Search results: Found 16

Listing 1 - 10 of 16 << page
of 2
>>
Sort by
Étrangers et sociétés : Représentations, coexistences, interactions dans la longue durée

Authors: --- ---
ISBN: 9782753566385 DOI: 10.4000/books.pur.97730 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

On n’en finira jamais de découvrir l’extrême complexité des liens entre étrangers et sociétés, de leurs rapports mutuels, de leurs représentations et interactions réciproques, que cet ouvrage collectif étudie dans la longue durée et dans un cadre géographique très vaste. Tenter de définir l’« étranger », une catégorie qui recouvre une multiplicité de situations très diverses à travers le temps, l’espace, mais aussi dans un même lieu et au même moment ; montrer la diversité des perceptions des étrangers par les sociétés d’accueil, mais aussi de celles-ci par les étrangers qui les observent, ainsi que la diversité des contacts et des visions réciproques des divers groupes d’étrangers ; mettre en valeur les phénomènes de concurrence, d’hostilité, ou bien de solidarité entre les étrangers dans le cadre des économies et du travail, de l’Antiquité à nos jours. Telles sont les ambitions de cet ouvrage qui, en questionnant à la fois l’histoire et le temps présent, apporte des éléments de réponse nuancés, avec pour objectif de rompre avec une vision trop simple de l’altérité.

Les arts quand ils se rencontrent

Author:
ISBN: 9782753508583 9782753546912 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Ces Entretiens sont attachés à un lieu, qui leur donne leur nom : La Garenne Lemot, une villa néo-classique, aux bords escarpés de la Sèvre, dans l’évocation de la Toscane. En cet endroit on peut parler de beauté et de grâce, mais aussi, comme nous l’avons fait, de tolérance et d’amitié. Ces Entretiens sont annuels. Le lieu est essentiel. Il communique un charme et une grâce qui ouvrent à la beauté. Il engage à l’absence de raideur que nous avons rêvée, chacun à travers nos disciplines et nos...

Écritures autobiographiques

Author:
ISBN: 9782753511767 9782753547131 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:19:00
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’autobiographie, sous ses différentes formes, du journal intime au récit de vie prétendument factuel, n’est pas simplement un rapport avec le lecteur matérialisé, la main sur le cœur, par un serment de sincérité, dont Rousseau aurait fourni le modèle insoupçonnable, mais plus encore, une relation à soi-même, à un moi énigmatique pour celui qui est censé le révéler au public dans toute sa vérité. Sans négliger la genèse du texte et ses modes de dévoilement, matière privilégiée de nombre d’étu...

Des savants pour protéger la nature : La Société d'acclimatation (1854-1960)

Author:
ISBN: 9782753560109 DOI: 10.4000/books.pur.89133 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’urgence écologique, l’érosion de la biodiversité, l’impératif du développement durable : autant de sujets qui portent des défis lourds pour nos sociétés, pour les citoyens. Ces interrogations, ces inquiétudes ne sont pas nouvelles. Elles ont une histoire qu’il faut convoquer afin de mieux comprendre les enjeux d’aujourd’hui. Les préjugés sont nombreux : le souci de protéger la nature serait apparu seulement avec l’écologie politique, dans les années 1960 ; la France aurait toujours été en retard dans ce domaine. Ces affirmations sont à nuancer, sinon à contredire. Pour y contribuer, ce livre s’attache, selon un recul temporel indispensable, aux cent premières années de la Société d’acclimatation – avant qu’elle ne devienne la Société nationale de protection de la nature. Au long d’un siècle, elle a, entre autres succès, créé des réserves naturelles (Sept-Îles en 1912, Camargue en 1927, Néouvielle en 1935 et Lauzanier en 1936), organisé les deux premiers congrès internationaux de protection de la nature (1923 et 1931), empêché la disparition du castor en France (1909), et fondé la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO, 1912). L’émergence d’une ambition, la dynamique d’une efficacité, les mutations d’un propos, la diversité des acteurs : tout un monde resurgit ici, dont les leçons n’ont rien perdu de leur force.

Des criminelles au village

Author:
ISBN: 9782868475954 9782753524743 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En droit français, le terme infanticide désigne le meurtre commis sur un enfant dans les trois jours suivant sa naissance, qui correspondent au délai légal de sa déclaration à l’état civil. C’est dire que ce crime est avant tout celui de l’illégitimité et qu’il frappe particulièrement les enfants dont la naissance doit demeurer clandestine. Entre 1824 et 1863, le législateur s’efforçant de l’adapter à l’état d’esprit des jurés qui répugnent à infliger la mort aux mères coupables, remanie par ...

Victor Hugo : espace et politique (jusqu'à l'exil : 1823-1852)

Author:
ISBN: 9782753506350 9782753546769 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:19:00
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

« Hugo est fou ! » Le 17 juillet 1851, sur les bancs de l’Assemblée législative, on put entendre cette exclamation indignée, au milieu d’un « long éclat de rire à droite ». À la tribune, celui qui n’était encore ni barbu, ni exilé, venait de saluer « cet immense édifice de l’avenir, qui s’appellera un jour les États-Unis d’Europe ! » Oui, Hugo est fou. Car sa vision de l’Europe, n’en déplaise aux récupérations commémoratives, n’a pas grand-chose à voir avec le consensus mou qu’on tente d’impo...

Esclaves : Une humanité en sursis

Author:
ISBN: 9782753568600 DOI: 10.4000/books.pur.114474 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Comment percevait-on l'esclave dans les sociétés esclavagistes, lorsque l'esclavage était légal et que nombre d'hommes libres pouvaient risquer d'y être plongés ? C'est à cette question que les auteurs de ce livre ont tenté de répondre, en confrontant des situations issues des mondes gréco-romains antiques, d'Afrique noire et du monde musulman à celles des modèles esclavagistes de l'Amérique coloniale. De ces approches diverses à travers le temps et l'espace, entre histoire, droit et anthropologie, ressortent de grandes différences entre les sociétés, mais aussi des points de rapprochement. Ainsi, généralement considéré comme une chose et parfois rapproché de l'animal, par son maître comme par ceux désirant légitimer l'institution esclavagiste, l'esclave demeure cependant toujours perçu par eux comme un homme (en droit comme en fait), et donc comme un être humain qui, tout en ne cessant jamais totalement d'être ainsi reconnu, peut être à volonté réduit et/ou assimilé à la condition souhaitée par son maître. Apparaît ainsi l'une des caractéristiques premières de tout système esclavagiste : le pouvoir discrétionnaire du « maître » faisant de l'esclave un homme-frontière, en sursis.

La seigneurie collective : Pairs, pariers, paratge : les coseigneurs du XIe au XIIIe siècle

Author:
ISBN: 9782753568686 DOI: 10.4000/books.pur.128058 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le phénomène de la coseigneurie est reconnu depuis longtemps comme une des modalités de fonctionnement du système seigneurial, bien qu’il soit resté quelque peu en marge de la recherche. Il a souvent été pensé comme une spécificité méridionale et, de ce fait, mis de côté dans la plupart des grandes synthèses sur la société féodale. La présente recherche a pour ambition de considérer la pluralité des seigneurs non comme une forme marginale mais comme une des expressions courantes de la domination aristocratique aux XIe-XIIIe siècles. De fait, un certain nombre de figures historiographiques trouvent un sens nouveau lorsqu’on les considère en regard les unes des autres : les pariages ou paréages connus dans tout l’Occident, compris comme des fondations de bourgs, de villages, de villes neuves de toute sorte ; le parage normand, institution successorale qui instaure le temps d’une ou plusieurs générations une seigneurie partagée à l’intérieur de la parenté ; les pairs de châteaux ou pairs de principautés flamands ; les Ganerbenburgen très fréquents dans tout l’espace germanique de l’Empire, châteaux tenus en parts de coseigneurie, dont la gestion complexe était codifiée au sein de Burgfrieden ; les societates italiennes, qu’elles portent sur des châteaux ruraux ou des tours urbaines, créant des parentèles artificielles ; la behetría castillane, pouvoir collectif d’un certain nombre de diviseros ou naturales sur un village, etc. Et bien entendu la coseigneurie méridionale qui éclate au détour de tout type de sources, entre les Alpes et l’Océan. En somme, dès que les textes sont assez précis pour permettre de l’apercevoir, il semble que partout il existe des biens tenus en commun, des seigneuries divisées et des châteaux partagés. Dans une société d’ordres comme l’est celle de l’Occident des XIe-XIIIe siècles, c’est une question essentielle de déterminer si ces relations horizontales, la coseigneurie et la parité, sont une perturbation ou bien un élément régulateur des rapports féodaux et des liens verticaux ; la trame d’un tissu social dont les relations hiérarchiques seraient la chaîne. C’est de cela qu’il est ici question, de la façon dont l’aristocratie occidentale a pu, aux siècles centraux du Moyen Âge, explorer des voies de seigneurie collégiale, de gestion partagée, de domination en commun.

Structures et dynamiques religieuses dans les sociétés de l’Occident latin (1179-1449)

Authors: ---
ISBN: 9782753567573 DOI: 10.4000/books.pur.131022 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Ce livre n’est pas seulement le fruit d’un évènement circonstanciel, à savoir la question d’histoire médiévale mise au programme de l’agrégation externe en 2010-2011. Il procède d’une démarche éclairant d’un jour nouveau l’histoire du fait religieux en Occident au Moyen Âge et dont les travaux récents, attentifs aux apports méthodologiques de l’anthropologie et de la sociologie, montrent toute la fécondité. Il s’agit en un mot de comprendre comment s’articulent deux versants du christianisme médiéval : les éléments de stabilité (les « structures ») d’une part, les éléments mouvants (les « dynamiques ») d’autre part. Plus efficiente que l’opposition conventionnelle entre « institutions » d’un côté et « vie religieuse », cette démarche relie les cadres hiérarchiques et normatifs aux idées qui ont présidé à leur instauration. Elle s’efforce par ailleurs de mettre en lien données religieuses et données sociales, dans leurs concordances comme dans leurs dissonances et leurs confrontations. Si le mot « sociétés » est ici au pluriel, c’est pour appréhender la réalité sociale dans toute sa diversité – différences entre milieu urbain et monde rural, entre élites et foules anonymes, entre hommes et femmes, entre peuples, entre communautés religieuses dominantes ou en minorité, etc. Ceci dans un espace immense, celui de l’Occident latin – de la Scandinavie à la péninsule Ibérique reconquise et de l’Irlande à la Hongrie – et en couvrant une période de près de trois siècles : du troisième concile du Latran (1179) – qui met fin au cycle de la « réforme grégorienne » tout en préparant la valorisation de la paroisse comme cadre privilégié de l’action pastorale, sur fond d’épanouissement du courant évangélique et de foisonnement hérétique – jusqu’à la clôture du concile de Bâle (1449) – qui sonne le glas du conciliarisme au profit d’un pouvoir pontifical dont le champ s’est considérablement réduit depuis la consolidation des Églises nationales. Pour relever ce défi ambitieux, une quarantaine d’auteurs français et étrangers ont été mis à contribution. Tous spécialistes du domaine qu’ils abordent, ils en proposent une synthèse à la fois accessible et actualisée à la lumière de leurs dernières découvertes.

Trégor, Goëlo, Penthièvre : Le pouvoir des Comtes de Bretagne du XIe au XIIIe siècle

Author:
ISBN: 9782753567276 DOI: 10.4000/books.pur.127983 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:35
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le destin des Comtes de Bretagne (ou Eudonides), branche cadette de la dynastie ducale des comtes de Rennes, conduit à s’interroger sur l’unité politique et juridique de la Bretagne de l’an mil à l’intégration de cette principauté dans l’ordre capétien au début du XIIIe siècle. À l’instar de celle du royaume de France, une unité politique ne fut guère possible tant que les forces centrifuges l’emportaient sur les éléments de réassociations. En l’occurrence, la rivalité qui opposa les Eudonides à la dynastie ducale dès le second XIe siècle ne fut définitiviment réglée que par Philippe Auguste qui permit à un duc capétien désormais incontesté de construire une « identité » bretonne autour de sa maison. Ce serait cependant à tort que l’on considèrerait la Bretagne traverser aux XIe-XIIe siècles une période d’anarchie : les lignages comtaux surent globalement conserver le contrôle de leurs ressorts respectifs face aux velléités d’indépendance des châtelains. Dominant les comtés de Guingamp et de Lamballe en Bretagne nord soit les territoires du Trégor, du Goëlo, de Penthièvre et celui de Richmond outre-Manche, les Eudonides offrent l’image d’une noblesse de Bretagne étroitement liée à celle des principautés et royaumes voisins. Cette interdépendance de la noblesse d’Occident interdit d’opposer une Bretagne méridionale, proche de la Loire, supposée « ouverte aux influences extérieures », et une Bretagne septentrionale considérée comme « davantage refermée sur elle-même ». Outre l’implication des Eudonides dans les grandes affaires politiques de l’Occident chrétien, l’émergence des comtés de Guingamp, Lamballe et Richmond n’est pas sans rappeler celle d’autres « comtés castraux » en Normandie, Flandre ou au sud de la France. De même, les pratiques successorales des Eudonides témoignent d’un « esprit communautaire » observable dans bien d’autres hauts lignages du royaume.

Listing 1 - 10 of 16 << page
of 2
>>
Sort by
Narrow your search

Publisher

Presses universitaires de Rennes (16)


License

OpenEdition licence for Books (10)

OpenEdition Licence for Books (6)


Language

french (16)


Year
From To Submit

2010 (1)

2009 (1)

2008 (1)

2007 (2)

2006 (1)

2005 (2)

2001 (1)

1996 (1)