IFAEE

http://books.openedition.org/cirac

About

The French and Germand Institute of European Studies (Institut franco-allemand d’études européennes, IFAEE in French), previously CIRAC, aims to broaden the knowledge of Germany, in particular in the fields of political, economic and social life. Built as a center of expertise on Germany and French-German relationships, its research is geared towards decision makers from the political, economic and social life, as well as professionals, the media and the whole research community.

Peer review info

License info

All our books are protected by French Law (droits d’auteur). All our open access books are free to read for everybody, without limitation. All our open access books are free to share with our embeddable reader, in any context, without limitation.


Browse results: Found 14

Listing 1 - 10 of 14 << page
of 2
>>
L'aide au retour à l'emploi : Politiques françaises, allemandes et internationales

Authors: --- ---
ISBN: 9782905518675 DOI: 10.4000/books.cirac.285 Language: French
Publisher: IFAEE
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:27
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En France comme en Allemagne, les dispositifs d'aide aux personnes durablement privées d'emploi et de revenu d'activité ont fait l'objet d'une réforme ces dernières années, avec pour ambition d'inciter les bénéficiaires à rechercher activement un emploi. En France, le revenu de solidarité active (RSA), généralisé en juin 2009, a fusionné le revenu minimum d'insertion (RMI) et l'allocation de parent isolé (API). Visant à réduire la pauvreté et à faire en sorte que le retour à l'emploi soit financièrement attractif, il s'inscrit dans une démarche d'accompagnement des allocataires. En Allemagne, la réforme Hartz IV de 2005 a aligné le montant de base de l'assistance-chômage (ALG II) sur celui de l'aide sociale. Mesure phare de l'Agenda 2010 du gouvernement Schröder, ce nouveau régime a vocation à encourager les allocataires à rechercher activement un travail, au moyen notamment d'une politique suivie d'aide à la requalification et à la réinsertion de la part des services de l'emploi. Le présent ouvrage a pour ambition de mettre en évidence la logique spécifique de fonctionnement des deux dispositifs et d'en mesurer l'efficacité en termes de retour à l'emploi, tout en comparant plus précisément l'ampleur et la structure des groupes cibles et bénéficiaires concernés. Il permet en outre d'étudier les enjeux sociaux de la réinsertion des chômeurs en situation d'exclusion, sous l'angle de la précarité et du maintien de l'employabilité. Les résultats ainsi obtenus sont replacés dans le contexte de la stratégie d'inclusion active de la Commission européenne, puis confrontés, à titre de comparaison, aux expériences danoise, finlandaise, anglaise et australienne.

Allemagne 2001 : Regards sur une économie en mutation

Authors:
ISBN: 9782905518538 DOI: 10.4000/books.cirac.836 Language: French
Publisher: IFAEE
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:27
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Confronté au double défi de l'unification et de la mondialisation, le « modèle rhénan » semblait s'être progressivement englué dans ses pesanteurs et ses rigidités. Pourtant, le gouvernement Schröder est parvenu à sortir l'Allemagne de sa torpeur. Réforme fiscale, privatisations, modernisation bancaire et financière, épargne-retraite, flexibilité du travail, gouvernance sociale,... - aucun domaine n'échappe à de profondes mutations. Une nouvelle dynamique collective de modernisation a saisi pouvoirs publics, acteurs économiques, partenaires sociaux ; elle se fonde sur une acceptation raisonnée du changement. Dans un contexte en pleine évolution, l'Allemagne réagit et tente de libérer sa compétitivité, ses forces d'innovation et de croissance. L'impératif réformateur est triple : la globalisation et l'intégration croissante de l'Union européenne exigent l'adaptation des structures et de la réglementation ; la « révolution technologique » force à la réorganisation des activités et des règles du jeu ; la normalité nouvelle de l'Allemagne réunifiée appelle la redéfinition des fondements mêmes du « modèle rhénan ». Le défi que relève actuellement la société allemande dépasse l'horizon mental national. C'est avant tout un choix européen assumé. Parce que le site Allemagne est au cœur de l'Europe, il ne peut échapper à la modernisation : de son dynamisme retrouvé dépendra la compétitivité de l'espace économique européen dans son ensemble, et donc celle de chacun des Etats membres. En révélant le haut degré d'interdépendance des économies nationales au sein de la zone euro, l'avènement de la monnaie unique en a forcé la prise de conscience collective. Tout autant que la globalisation ou la « nouvelle économie », le vrai levier des mutations que connaît l'économie allemande n'est autre que la réalité vécue et acceptée de l'Europe économique et monétaire. En cela, l'Allemagne est peut-être en train de reprendre une longueur d'avance. Cet ouvrage est le fruit d'un travail collectif issu de l'activité d'étude et d'observation suivies de l'équipe du CIRAC et de son réseau, rassemblés autour de la revue Regards sur l'économie allemande. Les auteurs des contributions sont des spécialistes réputés, de jeunes chercheurs et experts, ainsi que des journalistes spécialisés.

Allemagne, les chemins de l’unité : Reconstruction d’une identité en douze tableaux

Authors:
ISBN: 9782905518637 DOI: 10.4000/books.cirac.491 Language: French
Publisher: IFAEE
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:27
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Depuis quelque temps, notre partenaire privilégié dans l'Union européenne nous fascine et nous irrite à la fois. Première puissance économique européenne, l'Allemagne semble aujourd'hui abandonner cette retenue qui caractérisait jusqu'ici sa politique extérieure et européenne pour exercer un leadership politique de fait dans une Europe qui se cherche. Il est vrai qu'en cela l'Allemagne défend désormais, plus que par le passé, ses intérêts nationaux légitimes. Cette évolution ne traduit pas tant la volonté d'affirmer une quelconque suprématie politique puisque la République fédérale, qui n'a reconquis sa pleine souveraineté qu'en 1990 avec l'Unité allemande, en a alors immédiatement rétrocédé une grande partie à l'UE dans des domaines vitaux, au premier rang desquels celui de la monnaie. Le fait qu'elle tienne désormais à jouer pleinement son rôle dans le gouvernement partagé de l'Union procède plutôt d'une nouvelle identité qui a émergé au fil des générations. Cette identité se nourrit de l'expérience des épreuves surmontées, et surtout de la confiance acquise dans la capacité des décideurs publics et privés, comme de la société dans son ensemble, à édifier un système démocratique, économique, social et monétaire durable qui résiste aux chocs d'un monde imprévisible et instable. Assumant pleinement leur passé, les Allemands ont en même temps acquis la conscience du chemin parcouru, de la stabilité de ce qu'ils ont reconstruit, et aussi de la nécessité de le préserver en affrontant courageusement l'avenir. C'est cette identité collective qui explique que l'Allemagne se présente, aujourd'hui, pleinement souveraine en elle-même, c'est-à-dire consciente de ses acquis et de son expérience, fière de ses principes et de ses valeurs, confiante dans sa capacité à proposer des choix aux Européens et à en assumer les responsabilités. Comment cette nouvelle Allemagne « souveraine » s'est-elle construite, et sur quels fondements ? C'est ce cheminement, à trajectoires multiples et imbriquées, que tentent de retracer et d'éclairer les contributions de cet ouvrage. En douze tableaux, les auteurs, spécialistes éminents ou experts confirmés associés au « réseau de compétences » du CIRAC, présentent la (re)construction patiente et raisonnée des fondations, le séisme libérateur et créateur que fut la réunification allemande et européenne, et les perplexités d'un pilotage à plusieurs dans un monde tout à la fois global et multipolaire. À la lecture de ces tableaux, il apparaît surtout que ce qui fait l'unité de l'Allemagne d'aujourd'hui, et en même temps sa réussite, c'est en réalité une dynamique : celle de la quête permanente d'un équilibre durable dans l'acceptation et la gestion collectivement assumées du changement. Un bilan éclairant pour une Europe perplexe. René Lasserre Directeur du CIRAC Professeur à l’Université de Cergy-Pontoise

Allemagne : compétitivité et dynamiques territoriales

Authors:
ISBN: 9782905518576 DOI: 10.4000/books.cirac.679 Language: French
Publisher: IFAEE
Subject: Business and Management
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:27
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La compétitivité de l'économie allemande ne repose pas uniquement sur la puissance, la spécialisation sectorielle et la tradition exportatrice de son industrie, mais également sur la qualité de ses infrastructures et l'excellence d'une gestion territoriale fondée sur l'autonomie régionale et le polycentrisme. Dans le cadre du fédéralisme, c'est au niveau des Länder que, pour l'essentiel, se conçoit, se décide et se construit la dynamique des territoires et que s'affirme ainsi la capacité de l'Allemagne à faire face aux mutations structurelles d'une économie hautement développée et largement ouverte sur le monde. La vitalité et la solidité de l'économie allemande sont dans une large mesure la résultante de dynamiques territoriales plurielles, dont cet ouvrage montre, à travers une série de portraits de Länder significatifs, qu'elles sont elles-mêmes les fruits de politiques de développement économique régionales inscrites dans la durée. Ainsi de la Bavière rurale devenue site high-tech, du Bade-Wurtemberg qui s'est constitué en écosystème de l'excellence industrielle, de la Rhénanie du Nord-Westphalie, ancien ‘pays noir' reconverti dans le multimédia et la logistique intermodale, de la Saxe qui, délivrée de l'économie planifiée de l'ex-RDA, n'a de cesse de redevenir un site industriel de premier plan au centre de la nouvelle Europe. Pourtant, ce modèle de gestion territoriale polycentrique est lui-même confronté à l'épreuve du changement : la globalisation des activités et, plus encore, l'accélération de l'intégration européenne, placent aujourd'hui l'Allemagne face à un défi de gouvernance. Comment préserver l'autonomie des Länder, garante d'une concurrence régulée des intérêts régionaux au sein d'un fédéralisme coopératif, alors que « Bruxelles », au nom des impératifs de la compétitivité globale, tend à piloter les politiques structurelles jusqu'à l'échelon local ? Comment préserver institutionnellement, dans ce processus d'intégration communautaire aux logiques souvent contradictoires, cette diversité régionale qui fonde la prospérité et l'unité plurielles de l'Allemagne ? René Lasserre Directeur du CIRAC Professeur à l’Université de Cergy-Pontoise

L'Est et l'Ouest face à la chute du Mur : Question de perspective

Authors:
ISBN: 9782905518682 DOI: 10.4000/books.cirac.231 Language: French
Publisher: IFAEE
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:27
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La chute du Mur de Berlin le 9 novembre 1989 a surpris le monde entier. Il est tombé aussi rapidement qu'il avait été construit : en une nuit. Avec le recul, l'événement apparaît en réalité comme un épisode - certes très important par lui-même - dans un processus qui a commencé quelques mois, et même quelques années auparavant, et dont les prolongements se font ressentir jusqu'à aujourd'hui, dans un monde devenu pourtant très différent. Mais quelles furent les réactions, en Europe et ailleurs, dans la période qui a suivi ce choc ? Une fois passée la stupeur - quasi-générale, et au-delà des scènes de joie de nombreux citoyens du monde entier relayées par les médias, les attitudes face à cet événement ont été, d'Est en Ouest, fort diverses. Elles sont fonction de la situation politique et géopolitique du pays concerné et de ses intérêts à ce moment-là, de son rapport à l'Allemagne passée et présente, et elles dépendent bien sûr aussi des dirigeants alors en place. George Bush, François Mitterrand, Mikhaïl Gorbatchev, Nicolae Ceauşescu, Margaret Thatcher, Fidel Castro ou encore les dirigeants coréens, pour n'en citer que quelques-uns, ont nécessairement eu un regard très différent sur l'événement. Question de perspective donc, comme le montrent les contributions présentées dans cet ouvrage. Après une remise en contexte des enjeux de la construction du Mur puis de sa chute, sont analysés ici les craintes et les espoirs suscités par une situation totalement nouvelle, et qui semblait pouvoir devenir incontrôlable. La lisibilité d'un monde jusqu'alors clairement divisé en deux blocs disparaît soudainement, l'ordre issu de la seconde guerre mondiale est remis en cause, sans que les contours de la nouvelle donne ne soient encore perceptibles.

Formation des élites en France et en Allemagne

Authors:
ISBN: 9782905518552 DOI: 10.4000/books.cirac.751 Language: French
Publisher: IFAEE
Subject: Business and Management
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:27
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Étudier en sciences sociales la formation des élites dans une perspective comparative franco-allemande peut sembler banal. Ce n'est pourtant pas le cas. Les occasions sont finalement assez rares pour les chercheurs des deux pays de confronter leurs résultats. Il est vrai que les productions scientifiques respectives s'inscrivent dans un paysage contrasté. La recherche française sur les élites est largement incarnée en Allemagne par la grande figure du sociologue Pierre Bourdieu, qui n'a pas son pendant outre-Rhin. Pourtant, en France, les travaux de l'école bourdieusienne ont été peu renouvelés depuis les années 1970 et, par ailleurs, sa prégnance théorique n'a apparemment pas favorisé l'émergence ou la réception d'autres recherches. Si de nombreux travaux récents abordent les élites en général - essentiellement sur des terrains historiques ou étrangers -, seules quelques initiatives isolées analysent, sur des aspects particuliers, les élites françaises actuelles. À l'inverse, en Allemagne, après une longue période d'occultation liée à des associations historiques embarrassantes, les publications sociologiques sur les élites foisonnent aujourd'hui de manière spectaculaire. Cette profusion traduit cependant plus une proclamation d'intérêt pour un concept qu'une restitution massive de recherches empiriques nouvelles, même si quelques enquêtes marquantes ont été réalisées ces dernières années. Publier des textes d'auteurs français et allemands sur ce thème constitue donc une démarche inédite, développée en trois temps dans le présent ouvrage. Une première partie aborde les conditions dans lesquelles se sont construites historiquement les différences observées dans la formation des élites des deux pays. Une deuxième partie présente des enquêtes récentes sur le recrutement des élites politiques, administratives et économiques. Enfin, une troisième partie s'intéresse à la manière dont, en pratique, les différences constatées se répercutent sur les conditions de travail en commun, avec des illustrations empiriques centrées sur un domaine privilégié de la coopération des élites franco-allemandes : les diverses entreprises mixtes constituées depuis quelques années.

La formation professionnelle en Allemagne : Spécificités et dynamique d’un système

Authors: ---
ISBN: 9782905518514 DOI: 10.4000/books.cirac.896 Language: French
Publisher: IFAEE
Subject: Education
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:27
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les politiques de formation sont confrontées à deux défis majeurs : répondre aux besoins de qualification des entreprises et assurer l'insertion professionnelle des jeunes. Parmi les grands pays industriels, l'Allemagne dispose d'un système de formation professionnelle qui, de ce double point de vue, compte indiscutablement parmi les plus performants. Pour l'essentiel, cette réussite repose sur une forte implication de l'entreprise dans la formation initiale. C'est ce que montre la présente étude, qui dresse un bilan synthétique de « l'alternance à l'allemande ». Après un bref rappel historique et une description du cadre institutionnel, René Lasserre et Alain Lattard évaluent la qualité des formations dispensées, la question de leur coût pour l'entreprise et celle de leur efficacité en termes d'emploi. Ils mettent en évidence les capacités d'adaptation du système allemand, sans pour autant ignorer ses difficultés face à l'évolution de la demande d'éducation.

Les médias à l’ère du numérique : Réflexions franco-allemandes pour l’Europe

Authors:
ISBN: 9782905518590 DOI: 10.4000/books.cirac.622 Language: French
Publisher: IFAEE
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:27
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La télévision est en sursis. Bientôt, elle ne sera plus le seul média de référence : inexorablement, Internet poursuit sa montée en puissance, et le portable se métamorphose en téléviseur. La numérisation a brouillé les frontières entre les divers moyens de communication électroniques : audiovisuel et télécommunications convergent vers un nouvel ensemble aux contours indéfinis. Comment l'Europe réagit-elle à ces mutations ? Comment en particulier la France et l'Allemagne abordent-elles ces défis ? Malgré d'importantes différences dans l'organisation concrète des marchés et de leur régulation, nos deux pays partagent foncièrement la même approche de la mission de l'audiovisuel, fondée sur la nécessité de garantir le pluralisme des opinions. Mais pourra-t-il encore assurer cette mission, indispensable au lien social, à l'ère du numérique ? Le consommateur des médias, le citoyen, est aujourd'hui largement libre de ses choix ; faut-il, et si oui, comment, le protéger contre les nouveaux risques susceptibles de naître dans un avenir médiatique encore incertain ? Face à la convergence de fonctions naguère séparées entre éditeurs, diffuseurs, fournisseurs d'accès, quelle approche faut-il développer pour veiller au libre jeu de la concurrence, au libre accès de tous au marché et à la libre circulation de l'information ? Convient-il de soumettre à l'avenir les médias aux seules lois du marché ? Ou convient-il au contraire de développer un statut d'exception rénové ? Faut-il, à l'ère du numérique, réguler plus, moins, ou autrement ? Et, le cas échéant, où devrait se situer cette régulation : à l'échelon des Etats membres, à celui de l'Europe ? Toutes ces interrogations nous renvoient à la question du sens que nous voulons donner au modèle de société qui naîtra des changements que traversent la France, l 'Allemagne et l'Union européenne en ce début de l'ère du savoir et de la connaissance. Elles sont au cœur d'un dialogue entre journalistes spécialisés, experts, professionnels et chercheurs réputés, que retrace le présent ouvrage. René Lasserre Directeur du CIRAC Professeur à l’Université de Cergy-Pontoise

Le modèle social allemand en mutation

Authors:
ISBN: 9782905518569 DOI: 10.4000/books.cirac.699 Language: French
Publisher: IFAEE
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:27
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le modèle social allemand est en crise. L’hypertrophie de l’Etat social inhibe la dynamique de croissance de la première économie européenne. Mais sans une économie performante et prospère, comment continuer à assurer une protection sociale satisfaisante et équitable ? Depuis 2003, le gouvernement Schröder et les partenaires sociaux ont commencé à relever ce défi. Garants de l’Etat social, les pouvoirs publics ont entrepris d’en infléchir les normes, réformant le système d’indemnisation chômage (lois « Hartz IV ») et revalorisant l’apport individuel à l’assurance-maladie ou aux régimes de retraite. Responsables de la régulation du travail et co-gestionnaires de la protection sociale, les partenaires sociaux mènent une politique salariale dont la nouvelle approche globale cherche à concilier la compétitivité des entreprises et la solidarité collective. Mais ces inflexions ne suffisent pas. Les mutations induites par la globalisation des activités ont fragilisé les bases de ce libéralisme organisé qui est au cœur du modèle économique et social allemand. L’Allemagne ne doit pas seulement lever les « rigidités » de son marché de l’emploi et assurer le financement des régimes sociaux mis à mal par le vieillissement démographique. Elle doit aussi refonder son contrat social et trouver un nouvel équilibre entre le marché et la solidarité, entre la promotion de l’activité et la redistribution, entre les droits et devoirs respectifs de l’individu et de la collectivité. C’est là un processus collectif complexe qui associe les pouvoirs publics, les partenaires sociaux et l’opinion. Car les réformes en cours impliquent aussi un débat sur les valeurs qui fonderont les nouveaux choix de société allemands et assureront le maintien de la performance économique du pays dans le cadre d’une globalisation assumée. L’acceptation du changement se nourrit également de l’engagement européen réaffirmé. C’est dans la perspective d’une Europe compétitive dans l’économie du savoir que l’Allemagne inscrit la refondation de son modèle économique et social.

Modernisation des services publics et management social en France et en Allemagne

Authors: --- ---
ISBN: 9782905518583 DOI: 10.4000/books.cirac.644 Language: French
Publisher: IFAEE
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:27
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En Allemagne comme en France, le service public est confronté au défi de la modernisation sous la pression de multiples facteurs : consolidation des budgets publics, mise en concurrence et dérégulation des services d'intérêt général à l'échelle européenne, évolution des attentes des usagers-clients au regard de la flexibilité et de la qualité des services rendus, nécessité de promouvoir à l'échelon des Etats et des régions un environnement public stimulant pour l'activité économique... Ces changements imposent une rénovation en profondeur des modèles classiques d'organisation de l'action publique et, en tout premier lieu, la mise en œuvre de nouvelles formes de management des ressources humaines. Le présent ouvrage rassemble diverses contributions de chercheurs et responsables français et allemands portant sur la gestion de l'emploi et des compétences, la représentation du personnel et les relations sociales dans la sphère publique. Il en ressort un tableau différencié qui met en évidence les conditions et les modalités très variables selon lesquelles ces grands enjeux de la modernisation de l'Etat sont abordés de part et d'autre du Rhin.

Listing 1 - 10 of 14 << page
of 2
>>