Search results: Found 2

Listing 1 - 2 of 2
Sort by
Énergies nouvelles, territoires autonomes ?

Author:
ISBN: 9782858312788 DOI: 10.4000/books.pressesinalco.17363 Language: French
Publisher: Presses de l’Inalco
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:40
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Londres, Aberdeen, Malmö, l’Allemagne, le Japon… autant de cas qui illustrent la diversité des approches retenues par les acteurs locaux pour jouer un rôle dans la transformation des systèmes énergétiques. En s’appuyant sur la géographie, la science politique, l’histoire, l’architecture, le droit, cet ouvrage collectif illustre combien la libéralisation du secteur de l’énergie engagée non seulement en Europe mais aussi hors d’Europe a conduit à une recomposition des partenariats entre les acteurs publics locaux, les États et le secteur privé. Si la montée en puissance des énergies renouvelables n’a pour autant pas (encore ?) offert une nouvelle chance aux utopies d’un habitat ou d’un territoire totalement autonome, elle a en revanche ouvert un large éventail de possibilités aux territoires. Projets citoyens, initiatives privées, stratégies publiques concourent à un renouvellement des pratiques et donnent lieu à des innovations susceptibles de toucher la forme des villes et l’économie de leur territoire sans oublier la production architecturale appelée à se refonder. On peut cependant s’interroger. Dans un monde fondé sur l’échange, la circulation, les réseaux, l’aspiration à l’autonomie énergétique n’est-elle pas un anachronisme ? La multiplicité des innovations locales change-t-elle radicalement la donne quant à l’équilibre des pouvoirs et des rapports de force entre États et acteurs locaux ? La question invite à appréhender la décentralisation énergétique à différentes échelles. C’est en effet dans l’articulation entre niveaux de gouvernance et dans l’interaction entre acteurs publics et acteurs privés que l’avenir de la transformation des systèmes énergétiques se prépare.

Mindanao : Séparatisme, autonomie et vendetta

Author:
ISBN: 9782355960062 DOI: 10.4000/books.irasec.884 Language: French
Publisher: Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:36
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Aux yeux des Philippins, Mindanao est un continent noir, peuplé de musulmans qui incarnent la figure de l’autre pour ne pas dire du mal. Cette représentation n’a pas beaucoup changé depuis la colonisation. Les « événements » couverts par les médias depuis la guerre - appelons les choses par leur nom - sous Marcos ont renforcé la perception des musulmans comme des fauteurs de troubles. À bien des égards, le conflit autonomiste, séparatiste, ressemble à la guerre civile du Liban caricaturée par les journalistes occidentaux comme un combat manichéen entre les bons chrétiens et les méchants musulmans. Pour se départir de cette impression, François-Xavier Bonnet a reconsidéré les préjugés qui ont formé le prêt-à-penser des observateurs extérieurs. Son travail fait date car aucun chercheur avant lui n’avait effectué une coupe géologique du conflit en examinant la stratification des tensions, comme autant de couches sédimentaires empilées, altérées par les lignes de faille provoquées par la guerre. Il fallait un géographe de formation pour combiner les différentes échelles d’analyse, souvent enchevêtrées. Il fallait un géopolitologue de conviction pour ne pas accabler une communauté et mettre en lumière la complexité des dynamiques politiques à l’œuvre sur le territoire. La géographie/géo­politique française invite aussi à réfléchir sur l’histoire. Or, la narration du conflit a été négligée au profit d’une étude originale des causes en amont - qui n’existait ni aux États-Unis ni aux Philippines - et des conséquences (avec les règlements de paix) en aval. Il a fallu plusieurs années d’enquête de terrain pour jeter une lumière nouvelle sur cette question.

Listing 1 - 2 of 2
Sort by