Search results: Found 16

Listing 1 - 10 of 16 << page
of 2
>>
Sort by
Le terroir et son double : Tsarahonenana 1966-1992 (Madagascar)

Authors: ---
ISBN: 9782709923194 Year: DOI: 10.4000/books.irdeditions.10279 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2017-07-04 12:05:58
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Avant de fonder une géographie culturelle des sociétés mélanésiennes, Joël Bonnemaison avait commencé en 1966 ses recherches par une étude de terroir à Tsarahonenana, sur les Hautes Terres centrales de Madagascar. Une vingtaine d'années plus tard, deux géographes, Chantal Blanc-Pamard et Hervé Rakoto Ramiarantsoa, ont entrepris une relecture du terroir, à la lumière des changements survenus entre-temps. Le retour est double : il concerne Tsarahonenana, mais aussi Andrano-mangamanga, front pionnier ouvert dans la montagne. L'ouvrage adopte la forme d'un dialogue avec l'écrit de référence de Joël Bonnemaison. Témoins des mutations, les paysages servent d'entrée à toute une série de thèmes : la notion de surpeuplement, la gestion locale de l'environnement, les pratiques d'entretien de la fertilité, la force des structures culturelles, la construction de territoires... Du terroir à son double, la question du développement reste centrale. En postface, Joël Bonnemaison évoque son apprentissage de géographe à Tsarahonenana et propose une interprétation personnelle des transformations du terroir. Ce texte, l'un de ses derniers écrits, nous donne une grande leçon de géographie culturelle. Entre hier et aujourd'hui, Tsarahonenana est le témoignage d'une nouvelle ruralité. L'ouvrage, abondamment illustré, s'adresse aux universitaires, aux praticiens du développement, et au public intéressé par les mondes du Sud.

Les campagnes de Touraine au XVIIIe siècle

Author:
ISBN: 9782868473592 9782753523289 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Son passé prestigieux et sa richesse monumentale font de la Touraine ancienne l'une des provinces françaises les plus connues. Mais que sait-on d'elle quand, aux XVIIe et XVIIIe siècles, elle n'est plus qu'une province comme d'autres, à la fois proche et éloignée de Paris ? Au XVIIIe siècle son économie est fondée sur l'agriculture et dans leur grande majorité les Tourangeaux sont des paysans. Les structures foncières y restent traditionnelles : la noblesse domine la seigneurie, peu agressive...

Figures du métayage : Étude comparée de contrats agraires (Mexique)

Author:
ISBN: 9782709923040 Year: DOI: 10.4000/books.irdeditions.10125 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2017-07-04 12:05:58
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Alors que la question foncière est revenue au premier plan des politiques publiques dans de nombreux pays du Sud, les pratiques foncières et les logiques d'acteurs qui les sous-tendent restent largement méconnues. Cet ouvrage contribue à combler cette lacune par la description et l'interprétation des pratiques contractuelles agraires dans le monde rural mexicain. La démarche associe les apports théoriques de l'économie des contrats à une approche empirique micro-analytique et compréhensive. Du fait de son importance dans les pays du Sud et de son intérêt théorique, une attention particulière est portée à la question du métayage. À partir de l'analyse approfondie de situations locales, les recherches présentées ici, menées dans des environnements agro-écologiques et socio-économiques différenciés, témoignent de la diversité des formes et des fonctions des contrats de métayage au Mexique. Dans un contexte de marchés imparfaits, ces contrats permettent un ajustement flexible des facteurs de production. En mettant en évidence les logiques d'acteurs dans leurs configurations contractuelles, cet ouvrage réhabilite des pratiques longtemps considérées comme inefficientes ou dépassées.

Jardins au désert : Évolution des pratiques et savoirs oasiens (Jérid tunisien)

Author:
ISBN: 9782709923071 Year: DOI: 10.4000/books.irdeditions.10160 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2017-07-04 12:05:58
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La présence d'oasis dans le Sahara peut sembler une aberration écologique. Les palmeraies et les jardins qu'elles abritent sont en fait le fruit d'une conquête millénaire qui se poursuit encore aujourd'hui. Ces paysages artificiels, terroirs soigneusement façonnés et entretenus, sont l'archétype des systèmes naturels anthropisés. Cet ouvrage a été réalisé à partir d'enquêtes de terrain menées dans le Jérid tunisien, mais aussi dans le Tassili n'Ajjer (Djanet, Algérie) et l'oued Draa (Zagora, Maroc). Si cette perspective comparative révèle la diversité des pratiques et savoirs oasiens et des relations à l'environnement, elle met aussi en valeur les dynamiques locales qui se déploient au-delà de l'habituel dualisme entre tradition et modernité. Par ailleurs, plusieurs échelles d'étude, de la planche de cultures au jardin et du parcellaire à la palmeraie, permettent de souligner la variété des articulations entre facteurs écologiques, économiques et sociaux. Le Sahara cultivé n'offre pas une mais des natures oasiennes en constante évolution, construites à partir de cette richesse anthropologique.

Histoire et agronomie : Entre ruptures et durée

Authors: --- ---
ISBN: 9782709917643 Year: DOI: 10.4000/books.irdeditions.4620 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2017-06-09 10:17:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Au cours des deux derniers siècles, le champ des agronomies a été traversé par de nombreuses révolutions qui ont constitué autant de ruptures importantes. Alors que ces disciplines se trouvent aujourd'hui face à l'émergence de nouveaux paradigmes comme celui du développement durable, il était important d'amener agronomes et historiens à confronter leurs savoirs pour mieux analyser les changements sociaux et techniques qui ont découlé de ces ruptures. Si pour l'historien, les ruptures s'inscrivent essentiellement dans la durée, pour l'agronome, elles répondent davantage à des questions pratiques de production et de protection des espaces naturels. Et les sciences de l'agronomie ont beaucoup à gagner en intégrant le regard des historiens à leurs propres perceptions des hommes, des concepts et des techniques. Cet ouvrage présente le résultat des réflexions croisées de quelque trente spécialistes européens de ces deux disciplines, réunis à Montpellier deux cents ans après la parution du travail fondateur de Nicolas-Théodore de Saussure (1804).

Le coton des paysans : Une révolution agricole (Côte-d’Ivoire 1880-1999)

Author:
ISBN: 9782709923101 Year: DOI: 10.4000/books.irdeditions.10192 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2017-07-04 12:05:58
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les études sur le développement rural en Afrique sont émaillées de récits d'échec, de désenchantement et de crise. Pourtant, la culture du coton est reconnue comme une réussite. Selon une explication répandue, elle serait le résultat d'un développement dirigé, d'une série d'innovations techniques apportées de l'extérieur ; les paysans n'en seraient que les simples exécutants. L'ouvrage propose une autre lecture de cette révolution agricole qui souligne au contraire le rôle actif des paysans. L'histoire agraire et sociale du coton en Côte d'Ivoire est ancrée dans les périodes précoloniale et coloniale. Après l'indépendance, le succès rapide et considérable du coton résulte largement d'initiatives paysannes. Débats conflictuels au sein de la société rurale, expérimentations et pratiques innovantes des planteurs, négociations avec des intervenants externes constituent la trame du changement agricole. Dès lors, c'est tout un ensemble d'enjeux sociaux et culturels qui sous-tend l'histoire récente du coton. Aujourd'hui, dans le cadre de la privatisation, le modèle cotonnier est largement remis en cause en Côte d'Ivoire. Le démantèlement du monopole cotonnier offre la possibilité de nouvelles initiatives aux paysans, qui défendent leurs intérêts, s'organisent en coopératives et ajustent leurs façons de cultiver. Ils s'affichent comme les acteurs principaux de leur développement.

La chute d’un Eden éthiopien : Le Wolaita, une campagne en recomposition

Author:
ISBN: 9782709917629 Year: DOI: 10.4000/books.irdeditions.2376 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Business and Management --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2017-06-09 10:17:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Malgré les sécheresses, le surpeuplement rural et la paupérisation, la petite région du Wolaita, au sud de l’Éthiopie, avec ses paysages verdoyants, échappe difficilement à son image d’Éden véhiculée par les voyageurs du XIXe siècle. Ancien grenier de l’empire éthiopien, montagne paysanne aménagée selon un remarquable savoir-faire, le Wolaita connaît pourtant un inexorable déclin. Loin des clichés et grâce à une analyse régionale soucieuse d’intégrer les dynamiques économiques et politiques, l’auteur restitue, sur plus d’un siècle, la lente transformation de ce petit pays. Depuis l’époque du conquérant Ménélik II jusqu’à la période socialiste en passant par le règne du Négus, elle retrace l’histoire du peuple d’agriculteurs-jardiniers du Wolaita, contraint à s’adapter au jeu des politiques successives. Entre l’intégration dans l’Éthiopie moderne et les spécificités régionales, entre l’ouverture économique et les sursauts identitaires, l’auteur montre comment s’élabore la construction territoriale actuelle, jusque dans ses espaces les plus reculés. Dans cette marche vers la modernité, la chute de l’Éden éthiopien ne préfigure-t-elle pas l’avènement d’une Éthiopie nouvelle ? L’ouvrage s’adresse tant aux géographes qu’aux économistes, mais également aux historiens et agronomes, ainsi qu’à tout lecteur concerné par les questions de développement.

Jours ordinaires à la finca : Une grande plantation de café au Guatemala

Author:
ISBN: 9782709924818 DOI: 10.4000/books.irdeditions.26304 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Business and Management
Added to DOAB on : 2019-07-31 11:25:14
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Chronique d’une plantation, Jours ordinaires à la finca restitue sur le vif la marche d’un système agraire mal connu mais répandu en Amérique du Sud. Au Guatemala, la culture du café est omniprésente. Dans la région de la Costa Cuca, « caféière géante », elle est pratiquée dans le cadre de grandes plantations, les fincas. De l’une à l’autre, si les techniques de travail se ressemblent, les situations sociales diffèrent. À la finca Los Angeles, deux groupes d’ouvriers agricoles, d’origines métisse et indienne, coexistent. Relativement ferme, le système social ne se réduit pourtant pas à l’opposition entre une classe d’ouvriers et le grand planteur. Selon les travaux, les ouvriers sont répartis entre des équipes qui reflètent une hiérarchie technique et symbolique. Les femmes, exclues des tâches nobles, développent une vie économique et sociale dans les marges étroites de l’ordre de la plantation. Les identités et les situations des acteurs de la plantation sont plus complexes qu’il n’y paraît car ce monde, apparemment clos, est aussi ouvert à la société guatémaltèque, à travers le travail salarié, les religions et les mouvements politiques.

Des barbelés dans la Sierra : Origines et transformations d'un système agraire au Mexique

Author:
ISBN: 9782709924634 DOI: 10.4000/books.irdeditions.14700 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Business and Management
Added to DOAB on : 2019-07-31 11:25:14
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les transformations de l'agriculture dans l'une des régions de la Sierra Madre del Sur, au sud-ouest de l'État du Michoacán (Mexique), illustrent tout un pan de l'histoire agraire mexicaine. Le peuplement et l'histoire agraire de la région trouvent leur origine dans une longue migration paysanne commencée dès la fin du xixe siècle. Au gré des déplacements d'un « front pionnier » sans cesse instable, les métayers d'un moment deviennent des propriétaires-rancheros : petites gens de la culture du maïs sur brûlis. La chance aidant, ils se transforment en éleveurs-possesseurs de bétail et, du même coup, en dépossesseurs de terres indiennes. Dans un mouvement comparable à un jeu de pousse-pousse, des métayers promus en propriétaires sécrètent de nouveaux métayers n'ayant d'autres fins que de devenir, à leur tour, des propriétaires. Pour tous, quelles que soient les origines sociales, le chemin à parcourir et les moyens pour y parvenir, l'objectif est le même : s'installer comme éleveur sur ses propres terres. L'étude des systèmes de production, de leurs origines et de leurs transformations mesure les conséquences de la spécialisation régionale assignée à la Sierra Madre del Sur : une monoproduction de jeunes bovins destinés à être engraissés dans d'autres régions. Restent, au bout du chemin, les collectivités indiennes de la côte du Pacifique dont on spolie aujourd'hui les terres de la même manière que le faisaient, au xvie siècle, les premiers Européens. Cette ultime « réduction » des communautés indiennes est une conséquence de la nouvelle division du travail qui entraîne un processus de différenciation sociale accélérée.

Paysans montagnards du Nord-Cameroun : Les monts Mandara

Author:
ISBN: 9782709924993 DOI: 10.4000/books.irdeditions.15036 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Business and Management
Added to DOAB on : 2019-07-31 11:25:14
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les habitants des monts Mandara sont des paysans enracinés, qui savent tirer parti d'un milieu naturel difficile. Au nord de Mokolo, où les densités humaines sont très élevées, ils parviennent à subsister et à conserver la fertilité de leurs sols, grâce à des techniques culturales intensives (terrasses, adaptation des semences, engrais). Au sud de Mokolo, les systèmes agraires, d'une étonnante diversité, peuvent se montrer remarquablement performants chez certains groupes ethniques. Progressivement, ces populations sont entrées dans une économie monétaire en développant certaines cultures pour la vente. Depuis 1960, elles sont confrontées à des changements plus radicaux. Les pressions exercées pour qu'elles abandonnent les parties les plus accidentées de leur terroir et s'installent en piémont, la possibilité d'émigrer en plaine, la scolarisation, l'islamisation – qui touche une bonne partie des ethnies du sud –, et enfin les actions menées au plan agricole, ébranlent les structures agraires et sociales traditionnelles. Comment ces sociétés, jusqu'alors très préservées, et chez qui le social, l'agraire et le religieux sont étroitement liés, vivent-elles ces changements ? Quels sont leurs perspectives de développement, mais aussi les risques que représente l'abandon de certaines pratiques agricoles parfaitement adaptées au milieu ?

Listing 1 - 10 of 16 << page
of 2
>>
Sort by
Narrow your search

Publisher

IRD Éditions (15)

Presses universitaires de Rennes (1)


License

OpenEdition Licence for Books (15)

OpenEdition licence for Books (1)


Language

french (16)


Year
From To Submit

2008 (1)

2007 (1)

2005 (1)

2004 (1)

2003 (1)

2002 (1)

2000 (1)

1998 (1)