Publications du Centre Camille Jullian

http://books.openedition.org/pccj

About

Peer review info

License info

All our books are protected by French Law (droits d’auteur). All our open access books are free to read for everybody, without limitation. All our open access books are free to share with our embeddable reader, in any context, without limitation.


Browse results: Found 18

Listing 1 - 10 of 18 << page
of 2
>>
Les Alpes occidentales romaines : Développement urbain et exploitation des ressources ‎des régions de montagne‎ (Gaule Narbonnaise, Italie, provinces alpines)‎

Authors:
ISBN: 9782957155705 DOI: 10.4000/books.pccj.110 Language: French
Publisher: Publications du Centre Camille Jullian
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Vues à travers le filtre des auteurs antiques, les Alpes ont une image associée au caractère hostile et répulsif de la montagne. Cette image qui tient du topos littéraire relève pourtant d’une réalité propre aux régions de montagne : la difficulté d’accès et de franchissement, liée au relief et aux conditions climatiques. La principale caractéristique de la montagne est en effet de juxtaposer des zones basses (les vallées) et des reliefs plus ou moins abrupts et élevés. Pour l’époque romaine, cette juxtaposition a été traduite en termes d’opposition entre des zones basses romanisées, et des montagnes occupées par des populations indigènes peu civilisées. Pour cette raison, les Alpes sont d’abord perçues comme des espaces à franchir, où s’arrêter ne présente aucun intérêt, et qui peuvent même être dangereux. La présente enquête s’est orientée dans deux directions distinctes. La première concerne l’urbanisation et, de façon plus générale, les modes d’occupation des Alpes occidentales durant la période romaine. Le développement de villes et d’agglomérations et l’émergence d’un réseau parfois dense d’établissements ruraux témoignent d’évolutions majeures dans l’occupation des régions alpines. Le second axe de la recherche concerne les ressources elles-mêmes, au centre des activités économiques des populations alpines. Devant la rareté des données archéologiques, l'auteur recourt au paléoenvironnement pour rendre leur place à deux activités caractéristiques des économies de montagne, le pastoralisme et l’exploitation des mines.

Les amphores grecques dans le nord de l’Italie : Échanges commerciaux entre les Apennins et les Alpes aux époques archaïque et classique

Authors:
ISBN: 9782957155798 DOI: 10.4000/books.pccj.1244 Language: French
Publisher: Publications du Centre Camille Jullian
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le développement du commerce dans la vallée du Pô et dans le reste de l’Italie du Nord entre le VIe et le Ve s. av. J.-C. est au centre du débat scientifique des dernières années sur le rôle des Étrusques dans le système des échanges dans cette aire géographique. L’attention des chercheurs s’est en effet concentrée non seulement sur l’organisation sociopolitique, mais également sur les potentialités économiques et sur les rapports internes de la région, dans le but de restituer le cadre général des dynamiques et des itinéraires commerciaux. Ce cadre est complexe et organisé, l’Étrurie padane se révélant comme le carrefour des intérêts commerciaux de différents groupes ethniques dès une époque très ancienne. Le territoire padan est traversé dès l’époque villanovienne par un important itinéraire commercial. À la suite de l’insertion progressive des partenaires commerciaux grecs, dans le courant de la première moitié du VIe s. av. J.-C., le rôle économique et culturel de la région atteint son acmé après le milieu du siècle et pendant le siècle suivant. La manifestation la plus éclatante du phénomène se traduit pat la physionomie fédérale prise par la région étrusco-padane et par la diffusion du modèle urbain à travers la nouvelle fondation de Bologne/Felsina ainsi que la fondation ou l’ implication d’autres cités et habitats, tels Adria, Spina, Marzabotto et le Forcello. Cette réorganisation est liée à la nécessité de soutenir et de renforcer des activités commerciales de plus en plus complexes et désormais décidément projetées vers la Côte adriatique septentrionale. Dans ce cadre. une place majeure est occupée par les amphores de transport, une catégorie d’importations toutefois mal prise en compte par les études traditionnelles du secteur en raison des difficultés d’identification de ce matériel. La première partie de l’ouvrage porte sur une révision des études consacrées aux amphores grecques d’époque archaïque tardive et classique, ainsi que sur des études analytiques de corpus d’amphores de ce contexte historico-culturel. La seconde partie est consacrée à la présentation et à l’étude du matériel amphorique de l’Étrurie padane et de l’Italie septentrionale. Cette étude porte aussi bien sur le recensement et l’analyse du matériel publié que sur l’étude ex nova de corpus de matériels inédits.

Apollonia du Pont (Sozopol) : La nécropole de Kalfata (Ve-IIIe s. av. J.-C.)

Authors:
ISBN: 9782957155743 DOI: 10.4000/books.pccj.158 Language: French
Publisher: Publications du Centre Camille Jullian
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Entre 2002 et 2007, une mission conjointe du Centre Camille Jullian à Aix-en-Provence et de l'Institut archéologique de Sofia, dirigée par Antoine Hermany et Krastina Panayotova, a effectué sur le site de l'ancienne colonie grecque d'Apollonia du Pont (à l'emplacement de la ville actuelle de Sozopol) des recherches dont les résultats sont présentés dans cet ouvrage. Elles ont consisté en premier lieu en trois campagnes de fouilles (2002-2004) dans la principale nécropole de la ville antique, au lieu-dit Kalfata, dont l'importance avait été mise en évidence par les fouilles réalisées sous la direction d'Ivan Venedikov à la fin des années 1940, puis par celles que mène l'Institut archéologique de Sofia depuis 1992, sous la direction de K. Panayotova. Ces trois campagnes ont amené à la découverte, dans un cadre architectural original, de 56 sépultures auxquelles sont associés 35 dépôts et 11 petits foyers contenant des offrandes. Cet ensemble, qui s'échelonne entre la deuxième moitié du V ͤ siècle et le milieu du III ͤ siècle av. J.-C., apporte, grâce à la mise en place d'une équipe pluridisciplinaire, des informations importants sur les pratiques funéraires, mais aussi, plus généralement, le mode de vie, les pathologies et, par l'intermédiaire des objets déposés dans les tombes ou à côté d'elles, sur les relations qu'entretenaient avec Athènes et d'autres cités grecques les habitants de cette cité installée en milieu thrace. Pour compléter ces informations, une étude du contexte géomorphologique dans lequel s'est développée la ville grecque a été réalisée par une équipe de l'université d'Aix-Marseille (laboratoire du CEREGE), associé à un bilan sur l'histoire d'Apollonia et sur notre connaissance de son espace urbain, qui fait l'objet depuis plusieurs années d'importantes recherches. Les fouilles et la préparation de la publication ont été menées à bien grâce à l'aide financière du ministère des Affaire étrangères et européennes.

Archéologie de la montagne européenne : Actes de la table ronde internationale de Gap, 29 septembre-1er octobre 2008

Authors: ---
ISBN: 9782957155736 DOI: 10.4000/books.pccj.143 Language: French
Publisher: Publications du Centre Camille Jullian
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Depuis quelques années, l'archéologie de la montagne connaît un indéniable regain d'intérêt. Les problématiques liées au statut des espaces d'altitude irriguent des programmes pluridisciplinaires, actuellement menés ou projetés dans les différents massifs européens. Dans ce contexte, les approches diachroniques et géoarchéologiques permettent désormais de mieux connaître des territoires qu'une absence de recherche et certains présupposés maintenaient encore naguère dans un état proche de la terra incognita. Cette dynamique est rythmée par toute une série de rencontres internationales dans laquelle s'inscrit la table ronde qui s'est déroulée au Musée-Muséum départemental de Gap entre le 29 septembre et le 1er octobre 2008. Les vingt-neuf contributions rassemblées dans le présent volume reflètent à la fois la diversité des zones étudiées et l'interdisciplinarité des recherches. Avec cette publication, nous espérons contribuer de façon significative au dialogue et à la coordination nécessaires entre les équipes de recherche se vouant à l'étude de la présence et de l'activité de l'homme au coeur des écosystèmes de moyenne et de haute montagne en Europe, des milieux bien particuliers, parfois difficiles à appréhender et trop longtemps restés en marge des terrains d'investigation de l'archéologie.

Batellerie gallo-romaine : Pratiques régionales et influences maritimes ‎méditerranéennes

Authors: --- ---
ISBN: 9782957155781 DOI: 10.4000/books.pccj.967 Language: French
Publisher: Publications du Centre Camille Jullian
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les récentes découvertes d’épaves de barges fluviales gallo-romaines à Lyon (place Tolozan et Parc Saint-Georges) et à Arles, auxquels s’ajoutent les épaves de Chalon-sur-Saône, ont non seulement attiré l’attention sur la batellerie fluviale et lacustre gallo-romaine mais aussi porté au premier plan des recherches le bassin rhodanien et le midi de la Gaule jusque-là peu présent ou même totalement absent du débat. Or les particularités de ces épaves renouvellent fondamentalement le sujet en montrant l’existence d’une tradition régionale « Rhône-Saône » mettant en lumière des influences maritimes méditerranéennes. Dès lors, il devenait intéressant de confronter ces recherches, intéressant le bassin fluvial Rhône-Saône et le midi de la Gaule, à celles menées sur l’Europe du Nord qui avaient monopolisé le débat sur la construction navale gallo-romaine. À partir de données provenant de l’arc rhénan (Allemagne, Pays- Bas) et du lac de Neuchâtel (Suisse), ces recherches avaient jusqu’alors mis en évidence l’existence des seules groupes régionaux « Rhénan » et « Alpin ». Il est aussi apparu enrichissant d’élargir le sujet de cet ouvrage à d’autres épaves, comme l’épave lagunaire de la Conque des Salins (étang de Thau, Hérault), encore peu connue, et l’épave du chaland de la Ljubljanica (Slovénie), de découverte plus ancienne, dont les caractéristiques s’inscrivent dans le cadre de la nouvelle problématique définie autour des notions de pratiques régionales et d’influences maritimes méditerranéennes. C’est, au total, à un renouvellement complet du panorama de la construction navale et de la batellerie gallo-romaine que nous invite cet ouvrage. Ce dernier, richement illustré, comporte de nombreuses contributions de spécialistes français et étrangers qui remettent au premier plan les études sur la batellerie antique et montrent l’intérêt de ces recherches en un domaine trop souvent considéré comme mineur.

Les Carrières de la Couronne de l’Antiquité à l’époque contemporaine

Authors:
ISBN: 9782491788032 DOI: 10.4000/books.pccj.3163 Language: French
Publisher: Publications du Centre Camille Jullian
Subject: Architecture
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les carrières de la Couronne, sur la commune de Martigues, ont été exploitées depuis au moins le IIIe s. av. J.-C. jusqu’au XXe s., avec une utilisation massive à certaines périodes, comme la fin de l’époque hellénistique (IIe-Ier s. av. J.-C.) ou le XVIIe. L’ouvrage propose d’abord un inventaire des carrières, situant chaque exploitation et proposant pour chacune, lorsque c’est possible, une chronologie. L’étude des carrières antiques et médiévales est particulièrement difficile parce que la réouverture de ces exploitations au cours d’époques plus récentes en a fait disparaître les traces. On aborde ensuite la question du transport des matériaux, à la fois par voie terrestre, à courte distance, et surtout pour l’accès aux ports d’embarquement, puis par voie maritime, pour laquelle on dispose de quelques épaves antiques et d’une documentation importante d’archives à l’époque moderne. La troisième partie est centrée sur les qualités techniques de la pierre de la Couronne et sur sa mise en œuvre dans les monuments, particulièrement à Marseille. Un chapitre traite des matériaux concurrents du calcaire de la Couronne. La dernière partie est consacrée au « village de carriers » de la Couronne, à l’organisation professionnelle et aux conditions sociales de la vie des carriers. Le volume est complété par une abondante annexe où sont regroupés une partie des nombreux documents d’archives utilisés.

Contacts et acculturations en Méditerranée occidentale : Hommages à Michel Bats

Authors:
ISBN: 9782491788049 DOI: 10.4000/books.pccj.1768 Language: French
Publisher: Publications du Centre Camille Jullian
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La question des contacts entre les différents peuples qui bordent les rives de la Méditerranée nord occidentale est l’un des sujets phares de la recherche archéologique de ces trente dernières années. Que l’on parle d’époque archaïque et classique ou de Protohistoire et d’âge du Fer, les échanges et les processus d’acculturation de ces peuples qui entrèrent alors en contact les uns avec les autres : Grecs, Celtes, Phéniciens, Ibères, Ligures, Étrusques, ont retenu l’attention des chercheurs travaillant sur l’expansion grecque dans ces régions, sur les trafics commerciaux, sur les échanges culturels. L’œuvre de Michel Bats (Directeur de recherche honoraire du CNRS) traverse toutes ces thématiques : la présence des Phocéens et des Étrusques dans le bassin occidental de la Méditerranée, l’acculturation et les identités ethno-culturelles, les recherches sur la céramique et ses usages dans une perspective anthropologique, l’appropriation de l’écriture par les sociétés protohistoriques. Ses collègues et amis, en organisant ce colloque et en participant à ces actes, entendent lui témoigner leur amitié et leur dette intellectuelle. Ce volume réunit des articles des meilleurs spécialistes, actuels de la question - des chercheurs de toute la Méditerranée - autour des quatre grands thèmes que nous venons d’évoquer afin tout à la fois de dresser un bilan et de définir de nouvelles perspectives. Cet ouvrage présente donc aussi bien des synthèses - sur la présence grecque en Espagne, sur l’origine de l’écriture, sur les pratiques funéraires, sur les identités culturelles et ethniques - que des découvertes récentes concernant la thématique des contacts et de l’acculturation en Méditerranée nord occidentale : l’agglomération du Premier âge du Fer de La Cougourlude (Lattes, Hérault) fouillée durant l’été 2010 ; le sanctuaire hellénistique de Cumes et les fouilles récentes de Fratte en Italie ; les ateliers de potiers de Rosas en Espagne ; les dernières découvertes d’Olbia de Provence.

Keywords

acculturation --- ceramics --- epigraphy --- Etruscans --- Greeks --- identity

Fish & Ships : Production et commerce des salsamenta durant l'Antiquité

Authors: ---
ISBN: 9782491788063 DOI: 10.4000/books.pccj.1507 Language: French
Publisher: Publications du Centre Camille Jullian
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les poissons et leurs dérivés sont durant l’Antiquité une des bases de l’alimentation en Méditerranée. Pour autant, l’état de nos connaissances sur ces produits souffre aujourd’hui encore de nombreuses lacunes, que cet ouvrage tente partiellement de combler. Pour cela, il était nécessaire de réunir des études de spécialistes de différents horizons, d’une part pour faire le point sur des zones qui désormais sont les vitrines de nos disciplines - l’Afrique et la péninsule Ibérique notamment -, et d’autre part pour mettre l’accent sur des aires géographiques ou des périodes qui sont encore trop peu connues ou étudiées. Cet ouvrage, articulé autour de trois thèmes respectivement dédiés à des approches historiographiques et technologiques, à des études archéologiques sur l’Afrique et, enfin, à d’autres consacrées au reste de la Méditerranée, est majoritairement composé d’articles écrits par de jeunes chercheurs dont les travaux récents constituent un apport documentaire fondamental pour le renouvellement des problématiques qui sont à l’origine de la rencontre publiée ici. En ce sens, ce volume marque une étape dans l’avancée de nos connaissances en ce domaine.

Fouilles à Marseille : Objets quotidiens médiévaux et modernes

Authors: --- ---
ISBN: 9782491788056 DOI: 10.4000/books.pccj.3443 Language: French
Publisher: Publications du Centre Camille Jullian
Subject: Arts in general
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les objets du quotidien, devenus mobilier archéologique du fait de leur enfouissement dans les couches sédimentaires ou de leur insertion dans des maçonneries, font partie intégrante des données que les archéologues utilisent pour la compréhension d’un site archéologique. Ajoutés les uns aux autres et au fil du temps, ces objets de la vie quotidienne forment des masses parfois imposantes à récolter pendant le chantier, à gérer et à traiter pour les conserver dignement et à étudier. Mais ils témoignent d’une façon particulièrement concrète de la façon dont les Marseillais ont vécu tout au long du Moyen Âge et de l’époque moderne. On trouvera dans cet ouvrage une étude la plus large possible de catégories variées de ces objets du quotidien. En premier lieu la céramique, retrouvée en contexte « de consommation », renseignant sur les approvisionnements d’une ville portuaire et sur les usages quotidiens de ceux qui y vivaient. Au côté des monnaies, peu nombreuses, des pipes ou du mobilier en verre, qui témoigne d’une évolution des goûts de la table, les objets métalliques et en matière dure animale sont autant de traces d’une matérialité de la vie quotidienne qui vient égayer des vestiges archéologiques parfois un peu arides tant ils ont été détruits au fil des siècles. Cet ouvrage vient ainsi compléter le premier volume paru sur Marseille médiévale et moderne (BiAMA 7), qui avait présenté le cadre général de la cité et le détail des fouilles récentes portant sur ces périodes. Le spécialiste, comme le grand public, y trouvera largement la matière d’une connaissance renouvelée sur ce sujet.

Fouilles à Marseille : la ville médiévale et moderne

Authors: --- --- --- --- et al.
ISBN: 9782957155767 DOI: 10.4000/books.pccj.879 Language: French
Publisher: Publications du Centre Camille Jullian
Subject: Architecture
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les fouilles archéologiques conduites dans le centre de Marseille depuis quelques décennies ont transformé notre connaissance de la ville. Longtemps focalisée sur la période grecque, première ville de France oblige, l'attention des archéologues s'est portée également sur des vestiges plus récents à partir du début des années 1990, alors que se multipliaient les opérations d'aménagement soit en limite de la ville antique et médiévale, soit au coeur même de celle-ci. Ainsi, de la place Villeneuve-Bargemon à la bibliothèque de l'Alcazar ou au tunnel de la Major, ce sont autant de lieux de découvertes qui retracent l'histoire de Marseille depuis le début du Moyen Age jusqu'à la Révolution française. Après dix ans de réflexion, alimentée par de nombreux articles, une exposition et des échanges croisés sur Marseille médiévale et moderne, les auteurs de ce volume ont souhaité restituer l'histoire de ce port majeur de la Méditerranée qu'est Marseille à un public aussi bien spécialisé que simplement désireux de mieux connaître cette ville. Le lecteur pourra ainsi comprendre comment des vestiges archéologiques, soigneusement sortis de leur gangue de terre par des archéologues professionnels, attestent des heurs et malheurs d'une cité qui croît au rythme du développement de l'activité portuaire. A côté des archéologues, la contribution des historiens et des archivistes à cette redécouverte de Marseille est importante. Elle témoigne de la nécessité de multiplier les regards sur des périodes que l'on croit connaître parce que plus proches de nous. L'ancrage que donne la matérialité des vestiges permet de mieux comprendre les références topographiques des textes d'archives écrits à une époque où l'évidence des lieux pour leurs contemporains fait ressortir notre propre ignorance. Abondamment illustré, ce volume met en valeur également le développement d'une archéologie des Temps modernes à côté de celle, déjà acceptée, du Moyen Age. C'est le développement de l'archéologie dite "de sauvetage" puis "préventive" qui a incité à traiter de façon égale tous les vestiges, quelle que soit leur période. Et là encore la confrontation avec les textes, en particulier dans le domaine de la construction, montre tout l'intérêt de cette approche pour la connaissance de nos racines.

Listing 1 - 10 of 18 << page
of 2
>>