Search results: Found 20

Listing 1 - 10 of 20 << page
of 2
>>
Sort by
L'autorité en littérature

Author:
ISBN: 9782753512429 9782753547193 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La crise de l’autorité, dont les origines remontent au seizième siècle et qui est susceptible de définir jusqu’à nos jours toute la période moderne, n’empêche pas la notion d’autorité de conserver sa pertinence et sa fonction régulatrice dans l’ordre de la littérature, où elle aide à penser l’idée d’auteur. C’est l’hypothèse dont ce volume procède, en regroupant tous les articles qu’a suscités le Groupe φ au long de deux années de séminaire et au terme d’un colloque international – à l’instar...

Figures du maître : De l’autorité à l’autonomie

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782753557369 DOI: 10.4000/books.pur.55995 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La figure du maître n’a cessé d’évoluer, de l’Antiquité à l’époque moderne et la relation entre le maître et l’élève a toujours engagé, de la part de ce dernier, une constante recherche d’équilibre entre dépendance et autonomie, entre respect de l’autorité et émancipation, pour l’affirmation d’un « moi » face à un « Vous » qui le précède et le forme. D’un point de vue institutionnel et historique, nous assistons aujourd’hui à un profond questionnement sur les pouvoirs du maître et sur la légitimité des stratégies magistrales. D’un point de vue éthique, ce même regard critique nous amène à nous questionner sur la différence entre le bon et le mauvais maître, entre la maïeutique et l’assujettissement des consciences. D’un point de vue littéraire et artistique, nous reconnaissons la dette que chaque époque a contractée à l’égard des grandes personnalités qui ont su synthétiser l’esprit de leur temps, le marquer de leur empreinte, voire le dépasser. Le choix du thème de ce volume est le fruit d’un besoin de réflexion à la fois historique, sociale, anthropologique, littéraire et artistique sur le statut et les fonctions de la figure du maître.

Keywords

autorité --- maître --- disciple --- psychanalyse

Autorité et Pouvoir en perspective comparative

Author:
ISBN: 9782858312481 9782858312498 Year: Language: French
Publisher: Presses de l’Inalco
Subject: Sociology
Added to DOAB on : 2017-12-15 15:22:03
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’autorité, thème majeur de la philosophie politique, apparaît comme un mystère (ou une mystification) dans nos sociétés modernes où l’on déplore (ou célèbre) sa disparition, au moment même où les « relations de pouvoir » paraissent s’imposer dans certaines théories comme la clé ouvrant toutes les portes du savoir sociologique, par ses capacités infinies de dévoilement des intérêts cachés au cœur de toute relation sociale. Pourtant, à l’issue d’un examen approfondi, réunissant des lieux auss...

Figures de l'autorité médiévale : Mélanges offerts à Michel Zimmermann

Authors: --- ---
ISBN: 9791035101398 DOI: 10.4000/books.psorbonne.28410 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:42
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le présent volume rassemble les contributions d'historiens français et ibériques en l'honneur de Michel Zimmermann. Il illustre l'importance des thématiques et des méthodes qu'il a promues dans ses travaux consacrés à l'histoire de la naissance culturelle et politique de la Catalogne aux xe-xiie siècles. Le volume organisé autour de trois thèmes traduit l'originalité et la fécondité de sa démarche, en ouvrant sur d'autres espaces géographiques et à d'autres périodes chronologiques. « Les pratiques de l'écrit », « Les pouvoirs » et « L'autorité » constituent les principaux fils problématiques de l'œuvre que Michel Zimmermann a construite. La permanence de ces questions a nourri le regard qu'il a porté sur la société médiévale. Ses élèves et ses collègues souhaitaient poursuivre, en forme d'amical hommage, la réflexion qu'il a entamée dès le début des années 1970. La variété des objets et des terrains abordés dans le volume montre la fécondité des travaux de Michel Zimmermann qui a, par ses publications et son enseignement, participé à l'essor d'une histoire culturelle des mondes médiévaux. Elle se caractérise à la fois par le développement d'un questionnement propre, au sein duquel l'écrit et les formes de pouvoir et d'autorité qui lui sont liées sont devenus centraux, et par le maintien de liens étroits avec les objets traditionnels d'une histoire sociale qui continue de s'interroger, à diverses échelles, sur les formes communautaires médiévales.

L’épistémologie sociale : Une théorie sociale de la connaissance

Authors: ---
ISBN: 9782713230950 DOI: 10.4000/books.editionsehess.11257 Language: French
Publisher: Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:29
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'épistémologie sociale est une analyse de la dimension sociale de la connaissance. Son point de départ est le constat que bien des phénomènes ne nous sont connus que par l'intermédiaire des autres et donc que la connaissance a non seulement des sources directes, celles auxquelles le sujet a lui-même accès, mais aussi des sources indirectes reposant sur la confiance ou sur l'autorité accordée à autrui. Elle s'intéresse donc aux conditions de la transmission de l'information venant d'autrui, et aux relations de confiance et d'autorité épistémiques, notamment dans le domaine des sciences. Mais ses préoccupations sont plus larges et concernent tout ce qui a trait à la dimension sociale de la connaissance: la construction, au cours d'interactions, de justifications recevables ou acceptables; les modes ordinaires de pensée et de raisonnement; ou encore les relations de coopération et de collaboration dans une « communauté épistémique ». De plus elle reprend des questions qui étaient au cœur de la théorie durkeimienne de la connaissance, celle par exemple des croyances collectives, ou l'idée d'un sujet collectif du savoir. Par là elle se rapproche des social studies of science, tout en s'en distinguant par l'adoption d'un point de vue normatif et par le refus du relativisme. Ce volume présente un ensemble de recherches représentatives de ces différentes préoccupations. Elles ont en commun de reconnaître la spécificité de l'idée de normes de la connaissance, et, s'agissant de concevoir la dimension sociale de celle-ci, de se garder des formes radicales de holisme, pour lesquelles les groupes sociaux sont des entités sui generis.

L'éthique de la croyance et la question du « poids de l’autorité »

Author:
ISBN: 9782722604179 Year: Language: French
Publisher: Collège de France
Added to DOAB on : 2016-04-04 11:23:49
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Clifford – qui considère la malhonnêteté intellectuelle comme étant en quelque sorte l’immoralité par excellence, puisque toutes les autres formes d’immoralité sont susceptibles d’en découler directement ou indirectement – soutient que la religion doit rester sous la dépendance de la morale, en ce sens (pour commencer) qu’elle doit, elle aussi, satisfaire la règle fondamentale de la bonne conduite en matière de croyance, même si cela risque de lui poser un problème qui pourrait se révéler tôt...

La parenté en droit civil français

Author:
ISBN: 9782731406634 9782821853836 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires d’Aix-Marseille
Added to DOAB on : 2017-04-19 10:26:43
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Prix Gabriel de Bonnecorse décerné en 2008 à l'étudiant ayant excellé dans une réflexion fondamentale sur l'évolution du droit. Faisant référence à un assemblage d’éléments en interaction permanente, la parenté présente les caractéristiques d’un système. La thèse repose sur l’idée selon laquelle la parenté est aujourd’hui insaisissable à plus d’un titre tant dans sa structure, que dans ses fondements. Très vite, il est apparu que sous l’apparente stabilité de la notion, le système de parenté...

L’invention de la société : Nominalisme politique et science politique au XVIIIe siècle

Authors: ---
ISBN: 9782713230929 DOI: 10.4000/books.editionsehess.11052 Language: French
Publisher: Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:29
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Parler d'« invention » de la société peut surprendre, du moins d'un point de vue de sens commun. Pourtant la société est bien une création socio-historique, esquissée au xviie siècle et couronnée au xviiie siècle. Elle fait partie de ces entités qui adviennent à l'existence à travers les concepts utilisés pour les désigner. Le terme désigne un regroupement déterminé par la volonté humaine, qui ne peut se transformer en corps politique que par un contrat social dans lequel les sociétaires s'engagent de leur plein gré. La matrice intellectuelle de cette invention est une métaphysique nominaliste qui s'impose, à la fin du xviiie siècle, dans les discours et les pratiques politiques. Déniant toute réalité aux « abstraits réalisés », cette métaphysique accorde une primauté systématique aux individus. Aussi la société inventée est-elle « une société des individus » : ceux-ci deviennent les termes premiers d'une association qui leur garantit l'indépendance tout en étendant leur liberté dans une certaine forme de dépendance réciproque. Un autre volet de cette invention est l'idée d'une science du social. Mais la science projetée ne se restreint pas à une investigation d'ordre intellectuel. Elle doit contribuer à instaurer et à réglementer les institutions citoyennes. Elle doit être une science appliquée, à vocation « correctrice » et régénératrice. L'idée d'une telle science est étroitement liée à l'émergence de l'idéologie : c'est à elle qu'il appartient dorénavant de fonder en raison les institutions et les significations du monde social.

Un temps pour tout : Études sur les mutations de l'autorité de l'Antiquité au xxie siècle

Authors: ---
ISBN: 9782367813417 DOI: 10.4000/books.pulm.4018 Language: French
Publisher: Presses universitaires de la Méditerranée
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:33
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Keywords

autorité --- crises --- littérature --- histoire --- mutations --- normes

Wikipédia, objet scientifique non identifié

Author:
ISBN: 9782840162056 9782821862326 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Paris Nanterre
Added to DOAB on : 2017-05-29 10:33:34
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Parmi les dix premiers sites visités au monde, Wikipédia est désormais d’un usage courant dans le milieu éducatif et scientifique. Mais quelles sont exactement les relations que les chercheurs ont nouées avec la plus célèbre encyclopédie participative et collaborative en ligne ? Tel est l’objet de ce livre collectif et interdisciplinaire, où alternent études de cas et réflexions transversales. En observant la participation des chercheurs et experts à Wikipédia, l’ouvrage cherche notamment à i...

Listing 1 - 10 of 20 << page
of 2
>>
Sort by