Search results: Found 21

Listing 1 - 10 of 21 << page
of 3
>>
Sort by
Les théâtres anglais et français (XVIe-XVIIIe siècle) : Contacts, circulation, influences

Authors: ---
ISBN: 9782753561779 DOI: 10.4000/books.pur.79961 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’année 1660 marqua en Angleterre la double restauration de la monarchie et du théâtre, réduit à la clandestinité par les puritains pendant les dix-huit années précédentes. Pour réinventer le théâtre anglais, les dramaturges puisent dans le répertoire classique français de nombreux sujets et intrigues, non sans en discuter les principes esthétiques. Un siècle plus tard, la découverte de Shakespeare en France révolutionna la dramaturgie tout autant que le jeu de l’acteur. La circulation et l’appropriation des modèles et répertoires français et anglais ne se limitent toutefois pas à ces périodes bien identifiées. Elles prennent, surtout, des formes complexes et variées, en s’inscrivant dans un cadre européen plus large incluant notamment l’Italie, mais aussi dans le contexte d’une réflexion sur l’esthétique théâtrale ainsi que l’utilité et/ou la nocivité du théâtre qui prend la forme de virulentes querelles de part et d’autre de la Manche. Enfin, les traductions, adaptations, plagiats ou pièces françaises à sujets anglais autant que pièces anglaises à sujets français sont toujours porteurs d’enjeux esthétiques, économiques et idéologiques importants, qu’il s’agisse de construire un modèle dramatique national ou de formuler à travers eux une position religieuse, politique ou morale. C’est à l’ensemble de ces interrogations qu’est consacré le présent ouvrage, dans lequel est exploré et analysé un corpus théorique, polémique et dramatique couvrant trois siècles d’une histoire croisée.

Sciences en scène : Dans le théâtre britannique contemporain

Author:
ISBN: 9782753557864 DOI: 10.4000/books.pur.52998 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

À l'aube du XXIe siècle, le théâtre britannique trouve dans les sciences une nouvelle source d'inspiration. De la thermodynamique à la mécanique quantique, des mathématiques du chaos à la neurologie, les sciences exactes entrent en scène, dans des œuvres aussi diverses que celles des dramaturges Tom Stoppard, Caryl Churchill et Sarah Kane, ou des compagnies On Theatre et Complicite. Ce dialogue avec le laboratoire, qui oscille entre l'imitation d'un modèle rationnel et la critique d'un lieu de pouvoir, témoigne toujours d'une fascination envers l'imaginaire scientifique de notre époque. Car c'est avant tout un rôle poétique que joue le discours scientifique dans ce théâtre. De thème, la science y devient langage, fournissant des métaphores et des structures narratives à des dramaturgies incertaines, caractérisées par une esthétique postmoderne de la vérité multiple et de l'ouverture du sens. À travers ces différentes façons de mettre en jeu la science, c'est un renouvellement des langages dramatique et scénique que proposent les artistes contemporains.

L'Histoire derrière le rideau : Écritures scéniques du Risorgimento

Author:
ISBN: 9782753561823 DOI: 10.4000/books.pur.78660 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Comment l'Histoire s'écrit-elle derrière les rideaux de scène ? Quels processus créatifs les auteurs mettent-ils en œuvre pour lui donner voix et corps dans le présent singulier, réel et fictif à la fois, de la représentation théâtrale ? De tout temps, les « poètes » dramatiques ont cherché à problématiser l'histoire sur les scènes, mais rarement avec autant d'intensité qu'au XIXe siècle, alors que dans l'Europe entière se pose la question des nationalités. L'Italie en construction n'échappe pas à ce questionnement. Dès la fin du XVIIIe siècle, la scène théâtrale italienne devient le lieu privilégié où s'invente l'idée de la patrie unie, et où se fabrique une histoire du Risorgimento. S'y affirme d'abord la volonté de trouver dans les grands événements de l'histoire passée de la péninsule les fondements d'une idée commune de la « nation ». S'y construit également, au fil des luttes armées et des interventions politiques menant à l'unité, à travers l'émergence de formes spectaculaires non académiques et la mise en question des grands « mythes » risorgimentali, une historiographie particulière où se mêlent célébration, témoignage, mémoire et interprétation. La commémoration du bicentenaire de l'Unité en 2011 a été l'occasion de revenir sur ce pan méconnu de l'histoire du théâtre italien que certains appellent scena risorgimentale. À la lumière des débats historiographiques suscités par cette commémoration, les contributions réunies dans ce volume envisagent les diverses modalités d'écriture dramatique et scénique qui ont accompagné la formation de l'unité italienne tout au long des XIXe et XXe siècles, et celles qui, aujourd'hui encore, quand les identités nationales sont partout questionnées, continuent d'explorer la mémoire de l'un des moments les plus complexes de l'histoire de la péninsule.

L'altérité en spectacle : 1789-1918

Authors: ---
ISBN: 9782753561793 DOI: 10.4000/books.pur.78494 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Situé au carrefour du réel et de l'imaginaire, l'Autre constitue l'une des créatures intermédiaires les plus attrayantes pour le spectacle. Qu'il provienne des terres lointaines, des marges, des zones obscures de l'imagination ou de l'intimité, il structure les mythes fondateurs des sociétés et traverse leurs systèmes de représentation. De la Révolution française à la Première Guerre mondiale, de nouveaux dispositifs de construction de l'altérité se mettent en place, qui tout à la fois isolent, réprouvent, célèbrent et dénient l'altérité. Voici l'Autre en spectacle – dans les foires, les cirques, le vaudeville, le drame, le ballet, l'opéra, les Expositions universelles, le cabaret, le cinéma. Mais qui est-il ? Qui le regarde ? À quelles projections de soi face à l'Autre le spectateur est-il convié et à travers quels jeux d'illusions ? L'ouvrage interroge le sauvage et ses avatars, l'étranger, l'autre qui-nous-ressemble un peu, presque, tout à fait, et étudie les matériaux, transferts et médiations de ces figures d'altérité, dont beaucoup sont encore opératoires aujourd'hui.

La Chine sur la scène française au XIXe siècle

Author:
ISBN: 9782753561809 DOI: 10.4000/books.pur.78942 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

« La pensée qui dirige notre curiosité, lorsqu’une pièce de théâtre est soumise à notre étude, est-elle le désir de trouver une représentation de mœurs qui nous sont inconnues ou l’expression d’un art dramatique indépendant ? » Dans son ouvrage intitulé Le Théâtre des Chinois publié en 1886, le diplomate chinois Tcheng Ki-tong, auteur de cette citation, évoque un point de vue comparatiste sur les mœurs franco-chinoises par le biais du théâtre. Bien avant ce diplomate intelligent et éloquent, les dramaturges français ont tenté de découvrir et d’expliquer la Chine à l’Occident à travers les œuvres théâtrales. L’Orphelin de la Chine de Voltaire inspirée de l’histoire chinoise n’est qu’un des exemples qui témoignent de l’apogée de la chinoiserie du XVIIIe siècle. La Chine, pays lointain à la fois fascinant et mystérieux, est un sujet récurrent sur la scène littéraire française. Si l’image de la Chine ne cesse d’évoluer en correspondant à l’imaginaire des spectateurs, le thème ne quitte effectivement pas la scène de théâtre. Tout au long du XIXe siècle, alors que la Chine et les Chinois connaissent de grands changements de leur histoire du fait de l’ouverture à contrecœur à l’Occident, les dramaturges français décomposent et recomposent les images de la Chine qui habitent leur esprit depuis plus d’un siècle. S’appuyant sur le répertoire du théâtre français de thème chinois, l’auteur de cet ouvrage analyse la production et la réception des images de la Chine sur la scène théâtrale du XIXe siècle. Le corpus d’étude est divisé en trois catégories de spectacles et qui participent toutes à constituer la Chine sur la scène théâtrale française : les pièces à sujet chinois, les œuvres traduites ou adaptées du chinois et l’historique des activités des comédiens chinois en France. Pour les spectateurs du XIXe siècle comme pour les lecteurs d’aujourd’hui, la Chine de théâtre est un sujet à la fois familier et étrange, proche et éloigné, cliché et varié, épuisé mais exploitable : tous ces paradoxes concourent à créer sur la scène française une Chine kaléidoscopique.

La Révolution mise en scène

Authors: --- ---
ISBN: 9782753561892 DOI: 10.4000/books.pur.79208 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La révolution est au cœur de très nombreuses pièces et mises en scène, en France, en Allemagne, en URSS et ailleurs, du XVIe au XXe siècle. Si celles-ci se concentrent souvent sur la révolution française et la révolution bolchevique, elles n'en négligent pas pour autant d'autres épisodes révolutionnaires. Une telle richesse impose de questionner les modalités spécifiques, mises en œuvre par le théâtre face à cet événement si particulier. Lorsque les écrivains se saisissent de l'histoire, dans quelle mesure participent-ils à la construction ou la « déconstruction » de mythes ? En outre, le théâtre est le lieu privilégié de rencontres démultipliées : celle, comme pour tout texte écrit, entre le temps de l'action (historique) et le temps de la narration, mais aussi – et c'est la spécificité du théâtre – celle entre le temps de l'auteur et le temps du metteur en scène, le temps des acteurs et le temps du public. Le théâtre est le lieu du dialogue, de la confrontation, voire du choc entre les époques et les imaginaires, les désirs et les angoisses, les expériences et les échecs. Le présent ouvrage se veut un espace de réflexion aussi bien sur les écritures théâtrales de la révolution que sur les révolutions au théâtre, que ces écritures rendent nécessaires et souvent anticipent. Au fil des contributions, le théâtre se dévoile dans ses multiples formes et les diverses fonctions qu'il est susceptible de s'attribuer : fonction militante ou didactique, mais aussi informative et documentaire. Au travers des différents points de vue, une constante demeure : une certaine nostalgie et un rêve éternel de révolution, accroché – peut-être ? – à la croyance en un progrès possible de l'humanité.

Roussel : hier, aujourd’hui

Authors: --- ---
ISBN: 9782753557796 DOI: 10.4000/books.pur.52652 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Hier, en 1991, la découverte de plusieurs milliers de pages manuscrites préparait l’éclatement de l’obus Roussel et, à Cerisy, un colloque interrogeait la place de l’auteur dans l’histoire littéraire, sous le titre : Raymond Roussel, perversion classique ou invention moderne ? Aujourd’hui, au début du XXIe siècle, Roussel reste un auteur pour happy few, mais son œuvre a su trouver, tout au long du siècle dernier, des lecteurs fervents, pour qui elle a représenté une sollicitation esthétique et théorique majeure. L’influence de Roussel parcourt l’art et la pensée du XXe et du XXIe siècles. Là où on pouvait l’attendre, accompagnant les réinventions littéraires successivement expérimentées par les surréalistes, les nouveaux romanciers et les oulipiens mais là, aussi, où elle était moins attendue, venant étayer la réflexion de grands penseurs comme Gilles Deleuze et Michel Foucault. Aujourd’hui, un deuxième colloque de Cerisy a apporté, vingt-et-un ans après, une réponse inattendue à l’interrogation formulée par le premier, en proposant d’inscrire l’auteur dans la postmodernité, en montrant comment la puissance inventive de ses œuvres leur permettent d’inspirer des expériences artistiques hybrides et risquées ; en montrant aussi à quel point les textes de Roussel sont toujours des lieux donnant à penser des questions aussi fondamentales que la linéarité du signifiant, les contradictions entre la logique matérialiste du procédé et la vanité de l’égo, les limites du théâtre, la place des contraintes dans l’histoire littéraire, les différentes formes de transposition des textes dans d’autres domaines esthétiques, la remédiatisation des textes par les médias numériques…

Keywords

théâtre --- autoportrait --- poésie

Théâtre et politique : Les alternatives de l’engagement

Author:
ISBN: 9782753557925 DOI: 10.4000/books.pur.53251 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Tout en s’inscrivant dans le cadre général de la réflexion sur le rapport entre esthétique et éthique dans des pièces de théâtre où est abordé un sujet politique, l’ambition de ce volume est de dépasser une approche qui regarde les œuvres sous l’angle exclusif de l’engagement ou du désengagement. Il fait, à cette fin, le pari de l’ouverture à d’autres périodes et d’autres champs culturels, proposant, en complémentarité, quelques études sur des théâtres politiques de jadis et d’ailleurs. Chemin faisant, les articles soulèvent la question de l’acceptabilité du politique au théâtre. Dans quelle mesure le public est-il prêt à entendre un « sens politique » derrière ce qui se livre parfois comme un innocent divertissement, quelles sont les époques ou les conjonctures où il se montre plus ou moins volontaire pour coopérer à son avènement ? Si les articles ne proposent pas, à proprement parler, d’études culturelles, ou des analyses des mentalités explicitant les raisons pour lesquelles le « politique » entre plus ou moins dans un horizon d’attente donné, ils apportent des informations sur la façon dont les auteurs abordés perçoivent eux-mêmes (et se positionnent par rapport à) cet implicite de la relation théâtrale. Certains travaux décrivent ainsi des stratégies de légitimation des sujets politiques, surtout dans les situations où la contrainte du pouvoir rend l’exercice dangereux. D’autres décryptent la volonté ou le génie de certains auteurs de ne pas être, politiquement, exactement là où le public attend que le texte se place. Tous dessinent un ensemble plus riche en lignes de fuite qu’en lignes de force, ouvrant des champs dans lesquels le lecteur poussera, en fonction de ses intérêts, ses propres explorations.

L'artifice dans les lettres et les arts

Authors: ---
ISBN: 9782753557048 DOI: 10.4000/books.pur.54257 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Bien qu'ils soient d'usage courant, les termes artifice et artificiel ont un sens peu précis en général, et dans les lettres et les arts en particulier. C'est à ces notions qui semblent aller de soi mais qui prennent des significations multiples et des formes plurielles que l'axe transversal « littérature et arts » du CELLAM (Centre d'études des langues et littératures anciennes et modernes de l'université Rennes 2) a consacré son premier programme de recherche. Les études, qui couvrent une longue période (de la Grèce antique à nos jours) et concernent divers genres littéraires (récit, théâtre, poésie, essai, portrait, mémoires, roman, critique d'art), de nombreux arts (peinture, opéra, danse, musique, photographie, cinéma) et des domaines variés (rhétorique, esthétique, technologie, tactique militaire, pornographie), abordent l'artifice selon quatre questions. La première est celle des origines : pour expliquer l'artifice à sa naissance, on a imaginé des fables ; mais les fonctions qu'elles remplissent ont été mises en cause, en particulier quand elles traitent du corps à une époque récente. La deuxième concerne la relation dialectique que l'artifice entretient avec la nature : s'instaurant en contre-nature, ce dernier détermine une seconde nature, qui fonde l'Homme dans son environnement. L'usage de l'artifice dans les arts, quels qu'ils soient, pose la question de la spécificité des beaux-arts non seulement en bousculant les classements et les systèmes, mais encore en obligeant à prendre en considération la techné. De ce troisième volet découle le dernier : envisager l'artifice dans les arts et les lettres conduit à déplacer son attention vers ce qui relève en eux de la fabrication. Or il est patent que d'un art à l'autre, ou d'un art aux lettres, les artifices circulent et que leur usage constitue un sujet que la littérature traite depuis longtemps. C'est donc à une meilleure compréhension lexicologique, axiologique et généalogique de la notion d'artifice que ce volume souhaite apporter sa contribution.

Keywords

artifice --- roman --- cinéma --- théâtre

Correspondance et théâtre

Author:
ISBN: 9782753557208 DOI: 10.4000/books.pur.55306 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Genèse d'une pièce, mise en scène, création, interprétation – autant de sujets qui n'ont jamais été systématiquement étudiés jusque-là en lien avec les correspondances. Pourtant, tous ceux qui l'ont un tant soit peu pratiqué le savent : le théâtre est avant tout un art coopératif. Il était donc naturel que les lettres y trouvent leur compte. Après une première partie réservée à Beaumarchais, le fondateur de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques, six articles présentent des cas particuliers d'échanges entre auteurs, coauteurs, acteurs et actrices, qui ont en commun d'avoir eu une incidence directe sur la composition d'une pièce ou sur sa représentation. Huit études montrent ensuite par l'exemple l'apport irremplaçable des lettres sur le théâtre écrites par des dramaturges, des actrices ou encore d'autres artistes, dans la connaissance et dans l'écriture de l'histoire littéraire, et plus largement de l'histoire des arts, des idées et des mœurs. Une dernière partie est consacrée aux rôles et aux fonctions des lettres dans les pièces. Gageons qu'une nouvelle branche des études épistolaires, à l'intersection des études théâtrales, naîtra de la vingtaine d'auteurs ici représentés, répartis sur trois siècles : Beaumarchais, Marmontel, Ducis, Marivaux, Hugo, Vigny, Flaubert, Bouilhet, les Goncourt, Dumas fils, Zola, Busnach, Victorien Sardou, Émile Bergerat, Catulle Mendès, Alain-Fournier, Maurice Emmanuel, Maeterlinck, Cocteau... Leurs correspondances, souvent inédites, étudiées par leurs meilleurs spécialistes, apportent déjà la preuve qu'elles ont un rôle à jouer, le premier, sur la scène comme en dehors, dans l'histoire du théâtre et de ceux qui l'ont fait.

Listing 1 - 10 of 21 << page
of 3
>>
Sort by
Narrow your search

Publisher

Presses universitaires de Rennes (21)


License

OpenEdition Licence for Books (21)


Language

french (21)