Search results: Found 15

Listing 11 - 15 of 15 << page
of 2
>>
Sort by
Mineurs, minorité. Jeunes, jeunesse en Roussillon et en Languedoc, XVIe-XVIIIe siècle : Cinquièmes Journées d’histoire et histoire du droit et des institutions de l’Université de Perpignan Via Domitia

Author:
ISBN: 9782354123246 Year: DOI: 10.4000/books.pupvd.5169 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Perpignan
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Avant le XIXe siècle, un individu sur deux mourrait avant vingt ans. La minorité se prolongeait jusqu’au mariage – tardif alors –, à vingt-cinq ans et parfois au-delà. Les mineurs, qu’ils soient appelés à disparaître prématurément ou à entrer dans le monde des adultes, constituaient la majorité de la population. Or on les connaît mal. Les historiens ne s’y sont intéressé qu’assez tardivement en privilégiant les turbulences juvéniles. Mineurs, Minorité ; Jeunes, Jeunesse, est pourtant un thème d’une incomparable fécondité si on l’embrasse depuis la naissance jusqu’à son terme, l’émancipation. C’est ce qui est tenté ici en mettant en synergie les compétences du droit, de l’histoire, de l’histoire de l’art. Le droit protège les mineurs, trace des bornes. Entre elles, le flou est beaucoup plus grand, des âges de la vie, des représentations, précisées ici grâce à celles de l’enfant dans les retables baroques. Le désordre, les transgressions, commis exclusivement par les garçons célibataires âgés de plus de quinze à seize ans, permettent de mieux apercevoir une jeunesse plus diversifiée qu’on ne le croit, mais aussi, en contrepoint, les comportements, les normes sociales à la campagne comme à la ville. Une contribution importante, dans le cadre du nord-ouest de la Méditerranée, à un champ d’étude insuffisamment cultivé en dépit des problèmes et interrogations que suscitent actuellement les mineurs et la jeunesse en général.

Transmettre et échanger en Roussillon et en Languedoc XVIe-XVIIIe siècle : Sixièmes Journées d'histoire et histoire du droit et des institutions de l'Université de Perpignan Via Domitia

Author:
ISBN: 9782354123253 Year: DOI: 10.4000/books.pupvd.5240 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Perpignan
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Transmettre, échanger : des actes, des manières de faire si quotidiens, si multiformes qu'on n'y prête guère attention. Ces processus de transmission sont omniprésents dans la société moderne (XVIe-XVIIIe siècle) où une minorité d'individus parvenaient à l'âge adulte, constamment à l'œuvre. Ils concernent autant les biens, les savoirs, les métiers, que les offices publics, l'art, et même des institutions où ils étaient en principe exclus comme à la cour souveraine de justice du Roussillon (le Conseil souverain) créée en 1660. Étudier les moyens, les stratégies employés par les individus, les familles, les groupes sociaux, pour assurer leur succession, se maintenir dans un métier ou une fonction, informe toujours beaucoup sur une société et une époque, sur les comportements, les sensibilités. Les études de cas réunies dans ce volume associent les approches d'historiens, d'historiens du droit et des institutions, d'historiens de l'Art ; portent sur le Languedoc, province intégrée depuis longtemps dans le royaume de France, et sur le Roussillon conquis beaucoup plus tard ; permettent des comparaisons suggestives, ce qui confère aux observations et aux conclusions qui peuvent en être tirées une portée plus générale.

Les hommes et le littoral autour du Golfe du Lion, XVIe-XVIIIe siècle : Septièmes Journées d’histoire et histoire du droit et des institutions de l’Université de Perpignan Via Domitia

Author:
ISBN: 9782354123260 Year: DOI: 10.4000/books.pupvd.5322 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Perpignan
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le littoral du golfe du Lion connu pour ses aménagements touristiques contemporains a fait l’objet de relativement peu de travaux encore. Jusqu’au milieu du XIXe siècle il fut quasi désert malgré une série de fondations comme Aigues-Mortes, Sète, Port-Vendres. Cet ouvrage innove pour la période étudiée (XVIe-XVIIIe siècle) car il s’intéresse aux relations entre la population et un littoral incommode. Lieu et source de vie, il est alors une frontière face aux multiples dangers de la mer : risques naturels car le golfe est un des secteurs les plus dangereux de la Méditerranée ; menaces des hommes, permanentes, dues aux ennemis déclarés ou aux courses barbaresques ; périls épidémiques, les plus redoutés peut-être. Ce littoral donne à voir des populations enracinées de longue date, des pratiques traditionnelles comme la pêche dans les étangs littoraux. Elles ne sont jamais fermées sur elles-mêmes ni figées. L’ouverture et le changement viennent principalement de la mer, sous la forme d’irruptions parfois totalement improbables, comme la présence d’Orientaux, de contacts répétés avec les marins de toute la Méditerranée occidentale, catalans, provençaux ou génois. Simultanément frontière et zone de contact de population, de techniques, de sensibilités différentes, le littoral du golfe est en voie de profonde transformation aux XVIIe et XVIIIe siècles : les trafics se densifient, de nouvelles techniques de pêche jettent l’émoi sur toute la côte, des villes sont fondées (Sète, Port-Vendres), le contrôle du territoire par l’État progresse pour faire face aux épidémies avec le concours des populations locales.

Pouvoirs municipaux et pouvoir royal en Roussillon et en Languedoc, XVIIe-XVIIIe siècle : Premières Journées d’histoire et histoire du droit et des institutions de l’Université de Perpignan

Author:
ISBN: 9782354123208 Year: DOI: 10.4000/books.pupvd.6305 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Perpignan
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Interroger les pouvoirs locaux, leur organisation, leur fonctionnement, leurs relations avec le pouvoir royal, reste un thème inépuisable encore neuf, surtout si l’on se place dans une perspective comparative, ce qu’offre le cas du Roussillon annexé en 1659 et du Languedoc intégré trois siècles plus tôt au royaume de France. Les différences entre les deux provinces sont profondes en effet derrière les apparences. Leur analyse fait redécouvrir le statut des individus, leur droit à la représentation, les stratégies déployées pour accéder au pouvoir, bénéficier des avantages qu’il confère, éviter les charges qu’impose la qualité de citoyen. Dépasser les cadres institutionnels, relativement stables, permet de se placer au plus près des réalités, au cœur des relations sociales, du fonctionnement de l’État, infiniment plus complexe et nuancé qu’on ne l’a longtemps cru. L’exemple des deux provinces intéresse le royaume de France dans son ensemble.

Le temps des moulines : Fer, technique et société dans les Pyrénées centrales (XIIIe-XVIe siècles)

Author:
ISBN: 9791035102081 Year: DOI: 10.4000/books.psorbonne.20500 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La mouline est une forge hydraulique de réduction directe, l’ancêtre de la forge à la catalane du XVIIe siècle. Elle apparaît autour des années 1300 en Languedoc où elle se diffuse avec rapidité et s’implante durablement dans les Pyrénées centrales. Autour de la mine de la communauté de Vicdessos, dans les montagnes du comté de Foix, s’organise ainsi une industrie du fer, pourvoyeuse d’acier, qui ne s’effondre pas avec la guerre et au contraire profite du retournement de conjoncture à partir de la seconde moitié du XIVe siècle. Le temps des moulines est donc aux origines de la mécanisation du travail du fer dans la France méridionale. Le cas de cette forge hydraulique illustre les modalités de diffusion d’une innovation technique, celles de son implantation durable puis de son abandon. La mouline a bouleversé les conditions traditionnelles de production ; elle a alimenté un marché qui dépasse la sphère locale ; elle a mobilisé l’intérêt des comtes de Foix qui ont su accompagner l’innovation par leur législation ; elle a imposé une redéfinition des droits d’usage sur le bois et le minerai qui a confirmé la force des maîtres de mouline au sein de la puissante communauté de Vicdessos et face aux comtes de Foix. Ainsi, cette histoire des techniques est également une histoire du travail et du pouvoir et renvoie à des interrogations toujours d’actualité.

Listing 11 - 15 of 15 << page
of 2
>>
Sort by