Search results: Found 8

Listing 1 - 8 of 8
Sort by
Qui dirige l'Allemagne ?

Author:
ISBN: 9782859399139 9782757418895 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Added to DOAB on : 2018-02-08 11:14:44
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Ce livre vise à éclairer les spécificités du processus de décision outre-Rhin. À cette fin, il analyse la nature et le rôle des principaux acteurs du pouvoir, qu'ils s'agisse des institutions politiques ou de la société civile. Alors que les réformes sociales sont au cœur du débat public en Allemagne, il fait également le point sur les mécanismes économiques et sociaux du pays. Enfin, il aborde la formation de la volonté politique et la socialisation des citoyens allemands. Fruit d'une vérit...

La société civile organisée aux xixe et xxe siècles : perspectives allemandes et françaises

Authors: ---
ISBN: 9782757421512 DOI: 10.4000/books.septentrion.44910 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La société civile est un concept qui a émergé de façon spectaculaire depuis les années 1980. Cette notion plurivoque et pluridimensionnelle a été reprise de manière intensive dans les démocraties occidentales et les organisations supranationales qui se sont appuyées sur les connotations utopiques et émancipatrices du concept pour réenchanter la démocratie. Irriguant un ensemble de champs sociaux et politiques, déployée aussi bien par les gouvernants, les organisations non gouvernementales et les observateurs et commentateurs des évolutions sociales, la thématique de la société civile s’est imposée aujourd’hui comme un « prêt à penser ». Ce livre propose une mise à distance critique de la notion de « société civile organisée » en interrogeant les pratiques et les usages qui peuvent être reliés à la société civile en Allemagne et en France du début du xixe siècle jusqu’à la période contemporaine. En mobilisant des analyses empiriques diverses - allant des chambres de commerce aux mouvements altermondialistes en passant par les associations culturelles, cultuelles, économiques ou sportives - ce livre permet de déconstruire les lieux communs et de saisir l’articulation mouvante entre l’Etat, les groupes sociaux organisés et l’individu dans deux aires politico-culturelles différentes, observées jusque dans leur recoupement et leur éventuelle porosité.

Les discours de la haine : Récits et figures de la passion dans la Cité

Author:
ISBN: 9782757421307 DOI: 10.4000/books.septentrion.40131 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:52
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Autant la haine comme support de la violence sociale s’impose-t-elle comme une évidence dans l’espace de la réflexion sur les sociétés, autant son approche historique souffre-t-elle de cette évidence même tant il est aujourd’hui difficile d’aborder ce sujet hors de l’obligation morale de la condamnation des auteurs ou de la compassion pour les victimes. C’est pourtant dans cette voie, celle d’une réflexion historique sur la haine, c’est-à-dire celle de la prise en compte de la complexité des phénomènes de haine, haines dites ou manifestées dans l’intérieur de la Cité, dans des contextes institutionnels et socioculturels précisément situés et décrits, et en investiguant les différentes formes de discours qui l’expriment, que s’engage le présent ouvrage. Il invite donc, au-delà de la certitude première que la haine est destructrice du lien social, à s’interroger certes sur les conditions de surgissement de la haine, et celles de son contrôle, mais également sur la possibilité de comprendre l’expression positive de la haine. « Positive », on s’en doute, dans tous les cas, pour ceux qui fondent leur raison politique sur la haine et le rejet de l’Autre, mais positive encore lorsqu’elle est invoquée dans un tout autre esprit, « haine des méchants » ou « haine de la tyrannie », à l’appui cette fois d’un ordre social considéré comme juste. Le croisement du regard de l’historien, étendu de manière inhabituelle de l’Antiquité au xxie siècle, avec ceux du musicologue ou du linguiste, dans une démarche pluridisciplinaire inaccoutumée, contribue ainsi à dégager les premiers éléments d’une réflexion historique sur la haine comme passion sociale.

Keywords

ville --- récit --- cité --- passion sociale --- société --- haine --- histoire

Football et identité : en France et en Allemagne

Author:
ISBN: 9782757421482 DOI: 10.4000/books.septentrion.44550 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Subject: Sports Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:52
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Premier à présenter cette approche comparée de l’évolution en France et en Allemagne, ce livre sur « Football et identité » expose les résultats de la recherche récente, afin de faire découvrir aux lecteurs que le football est, dans sa diversité et ses contradictions, un miroir de nos sociétés contemporaines : « Le Monde ne se résume sans doute pas au football, mais dans le football, et ce n’est pas un secret, se retrouve toute une partie du monde ». L’origine de l’engouement pour le foot doit être recherchée dans les conditions sociales, économiques, politiques et culturelles de son développement et, par conséquent, prend sens dans un système de relations extérieur au sport. Le lecteur peut appréhender la construction d’identités avec leurs spécificités nationales, régionales et culturelles et le football reste à analyser en tant que phénomène de masse, qu’il faut resituer dans son contexte afin d’éclairer les interactions entre ce sport et les autres secteurs de la société. Le football, en tant que sport global, et la mondialisation qui l’affecte exigent de surcroît de porter le regard au-delà des frontières nationales des deux pays.

La population de Roubaix : Industrialisation, démographie et société 1750-1880

Author:
ISBN: 9782757422625 DOI: 10.4000/books.septentrion.55914 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

À Roubaix, triomphe de la laine et accumulation de main-d’œuvre sont intimement liés. Dans une Europe du Nord-Ouest où la pression démographique est la norme, la ville n’éprouve jamais de difficultés à recruter une main-d’œuvre qui, en définitive, est à sa porte. Longtemps, les campagnes environnantes, de part et d’autre de la frontière, suffisent amplement aux demandes d’une industrie encore naissante. À partir des années 1830-1840, si l’industrialisation à marche forcée donne à la question du recrutement de la main-d’œuvre une acuité singulière, il faut, pour y faire face, changer d’échelle en repoussant simplement les limites du bassin de recrutement. Voilà donc la première monographie consacrée à une grande ville industrielle du xixe siècle. Grâce à la reconstitution de 11 395 familles, l’auteur cerne au plus près les comportements démographiques d’une population complexe où niveau de fécondité, rythme des naissances et taux de mortalité se répondent continuellement sur fond de migrations incessantes. Quelle que soit la singularité de chaque parcours ouvrier, c’est l’unicité de la condition prolétarienne qui prévaut. Entre 1750 et 1880, hommes et femmes de Roubaix ne contrôlent que bien peu de choses dans le cours individuel et familial de leur existence : ils sont broyés par le caractère massif d’une industrialisation qui s’immisce dans leur quotidien au point d’être maîtresse de leur vie. Sur fond de misère, le territoire, dans cette ville dévoreuse d’hommes, s’impose à ceux qui l’occupent au point de leur assigner des destins sociaux écrits d’avance. À Roubaix, tout est grisaille tant les ouvriers sont otages du temps. C’est seulement à la fin du siècle, avec le formidable élan des luttes sociales, qu’ils se projettent au-delà du lendemain pour dessiner les couleurs de la vie.

La société du Sacré-Cœur dans le monde de son temps 1865 - 2000

Author:
ISBN: 9782757421321 DOI: 10.4000/books.septentrion.40475 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Subject: Religion
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:52
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Après la mort de sa fondatrice en 1865, la Société du Sacré-Cœur a connu une expansion et un recrutement exceptionnels, accrus par le départ de France de plus de 2 500 religieuses au début du xxe siècle. Son histoire est celle des milliers de femmes qui l’ont rejointe pour vivre de son charisme. Dans la quarantaine de pays où elles ont été envoyées, elles ont eu à traverser le libéralisme et l’anticléricalisme, des révolutions, les effets du nazisme et du marxisme, les guerres mondiales qui ont détruit des maisons et dispersé les personnes. Après le concile de Vatican ii, grâce à la levée de la clôture, la Société du Sacré-Cœur a ouvert le champ de ses œuvres. Ce livre montre comment a évolué une congrégation, à travers des crises internes qui ne se séparent pas de celles qu’ont enregistrées l’Église et les sociétés civiles et comment a émergé peu à peu une nouvelle manière d’être Religieuse du Sacré-Cœur.

Société, économie, administration dans le Code Théodosien

Authors: ---
ISBN: 9782757421734 DOI: 10.4000/books.septentrion.48443 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En 429 ap. J.-C., Théodose II, qui règne alors à Constantinople, décide de réaliser un recueil des lois émises depuis Constantin. Promulgué en 438, le Code Théodosien entre en vigueur en janvier 439. Source précieuse pour l’histoire de l’Antiquité tardive, ce code, qui rassemble plus de 2 500 constitutions, n’a cependant jamais fait l’objet d’une traduction française, une tâche de longue haleine à laquelle s’est attelé un groupe de savants français. Les multiples problèmes que pose le Theodosianus ont conduit les responsables de cette entreprise à l’accompagner de rencontres internationales pluridisciplinaires. Ce sont les résultats des journées tenues à Lille - les deuxièmes du genre - qui font l’objet du présent volume, au fait des derniers développements de la recherche. Il s’ouvre par un ensemble de six contributions offrant de nouvelles réflexions sur la question cruciale des conditions dans lesquelles ce recueil a été élaboré, réalisé, publié et diffusé. Scrutant avec soin les pratiques de gouvernement, les politiques de maintien de l’ordre, l’organisation de l’administration et l’action de l’État, les neuf contributions de la deuxième partie bousculent un certain nombre d’idées reçues sur le fonctionnement de l’Empire tardif. Quant aux contributions de la troisième partie, au nombre de neuf également, elles renouvellent la lecture de diverses lois relatives d’une part à la fiscalité, à l’économie et à l’approvisionnement de Rome, d’autre part au personnel des mines, aux esclaves et aux femmes.

La vie des autres : Histoire, prosopographie, biographie dans l’Empire romain

Authors: ---
ISBN: 9782757421772 DOI: 10.4000/books.septentrion.48569 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La méthode prosopographique, mise au point par des historiens de Rome au xixe siècle, s’attache à la constitution de notices individuelles fondées sur des renseignements biographiques de toutes sortes à propos de personnes ayant des liens entre elles. L’analyse comparée de l’ensemble des notices, à partir du matériel réuni, classé et interprété, permet d’établir les points communs et particularités, en vue d’une synthèse d’histoire générale. Cette méthode a contribué, dès ses origines, au renouvellement de nos connaissances de l’empire romain. Les diverses contributions de ce symposium international, célébrant l’activité scientifique de Janine Desmulliez, professeur émérite d’Histoire du christianisme à Lille 3, se présentent comme la première synthèse de ce type, à portée méthodologique et historiographique, fondée sur des recherches originales, d’éminents prosopographes comme de jeunes chercheurs, abordant sur la longue durée de multiples aspects de la société romaine d’empire, païenne et chrétienne. Des empereurs aux gouverneurs de provinces, des prêtres et dévots païens aux évêques et pères de l’Église chrétienne, ce sont autant d’éléments constitutifs de la société romaine d’empire qui sont éclairés par l’analyse prosopographique des données disponibles, sa méthode rigoureuse et ses résultats assurés. Ce volume illustre la fécondité de recherches entreprises dont la seule légitimité est de faire progresser l’histoire sociale du monde romain, cette « vie des autres », ce miroir de l’humanité qu’évoque Ségolène Demougin en conclusion.

Listing 1 - 8 of 8
Sort by
Narrow your search

Publisher

Presses universitaires du Septentrion (8)


License

OpenEdition Licence for Books (7)

OpenEdition licence for Books (1)


Language

french (8)


Year
From To Submit

2005 (1)