèrent un discours ambigu sans cesse renouvelé. Il évolue en fonction du degré de connaissance, de l'expérience, de la culture et de l'enjeu que représente le traitement de cette région pour ses observateurs. Ainsi, l'imaginaire entourant le monde nordique se décline au fil des siècles sans perdre en intensité, car le Nord autant qu'un objet propre est aussi une toile sur laquelle se projettent des interrogations sur les confins du monde, de l'imaginaire ou de l'humanité. Les représentations du Nord se nourrissent elles-mêmes de leurs fantasmes pour construire un monde ambivalent dans lequel les rigueurs naturelles et le caractère primitif des populations n'abolissent ni le mythe de l'Ultima Thulé hyperboréenne aux habitants proches des dieux, ni celui de l'Arcadie nordique au sein de laquelle règne la douceur et la félicité.

Expériences de la guerre, pratiques de la paix : Hommages à Jean-Pierre Bois

Authors: ---
ISBN: 9782753569317 DOI: 10.4000/books.pur.132726 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Depuis son arrivée à l’université de Nantes en 1988, le professeur Jean-Pierre Bois s’est imposé comme l’un des grands spécialistes français de l’histoire militaire et des relations internationales à l’époque moderne. La fécondité de son travail provient de la diversité des approches qu’il a choisies et des pistes qu’il a ouvertes. Les contributions réunies dans ce volume cherchent à en rendre compte. Si l’affrontement militaire est avant tout une épreuve humaine, il est aussi un défi intellectuel, la guerre se gagne par les hommes qui la font, mais aussi par ceux qui pensent les conditions de l’efficacité de l’outil militaire. Si elle est moyen de s’imposer dans un conflit, elle est aussi un facteur de paix par son poids dans les négociations internationales, pour interrompre ou éviter la guerre, et par l’action des officiers qui s’impliquent dans la diplomatie. Par l’intensité des moyens qu’elle nécessite, la guerre mobilise les sociétés bien au-delà du rétablissement de la paix. La figure du soldat interpelle les sociétés dans lesquelles ils continuent à vivre après l’expérience du combat qui fait d’eux des modèles à honorer autant que des individus traumatisés qui doivent se réinsérer parmi leurs contemporains. La réalité de la guerre ne ressort pas seulement de la récurrence des combats : artistes et intellectuels se l’approprient pour l’intégrer à leurs productions et à leurs réflexions. Faire et éviter la guerre, vivre et penser la guerre, quatre des domaines de recherche explorés au cours des trois dernières décennies par le professeur Jean-Pierre Bois, autant de perspectives autour desquelles ses amis et ses collègues se sont réunis pour lui rendre hommage en empruntant ses voies favorites.

Keywords

diplomatie --- guerre --- conflit --- paix --- armée --- traité --- militaire

Listing 1 - 3 of 3
Sort by
Narrow your search