Search results: Found 12

Listing 1 - 10 of 12 << page
of 2
>>
Sort by
Babel en éducation : Linguistique allemande et didactique des langues

Author:
ISBN: 9782878548020 Language: French
Publisher: Presses Sorbonne Nouvelle
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Études réunies par Monique Travers et Bernard Viselthier.Ce volume présente un ensemble de travaux de Jean Janitza (1940-2002) susceptibles d'alimenter la réflexion sur l'enseignement et la didactique des langues vivantes la formation des maîtres et sur l'utilisation des nouvelles technologies. Ils ne manqueront pas d'éclairer ceux qui cherchent le moyen de relier la réflexion théorique à la pratique pédagogique.

Quelques souvenirs : Jean Janvier, Maire de Rennes

Authors: --- ---
ISBN: 9782753565685 DOI: 10.4000/books.pur.44247 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Élevé à la dure dans une famille ouvrière du pays de Fougères, orphelin à dix ans, Jean Janvier (1859-1923) gravit tous les échelons de la hiérarchie à la force du poignet. Après un tour de France des compagnons, il devient entrepreneur de bâtiments en 1884 et contribue à créer la fédération syndicale du patronat qu'il préside jusqu'en 1906. Il profite alors de sa notoriété pour se lancer dans l'arène politique. De convictions « démocratiques, laïques et sociales », il prend la tête du parti républicain. Son ascension, dans l'atmosphère fiévreuse, et même volcanique, des banquets monstres où les forces de gauche se reclassent et s'unissent, est exemplaire. Elle est conduite de main de maître dans une région où le divorce entre l'Église et l'État, et surtout l'affaire Dreyfus - dont le procès fut révisé à Rennes en août 1899 - ont laissé des séquelles durables. Élu maire en mai 1908, Janvier s'impose, en dépit de l'hostilité tenace que lui voue la presse locale. Il meurt à la tâche en octobre 1923. Ses quinze années de mandat ont métamorphosé une ville qu'il a littéralement propulsée dans la modernité, avec le double respect de la patrie et du peuple. Avant la guerre, il entreprend une série de grands travaux qui rénovent de fond en comble les équipements collectifs. Entre 1914 et 1918, il incarne l'Union sacrée, œuvrant sans répit à la cohésion et à la justice. Après la guerre, il a l'intuition immédiate - quoique contestée - de relancer un vaste programme de développement. Tenue dans le secret de son cabinet, la chronique de ces années dures, n'a jamais été publiée. Elle découvre une personnalité complexe, un remarquable destin d'élu et de décideur, féru d'architecture et d'urbanisme, mais privé d'une reconnaissance nationale qui en eût peut-être fait l'égal, pour Rennes, de ce que fut Édouard Herriot, pour Lyon.

Keywords

Rennes --- Bretagne --- XXe siècle --- maire --- Jean Janvier

Droit privé et Institutions régionales : Études offertes à Jean Yver

Author:
ISBN: 9791024011165 DOI: 10.4000/books.purh.12272 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rouen et du Havre
Subject: Law
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:49
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

De l'Iran au Jazz, à cheval : Mélanges en hommage à Jean-Pierre Digard

Authors: ---
ISBN: 9782271130266 DOI: 10.4000/books.editionscnrs.25056 Language: French
Publisher: CNRS Éditions
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:29
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Jean-Pierre Digard est l'auteur d'une œuvre considérable d'où émergent deux ensembles qui se recoupent souvent : les relations hommes-animaux et l'Iran, ce grand foyer de nomadisme pastoral. Chercheur passionné, il n'a pas négligé pour autant l'analyse de la société iranienne contemporaine et de ses mutations récentes. Plus largement, il a mené une réflexion, à travers de nombreux articles, sur les méthodes, les concepts et les champs (en particulier, l'étude des techniques) de l'ethnologie. En sus d'une œuvre abondante, il s'est aussi fortement impliqué dans les activités collectives et la vie professionnelle. Écrites par des collègues, d'anciens élèves, des amis, les contributions réunies dans ce livre illustrent différentes facettes de la personnalité et de l'œuvre de Jean-Pierre Digard. Un premier ensemble d'articles traite des passions personnelles (la langue française, la musique et, en particulier, le jazz) et des postures intellectuelles de notre auteur. Dans une deuxième partie sont regroupés des textes sur le pastoralisme nomade et le statut de l'animal, ici et ailleurs. Enfin, plusieurs contributions abordent des aspects saillants de la vie contemporaine en Iran (le culte des imâms, la diversité et la mobilité dans les villes iraniennes). Hommage à une forte personnalité de sa discipline, ce livre regroupe des analyses et réflexions sur des thèmes importants en sciences sociales et sur des sujets vifs dans le monde actuel.

Offices, écrits et papauté (XIIIe-XVIIe siècles)

Authors: ---
ISBN: 9782728310210 DOI: 10.4000/books.efr.2377 Language: French
Publisher: Publications de l’École française de Rome
Subject: Religion
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La papauté connaît, entre XIIIe et XVIIe siècle, des évolutions remarquables qui coïncident avec l’affirmation de l’État en Europe occidentale. L’écrit, qui permet à toute autorité politique d’immuniser, de statuer, d’informer, de conserver, est un des principaux instruments de sa construction. Ce volume, second écho d’une recherche collective internationale, tente de croiser les questionnements diffus portant sur ces deux objets historiographiques. Sans prétendre offrir une analyse globale de la culture écrite des organes du pouvoir, dans et hors de la curie, ni proposer une véritable histoire documentaire de l’institution pontificale, les études présentées ici permettent de cerner les structures d’évolution de la documentation dans divers secteurs d’intervention de la papauté. Elles appréhendent les interrogations que les mécanismes de rédaction, de transmission et de conservation des informations suscitent. Elles soulèvent avec acuité des questions économiques fondamentales que les registres occultent, voire tentent de celer. De Rome en Avignon, par Pérouse, Bologne et la Savoie, des cours provinciales aux familles cardinalices, de l’armée à la Pénitencerie, du maçon à l’artiste, des premières ébauches de l’écrit à l’évasion du secret d’archives, la richesse des thèmes étudiés, des analyses apportées et des interprétations historiques parcourues approfondissent de manière déterminante nos connaissances de cette forme de pouvoir unique qu’est la papauté médiévale et de l’âge moderne.

Keywords

Avignon --- Bologne --- France --- Jean XXII --- Offices --- Romagne --- Rome --- papauté

Rousseau, politique et esthétique : Sur la Lettre à d'Alembert

Authors: ---
ISBN: 9782847887341 DOI: 10.4000/books.enseditions.8423 Language: French
Publisher: ENS Éditions
Subject: History --- Philosophy
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Lorsque l'article Genève paraît dans l'Encyclopédie, Rousseau publie une Lettre à d'Alembert sur son article Genève, réponse foisonnante et virulente qui traite aussi bien du clergé, des mœurs, de l'honneur, des lois, que des spectacles ou des divertissements qui conviennent au peuple genevois. Pourquoi prend-il ces questions tellement à cœur ? En dépit de ses origines genevoises revendiquées, on ne lui a pas confié la rédaction de l'article. D'Alembert, en s'en chargeant personnellement, sait qu'il attise une polémique. Son Discours préliminaire de l'Encyclopédie visait déjà à réfuter le Discours sur les sciences et les arts. L'article sur Genève présente la cité calviniste comme un exemple de liberté politique et religieuse mais critique des restes d'obscurantisme que la lumière philosophique doit dissiper : il suggère des réformes, notamment la levée de l'interdiction d'un théâtre permanent. D'Alembert imagine ce qu'il nomme une « cité philosophe », où fleuriraient à la fois la liberté de la république et les raffinements culturels des grandes monarchies. Or ce projet résume tout ce que Rousseau, depuis le premier Discours, dénonce comme une illusion. Sa Lettre approfondit la démonstration : le théâtre comme école de l'hypocrisie, le bel esprit, la civilité telle qu'on la conçoit à Paris sont inconciliables avec les mœurs de véritables citoyens. Ses thèses sur les spectacles ne sont qu'un aspect de sa réflexion sur la modernité : à quelles conditions la république est-elle possible ? Comment lier adéquatement morale, esthétique et politique ? Les études réunies dans ce volume éclairent les enjeux et les logiques complexes d'un texte que son auteur, alors malade et croyant vivre ses derniers jours, a rédigé comme s'il devait s'agir de son testament philosophique.

Labyrinthe de Fortune

Authors: --- ---
ISBN: 9782919448364 DOI: 10.4000/books.esb.1168 Language: French
Publisher: e-Spania Books
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:50
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Emporté sur un char tiré par des dragons, le poète se retrouve dans un désert peuplé d’une foule. Tous veulent entrer dans la maison labyrinthique de Fortune : mais celle-ci passe au deuxième plan, car Providence offre au poète de le guider dans sa visite. Elle éclaire pour lui le sens, clairvoyante jusqu’en l’avenir, comme le devient le poème. Ordre social, éclat des armes, vertus et vices, rênes du pouvoir, l’histoire vue dans la ciselure de l’art, prophétie de l’avènement politique du roi Jean II. Juan de Mena emmène le lecteur en cadence jusqu’à ce lever du jour.

Keywords

poète --- Moyen Âge --- Jean II --- Juan de Mena

Malte, frontière de chrétienté (1530-1670)

Author:
ISBN: 9782728309979 DOI: 10.4000/books.efr.101 Language: French
Publisher: Publications de l’École française de Rome
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Aux XVIe et XVIIe siècles, l’île de Malte, propriété de l’Espagne et confiée en 1530 à l’ordre militaro-religieux des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, devient un lieu privilégié d’affrontements entre les rives chrétienne et musulmane de la Méditerranée. Après des épisodes militaires marquants (la razzia de 1551 et surtout le « Grand Siège » de 1565) ainsi que des fortifications intensives (notamment la construction de La Valette, cité utopique réputée imprenable), l’île incarne à la fin du XVIe siècle la frontière par excellence de la chrétienté face à l’Islam. Au siècle suivant, son épanouissement en tant qu’île-frontière est symbolisé par l’essor de la guerre de course, qui maintient l’affrontement avec les « Infidèles » tout en favorisant l’émergence, puis le développement de contacts commerciaux avec la rive ennemie pour l’écoulement des butins et des esclaves. Le développement multiforme des contacts humains et marchands est alors en permanence contrôlé et régulé par les autorités politiques et religieuses (l’Ordre, le Saint-Office, le clergé insulaire), soucieuses de maintenir intact le sentiment d’un contraste entre les civilisations que semblent effacer les associations commerciales qui transcendent les appartenances nationales ou confessionnelles. Ce singulier équilibre entre ouverture économique et clôture religieuse et mentale contribue alors à façonner une société originale, qui apparaît porteuse de la dualité inhérente aux frontières, c’est-à-dire à la fois ouverte, cosmopolite, et profondément hostile à toute différence religieuse.

50 ans d’histoire du livre : 1958-2008

Author:
ISBN: 9791091281928 DOI: 10.4000/books.pressesenssib.2483 Language: French
Publisher: Presses de l’enssib
Subject: Law
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:40
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En 1958, Albin Michel publie L’Apparition du livre, dans la collection L’Évolution de l’humanité créée par Henri Berr. Cet ouvrage, rédigé par Lucien Febvre et Henri-Jean Martin, n’est pas le seul à traiter de la question de l’imprimerie, de la civilisation du livre, mais il innove dans sa tentative d’écrire et de penser une histoire sociale, politique et économique. Le sous-titre : « le livre, ce ferment » élargissait l’horizon et ne se limitait pas au livre « cette marchandise ». La publication de L’Apparition du livre marque aussi l’arrivée d’un jeune bibliothécaire, Henri-Jean Martin, en poste à la Bibliothèque nationale : il n’a, à cette date, que 34 ans. L’ouvrage eut à ses débuts un écho commercial limité : il deviendra un ouvrage de référence, trois fois réédité ; et surtout, Henri-Jean Martin a poursuivi cette voie féconde de recherche pluridisciplinaire, propre aussi aux années 1970. L’Enssib a organisé en 2008 un colloque pour le cinquantenaire de cette publication. Ce sont les textes retravaillés, donnés à cette occasion, dont nous proposons la lecture. Il n’est pas surprenant que nous retrouvions ici les grands noms de l’historiographie et de la pensée contemporaine, de Roger Chartier à Christian Jacob.

Les réfugiés acadiens en France : 1758-1785. L’impossible réintégration

Author:
ISBN: 9782753568907 DOI: 10.4000/books.pur.130809 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Presque deux cents ans avant l’arrivée en France de près d’un million de Pieds-Noirs contraints de quitter l’Algérie, l’administration française avait déjà dû faire face à une première vague de rapatriement de colons. Entre six mille et huit mille réfugiés venus du Canada et de l’Acadie arrivèrent dans divers ports français en 1758. « Toutes vos terres et habitations, bétail de toute sorte et cheptel de toute nature, sont confisqués par la Couronne [britannique], ainsi que tous vos autres biens, sauf votre argent et vos meubles, et vous devez être vous-mêmes enlevés de cette Province qui lui appartient. » L’ordre de déportation du lieutenant-colonel John Winslow était sans appel. Alors que l’Acadie était définitivement passée aux mains des Anglais en 1713, la reprise des hostilités entre la France et l’Angleterre lors de la guerre de Sept Ans conduisit à la déportation systématique des Acadiens. Après leur arrivée en France, le gouvernement met en place diverses mesures, notamment des projets de défrichement ou encore la distribution de secours journaliers de six sous. Mais l’intégration de ces réfugiés dans la population métropolitaine ne sera pas aisée. Progressivement, les voix de différents administrateurs s’élèvent contre la prétention des réfugiés de former un « corps de nation », solidaire et récalcitrant. L’irrégularité du versement de la solde, les retenues et les retards fréquents, tout comme les inégalités entre réfugiés, voilà ce qui caractérise leur sort en France. Parviendront-ils à réintégrer la mère patrie ?

Listing 1 - 10 of 12 << page
of 2
>>
Sort by