Search results: Found 5

Listing 1 - 5 of 5
Sort by
Savants et écrivains : portraits croisés dans la France du XIXe siècle

Author:
ISBN: 9782848324593 DOI: 10.4000/books.apu.17338 Language: French
Publisher: Artois Presses Université
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:27
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’anthologie Savants et écrivains : portraits croisés dans la France du XIXe siècle réunit les portraits, plus ou moins connus, que des savants ou des écrivains ont dressés d’écrivains ou de savants. Elle dresse un panorama varié de la manière dont chacun mesure ce qui le distingue de l’autre et montre la richesse possible des articulations des pratiques littéraires et savantes au siècle réputé être celui de la séparation des deux sphères. Qu’il vise à esquisser le contour d’un contremodèle ou, au contraire, d’un double possible, qu’il entende construire une allégorie, le portrait de savant fait par un écrivain ou le portrait d’écrivain composé par un savant témoigne de la nécessaire référence à l’Autre dans la définition de ses propres pratiques et de son propre discours. Les portraits croisés n’ont pas pour seul objet de définir un sujet (le « savant » ou l’« écrivain ») ; ils font émerger la compétence particulière d’un regard spécialisé qui, traitant d’une sphère étrangère, entend définir ses méthodes et ses limites.

Keywords

anthologie --- portrait --- savant --- écrivain --- littérature

Experts et expertises au Moyen Âge. Consilium quaeritur a perito : XLIIe Congrès de la SHMESP (Oxford, 31 mars-3 avril 2011)

Author:
ISBN: 9791035101602 DOI: 10.4000/books.psorbonne.34027 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:42
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le XLIIe Congrès de la Société des historiens médiévistes de l'Enseignement supérieur public, qui s'est tenu à Oxford en mars-avril 2011, a consacré ses travaux à une figure longtemps mal connue et mal identifiée, une figure dont la dénomination semble à ce point sortie de la technocratie moderne qu'on peine à l'imaginer pour les époques plus anciennes, et pour le Moyen Âge en particulier : l'expert. À la charnière de la pratique et de la doctrine, l'expert sert de raccord entre des expériences sociales aussi complexes que diversifiées. Seul ou en petit comité, il est requis pour donner son avis, valider une hypothèse, dire sa vérité nourrie – du moins, le suppose-t-on – d'objectivité et de connaissances savantes, dans les lieux les plus divers : le tribunal évidemment, mais aussi le chantier de construction, le lit du malade, devant des reliques ou lors d'une discussion savante. Ce qui qualifie l'expert à agir, c'est à la fois un savoir reconnu et une position sociale : la compétence technique ne suffit pas toujours ; il y faut en plus une reconnaissance qui n'est pas souvent explicitée, mais qui est pourtant indispensable pour que les parties requérantes s'en remettent à l'avis d'une tierce personne. C'est à cet entre-deux social et fonctionnel, entre savoir et faire savoir, que se situe la fonction de l'expert. En en faisant le sujet de son congrès, la Société des médiévistes a voulu attirer l'attention sur cette fonction qui n'est ni un métier, ni un statut permanent, mais qui présuppose à la fois la maîtrise savante et la capacité de la faire reconnaître dans des situations nécessairement délicates ou incertaines. La multiplicité des cas ici examinés, qui balaient tout le millénaire médiéval, de l'Orient à l'Occident, témoigne de la place qu'a su conquérir ce technicien – le métier étant très majoritairement masculin, comme tous les espaces de domination – qui vient aider à la prise de décision, sans être lui-même décisionnaire. C'est qu'en effet l'expertise n'est pas une fin en soi. Elle vise à éclairer pour permettre au jeu des institutions de fonctionner dans un consensus garanti par la compétence super partes d'une personnalité extérieure. En s'intéressant aux critères de sélection des experts autant qu'à leur modalité d'intervention ou aux effets de celle-ci, les contributions ici réunies brassent une large matière qui illustre comment les sociétés médiévales ont su mobiliser ces médiateurs de la décision, bien plus nombreux et actifs qu'on ne le supposait.

Une histoire de la fiche érudite

Author:
ISBN: 9782375460788 DOI: 10.4000/books.pressesenssib.6211 Language: French
Publisher: Presses de l’enssib
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Lucien Febvre avait en tête d’écrire une histoire de la fiche érudite. Ce dispositif, connu dans le monde des bibliothèques, a eu des effets très directs et concrets sur les savoirs savants, leur accumulation, leur validation, et leur diffusion entre 1850 et 1980. L’ouvrage croise une approche historique, linguistique, anthropologique, voire pathologique, d’outils dont le but est d’inscrire des données, mais aussi de compiler, de commenter, de croiser. Les pratiques de Marcel Mauss et Michel Foucault sont étudiées en exemple (ou contre-exemple). Jean-François Bert est maître d’enseignement et de recherche à l’université de Lausanne.

Lectures de Consuelo - La Comtesse de Rudolstadt de George Sand

Authors: ---
ISBN: 9782729710873 DOI: 10.4000/books.pul.6654 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Lyon
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-04 12:20:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Paru en 1842-1843 dans la Revue indépendante que George Sand venait de fonder avec le philosophe socialiste et républicain Pierre Leroux, ce vaste ensemble romanesque est aujourd'hui considéré comme un des sommets de son œuvre de fiction. Roman d'aventures et roman historique, c'est en même temps un roman d'amour, un roman social, un roman initiatique au féminin, et un grand roman sur la musique qui met en question les rapports entre art savant et art populaire, art sacré et art profane, et interroge la fonction de l'artiste dans la société. La relation du romantisme français et des utopismes sociaux du xixe siècle avec les Lumières et les espoirs révolutionnaires du siècle précédent constitue un de ses enjeux majeurs, entre dette nostalgique et prise de distance critique. Ce livre, issu d'un séminaire et d'un colloque international tenus à Lyon en 2001, réunit les contributions de vingt-neuf spécialistes de littérature française, littérature comparée, histoire et musicologie. Ils ont concentré leur attention sur la poétique romanesque propre à Sand ; sur son traitement de l'opéra, des fêtes et de la musique ; sur sa conception de la famille humaine, entre violences et échanges ; sur le sens de l'initiation ; sur les modèles littéraires et idéologiques qui sont pris pour références ; sur les influences qu'elle a pu exercer. Leurs recherches ont été portées par une double exigence : lire George Sand en la resituant avec précision dans le contexte des productions artistiques et des débats de son temps ; faire apparaître la cohérence et l'originalité de son écriture dans ce qui aurait dû n'être qu'un conte dans une revue à caractère militant, et qui est devenu un des très grands romans du premier xixe siècle français, comparé par Alain au Wilhelm Meister de Goethe.

Élites et pouvoirs locaux : La France du Sud-Est sous la Troisième République

Authors: ---
ISBN: 9782729710583 DOI: 10.4000/books.pul.17281 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Lyon
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-04 12:20:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'ambition de cet ouvrage est de contribuer à une histoire et à une sociologie des élites et des pouvoirs locaux sous la Troisième République, à partir de travaux portant sur leurs profils, leurs représentations, leur permanence et leur renouvellement ainsi que sur leurs attitudes dans le conflit traditionnel entre Paris et la province. Il s'agit donc de tenter de reconstituer, de manière empirique, un certain nombre de « configurations » et de réseaux de pouvoir afin de mieux saisir l'armature du contrôle politique et social, et par conséquent, les figures concrètes de la gouvernance des sociétés locales. Les champs d'investigation englobent ici la dimension communale, départementale et régionale sur l'ensemble du territoire de la France du Sud-Est.

Listing 1 - 5 of 5
Sort by