Search results: Found 31

Listing 1 - 10 of 31 << page
of 4
>>
Sort by
Alexandre de Humboldt : Historien et géographe de l'Amérique espagnole (1799-1804)

Author:
ISBN: 9782371540873 DOI: 10.4000/books.iheal.3660 Language: French
Publisher: Éditions de l’IHEAL
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:35
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Keywords

voyages --- Amérique Latine

Mythes et légendes de la conquête de l'Amérique

Author:
ISBN: 9782753524422 DOI: 10.4000/books.pur.47916 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’étude des mythes et légendes qui expliquent et soutiennent la poussée expansionniste européenne sur le continent américain donne une dimension nouvelle à l’irruption des hommes de l’Ancien Monde dans les Amériques. L’on s’est efforcé dans ce volume, en s’appuyant constamment sur des documents historiques, de mieux percevoir la mentalité de ces Européens du xvie siècle qui se trouvèrent plongés dans un milieu déconcertant. Contraints de chercher à s’adapter au Nouveau Monde, ces représentants de la civilisation de l’Europe Occidentale se réfugièrent, avec la complicité des Indiens, dans des rêves dorés qui leur permirent de franchir de pénibles obstacles tout en élargissant le champ des connaissances géographiques. Qui n’a pas entendu nommer cet Eldorado que Voltaire sut si agréablement mettre à profit ? Mais le Royaume de l’Eldorado n’est qu’un exemple de ces multiples manifestations de l’imaginaire que l’on présente ici. Au-delà de la réflexion sur l’une des époques les plus passionnantes de l’histoire, ce travail universitaire cherche à pénétrer dans l’inextricable labyrinthe de l’âme humaine.

Keywords

conquête --- Amérique --- imaginaire

Bartolomé de Las Casas : Face à l'esclavage des Noir-e-s en Amériques/Caraïbes. L'aberration du Onzième Remède (1516)

Author:
ISBN: 9782354122843 DOI: 10.4000/books.pupvd.2903 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Perpignan
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Las Casas est sans conteste l'une des « figures coloniales » les plus passionnantes et controversées dans le champ de études hispaniques, latino-américaines et caribéennes. Les motifs généralement associés à Las Casas sont aussi divers que variés ; ils portent en creux des enjeux tout à la fois épistémologiques, politiques et imaginaires : antiespagnol, défenseur des Indiens (et selon certain-e-s des Noirs), anticolonialiste avant la lettre, représentant frustré d'une véritable rencontre entre l'Europe et le « Nouveau mondes », colonialiste à visage faussement humain, illuminé... À cela s'ajoute la question (polémique) de sa responsabilité dans la mise en esclavage néfaste des Noir-e-s, suite à la formulation de son Onzième Remède/solution en 1516. Le présent ouvrage, transdisciplinaire et international, vise à revenir, partiellement mais rigoureusement, sur les circonstances historiques, politiques, économiques et imaginaires qui ont présidé à la dite proposition naguère faite par Las Casas, ainsi que, finalement, d'autres avant ou en même temps que lui. Par ce biais, son souci à lui était de libérer les Indiens des affres de l'exploitation espagnole qu'ils subissaient cruellement tout en se gardant de mettre en péril les intérêts de la couronne espagnole et des « colons missionnaires » engagés dans l'entreprise coloniale. Mais il s'agit aussi, dans cet ouvrage d'affranchir Las Casas de l'emprise des lectures purement historiennes qui en revendiquent le monopole, en examinant comment son itinéraire (formation, combats et conversions, publications, sa figure devenue mythique, etc.) est transcrit dans d'autres productions discursives et symboliques contemporaines.

Représentations esthétiques en Argentine et dans le Rio de la Plata XIXe, XXe, XXIe siècle. Politique, Fêtes et Excès : Hommage à Francis Suréda : actes du IIe colloque international du CreaC, 17, 18 octobre 2013, Université de Perpignan

Author:
ISBN: 9782354122959 DOI: 10.4000/books.pupvd.4307 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Perpignan
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Ce volume en hommage au professeur Francis Suréda réunit les travaux du deuxième Colloque International organisé par le CreaC-CRILAUP- qui s'est tenu à l'université de Perpignan Via Domtia les 17 et 18 octobre 2013. Il recueille des contributions de champs disciplinaires divers (théâtre, peinture, musique, cinéma, littérature) qui proposent une lecture originale des représentations esthétiques en Argentine et dans le Rio de la Plata entre le XIXe et le XXIe siècle autour de la politique, des fêtes et des excès.

Keywords

Amérique Latine --- art --- politique --- Argentine

Vers un nouveau monde atlantique : Les traités de Paris, 1763-1783

Authors: --- ---
ISBN: 9782753556034 DOI: 10.4000/books.pur.47795 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

À l’article 4 du traité signé à Paris le 10 février 1763 entre la Grande-Bretagne et la France, on peut lire que « Sa Majesté Très Chrétienne cède et garantit à sadite Majesté britannique, en toute propriété, le Canada avec toutes ses dépendances ». Vingt ans plus tard, de nouvelles négociations franco-britanniques, commencées en avril 1782, se terminent le 3 septembre 1783 par la signature du second traité de Paris, dans lequel la Grande-Bretagne reconnaît l’indépendance des États-Unis d’Amérique. Ainsi, en l’espace de deux décennies, ces deux traités délimitent un tournant majeur dans l’histoire de l’Amérique du Nord. Ils marquent l’aboutissement de plusieurs siècles de rivalités coloniales entre Français et Anglais en Amérique du Nord et annoncent le point de départ d’un « monde atlantique nouveau » dont les États-Unis deviendront le centre. Ce livre entreprend de dresser un inventaire de tous les aspects de cette période de conflits et de négociations : la guerre au xviiie siècle et la marine française, la diplomatie et l’art de la paix, les ambitions impériales françaises hors d’Amérique du Nord, le devenir des populations confrontées à de nouvelles lois et règles de vie : Canadiens, Amérindiens, Anglo-américains.

Combler les blancs de la carte : Modalités et enjeux de la construction des savoirs géographiques (xviie-xxe siècle)

Author:
ISBN: 9791034404339 DOI: 10.4000/books.pus.12492 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Strasbourg
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:49
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Au cours de l'époque moderne, les contours de la terre sont progressivement fixés. Cependant, l'intérieur des continents, la position et le tracé de bon nombre d'îles continuent à susciter fantasmes et mystères géographiques. À partir du xviiie siècle, certains cartographes refusent pourtant de recourir aux allégories, et préfèrent laisser en blanc les territoires dont ils ignorent le tracé. Ce mouvement de blanchiment des cartes suscite l'organisation d'expéditions scientifiques, contribue à la soif d'aventure et anime le désir de conquête. Toutefois, il faut se garder de simplifier ce moment du comblement en le regardant comme le passage du vide au plein, de l'inconnu au connu ; c'est au contraire un dispositif protéiforme et complexe. Les douze contributions rassemblées ici questionnent les significations multiples de ces blancs qui ne disparaissent jamais brutalement des cartes, et qui sont investis de sens distincts. Elles abordent cette question selon plusieurs temporalités et selon plusieurs échelles, du lieu au continent, sans négliger quelques figures spatiales emblématiques, comme l'île ou le désert. Elles montrent enfin la complexité des procédures de légitimation des savoirs géographiques et la diversité des acteurs - hydrographes, explorateurs, cartographes, géographes, aventuriers, administrateurs, colonisateurs, etc. - qui témoignent de ce processus subtil et diffus de comblement des blancs de la carte.

Les Indiens des frontières coloniales : Amérique australe, XVIe siècle-temps présent

Authors: --- ---
ISBN: 9782753568099 DOI: 10.4000/books.pur.110043 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En quoi l’Amérique australe serait-elle traversée par des « frontières coloniales » jusqu’au XXe siècle ? En effet, si la conquête de l’Amérique par les Européens s’est concrétisée par leur prise de possession rapide de territoires répartis sur l’ensemble du continent, dès le XVIe siècle ils se heurtent à des limites qui marquent le pas de l’expansion coloniale. Celles-ci sont imposées par des peuples amérindiens qui résistent à leur avancée ; elles sont aussi environnementales, des milieux sont difficiles à pénétrer ou à contrôler. D’autres territoires restent éloignés des grandes voies de circulation. De sorte qu’au milieu du XIXe siècle, une grande partie des terres américaines demeure à l’écart de l’expansion européenne. Les années 1860-1880 marquent la fin du processus de conquête des terres amérindiennes, qui se prolonge néanmoins jusqu’au XXe siècle dans des espaces plus difficiles d’accès. Cet ouvrage analyse en quoi les régions de l’entre-deux restent dans la longue durée des espaces mouvants, des points de rencontre, où se font face l’autonomie indienne et le pouvoir colonial hispanique. Ces espaces ne sont pas une ligne radicale, mais une zone poreuse faite d’échanges, de négociations et de conflits. Le Cône sud constitue un observatoire privilégié permettant de travailler des régions qui transcendent les limites administratives des empires hispano-portugais, puis celles des États-nations. Le livre s’ouvre sur les systèmes classificatoires des altérités indiennes fabriqués par le monde colonial en fonction de son entreprise hégémonique. La deuxième partie se situe à l’époque républicaine, au XIXe siècle, qui scelle l’encerclement puis la défaite militaire des derniers groupes indiens souverains. L’ouvrage se clôt sur le cas singulier du Chaco qui connaît la poursuite, encore au XXe siècle, d’un état de choses rejoignant par bien des aspects le plus classique des colonialismes de l’époque impériale.

Sous le signe de l'ours : Mythes et temporalité chez les Ojibwa septentrionaux

Author:
ISBN: 9782735119707 DOI: 10.4000/books.editionsmsh.8625 Language: French
Publisher: Éditions de la Maison des sciences de l’homme
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Sous le signe de l'ours. des trois ours originels, lieu chthonien d'où s'extrait l'humanité première, à la Tête d'ours, constellation et symbole d'une alliance soumise à l'alternance des saisons, l'espèce, à la fois étrangement anthropomorphique et mystérieusement périodique, parcourt de part en part l'univers mythique – l'univers tout court – des Indiens de Big Trout Lake, petit groupe d'Indiens isolés aux marges septentrionales de la grande forêt canadienne. Les sociétés de l'aire subarctique, milieu naturel d'une extrême sévérité, ont toujours semblé rebelles à l'exercice ethnographique que ce soit à cause d'une hypothétique fluidité structurelle ou que ce soit à cause de leur histoire, notamment celle de leur participation au commerce de la fourrure avec les Blancs. Rencontrant à son tour des difficultés de cet ordre, E. Désveaux s'empare comme d'un tout des matériaux mythologiques qu'il a recueillis ; s'attachant à montrer leur cohérence, il restitue du même coup la vision du monde qu'ils proposent. Vision du monde qui est d'abord et avant tout la représentation qu'une société donnée se fait d'elle-même et de ses rapports avec la nature. Rapportant cette vision à la sienne – à celle qui découle de son travail d'ethnographe – l'auteur tente alors d'expliciter les fondements les plus secrets, les ressorts les plus profonds, les impasses aussi, d'un mode d'existence exceptionnel et méconnu.

Guerre et société au Chili. Essai de sociologie coloniale : La transformation de la guerre d’Araucanie et l’esclavage des Indiens du début de la conquête espagnole aux débuts de l’esclavage légal (1612)

Author:
ISBN: 9782371541030 DOI: 10.4000/books.iheal.4581 Language: French
Publisher: Éditions de l’IHEAL
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:35
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Séville et l’Atlantique, 1504-1650 : Structures et conjoncture de l’Atlantique espagnol et hispano-américain (1504-1650). Tome I : Structures géographiques

Author:
ISBN: 9782371541085 DOI: 10.4000/books.iheal.5658 Language: French
Publisher: Éditions de l’IHEAL
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:35
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Listing 1 - 10 of 31 << page
of 4
>>
Sort by