Search results: Found 14

Listing 11 - 14 of 14 << page
of 2
>>
Sort by
Paul Féval, romancier populaire

Authors: ---
ISBN: 9782753564916 DOI: 10.4000/books.pur.48115 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Paul Féval (né à Rennes en 1816 et mort à Paris en 1897), dont les œuvres furent rapidement célèbres dans toute l'Europe, est particulièrement représentatif des grands feuilletonistes et romanciers populaires du 19e siècle. Sources folkloriques, épisodes de l'histoire de France ou de Bretagne, faits divers, questions sociales et problèmes politiques stimulent une imagination brillante et fantastique un sens aigu de l'action à rebondissements, un goût marqué du dialogue théâtral, une verve satirique souvent féroce. À côté des figures légendaires de Lagardère, de Philippe de Gonzague, de Cocardasse et Passepoil (Le Bossu, 1857), bien d'autres personnages, héroïques, odieux ou drôles, font vivre ses romans « bretons » (La Fée des Grêves, 1850), ses feuilletons à connotations politiques et sociales (Les Mystères de Londres, 1844), ses romans d'aventures criminelles (Les Habits noirs, 1863-1875) ou ses récits fantastiques parodiques (La Ville-Vampire, 1874). Les études rassemblées ici mettent en valeur la richesse, la diversité, mais aussi l'ambiguïté idéologique de l'œuvre févalienne et d'un genre injustement négligé : le roman populaire. Elles les replacent dans les enjeux sociaux de leur époque. Elles montrent enfin que l'analyse des littératures non reconnues permet de mieux percevoir le fonctionnement des grandes œuvres.

Mythe et création : Théories, figures

Authors: --- ---
ISBN: 9782802804376 DOI: 10.4000/books.pusl.22069 Language: French
Publisher: Presses de l’Université Saint-Louis
Subject: Philosophy
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:51
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le présent ouvrage veut saisir les modes de relation de la création littéraire avec les figures mythiques et être ainsi simultanément attentif aux formes mythiques et à la dynamique de l'imaginaire littéraire. Le mythe à même l'œuvre littéraire incarne l'ouverture des possibles imaginaires, mais aussi, à l'inverse, ses risques d'engorgement, de fixation, de réduction voire de blocage dans des schémas canoniques jusqu'à l'éventuelle résorption de l'événementiel dans le conventionnel ou le stéréotypé. Il s'agit de repérer et de circonscrire les recours explicites ou implicites au mythe dans l'œuvre de création littéraire ainsi que leurs liens avec les circonstances événementielles de la production imaginaire, dans le but de définir un mode original d'échange dialectique entre universalité et singularité.

Lucain en débat : Rhétorique, poétique et histoire

Authors: ---
ISBN: 9782356132840 DOI: 10.4000/books.ausonius.3024 Language: French
Publisher: Ausonius Éditions
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:23
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La Guerre civile de Lucain, plus souvent appelée la Pharsale, n’a pas cessé de susciter le débat. Écrite par un tout jeune homme, qui est mort dans la tourmente de la terreur néronienne avant d’avoir pu la terminer, cette épopée sans dieux, où s’affrontent des citoyens romains dans un débordement inouï de violence, pose des questions de différents ordres : littéraire, esthétique, philosophique, historique. Après les lectures « déconstructivistes » des années 1970-1980, qui présentaient une vision éclatée de l’œuvre, où le lecteur était seul responsable du sens, le présent ouvrage se propose d’ancrer l’interprétation dans la réalité historique et littéraire de l’époque néronienne, sans se priver de recourir aux méthodes de la critique contemporaine. Trois grandes parties, « Histoire et création littéraire », « Idéologie, ordre et désordre » et « Aspects historiques et symboliques », permettent d’aborder les questions majeures que sont la transformation du genre épique, la relation entre récit épique et récit historique, le traitement du problème politique, la présence du féminin, l’expression littéraire de la violence et de l’horreur, l’omniprésence de la rhétorique (discours et sentences). Sont aussi envisagées les grandes figures de l’épopée, César, Pompée, Caton, mais aussi Domitius, sans oublier les foules anonymes. Enfin un traitement plus particulier est fait à certains épisodes majeurs, comme le passage du Rubicon, certains espaces comme l’Afrique, certains morceaux canoniques, comme les catalogues ou les descriptions. La volonté des auteurs a été de ne pas séparer le questionnement historique et idéologique des problèmes de l’expression et de la forme, afin de rendre compte au plus près de la puissance de cette poésie fulgurante.

Les Protestants et la création artistique et littéraire : (Des Réformateurs aux Romantiques)

Authors: ---
ISBN: 9782848324357 DOI: 10.4000/books.apu.9373 Language: French
Publisher: Artois Presses Université
Subject: Arts in general --- Religion
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:28
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’objet du colloque organisé les 21 et 22 octobre 2004 à l’Université d’Artois, dont les actes sont ici présentés, fut de saisir la légitimité de toute forme de création dans le monde protestant. Créer de nouvelles formes en matière artistique, produire de nouveaux sons et de nouvelles harmonies, imaginer de la fiction littéraire, n’était-ce pas sacrilège et démarche blasphématoire aux yeux de protestants qui se référaient à l’interdit du Décalogue : « Tu ne feras pas de statue... » (Ex, 20-4) ? Les protestants surent contourner cet interdit et développèrent une création artistique et littéraire multiforme tant dans le domaine de la poésie, du théâtre et des lettres que dans celui de la musique. Musique sacrée bien sûr avec Johann Sebastian Bach et la création hymnologique, mais aussi musique des Romantiques allemands du XIXe siècle. L’interdit divin, les artistes protestants le contournèrent également dans le domaine de la création picturale. L’exercice fut ici plus délicat, les protestants ayant montré à maintes reprises leur rejet de ce genre artistique par de violentes manifestations iconoclastes. Eugène Devéria au XIXe siècle et les auteurs de « Vanités » protestantes du XVIIe siècle apportèrent la preuve qu’on pouvait conjuguer Réforme et peinture mais toujours en s’interrogeant sur la légitimité de cette création. Interrogation qu’on retrouve d’ailleurs dès le début du XVIe siècle dans la pensée des premiers grands Réformateurs. En définitive, les participants au colloque des 21 et 22 octobre 2004 de l’Université d’Artois montrèrent que le protestantisme n’était sans doute peut-être pas « une théologie vidée d’esthétique ».

Listing 11 - 14 of 14 << page
of 2
>>
Sort by