Search results: Found 8

Listing 1 - 8 of 8
Sort by
Figures du maître : De l’autorité à l’autonomie

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782753557369 DOI: 10.4000/books.pur.55995 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La figure du maître n’a cessé d’évoluer, de l’Antiquité à l’époque moderne et la relation entre le maître et l’élève a toujours engagé, de la part de ce dernier, une constante recherche d’équilibre entre dépendance et autonomie, entre respect de l’autorité et émancipation, pour l’affirmation d’un « moi » face à un « Vous » qui le précède et le forme. D’un point de vue institutionnel et historique, nous assistons aujourd’hui à un profond questionnement sur les pouvoirs du maître et sur la légitimité des stratégies magistrales. D’un point de vue éthique, ce même regard critique nous amène à nous questionner sur la différence entre le bon et le mauvais maître, entre la maïeutique et l’assujettissement des consciences. D’un point de vue littéraire et artistique, nous reconnaissons la dette que chaque époque a contractée à l’égard des grandes personnalités qui ont su synthétiser l’esprit de leur temps, le marquer de leur empreinte, voire le dépasser. Le choix du thème de ce volume est le fruit d’un besoin de réflexion à la fois historique, sociale, anthropologique, littéraire et artistique sur le statut et les fonctions de la figure du maître.

Keywords

autorité --- maître --- disciple --- psychanalyse

Figures de l'autorité médiévale : Mélanges offerts à Michel Zimmermann

Authors: --- ---
ISBN: 9791035101398 DOI: 10.4000/books.psorbonne.28410 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:42
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le présent volume rassemble les contributions d'historiens français et ibériques en l'honneur de Michel Zimmermann. Il illustre l'importance des thématiques et des méthodes qu'il a promues dans ses travaux consacrés à l'histoire de la naissance culturelle et politique de la Catalogne aux xe-xiie siècles. Le volume organisé autour de trois thèmes traduit l'originalité et la fécondité de sa démarche, en ouvrant sur d'autres espaces géographiques et à d'autres périodes chronologiques. « Les pratiques de l'écrit », « Les pouvoirs » et « L'autorité » constituent les principaux fils problématiques de l'œuvre que Michel Zimmermann a construite. La permanence de ces questions a nourri le regard qu'il a porté sur la société médiévale. Ses élèves et ses collègues souhaitaient poursuivre, en forme d'amical hommage, la réflexion qu'il a entamée dès le début des années 1970. La variété des objets et des terrains abordés dans le volume montre la fécondité des travaux de Michel Zimmermann qui a, par ses publications et son enseignement, participé à l'essor d'une histoire culturelle des mondes médiévaux. Elle se caractérise à la fois par le développement d'un questionnement propre, au sein duquel l'écrit et les formes de pouvoir et d'autorité qui lui sont liées sont devenus centraux, et par le maintien de liens étroits avec les objets traditionnels d'une histoire sociale qui continue de s'interroger, à diverses échelles, sur les formes communautaires médiévales.

Élites et pouvoirs locaux : La France du Sud-Est sous la Troisième République

Authors: ---
ISBN: 9782729710583 DOI: 10.4000/books.pul.17281 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Lyon
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-04 12:20:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'ambition de cet ouvrage est de contribuer à une histoire et à une sociologie des élites et des pouvoirs locaux sous la Troisième République, à partir de travaux portant sur leurs profils, leurs représentations, leur permanence et leur renouvellement ainsi que sur leurs attitudes dans le conflit traditionnel entre Paris et la province. Il s'agit donc de tenter de reconstituer, de manière empirique, un certain nombre de « configurations » et de réseaux de pouvoir afin de mieux saisir l'armature du contrôle politique et social, et par conséquent, les figures concrètes de la gouvernance des sociétés locales. Les champs d'investigation englobent ici la dimension communale, départementale et régionale sur l'ensemble du territoire de la France du Sud-Est.

Xénophon et les grâces du pouvoir : De la charis au charisme

Author:
ISBN: 9791035101992 DOI: 10.4000/books.psorbonne.13179 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Profondément déçu par les institutions civiques de son temps, Xénophon est à la recherche, dans ses écrits, d'hommes exceptionnels dont le pouvoir pourrait résister aux assauts du temps et assurer la sérénité des notables. Cette quête d'un chef idéal, souvent mélancolique, parfois désabusée, donne à l'œuvre de Xénophon l'un de ses fils directeurs : l'auteur élabore une construction intellectuelle complexe qui privilégie le charisme de l'homme providentiel sur les formes de domination légales ou traditionnelles. Dans l'oeuvre de Xénophon, le charisme ne relève pas d'une séduction ineffable, mais se construit autour de procédures et de techniques qui se laissent saisir à travers le concept protéiforme de charis - la grâce. Une telle notion, dont les connotations touchent à la sphère du don et de l'échange comme à celle de l'éclat et du charme, permet d'analyser ces pratiques en les resituant dans l'épaisseur de leur contexte social et culturel. Un tel parti-pris rend possible une approche transversale de l'autorité, dans la tradition d'une anthropologie politique raisonnée. Avec la charis comme fil d'Ariane, le pouvoir d'un commandant d'armée ou celui d'un roi puissant peut être utilement comparé à l'autorité du chef d'oikos sur sa maisonnée, voire à l'ascendant de Socrate sur ses disciples : aux yeux de Xénophon, l'ensemble de ces pouvoirs repose sur les mêmes fondements « charismatiques ». Le politique ainsi conçu, loin de se limiter à des principes abstraits, s'élargit dès lors à l'étude des pratiques sociales et culturelles pour ouvrir, en définitive, sur une histoire des émotions. Ainsi voit le jour une réflexion non institutionnelle sur l'autorité et ses mécanismes.

L’autonomie du mineur

Authors: --- ---
ISBN: 9782802803713 DOI: 10.4000/books.pusl.12285 Language: French
Publisher: Presses de l’Université Saint-Louis
Subject: Law
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:50
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

On enseigne dans nos universités que la caractéristique principale du mineur est son incapacité générale. Il est effectivement soumis à l'autorité parentale et "bénéficie" du régime de représentation pour tous les actes un tant soit peu importants. Ce principe est cependant de moins en moins la règle absolue. Le législateur a introduit un certain nombre d'exceptions au principe d'incapacité. Diverses juridictions ont rappelé que le régime d'incapacité est fondé sur une nécessité de protéger le mineur qui n'a pas un total discernement pour poser des actes en toute connaissance de cause. La Convention des droits de l'enfant vient également rappeler que le mineur est titulaire de droits fondamentaux, tels le respect de sa vie privée, de sa correspondance et de son domicile, la liberté de pensée, de conscience et de religion, le droit d'association,... Il a paru utile de faire le point de la question à la lumière de l'évolution de la législation et de la jurisprudence.

De l’autorité

Author:
ISBN: 9782802803874 DOI: 10.4000/books.pusl.22369 Language: French
Publisher: Presses de l’Université Saint-Louis
Subject: Religion
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:51
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

De l'autorité : personne aujourd'hui n'en ignore les crises et les bouleversements. Mais vouloir reproduire certains modèles du passé, dans l'espoir de « restaurer » l'autorité, a tôt fait de montrer ses limites. Les inclinations autoritaires penchent, on le sait, vers une pente dangereuse. Tout comme on sait ardus la tâche et les efforts d'innover en matière d'autorité. Entre le respect des limites et la nécessité des transgressions, la voie sur laquelle devenir humainement « auteur et répondant » de sa parole et de ses actes, envers soi-même comme envers autrui, n'est jamais tracée d'avance. Cette voie n'est pas étrangère à la foi, à son intelligence et à ses pratiques. Les croyant-e-s, leurs communautés et leurs institutions sont d'autant plus concerné-e-s qu'en la matière, l'autorité touche aux convictions profondes, aux manières de se référer à des textes fondateurs et des traditions, ainsi qu'aux rapports avec la société. Les études réunies dans ce volume se proposent d'en rendre compte, et d'en dégager quelques enjeux actuels, sous l'éclairage de l'histoire, de la philosophie et de la théologie. La perspective est donc pluridisciplinaire. Elle est aussi œcuménique, à la mesure de l'importance actuellement reconnue aux rapports entre autorité et dialogue, comme entre autonomie et obéissance. Traiter ces questions n'est pas faire « une » théologie de l'autorité, mais examiner les possibilités données à l'intelligence de la foi, pour qu'elle devienne auteure et répondante de ce qu'elle peut dire et faire dans le temps présent.

Les clercs et les princes : Doctrines et pratiques de l’autorité ecclésiastique à l’époque moderne

Authors: ---
ISBN: 9782357231122 DOI: 10.4000/books.enc.335 Language: French
Publisher: Publications de l’École nationale des chartes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Fruit de la collaboration interdisciplinaire associant des juristes, des historiens, des canonistes et des théologiens, français comme étrangers, ce volume aborde les multiples facettes des relations d'autorité entretenues tant au sein de l'institution ecclésiale qu'entre les princes et les clercs à l'époque moderne. Les approches sont nombreuses qui permettent de saisir ces dialogues riches et nuancés tenus par ceux qui servent tout à la fois monarchie et pouvoir spirituel. Formulation de normes juridiques subtiles, souvent susceptibles d'exceptions ; invention d'un pragmatisme sous l'empire des circonstances. Telle est la réalité quotidienne, politique, religieuse, sociale, et telles sont les relations entre les divers degrés de la hiérarchie ecclésiastique ou avec les monarques souverains. La modernité connaît le phénomène conjugué de la centralisation pontificale et de la centralisation monarchique, en pleine croissance, parallèlement à l'essor d'une sécularisation dans laquelle spirituel et temporel s'affirment, voire s'affrontent, en deux sphères bien distinctes. Roi, ministres, parlement, doctrines politiques séculières ; pape, évêques, curés, religieux, orientations canoniques ; inspirés par la raison d'État ou celle d'Église, tous président ensemble aux destinées des populations. Leur coexistence et l'harmonie de leurs actions, pour être désirées et même idéalisées, ont-elles toujours résisté à l'épreuve de l'histoire ?

L’autorité de l’écrit au Moyen Âge (Orient-Occident) : XXXIXe Congrès de la SHMESP (Le Caire, 30 avril-5 mai 2008)

Author:
ISBN: 9791035101749 DOI: 10.4000/books.psorbonne.10778 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le XXXIXe congrès de la Société des historiens médiévistes de l'Enseignement supérieur public s'est tenu, en avril-mai 2008, dans une capitale orientale, Le Caire, pour faire dialoguer ensemble orientalistes et « occidentalistes » et rappeler que la richesse culturelle de l'Orient et de l'Occident au Moyen Âge vient non seulement des héritages communs, mais aussi du dialogue et des échanges qui n'ont cessé durant le millénaire médiéval. Ce volume, intitulé L'autorité de l'écrit au Moyen Age, traite tout à la fois de la production de l'écrit, de l'autorité du document et de la constitution d'archives dans l'Occident médiéval comme dans les mondes byzantin et musulman. Il envisage en premier lieu la place de l'écrit dans les sociétés où la parole et le geste sont essentiels, considérant les groupes qui ont pour métier d'écrire (rédacteurs, clercs de chancellerie, cadis...), étudiant leurs pratiques et la diffusion des techniques d'écritures mises en œuvre. L'usage de l'écrit conduit à la question de l'autorité du document produit et de son efficacité : l'écrit et les gestes enregistrés, les signes de validation, la qualité des personnes qui le présentent et celle des témoins qui le souscrivent, les choix linguistiques multiples adoptés par les rédacteurs, les situations dans lesquelles le document a été utilisé, même pour le falsifier. Dans le monde musulman par exemple, où la fiabilité de témoins intègres est supérieure à celle d'un document écrit, potentiellement falsifiable, on comprend que le statut du document écrit, son aptitude à faire preuve, soit moindre qu'en Occident où c'est une de ses premières fonctions. La constitution et la conservation d'archives sont au cœur des enjeux de pouvoir : à qui est confiée la garde des documents et dans quels lieux ? Ici aussi Occident et Orient se distinguent par leurs pratiques : les rois de France pensaient que la constitution des registres d'actes royaux manifestait leur pouvoir alors que les souverains musulmans ne voyaient pas dans la conservation systématique de leurs archives, pourtant élaborées de façon sophistiquée, un signe éminent de souveraineté. Ont enfin été abordées les questions des conservations aléatoires, des abandons, des destructions, des copies, des traductions et des faux, ouvrant ainsi de nouvelles pistes de recherche.

Listing 1 - 8 of 8
Sort by