Search results: Found 15

Listing 1 - 10 of 15 << page
of 2
>>
Sort by
L’architecte Marcel Dourgnon et l’Égypte

Author:
ISBN: 9782917902769 DOI: 10.4000/books.inha.7002 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut national d’histoire de l’art
Subject: Architecture
Added to DOAB on : 2019-12-10 12:25:10
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Catalogue d’exposition « L’architecte Marcel Dourgnon et l’Égypte », du 20 mai au 12 juin 2010. L’opportunité d’engager une recherche approfondie sur le concours pour un nouveau musée des Antiquités égyptiennes au Caire a été offerte par le projet européen Musomed, qui s’était donné pour objectif d’expérimenter la constitution de nouveaux corpus documentaires dispersés. Une documentation la plus exhaustive possible a été ainsi rassemblée sur le concours à travers un dépouillement systématique de la presse architecturale européenne, en particulier française, italienne et anglaise, et la consultation de quotidiens paraissant en Égypte. Ce premier ensemble de textes a été complété par des recherches dans plusieurs fonds d’archives en Europe, publics et privés. Marcel Dourgnon est né le 29 septembre 1858 dans un milieu modeste et profondément républicain. Il suivit une longue scolarité qui lui permit d’accumuler de nombreuses récompenses en dessin d’architecture ou d’ornement. Parallèlement, il acquit l’expérience des chantiers, en France et au Chili. Au printemps 1895, Marcel Dourgnon fit partie des quatre lauréats ex aequo au concours du musée des Antiquités du Caire, et réalisa également le pavillon de l’Égypte pour l’Exposition universelle de Paris de 1900.

Bibliothèques d’atelier : Édition et enseignement de l’architecture, Paris 1785-1871

Author:
ISBN: 9782917902783 DOI: 10.4000/books.inha.3183 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut national d’histoire de l’art
Subject: Arts in general
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:36
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

À la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle, si l’architecture était considérée comme un art d’imitation, sa vocation essentielle était de reproduire les édifices du passé, et notamment ceux de l’Antiquité gréco-romaine. Outre ce caractère autoréférentiel, elle était soumise à des difficultés matérielles d’exécution ou à des réalités financières qui faisaient que ses inventions les plus brillantes en restaient souvent au stade du projet. Ce qui explique l’intérêt et l’importance que cette discipline a toujours accordés aux livres. Libérés des contraintes économiques et des lois de la gravité, les ateliers où les élèves s’exerçaient en vue de prendre part aux concours académiques étaient les laboratoires de l’architecte de demain. Mais les modèles qu’on y étudiait attentivement, pour les reproduire dans des œuvres nouvelles, n’étaient pas des modèles vivants, plutôt des schémas reproduisant les travaux des aînés. Ces gravures formaient les recueils conservés dans les bibliothèques d’atelier. Parmi les pièces uniques appartenant aux collections de la bibliothèque Jacques Doucet, se trouvent deux exemplaires aquarellés du premier recueil des prix, qui reproduit les dessins des années 1780 ; ce recueil assura ainsi le relais entre les dernières années fécondes de l’Ancien Régime et les débuts de l’École des beaux-arts. Autour de ces volumes souvent remarquables, l’exposition réunit une série d’ouvrages qui ont tous joué un rôle majeur dans l’enseignement de l’architecture, et des dessins qui s’y rattachent, soit parce qu’ils y sont reproduits, soit parce qu’ils s’en inspirent. Associant un point de vue qui relève de l’histoire du livre d’architecture et des préoccupations qui touchent à l’histoire de son enseignement, cette exposition croise les programmes de recherche documentaire que l’INHA consacre à la bibliographie du livre d’architecture français et aux élèves architectes de l’École des beaux-arts ; une première partie des résultats, mise en ligne sur AGORHA, est désormais accessible au public. Antoinette Le Normand-Romain, Directeur général de l’INHA.

Architectes et photographes au xixe siècle

Authors: ---
ISBN: 9782917902622 DOI: 10.4000/books.inha.7052 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut national d’histoire de l’art
Subject: Arts in general
Added to DOAB on : 2019-12-10 12:25:10
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Si l’on connaît les relations étroites qui lièrent, au XIXe siècle, l’architecture et la photographie, les relations entre l’architecte et le photographe, la façon, notamment, dont le premier apprend rapidement à solliciter et utiliser le second, en influant sur sa pratique, n’ont été abordées que ponctuellement à l’occasion d’études ou d’expositions monographiques. Citons pour mémoire l’exposition « Le photographe et l’architecte. Edouard Baldus, Hector-Martin Lefuel et le chantier du Nouveau Louvre de Napoléon III » (musée du Louvre, 1995) réalisée en grande partie à partir du fonds de l’Agence d’architecture du Louvre, ou des expositions monographiques consacrées à des architectes (« AlfredNicolas Normand », CNMHS, 1978 ou « Charles Garnier, un architecte pour un empire », Paris, ENSBA, 2010). Pourtant, dans leur double volonté de former de vastes corpus visuels pouvant servir de références à leurs projets et de documenter leurs œuvres bâties, y compris dans les phases provisoires de leur mise en œuvre, l’architecte trouve dans le photographe un partenaire décisif, dont il apprendra vite à orienter l’objectif, voire à retoucher ou à recadrer les images, notamment pour les publier.

Repenser les limites : l’architecture à travers l’espace, le temps et les disciplines : 31 août - 4 septembre 2005

Authors: ---
ISBN: 9782917902646 DOI: 10.4000/books.inha.30 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut national d’histoire de l’art
Subject: Architecture
Added to DOAB on : 2019-12-10 12:25:10
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les trois journées du colloque ont porté sur les problèmes qu’a fait émerger récemment la prise en compte des mutations des limites spatiales, temporelles et disciplinaires qui touchent autant les objets de l’historien de l’architecture que le champ de ses investigations. Dans un monde dans lequel les frontières politiques comme les cadres de références identitaires ont changé, où la mondialisation culturelle prend une importance grandissante, le thème des mutations spatiales, temporelles et disciplinaires présente une pertinence à la fois actuelle et historique. Ce thème, à la fois transchronologique et transgéographique, a permis ainsi de faire réfléchir ensemble historiens de l’architecture et chercheurs (historiens, historiens de l’art, sociologues, géographes, etc.) travaillant dans le champ de l’architecture et de son histoire quelle que soit leur discipline.

Louis Hautecœur et la tradition classique

Author:
ISBN: 9782917902714 DOI: 10.4000/books.inha.2920 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut national d’histoire de l’art
Subject: Architecture
Added to DOAB on : 2019-12-10 12:25:10
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cette publication est issue de l'exposition présentée dans la galerie Colbert (Paris IIe, 31 janvier-30 avril 2008). Elle avait pour projet de raconter une histoire de l’architecture (XVIe-XIXe siècle) qui, initiée dès les années 1920 par l’historien de l’art Louis Hautecœur (1884-1973), conduisit à la parution en sept tomes de la monumentale Histoire de l’architecture classique en France (1943-1957). Elle mettait aussi en évidence l’intérêt de Hautecœur pour l’architecture française de l’entre-deux-guerres, période pendant laquelle cet ouvrage majeur fut conçu. Dans cette perspective, elle essayait de montrer comment Hautecœur forgea une notion d’architecture classique sans borne temporelle – ce qui lui permettait d’aborder les débats sur la protection du patrimoine, sur l’architecture et l’urbanisme, et de relier ainsi le passé et le présent de l’architecture française. L’entreprise éditoriale menée par Hautecœur n’est pas la simple expression d’une érudition magistrale. Elle est aussi celle d’un savoir qui reflète la dimension culturelle de son temps. L’exposition, dont la date d’ouverture coïncida avec celle du colloque Le Livre et l’architecte (31 janvier-2 février 2008), fournissait l’occasion d’une réflexion sur le rôle des différents projets éditoriaux de Hautecœur et sur le rapport que le livre lui permettait d’instaurer entre histoire et actualité de l’architecture, entre culture patrimoniale et culture architecturale.

Keys for architectural history research in the digital era : Handbook

Authors: ---
ISBN: 9782917902592 DOI: 10.4000/books.inha.4924 Language: English
Publisher: Publications de l’Institut national d’histoire de l’art
Subject: Architecture
Added to DOAB on : 2019-12-10 12:25:10
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

This handbook gathers a selection of texts by the speakers at the Training School “Architectural Research in the Digital Era” (Ghent, 2-6 April 2013) and the workshop “GIS, data visualization an open community” (Paris, 27-28 January 2014). The aims of these two events organised in the framework of the COST ISO904 Action European architecture beyond Europe: Sharing Research and Knowledge on Dissemination Processes, Historical Data and Material Legacy (19th-20th centuries), was to familiarize the participants, architectural historians with a variety of aspects related to conducting research in a digital era: Architectural history research in the digital era Copyrights; Standards, metadata, interoperability and sustainability; Data visualisation; Creating a digital research environment, GIS and Open communities.

Le Caire sur le vif. Beniamino Facchinelli photographe (1875-1895)

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782917902790 DOI: 10.4000/books.inha.7759 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut national d’histoire de l’art
Subject: Arts in general
Added to DOAB on : 2019-12-10 12:25:10
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Établi au Caire au cours des années 1870, Beniamino Facchinelli a réalisé quelque 1 200 vues de ses rues et de ses monuments. Certaines répondent à des commandes passées par des amateurs français ou britanniques engagés dans la conservation et la restauration des monuments du Caire, et s’attachent à en documenter au plus près la physionomie. D’autres saisissent la ville au quotidien, sa vie et les mouvements humains, animaux dans ses rues. Certaines se distinguent par l’originalité de leur facture proche de l’instantané et toutes par leur style documentaire. Elles fournissent à ce titre un témoignage inédit et original de l’univers architectural, ornemental et urbain cairote avant les grandes restaurations du début du XXe siècle. L’exposition présentée à l’INHA a résulté des travaux plus généraux menés par le laboratoire InVisu (CNRS/INHA) sur l’iconographie du patrimoine monumental du Caire. Elle a présenté un inventaire photographique des architectures civiles, religieuses et des constructions modernes ou pittoresques à la fin du XIXe siècle. Elle est revenue également sur les techniques photographiques utilisées par Facchinelli, ainsi que sur la circulation de ses images dans les milieux aussi bien savants qu’artistiques.

Ô dieux de Crotone ! Lieux et témoignages du sacré à l’intérieur d’une ville antique de Calabre

Authors: --- ---
ISBN: 9782917902776 DOI: 10.4000/books.inha.2949 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut national d’histoire de l’art
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:36
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Parmi les nombreuses colonies fondées par les Grecs de l’Antiquité, Crotone, en Grande Grèce, était célèbre et prestigieuse : Pythagore y avait vécu et développé son école ; la cité était fameuse pour son école de médecine ; elle abritait aussi de nombreux sanctuaires réputés. Aux sources littéraires anciennes qui témoignaient déjà de sa grandeur s’ajoutent les découvertes archéologiques qui encore aujourd’hui livrent de précieux renseignements sur l’histoire de cette cité florissante et en particulier sa vie religieuse. Cette exposition raconte la présence du sacré dans cette cité grecque du sud de l'Italie (Paris, INHA, 15 janvier – 31 mars 2011). Des photographies donnent à voir une sélection des trouvailles des archéologues qui nous font découvrir l’histoire et les sanctuaires de cette cité puissante. Exposition réalisée en collaboration avec l’Office territorial de Crotone et Sila de la Surintendance pour le patrimoine archéologique de la Calabre, et le département des sciences de l’Antiquité de l’université de Genève.

L’Orientalisme architectural entre imaginaires et savoirs

Authors: ---
ISBN: 9782917902820 DOI: 10.4000/books.inha.3348 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut national d’histoire de l’art
Subject: Architecture
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:36
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Regroupement des recherches des meilleurs spécialistes, actes du colloque international « Les orientalismes en architecture à l’épreuve des savoirs. Europe et monde extra-européen, XIXe et XXe siècles » (Paris, Institut national d’histoire de l’art, 4-5 mai 2006), ce livre fait le point sur les savoirs et la vision de l’Orient transmis aux architectes au cours des XIXe et XXe siècles par les récits de voyageurs, les publications savantes sur l’architecture, ou encore les cours dispensés à l’École des beaux-arts, et la manière dont ceux-ci ont adapté leurs connaissances à leurs projets réalisés ou non. Quand certains proposent des compilations d’éléments orientaux, d’autres mettent en avant un style « national » reprenant des motifs architectoniques perçus par les Occidentaux comme orientaux. Ces différentes approches montrent combien l’idée d’orientalisme est multiple, en Orient comme en Occident. De nombreux dessins d’architectes, des gravures et des photos anciennes qui permettent de mieux comprendre le contexte de la transmission des savoirs sont reproduits en couleurs.

Jules Bourgoin (1838-1908) : L’obsession du trait

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782917902745 DOI: 10.4000/books.inha.4569 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut national d’histoire de l’art
Subject: Arts in general
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:36
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Né à Joigny (Yonne) le 12 décembre 1838, dans un milieu de petits propriétaires commerçants solidement ancrés tant à Saint-Julien-du-Sault qu’à Fleury-la-Vallée, Jules Bourgoin, ou encore Bourgoin-Esclavy, est admis en novembre 1859 à l’École impériale des beaux-arts et étudie l’architecture dans l’atelier de Simon Claude Constant-Dufeux (1801-1870). Il est probable qu’il a également suivi les cours d’histoire et composition d’ornement dispensés par Victor-Marie Ruprich-Robert (1820-1887) à l’École spéciale de dessin et mathématiques, dite « Petite École ». Si rien n’est connu des activités de Bourgoin avant 1863, date à laquelle il est envoyé à Alexandrie pour suivre des travaux conduits au consulat général de France, les trois années passées en Égypte (1863-1866) ne sont guère plus documentées, sinon par de nombreux carnets qu’il a couverts de dessins, en Basse-Égypte comme au Caire, mais aussi à Jérusalem, rassemblant les matériaux d’un premier ouvrage, Les Arts arabes, architecture, menuiserie, bronzes, plafonds, revêtements, pavements, vitraux, etc. avec un texte descriptif et explicatif et le trait général de l’art arabe ([1868]-1873). Dès son retour en France, Jules Bourgoin se lance auprès de l’administration dans une quête persistante de subventions et de missions à l’étranger. En fait, seuls deux autres séjours lui seront financés, l’un à Damas en 1874-1875, l’autre au Caire. Ce dernier, de 1880 à 1884, le verra œuvrer entre autres activités à la mise en place de la Mission archéologique française (MAF) créée par Gaston Maspero (1846-1916), dont il sera un temps directeur adjoint, mais aussi au sein du Comité de conservation des monuments de l’art arabe qui se préoccupe de la sauvegarde des monuments du Caire menacés de disparition tant en raison de leur état de délabrement que de la modernisation de la ville. Chaque mission sera l’occasion d’exercer son talent de dessinateur, reconnu de tous et souvent sollicité. Ainsi se constitue un œuvre dessiné exceptionnel, touchant pour l’essentiel à l’architecture et aux divers arts du monde musulman et qui fournira la matière de deux autres ouvrages, Les Éléments de l’art arabe (1879) et le Précis de l’art arabe ([1889]-1892).

Listing 1 - 10 of 15 << page
of 2
>>
Sort by
Narrow your search

Publisher

Publications de l’Institut national d’histoire de l’art (15)


License

OpenEdition Licence for Books (15)


Language

french (14)

english (1)